Actu musique

11 octobre 2017

Noel Gallagher dévoile un clip psyché inspiré du pop art pour "Holy Mountain"

Après nous en avoir offert l'écoute hier, Noel Gallagher revient avec une vidéo illustrant son nouveau single, Holy Mountain. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle nous plonge dans un kaléidoscope pop et psyché très 60's et fidèle à l'ambiance du morceau.

Holy Mountain est extrait de son prochain album solo, Who Built The Moon?, dont la sortie est prévue pour le 24 novembre. La précommande est d'ores et déjà disponible sur Apple Music.

Liam, le cadet des Gallagher, a quant à lui présenté son tout premier album solo, As You Were, vendredi dernier, et déterré quelques jours plus tard la hache de guerre en accusant son frangin d'avoir refusé de jouer au concert caritatif One Love Manchester. Ambiance.

Les Inrocks - musique

En écoute : adoubé par Adam Green, le crooner Ryder The Eagle dévoile un premier ep bluffant

Après avoir convolé au sein de deux groupes qui l'ont fait grandir pendant plus de 10 ans, Adrien décide l'an passé de quitter son cocon. Porté par Ryder The Eagle, un personnage qu’il se forge à la hauteur de ses aspirations profondes, il se lance en solo à la découverte du monde et de lui-même ; le bruit constant de son moteur assourdissant calmant celui de ses doutes. Ecoutez son premier EP en avant-première :

Vagabond solitaire 

Refusant la tiédeur, Adrien se met en danger, s'extirpe, pour faire rugir ce qu'il a de plus profond. Pour enregistrer son premier EP, il s'enferme seul, trois jours, dans le studio Shelter à Londres. Sans producteur, sans label, et sans personne pouvant lui donner un avis sur ce qu’il est en train de composer. Musicien depuis ses 10 ans (il en a aujourd’hui 28), le multi-instrumentiste enregistre tour à tour les basses, la batterie, les synthés, les voix..

«Ca s’est fait de manière instinctive, je ne voulais pas trop y réfléchir. C’était important d’être dans une situation d’inconfort. Je savais que j’avais un temps imparti. Dans une situation d’urgence, ton instinct prends le relais, tu restes fidèles à toi-même.»

En ressortira The Ride Of Love, un EP de cinq titres où le dandy se balade avec agilité entre les styles et les ambiances. Jonglant habilement entre des envolées rocks brutes et ardentes, et des retombées plus douces en quelques secondes. L'EP démarre par Die On My Bike, une ballade mélodieuse et dansante à la Adam Green. The Ride Of Love nous emporte et se fait le témoin de la technique musicale monstre de son jeune compositeur, avec des harmonies très travaillées sur It’s all about the Music ou des synthés très Julian Casablancesques (période 11th Dimension) sur Frankfurt.

Inspiré par les héros du cinéma de son adolescence, comme le personnage de Clarence Worley dans True Romance. Des hommes "tiraillés par une espèce de virilité un peu archaïques, et qui ont en même temps une très grande sensibilité, souvent révélée par l'amour d'une femme" comme il l'explique. Ce qui lui est arrivé avec la songwriteuse Norma, à laquelle il dédie le très beau titre de She's already won my heart.

The Road is Endless

"La route est pure : elle permet la quête passionnée de soi" disait Kerouac, à l'image de la quête d'absolu dont semble être imprégnée la personnalité de Ryder The Eagle. Paraissant sortir tout droit d'un des romans du pionner de la beat generation, ce Toulousain d'origine dissimule un caractère plus complexe que son personnage ne pourrait le laisser entrevoir. Son personnage d'aventurier au cœur tendre, ne se fiant qu'à son instinct primaire, lui permet de se mettre dans un état animal, et de faire taire des angoisses provoqués par les exigences des société modernes. Ses errances motorisées sonnent comme de longs voyage introspectifs : "I'm Ryder The Eagle, & I don't know who I am. A Dirty Crooner, A restless Biker, A dedicated lover" (Je suis Ryder The Eagle et je ne sais pas qui je suis. Un sale crooner. Un biker qui a la bougeotte. Un amoureux dévoué) comme il le dit dans le trailer de son EP (visible ci-dessous).

