Actu musique

25 mai 2017

Einstürzende Neubauten : “Rammstein ? Ce sont des mecs qui font des trous sur scène avec une perceuse !”

Calmé, mais toujours là. Le groupe culte de la scène rock indus berlinoise et son leader Blixa Bargeld demeurent à l'avant-garde.

Télérama.fr - Musiques

Du rap neuf et frais en provenance de Bordeaux : Joey Larsé arrive royal

Joey Larsé (© : Guillaume Carey)

Après avoir quitté Montreuil pour s’installer à Bordeaux pendant son adolescence, Joey Larsé s’est lancé dans une première aventure rap en dévoilant C’est l’art et la manière en 2013 accompagné d’un clip pour le morceau Mon café noir. Séduit par son flow, le producteur Yepes (anciennement Dj Yep), lui propose alors un collab dans le port de la Lune. Les deux comparses se lient d’amitié et composent l’EP Confortable, puis enchaînent avec un virage plus libre et actuel avec Drugstore : un neuf titres prévu pour septembre prochain et qui s’annonce bouillant. En attendant, on vous propose de découvrir en exclu le clip du premier single intitulé Royal Jacket. Avec l’interview qui va avec, juste en suivant.

Qu’est-ce qui t’as décidé à te lancer dans le rap ?

Joey Larsé – Je ne l’ai pas vraiment choisi, c’est un peu venu tout seul… J’ai commencé avec mes potes, je devais avoir 12 ou 13 piges. On improvisait, ou on écrivait pendant les heures de colle et après on rappait nos textes à la sortie. J’y ai vite pris goût, j’ai trouvé quelque chose dans la musique que je ne trouvais pas ailleurs.

Tu as changé de style entre ton EP Confortable, assez old-school, et ton nouveau morceau Royal Jacket. Comment expliques-tu cette évolution ?

En fait notre stratégie (avec le producteur Yepes, ndlr) c’était de sortir un 4 titres puis ensuite un 9 titres. Après avoir sorti Confortable, on avait déjà neuf autres morceaux qui étaient prêts, mais on les avait travaillés en parallèle de l’EP, et les morceaux avaient un peu vieillis. On a refait un autre morceau un mois après que Confortable soit sorti, et ça a été une transition, on s’est dit : “Tous les morceaux qu’on avait avant on les fuck, et puis on recommence”. Je suis complètement passé à autre chose.

Les morceaux de Confortable donnaient le sentiment d’être plus écrits, on sent que tu portais une grande attention à tes textes, alors que tu sembles plus te concentrer sur la musicalité avec Royal Jacket. Tu as changé ton processus d’écriture ?

Je n’écris plus avec un support papier : je structure mes phrases dans ma tête. C’est à peu près le même procédé qu’écrire : je construis par blocs de quatre, et dès que j’ai quatre mesures, je passe à quatre autres. Mais ça m’a permis de me concentrer beaucoup plus sur l’interprétation et sur ma voix et de tester des trucs. Ça me permet d’être plus libre, je ne me dis pas : “Bon, là je vais en studio alors il me faut une feuille, et un crayon”… Je peux écrire partout, même dans la rue.

Tu prévois de sortir Drugstore en septembre. Est-ce que tu as un autre projet en cours ?

Ouais, je commence à bosser un truc que j’aimerais sortir fin 2017 ou peut être début janvier 2018. J’aimerais bien sortir un 5 titres.

Les Inrocks - Musique

U2, 24 mai 2017, NRG Stadium, Houston, Texas

Premier partie : The Lumineers

Setlist

1 - Sunday Bloody Sunday
2 - New Year's Day
3 - Pride (In The Name Of Love)
4 - Where The Streets Have No Name / California (There Is No End To Love) (snippet)
5 - I Still Haven't Found What I'm Looking For
6 - With Or Without You
7 - Bullet The Blue Sky

8 - Running To Stand Still
9 - Red Hill Mining Town
10 - In God's Country
11 - Trip Through Your Wires
12 - One Tree Hill
13 - Exit / Wise Blood (snippet) / Eeny Meeny Miny Moe (snippet)
14 - Mothers Of The Disappeared

Rappel(s) :
15 - Miss Sarajevo / The New Colossus (snippet)
16 - Bad / America (snippet)
17 - Beautiful Day
18 - Elevation
19 - Ultra Violet (Light My Way)
20 - One
21 - The Little Things That Give You Away

Commentaires (en cours)

U2 France