Actu musique

25 août 2017

Les 5 clips qu’il ne fallait pas rater cette semaine

capture d'écran Youtube/KatyPerryVEVO

KillASon Strange The World

La nouvelle pub Apple en exclu mondiale ici! Non c’est faux, il s’agit du nouveau clip de KillASon, une anime signée Le Gros Z.

Katy Perry Swish Swish feat. Nicki Minaj

Yolo total dans le nouveau clip de Katy Perry, réalisé par Dave Meyers. On y suit un match de basket très, très absurde, porté par des gags très comédie américaine et très inspirés par les séries, les mèmes et d’autres choses d’internet. Ainsi retrouve-t-on, parmi les guests de ce clip blockbuster, les gens suivants : Gaten Matarazzo (Stranger Things), Hafþór Júlíus Björnsson (Games of Thrones), Terry Crews (Brooklyn Nine-Nine) et puis surtout Molly Shannon et Nicki Minaj, qui est en feat. sur le morceau. La liste complète est en description de la vidéo sur Youtube. Taylor Swift n’y figure pas.

Mafia K’1 Fry Pour ceux version 1960

La micro-culture du clip non officiel accouche parfois de pépites, comme c’est le cas avec ce remake du Pour ceux de Romain Gavras. Le clip original, publié en 2003 pour le single culte de la Mafia K’1 Fry, se paye une “version 1960” sous l’oeil malin d’un certain Jeannot Lapin. La crédibilité du machin est vraiment saisissante.

Phantogram Funeral Pyre

Gianluca Minucci signe un cool clip pour Phantogram, dans lequel il se laisse aller à de gros délires de mise en scène sous la forme d’un long travelling à bord d’un voiture. Ça ne manque ni de budget ni d’idées.

Ariel Pink Feels Like Heaven

Dites non à la drogue! Les clips d’Ariel Pink sont gratuits.

Les Inrocks - musique

Le nouveau single de Taylor Swift ravive-t-il le clash avec Kanye West ?

artwork de "Reputation" (détail)

Rentrée vénère pour Taylor Swift, dont le retour était très attendu par ses fans… et ses détracteurs. La popstar américaine avait disparu depuis l’été 2016, durant lequel ses haters en ligne l’ont qualifiée de “serpent”. Le 25 août, la chanteuse de 27 ans a dévoilé un single assassin : Look What You Made Me Do, où elle semble s’en prendre à son vieil ennemi Kanye West. En intitulant son nouveau disque Reputation (sortie le 10 novembre), Taylor Swift suggère son envie de répondre à ses différents “ennemis”.

Le 24 août, sa rivale, Katy Perry, a quant à elle dévoilé le clip farfelu de Swish Swish, réponse supposée à Bad Blood, brûlot à son encontre et tube planétaire.

Clouer le bec à Kanye West

Look What You Made Me Do a beau reposer sur un sample assez simple, rappelant les meilleures heures de Britney Spears, le message n’en est que plus incendiaire. Sur un ton faussement mielleux, la songwriter aux 10 Grammy Awards pourfend : “Je n’aime pas le rôle que tu m’as fait endosser/Je ne t’apprécie pas”.

Mais de qui parle Taylor Swift ? Au début de la chanson, elle stipule : “Je n’aime pas ta scène de travers”. De quoi rappeler la dernière tournée de Kanye West, où le rappeur se produisait sur une plateforme instable, suspendue au-dessus de la fosse à l’aide de câbles.

pic.twitter.com/xMBBukfZPs

— Taylor Swift (@taylorswift13) August 23, 2017

Les yeux les plus aiguisés auront par ailleurs remarqué que la typographie utilisée pour Reputation, gothique et épaisse, ressemble fort à celle du merchandising de Kanye West pour son dernier album, Life of Pablo (2016).

Près de 10 ans de tensions

Coïncidence (cette forme de typographie revient à la mode) ou clin d’oeil ? Le second cas ne serait pas étonnant. “J’ai l’impression que Taylor et moi pourrions coucher ensemble. Pourquoi ? Parce que j’ai rendue cette salope [sic] célèbre”, dit Kanye West dans Famous, single extrait de Life Of Pablo.

Le rappeur évoque un épisode désormais culte de la popculture. Aux MTV Video Music Awards 2009, il a humilié Taylor Swift en l’interrompant, et en disant sur scène que Beyoncé méritait plus qu’elle de remporter le prix du clip de l’année. Fâchés pendant des années, les deux protagonistes avaient fini par se rabibocher lors des MTV Video Music Awards 2015, où Swift avait remis un trophée à “son ami Kanye”.