Une quête identitaire qu'il explore profondément avec Ryder, mais qui est là depuis son enfance, alors qu'il grandit au coté de son frère jumeau Jules (guitariste dans Las Aves).

«Quand tu grandis avec un frère jumeau, t’as cette question d’unicité qui revient : tu te demandes si t’es vraiment unique, parce que t’as quand même une personne qui te ressemble comme deux gouttes d’eau et avec qui tu te surprends à penser la même chose, au même moment. Ça m’a pas mal perturbé et c’est un thème qui m’a obsédé et qui continue de m’obséder. (…) Mais finalement l’unicité ne veut pas dire grand-chose. Ce qui est intéressant c’est le chemin pour arriver à cette réponse, et qui n’arrivera jamais. Mais c'est le chemin qui me fascine.»

Une rencontre décisive avec Adam Green

L'année dernière, sur sa route, il fait la rencontre d’Adam Green, son idole qu'il a découvert à 10 ans en même temps que les Strokes. Le songwriter américain est de passage, en tournée avec des amis d'Adrien. Un peu par hasard, ce dernier remplace son batteur, puis son guitariste, puis devient son tour manager. Finalement Adam lui proposera carrément de faire sa première partie sur sa tournée européenne, et ils embarquent tous les deux dans le même camion, conduisant de ville en ville, pendant deux mois.

«C’était complètement surréaliste. Le fait d’avoir été à son contact, je le respecte encore plus. Je trouve que c’est un des derniers vrais crooners vivants, qui a une énorme mélancolie, hyper touchante, et qui au moment du concert devient un show man incroyable. Avec des chansons intemporelles, qui peuvent plaire autant à un gosse qu’à un mec âgé qui a vécu avec Sinatra toute sa vie. Ça été mon idole pendant longtemps. Ça l’est toujours d’ailleurs.»

On the Road

À ces cotés, Adrien apprend à cultiver son originalité, à être lui-même. Sur scène, il se laisse aller, danse, perfectionne son déhanché (visible dans son clip tourné dans les montagnes de Chamonix) avec une pointe d'auto-dérision.

S'improvisant tourneur par la même occasion, le "Ryder" passe de salles pleines où le public reprend ses paroles, à des endroits plus perdus. Un concert dans un petit club miteux à Hanovre restera un de ses plus beaux souvenirs : "On aurait dit un film, il y avait le bar avec des lumières néons rouges, c’était hyper glauque".  Alors qu'i il joue devant quatre Allemands accoudés au bar au beau milieu d'une biture, il décide d'aller dans la fosse (vide) pour se dandiner et jouer devant eux. "Ces petites choses du quotidien peuvent paraître triste pour la plupart des gens, mais moi elles me fascinent. Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment je me suis dit que c'était ça que je voulais faire." 

Il repart à partir d'octobre, en solo dans sa voiture pour 43 dates en deux mois dans toute l'Europe. Il ne sait pas ce qui l'attend, la neige, le froid ou la chaleur d'un pub dans une campagne des pays de l'est, mais il trépigne déjà d'impatience, porté par sa fougue : "pour arriver à toucher les gens, faut d’abord que ça te touche toi et que ça ait la force toi de t’emmener partout contre vents et marais".

Retrouvez toutes les dates de la tournée de Ryder the Eagle ci-dessous :

Il sera également à Paris le 4 décembre au pop-up du label. 

Les Inrocks - musique

Princess Nokia jette de la soupe chaude au visage d'un raciste dans le métro new-yorkais

L'incident est devenu viral après qu'une vidéo ait été tweetée par le média américain Baller Alert. On y voit un groupe de passagers en pleine confrontation avec un homme passablement énervé (fou ?). Une femme, qui s'avérera être Princess Nokia, lui demande de "redire le mot qu'il vient de dire", avant de le présenter comme un "raciste". L'homme finit par être jeté hors du wagon par l'ensemble des passagers, avant que la rappeuse ne lui balance de la soupe chaude au visage.

New Yorkers kicking racists ass one at a time pic.twitter.com/yRUBD3kXIs

— BallerAlert (@balleralert) 10 octobre 2017

=====>>>>> Pourquoi Princess Nokia est l'une des meilleures rappeuses du moment 

Si on distingue mal Princess Nokia sur cette vidéo amateure tournée par l'un des passagers du métro new-yorkais, elle s'est elle-même empressée de confirmer son identité dans une série de tweets. Elle en a profité pour remettre la scène dans son contexte. L'homme en question aurait traité un groupe d'adolescents de "nègres" à bord du métro, ce qui aurait fait réagir la rappeuse qui l'aurait tout simplement giflé pour commencer.

this bigot called a group of teenage boys "niggers" on the train so I stood up and slapped him and everybody on the train backed me up https://t.co/T6BpDMENIj

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

When I slapped him he called me a nigger, and when I did all my brothers on the train came to my side and held my hand and comforted me https://t.co/T6BpDMENIj

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"Quand je l'ai giflé, il m'a traité de nègre, et quand je l'ai fait tous mes frères dans le train m'ont soutenu, m'ont tenu la main et réconforté."

although painful and humiliating we stood together and kicked this disgusting racist off the train so we could ride in peace away from him https://t.co/T6BpDMENIj

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"Bien que cela fut douloureux et humiliant, nous nous sommes soutenus et avons jeté ce raciste dégoûtant hors du train afin que nous puissions repartir dans la paix loin de lui."

And yes I threw hot soup in this mans face and kicked him off off the train , and kicked in the face.
Any other racists wanna try us again? https://t.co/T6BpDMENIj

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"Et oui, je lui ai jeté de la soupe chaude au visage et je l'ai jeté hors du wagon et je l'ai frappé au visage. D'autres racistes souhaiteraient-ils nous confronté ?"

The important matter is:

I will do anything to defend the honor of my brothers and sisters #blacklivesmatter https://t.co/T6BpDMENIj

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"L'important étant : je ferai tout pour défendre l'honneur de mes frères et soeurs. #blacklivesmatter"

I witness blatant racism in public constanly, and it is heartbreaking to witness such hatred and bigotry go Un defended

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"Je suis constamment témoin d'un racisme flagrant en public et ça me brise le coeur qu'une telle haine, qu'une telle bigoterie ne soient pas combattues."

It take alot of risks trying to stand up to racist & bigots. Putting yourself in potential danger is scary ASF, esp as a young women

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"C'est une prise de risques que de s'opposer aux racistes et aux bigots. Se mettre en danger est effrayant, surtout pour les jeunes femmes."

But I be damned if i let some drunk bigot call a group of young teenage boys racist names and allow him to get away with it ✊????✊????✊????

— Princess Nokia (@princessnokia) 11 octobre 2017

"Mais je serais maudite si je laissais une sorte de bigot ivre lancer des insultes racistes à un groupe d'adolescents et s'en tirer comme ça."

"Je ne crois pas que nous devions rester sur le banc de touche" 

Princess Nokia a fait de la lutte contre le sexisme et le racisme son combat. En témoigne son excellent premier album, 1992, dont une édition deluxe augmentée vient de paraître. Revoir également l'interview qu'elle nous donnait en début d'année, au lendemain de son excellent concert au Trabendo :

Les Inrocks - musique

5 choses à savoir sur le "03 Bonnie & Clyde" de Jay-Z et Beyoncé

Comme Beyoncé le rappelle ce 10 octobre, via une série de posts sur ses réseaux sociaux et sur son site officiel, le couple célèbre le quinzième anniversaire de leur tube planétaire 03 Bonnie & Clyde. Une occasion parfaite pour se replonger dans l’univers du morceau culte, et dans celui du couple mythique Bonnie & Clyde.

1- L’histoire du couple a été adaptée au cinéma 

Réalisé par Arthur Penn et paru en 1967, le film Bonnie & Clyde est un succès. Il est décrit comme “une étape importante dans l’histoire du cinéma américain“ et salué pour son “travail éclatant de vérité“, par l’un des journalistes du Chicago Sun-Times, dans une review datant de la même année. Il sera même nommé dans 4 catégories lors de la prestigieuse cérémonie des Oscars de 1968. Le film sera également adapté en série, Bonnie & Clyde, en 2013, et inspira considérablement l'incroyable Balade sauvage de Terrence Malick sorti en 1975.