Début 2016, la chanteuse s’offusque des propos misogynes de Famous via un de ses porte-paroles. Le couple Kardashian-West affirme lui avoir explicitement parlé du titre et demandé son autorisation avant sa sortie, ce qu’elle nie. Le 15 février, sur la scène des Grammy Awards, Taylor Swift attaque son meilleur ennemi en filigrane : “Je veux dire ceci à toutes les jeunes femmes : des personnes que vous croiserez sur votre route tenteront de minimiser votre succès ou voudront s’attribuer l’origine de vos réussites, ou de votre célébrité”.

Avec Look What You Made Me Do, Taylor Swift reproche à Kanye West de l’avoir malmenée jusqu’à ce qu’elle finisse par écrire une chanson sur leur relation compliquée, sous-entendant qu’elle n’avait jamais voulu en arriver là. Et semble s’offrir, au passage, le fin mot de l’histoire.

La timide réplique de Katy Perry

Quelques semaines avant elle, la grande rivale de Taylor Swift, Katy Perry, a aussi fait son comeback avec l’album Witness, accueilli plutôt fraîchement par la critique. Il contient notamment le titre Swish Swish, dont le clip a été dévoilé le 24 août.

“C’est marrant que mon nom continue à apparaître dans ta bouche/Parce que je continue à gagner”, s’amuse Katy Perry sur ce single, où elle évoque “une manipulatrice”. Journalistes et fans n’ont pas tardé à voir en Swish Swish une réponse à Bad Blood, tube de Taylor Swift (plus d’un milliard de vues sur Youtube), sorti en 2014.

Bad Blood raconte un crêpage de chignon entre deux amies devenues ennemies. Dans le clip, Taylor Swift joue une espionne qui se venge d’une ancienne coéquipière, aidée de son squad d’actrices (Lena Dunham), chanteuses (Elie Goulding) et mannequins (Gigi Hadid). Entre les lignes, elle s’adresse en fait à Katy Perry, qui lui aurait volé des danseurs avant le début de sa dernière tournée. Des accusations nuancées à plusieurs reprises par l’intéressée.

Même le clip de Swish Swish laisse penser qu’il s’agit d’une réponse à Bad Blood. Là où la vidéo de Bad Blood en met plein les yeux avec des espionnes belles et ultra douées, celle de Swish Swish fait place à une équipe de basketball formée de bras cassés. Katy Perry convoque aussi des célébrités, mais qui ne sont ni sexy, ni impressionnantes, et fait appel à la culture web pour tourner le tout en ridicule.

Femme-serpent

Dans l’imaginaire collectif, une femme qui manipule est parfois associée à la vipère, vue depuis la mythologie comme un animal mesquin. Taylor Swift en a fait les frais. En 2016, la New-Yorkaise et son boyfriend, le DJ superstar écossais Calvin Harris, décident de mettre fin à leur relation. La sortie, à l’été, de This Is What You Came For, single de Calvin Harris avec Rihanna, fait apparaître des tensions.

Taylor Swift dévoile en être la co-auteure, ayant signé sous le pseudonyme de Nils Sjoberg. Le DJ publie plusieurs tweets agacés – depuis supprimés – reprochant à son ex de trop se mettre en avant et d’avoir brisé le secret, voulu, de cette collaboration. Il n’en faut pas plus pour que les fans de Calvin Harris noient les comptes Twitter et Instagram de l’Américaine sous les emojis serpent.

Presque au même moment, Kim Kardashian en remet une couche sur l’affaire Famous dans une interview à GQ, et va jusqu’à diffuser sur Snapchat des extraits de la conversation en question entre son mari et la chanteuse. Le hashtag #KimExposedTaylorParty emballe Twitter. L’insulte “Taylor Swift is a snake” (“Taylor Swift est un serpent”) finit par devenir un mème. Même Kim Kardashian se prend au jeu. De son côté, Swift maintient sa version et demande à “être gardée en-dehors de cette histoire”, et se fait très discrète le reste de l’année.

Wait it’s legit National Snake Day?!?!?They have holidays for everybody, I mean everything these days! ????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????

— Kim Kardashian West (@KimKardashian) July 17, 2016

Taylor Swift n’avait pas dit son dernier mot. Le 20 août, ses comptes Twitter et Instagram sont remis à zéro, laissant place à une vidéo d’un serpent en position d’attaque. La lyrics video de Look What You Made Me Do montre aussi des dessins du reptile.

pic.twitter.com/xqhhDZ0y7c

— Taylor Swift (@taylorswift13) August 23, 2017

En 3 jours, Taylor Swift s’est donc réapproprié l’insulte dont elle a été victime tout l’été 2016. Face à cela, Kim Kardashian aurait, elle, selon Buzzfeed, bloqué l’utilisation de l’emoji serpent dans les commentaires de son Instagram. Par peur des représailles ?