2- Leur romance se prolonge en musique 

De la variété française avec Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg, au If You Have To Ask des Red Hot Chili Peppers, en passant par le titre Me and My Girlfriend de 2Pac, sans oublier, bien sûr, le morceau de Jay Z et Beyoncé ; le spectre du couple ne cesse d'inspirer.

3- 03 Bonnie & Clyde a un producteur bien connu

Originalement paru sur l’album The Blueprint 2: The Gift & The Curse (2002) de Jay Z, c’est Kanye West qui s'est chargé de la production du morceau. Ce titre des deux tourtereaux, rappelle d’ailleurs une autre chanson évoquée plus haut : Me and My Girlfriend de 2Pac ! Normal, c'est Kanye West qui a conseillé au couple de sampler ce morceau. Par ailleurs, Beyoncé reprend dans son couplet quelques paroles du If I Was Your Girlfriend de Prince

4- "On the run tour", la tournée qui fait revivre Bonnie & Clyde

En 2014, pour leur tournée commune et internationale, Mr & Mrs Carter se sont amusés à jouer les Bonnie & Clyde modernes. Un choix judicieux, puisque On the run tour est devenue la deuxième tournée la plus rentable de tous les temps : 21 dates, payées 5 millions de dollars l’unité. On vous laisse faire le calcul… Au fait, U2 caracole en tête de ce classement.

5- Et si 03 Bonnie & Clyde annonçait un album collaboratif entre ses deux interprètes ?

Pas d’enflammade pour le moment, ce n’est qu'une supposition que MTV (UK) a laissé s’envoler dans l’un de ses articles du jour. C’est la légende (“I can’t believe its been 15 years since Bonnie and Clyde. You ready ? Lets go get em“) de l’un des posts de Queen B (à voir ci-dessous), qui a alerté le média. Bien sûr, le couple n’a pas souhaité réagir. Malgré la légèreté de cette information, les fans les plus inconditionnels y trouveront leur bonheur.

I can’t believe its been 15years since Bonnie and Clyde ???????? You ready ????????????? Lets go get em❤️????????????????

Une publication partagée par Beyoncé (@beyonce) le 10 Oct. 2017 à 14h55 PDT

Les Inrocks - musique

Proche de Lorde, Khalid est en train de mettre les Etats-Unis à ses pieds

Il y a des artistes qui font des entrées plus remarquées que d’autres dans l’industrie. Khalid est de ceux-là. À quelques heures de son passage au Zénith de Paris, où le jeune chanteur assure la première partie de "sa très bonne amie" Lorde, il apparaît détendu, et prêt à débuter le jeu de l’interview.

Du haut de ses 19 ans, l’Américain laisse paraître une certaine aisance lorsqu’il s’exprime. Une forme de maturité, qu’il met sans mal sur le compte des voyages qui ont rythmé sa vie : "Mes deux parents faisaient partie de l’armée. Quand ils devaient partir, on les suivait. Nous avons bougé en Allemagne, dans plusieurs endroits des États-Unis, puis à El Paso". La famille Robinson finit par s'établir au Texas.

Le natif de l’État de Géorgie aux Etats-Unis enchaîne naturellement en parlant de sa mère, figure clef de son entourage : "Elle est sans nul doute ma plus grande source d’inspiration. Tant pour la musique [elle faisait partie d’un groupe à l’armée] que pour le reste. Je la remercie tellement de m’avoir accompagné dans ce que j’ai entrepris. Et puis, sans elle, je n’aurais clairement pas cette voix" s’amuse-t-il.

El Paso, le lycée, la musique

À El Paso, son "endroit préféré", Khalid s’épanouit au lycée Americas High School, pour lequel il affiche toujours beaucoup d’affection. C’est à ce moment que son Soundcloud fleurit avec ses premières chansons : "Honnêtement, j’ai commencé à faire de la musique pour m’exprimer, m’affirmer en tant que personne. J’ai écrit ma première chanson, “Saved“, et j’ai tout de suite pris goût à cela, je savais que je ne m’en passerai plus."

Pour la création, Khalid procède toujours de la même façon : "Je commence par chantonner une mélodie. J’y ajoute ensuite les paroles que j’ai écrites, et je vois si elle colle avec cet air". Après un tour par le studio pour enregistrer le résultat, il reste une dernière étape, essentielle : "Je la fais écouter à mes amis du lycée, et, s’ils n’aiment pas, je ne la publie pas". Ces mêmes amis, que l’on peut voir jouer leur propre rôle, dans le clip Young Dumb & Broke (ci-dessous), réalisé par Calmatic.

Changement de statut grâce à… une vidéo Snapchat

Au fur et à mesure que 2016 avance, Khalid accumule les titres, et songe à un album. Septembre approche, Il s’échappe un temps de sa chère El Paso, pour gagner Atlanta, où quelqu’un l’attend : “Là bas, j’ai retrouvé mon ami Syk Sense (producteur de plusieurs titres de Drake, Travis Scott…) pour travailler avec lui. Ensemble, nous avons fait Shot Down, que j’adore, et surtout Location “. Un morceau qui a littéralement "changer sa vie" concède-t-il, mais qui a surtout bénéficié d’un coup de pouce aussi inattendu que bienvenu.

Pendant sa cérémonie de graduation, alors qu’il s’apprête à venir chercher son diplôme, le chanteur checke son téléphone et s’aperçoit que Kylie Jenner, sœur de Kim Kardashian et reine des réseaux sociaux, a validé Location via une énième vidéo balancée sur son Snapchat. Conséquence : ses millions de followers se ruent sur le morceau de Khalid, les compteurs des plateformes de téléchargement explosent.

L’ironie de cette histoire, c’est que le message véhiculé par ce titre n’a rien d’une ode à Facebook, Instagram et autres, au contraire : “Quand j’ai écrit cette chanson, j’avais juste envie de dire à une fille de laisser tomber tout cet amour virtuel pour que l’on se voit, en vrai. Qu’on puisse vivre un amour ‘réel’“. Une chanson bien sûr basée sur des faits réels, comme le souffle Khalid.

L’éclosion avec American Teen

Tout s’enchaîne très vite. Après avoir lâché quelques clips début 2017, il sort finalement son premier album American Teen, à l’orée du mois de mars. Un premier long format estampillé RCA Records - l’une des divisions de la major Sony Music – qui quelques semaines seulement après sa parution, s'incruste à la 9e place du classement Billboard 200.

Dans ces 15 titres, qui flirtent sans cesse entre R'n'B et soul, le chanteur explore des thèmes qui lui sont "très personnels". On a donc logiquement cherché à savoir ce qui l’avait poussé à écrire American Teen : "Je crois que pour s’aimer, il faut savoir qui l’on est et d’où l’on vient. C’est ce que je voulais : clamer haut et fort avec cette chanson : ‘hey, je suis un adolescent afro-américain, de la ville d'El Paso'." 

Malgré cet attachement à son foyer texan, c’est depuis Los Angeles qu’il a vécu tous les événements qui ont marqué ces derniers mois. L’on pense tout particulièrement à la cérémonie des MTV Music Awards d'août  où le kid a raflé le prix du meilleur nouvel artiste au nez et à la barbe de Kodak Black, SZA, Young M.A., Julia Michaels, et Noah Cyrus.

Quelques clefs pour la suite ?

Alors qu’il s’apprête à parcourir le monde pour défendre son album (une première hors des USA), Khalid a déjà laissé planer quelques idées pour ses prochaines chansons, tant pour le style, que pour les thèmes ; une piste que deux de ses derniers morceaux confirment. Le premier, Perfect, un “simple brouillon enregistré d’une traite“ exclusivement acoustique, un genre que le chanteur décrit comme “beaucoup plus personnel“, qui "laisse paraître encore plus d’émotion". Une direction artistique qui semble lui plaire : "J’adore ce style. Je crois que je vais en faire plus pour mon prochain projet".