Les Inrocks - musique

Kendrick Lamar propose à ses fans de réécouter son album “DAMN.” en sens inverse (et c’est brillant)

Capture d'écran du clip "Humble"

Cela fait maintenant quelques mois – depuis avril exactement – que Kendrick Lamar a sorti son quatrième long projet, DAMN.. Un album infiniment réussi, tant pour ses mélodies, toujours plus travaillées, que ses paroles, toujours plus personnelles, politiques, engagées.

Sans s’être encore lassé de l’écouter, bien au contraire, l’artiste vient tout juste d’affirmer qu’il peut s’appréhender d’une nouvelle manière, à l’envers (comprendre de la dernière à la première piste). Cette idée, que certains fans avaient imaginés peu de temps après la sortie de l’album, a pris encore plus d’ampleur, lorsque le natif de Compton accordait une longue interview à Zane Lowe, afin d’en promouvoir la sortie :

En vue des Vidéos Music Awards – ou il est nominé dans 8 catégories – qui se dérouleront samedi 27 août, le maestro, a validé cette théorie à un correspondant de MTV News : “Je pense qu’une semaine après que l’album soit sorti, ils [les fans] ont compris qu’il pouvait s’écouter dans les deux sens “. Avant de préciser, qu’avec ses équipes, ils avaient déjà prévu le coup lorsqu’ils étaient en studio. Futé !

“Ainsi, il s’écoute comme une histoire à part entière et avec un rythme même bien meilleur”

Toujours dans cette interview, K-Dot est revenu sur ce que l’écoute inverse apportait :

“Ainsi, il s’écoute comme une histoire à part entière et avec un rythme même bien meilleur. (…) Je ne pense pas que l’histoire change fondamentalement, il est plus question de la manière de la ressentir. DNA parle vraiment de qui je suis. Tu écoutes l’album depuis la fin, et il y a cette dualité et ce contraste du complexe Kendrick Lamar. Les deux écoutes me ressemblent. “

Une double lecture, qui résonne comme un nouveau coup de génie, de la part de celui qui plane définitivement au-dessus de la concurrence.

>> À lire aussi : Pourquoi “DAMN.” de Kendrick Lamar est déjà l’un des albums de l’année

Les Inrocks - musique

Les 100 meilleurs albums français de tous les temps

Extrait de la couverture du hors-série

L’Histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg, Fantaisie militaire d’Alain Bashung, Homework de Daft Punk, Paris sous les bombes de NTM…? Mais quels sont les 100 meilleurs albums français (et leurs voisins belges) de tous les temps selon Les Inrocks ?

Pour le savoir, il ne vous reste plus qu’à foncer chez votre kiosque préféré ou sur notre boutique en ligne pour retrouver le précieux classement de notre rédaction dans ce nouveau hors-série. Décryptés et analysés, ces 100 disques incontournables nous racontent une histoire passionnante et subjective de la musique française. Des Bérus, à la sensation Fauve, en passant par Nino Ferrer, La Femme ou encore la grande Françoise Hardy. Un panorama foisonnant et coloré.

Hors Série “Les 100 meilleurs albums français (et leurs voisins belges)”
Prix conseillé : 8 euros 50 (version papier) et 3 euros 99 (version numérique)

Les Inrocks - musique

Le Wu-Tang Clan revient (enfin) avec le nouveau single “People Say”

Source : Youtube

C’est officiel ! Après un nombre incalculable de péripéties ces dernières années (tout le monde se souvient du rachat de leur album jamais dévoilé par l’homme d’affaires Martin Shkreli), le Wu-Tang Clan semble bel et bien de retour. En effet, le crew de rappeurs vient de dévoiler People Say, un morceau impressionnant. En featuring avec le rappeur Redman, et produit par RZA, l’un des membres fondateurs du Clan, ce titre est un véritable retour aux sources pour le groupe tant la patte du crew se fait ressentir.

Malgré la sortie de ce single, nous n’avons pour l’instant toujours pas d’informations concernant un éventuel huitième album du Wu-Tang. On se contentera donc de ce titre aussi touchant (la puissance des chœurs en fond sonore) que puissant. A suivre avec une attention toute particulière, car les rappeurs de la East Coast ne devaient jamais revenir sur le devant de la scène.

Les Inrocks - musique

« Les dernières news

Août 2017
LMMJVSD
13
20