Un changement de sémantique aussi : moins parler de ses histoires personnelles pour plus parler de celles des autres ? Une nouvelle voie sur laquelle s’est aventuré le chanteur, en participant au titre engagé du rappeur Logic, 1-800-273-8255, en la compagnie d’Alessia Cara, "Nous avons vraiment besoin de ce genre de titre. Ils avertissent de certains dangers, dans ce cas, celui du suicide. Si on a de l’exposition, il faut s’en servir pour venir en aide aux autres".

L'album American Teen est disponible sur Apple Music.

Actuellement en tournée mondiale. Site officiel

Les Inrocks - musique

Les Rolling Stones reviennent avec "ON AIR" un album de morceaux live inédits

Après avoir vendu près de 110 000 billets à l'occasion de leurs trois concerts parisiens (U Arena) prévus pour la fin du mois, le groupe anglais mythique vient d'annoncer la sortie d'un album live d'inédits, le 1er décembre prochain. ON AIR (Polydor Records) regroupera 32 morceaux enregistrés à la radio britannique BBC entre 1963 et 1965. Si certains n'ont jamais été commercialisés (8 d'entre eux), d'autres ont été diffusés sur les ondes des émissions telles que Saturday Club, Top Gear, Rhythm and Blues et The Joe Loss Pop Show.

Pour nous faire patienter, les Stones nous en offrent un avant-goût avec le précieux morceau Come On, enregistré lors de l'émission Saturday Club en 1963. En écoute ci-dessous :

Mick Jagger, Keith Richards et la bande, nous font ainsi revivre l'ambiance des studios mythiques de la BBC dans les sixties, un an après nous avoir plongé dans le blues de Chicago avec leur album de reprises fameux Blue & Lonesome.

Un travail d'orfèvre pour remixer toutes les pistes

Et pour réussir à retranscrire au public l'âme des chansons telles qu'elles ont été jouées pour la première fois, les bandes sonores ont subi un procédé appelé "audio source separation", qui consiste à "dé-mixer" les pistes. Les ingénieurs son d'Abbey Road ont ainsi eu accès aux bandes originales, instrumentales et voix, et ce pour chaque morceau. Ils ont alors pu reconstruire chaque titre, en équilibrant et remixant le son pour un résultat bluffant.

L'album ON AIR sera disponible en version digitale (précommande disponible), mais aussi en version physique (CD ou double CD pour l'édition deluxe) et enfin pour les fans inconditionnels : un vinyle coloré en édition limitée. Plus d'infos.

Découvrez la tracklist ci-dessous :

1. Come On (Saturday Club, 1963)
2. (I Can’t Get No) Satisfaction (Saturday Club, 1965)
3. Roll Over Beethoven (Saturday Club, 1963)
4. The Spider And The Fly (Yeah Yeah, 1965)
5. Cops And Robbers Blues (In Rhythm, 1964)
6. It’s All Over Now (The Joe Loss Pop Show, 1964)
7. Route 66 Blues (In Rhythm, 1964)
8. Memphis, Tennessee (Saturday Club, 1963)
9. Down The Road Apiece (Top Gear, 1965)
10. The Last Time (Top Gear, 1965)
11. Cry To Me (Saturday Club, 1965)
12. Mercy, Mercy (Yeah Yeah, 1965)
13. Oh! Baby (We Got A Good Thing Goin’) (Saturday Club, 1965)
14. Around And Around (Top Gear, 1964)
15. Hi Heel Sneakers (Saturday Club, 1964)
16. Fannie Mae (Saturday Club, 1965)
17. You Better Move On Blues (In Rhythm, 1964
18. Mona Blues (In Rhythm, 1964)

Les Inrocks - musique

Shay Lia nous offre ses meilleurs pas de danse dans son nouveau clip "What’s Your Problem?"

Pour son hymne féministe What’s Your Problem?, la nouvelle protégée de Kaytranada, Shay Lia nous présente un clip tourné dans les rues de Montréal et réalisé par Plastic Gun. "Je voulais créer une ambiance et une danse urbaine en vidéo. C'était dans ma tête depuis un moment et je pense que What’s Your Problem? était la chanson adéquate pour ça. Je danse depuis que je suis adolescente et je me rappelle avoir regardé tout un tas de clips sur MTV à la maison après l'école. C'est resté en moi" raconte-t-elle.

Plus tôt cette année, la jeune chanteuse s'est distinguée en montant sur scène aux cotés du producteur canado-haïtien de 99,9% (qui signe d'ailleurs la production de What's Your Problem) lors du festival Coachella.

Pour la suite, Shay Lia compte enregistrer au début du printemps un EP qui promet d'autres fameuses collaborations, et prévoit aussi une tournée en Europe. Le single What's Your Problem? est disponible sur Apple Music.

Les Inrocks - musique

Cardi B est la rappeuse la plus populaire de tous les temps

Si vous ne la connaissez pas encore, retenez bien son nom. Cardi B est la première rappeuse solo américaine à voir son single dominer le Hot 100 du Billboard pour la troisième semaine consécutive. Le single en question s'appelle Bodak Yellow et fait un carton absolu outre-Atlantique. La preuve : il cumule plus de 200 millions de vues sur Youtube.

Cardi B était déjà la deuxième rappeuse de l'histoire US à atteindre cette première marche du podium, juste derrière Lauryn Hill qui y avait accéder en 1998 avec Doo Wop (That Thing), resté deux semaines en tête du classement.

Rappelons au passage que le Hot 100 est le classement hebdomadaire du magazine Billboard des chansons les plus populaires aux Etats-Unis (cumulant diffusion radios, streaming, ventes de singles, et visionnages sur Youtube).

Du strip-tease à Bodak Yellow

Avant de recevoir des tweets élogieux de Nicki Minaj et de Missy Elliott, Belcalis Almanzar bossait dans une boite de strip-tease dans le Bronx. Pour tuer le temps, la jeune femme d'origine dominicaine s'amuse à poster des vidéos drôles, bourrées de répartie sur son compte instagram. Les vues s'accumulent, le succès est au rendez-vous. Fini le strip-tease, la voici qui intège en 2015 l'émission de télé-réalité Love & Hip-Hop : New York. Mais Cardi B aspire à autre chose et se met au rap. Après une première mixtape, Gangsta  Bitch Vol.1, elle cartonne avec Bodak Yellow, un banger sur lequel elle parle de ses paires de Louboutin et s'inspire du flow du rappeur Kodak Black sur un morceau de 2014, No Flockin :

Interrogé sur ce succès inattendu, Trevor Anderson, spécialiste des charts hip-hop à Billboard explique :

«Nous n'avons pas vu un morceau de quelqu'un de tout nouveau grimper si rapidement les charts depuis Meghan Trainor. (…) Que cela arrive sans mème, sans danse, ne fait que rendre le phénomène plus étrange.»

Pour rappel, Meghan Trainor était coupable de ce truc qu'on vous déconseille d'écouter :

Forte de son succès, Cardi B a décidé de mettre en avant son accent latino en lâchant une version espagnole de son Bodak Yellow en featuring avec Messiah, star de la trap dominicaine.

Les Inrocks - musique

Albin de la Simone dans un tête à tête tragi-comique avec Emmanuelle Devos

Pour son dernier clip, Dans la tête, Albin de la Simone a fait à nouveau appel au réalisateur Sébastien Betbeder (qui avait notamment signé Le grand amour). Le songwriter parisien a également convié les comédiens Emmanuelle Devos et Régis Laspalès, pour un trio tragi-comique. On y suit un couple à la dérive, Albin et Emmanuelle, suivi de très (trop) près par un étrange personnage qui n'est autre que le comique Laspalès. On ne vous en dit pas plus…

Dans la tête est extrait du cinquième album d’Albin de la Simone, L’un de nous, sorti en début d'année.

En concert : du 11 au 15 novembre au Café de la Danse (Paris). Toutes les autres dates de la tournée sont à retrouver ici.

Les Inrocks - musique

Eminem défonce Trump dans un freestyle d'anthologie

La cérémonie des BET Hip-hop Awards a coutume d'inviter des rappeurs à se lâcher dans un freestyle filmé. Cette année, c'est Eminem qui a créé la surprise en dégainant un freestyle de plus de quatre minutes, véritable charge anti-Donald Trump, tourné dans un parking de Detroit, sa ville natale.

"Nous détestons ce putain de Trump" 

Grâce au site de lyrics Genius, plus besoin d'essayer vainement de comprendre les paroles se nichant dans le flow hyper rapide d'Eminem, un carnet en main, un crayon dans l'autre. Le rappeur évoque les décisions financières de Trump, sa menace de guerre nucléaire, ainsi que les sportifs mettant un genoux à terre en signe de protestation.

«Maintenant nous avons un kamikaze à la Maison Blanche/Ce qui va probablement causer un holocauste nucléaire/Et pendant que le drame surgit/Il attendra que la merde se calme en faisant des tours dans son avion jusqu'à ce que les bombardements stoppent (…)" lâche-t-il, avant de tacler le racisme des Etats-Unis : "des torches tiki [utilisées par les suprématistes blancs à Charlottesville] pour le soldat noir qui rentre d'Irak/et à qui l'ont dit encore de retourner en Afrique.»

Il conclut par un message très clair :

«Je dessine une ligne dans le sable : soit vous êtes pour, soit vous êtes contre/Si vous ne pouvez pas choisir qui vous préférez et que vous êtes divisés sur la personne à soutenir/Je vais le faire pour vous : "Allez-vous faire foutre !"/Le reste de l'Amérique levez-vous/Nous aimons nos militaires, nous aimons notre pays/Mais nous détestons ce putain de Trump.»

Ce n'est pas la première fois qu'Eminem crie sa rage envers Trump. En août, c'est sur la scène du festival Reading qu'il avait lâché :

«Je ne vais pas me tenir debout là et utiliser cette putain de scène comme une sorte de plateforme politique de merde, et je ne veux pas causer de controverse donc je ne dirai pas de noms… mais cette putain de merde de Donald Trump je ne peux pas le supporter!»

Le public avait alors entonné "Fuck Donald Trump" sous les encouragements du rappeur.

Les Inrocks - musique

Découvrez les 15 meilleurs espoirs français 2018 selon Le Fair

Dispositif de soutien de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles, le Fair accompagne depuis 1989 des artistes en développement pour les faire gravir une à une les marches leur permettant d’accéder au succès. Et on peut dire qu'ils ont visé juste en sélectionnant notamment : NTM, M, Renan Luce, Chassol, Dionysos, IAM, Miossec, Philippe Katerine, Louise Attaque, The Do, Fauve ≠, Christine and the queens ou encore Jain.

Découvrez la promotion 2018

A l'occasion d'une soirée de concerts exceptionnelle, la Fair Party #10, qui se tenait hier au Café de la Danse, le Fair a annoncé sa promotion 2018.

Sont nommés cette année : la voix de velours d'Adam Naas, le garage réunionnais de Cannibale, le collectif d'artistes Catastrophe, les fougueux DBFC, la pop lumineuse de Dusk Totem, le crooner Eddy de Pretto, la soul bigarrée d'Elbi, le hip-hop strasbourgeois Freez, la house colorée de French 79, l'allégresse des nantais Inuït, l'artisan sonore Jacques, le rock sensuel de Norma, l'univers japonisant de Kodäma, les illuminés Sages comme des sauvages et enfin Lysistrata (également lauréat du prix Ricard S.A. Live Music).

Un accompagnement soutenu activement par l'IRMA

Ces 15 lauréats seront accompagnés toute l'année par des professionnels, notamment par l'IRMA (centre d'information et de ressources pour les musiques actuelles) qui établira un programme de formation sur mesure.

En direct de l'annonce des lauréats 2018 du @lefair !
Retrouvez les artistes de la sélection -> https://t.co/gdt62a1jOd pic.twitter.com/698qu1LRDU

— IrmACTU (@IrmACTU) 10 octobre 2017

Les Inrocks - musique

« Les dernières news

Octobre 2017
LMMJVSD
29