Actu musique

11 avril 2017

Le nouveau bassiste de Korn s’appelle Tye Trujillo et il n’a que 12 ans

Le jeune Tye Trujillo, fiston de Robert de Metallica, à l'espace jeunesse du Bowlpark Chile. (Capture d'écran Youtube)

Nous sommes en 2017 et Korn existe toujours pour le plus grand plaisir des fans du monde entier. Actuellement en tournée pour leur dernier album, The Serenity of Suffering sorti en octobre 2016, le groupe sera de passage en Amérique du Sud à partir du 17 avril prochain.

Malheureusement, Fieldy, le bassiste, ne pourra pas assurer les concerts au Brésil, en Colombie, en Argentine, au Chili et au Pérou, à causes “d’imprévus” est-il expliqué sur la page Facebook officielle de Korn. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’un remplaçant, assez inattendu, a été trouvé un remplaçant : un enfant de 12 ans, du nom de Tye Trujillo. Si ce nom vous semble familier c’est normal : ce jeune garçon surdoué n’est autre que le fils de Robert Trujillo, bassiste actuel de Metallica.

Jamming on the aria bass @cliffburtonfamily

A post shared by Tye trujillo (@tyetru) on Mar 20, 2017 at 10:35am PDT

Prodige de la basse metal à seulement 12 ans

Tye Trujillo est un petit prodige de la basse metal et a déjà joué maintes fois sur scène avec son groupe The Helmets, fondé en 2013 (et d’une moyenne d’âge de 10 ans environ). La petite bande s’est produit au festival BottleRock à Napa en Californie, aux Etats-Unis l’an dernier. L’événement accueillait en tête d’affiche The Red Hot Chili Peppers le jour de leur apparition sur scène. Ils ont également joué à l’édition chilienne et argentine du Lollapalooza pour les enfants, le Kidzapalooza, en 2017.

Le garçon occupera le poste de bassiste chez Korn uniquement le temps de la série de concerts en Amérique latine. Il faut avouer que le pré-ado possède une aisance et une maturité surprenantes devant le public. Une fois de retour aux États-Unis, le 6 mai prochain Fieldy récupérera sa basse pour continuer la tournée.

Les Inrocks - Musique

Primavera Bits : une nouvelle scène dédiée aux musiques électroniques pour le festival barcelonais

source : Flickr (nvivo.es, 5gig) - édition 2013 du festival

A l’occasion de la 17e édition du festival Primavera Sound, la musique électronique y recevra un accueil tout particulier. En effet, du 1er au 3 juin, le site accueillera une double scène inédite baptisée Primavera Bits.

Située en bord de mer et sur la commune de Sant Adria de Besos – soit juste de l’autre côté du fleuve Besos et à proximité du Parc del Forum (accueillant le reste du festival barcelonais) – Primavera Bits sera le foyer de 18 heures de programmation non-stop, soit en tout 62 performances. Divisée en deux scènes, une dédiée au live et une autre au DJ set, elle pourra accueillir jusqu’à 10 000 festivaliers.


L’équipe organisatrice vient d’annoncer les artistes qui s’y produiront. Et il y a de quoi se réjouir ! Le chanteur et frontman de Hot Chip, Alex Taylor sera de la partie. Mais aussi le producteur de techno Jackmaster, le canadien Fairmont, un DJ set cosmique de Kiasmos, les génies du dancefloor Marvin & Guy, le DJ Ian Pooley et la disco du producteur parisien (émigré à Barcelone) Golden Bug. Sans oublier un set dj de Sinkane, !!! et le belge Patrick Codenys (Front 242).

Les scènes Desperados et Bacardi gonflées à bloc

La scène Bacardi accueillera son lot de découvertes électroniques et enivrantes. On y attend avec impatience l’israélienne Noga Erez et HVOB, tous deux récemment programmés au Arte Concert Festival, mais aussi la moitié de la formation synthétique Essaie Pas, Marie Davidson, l’ovni No Zu, le krautrock incantatoire de Vox Low, le duo de Belfast Bicep ou encore le downtempo néerlandais Weval.

Quant au tout nouveau club Desperados, construit dans des matériaux organiques et industriels (et illuminé la nuit venue pour une expérience unique), vous pourrez y apprécier un set disco de John Talabot, le duo allemand de deep house Ame, le londonien Joy Orbison, Ben UFO, le fondateur du label Kompakt Michael Mayer,mais aussi : DJ Nixon, Bowers & Wilkins Sound System, la techno de Matrixxman, Pearson Sound ou encore Avalon Emerson. Plus d’infos

Primavera Sound Festival Barcelona
Du 1er au 3 juin 2017
Plus d’infos

Les Inrocks - Musique

Coachella refuse de programmer Kate Bush et passe à côté d’un concert historique

Pochette de la compilation "The Whole Story" sorti en 1988

Les organisateurs de Coachella auraient-il commis la plus grande erreur de l’histoire du festival ? Possible. Coachella, considéré comme le festival plus stylé et le plus populaire du monde (rien que ça), a refusé d’inviter Kate Bush à rejoindre sa programmation 2017.

La chanteuse, monument de la chanson anglo-saxonne, n’est certes pas une grande adepte de la scène. Elle ne s’est d’ailleurs jamais produite aux Etats-Unis, mais le festival californien aurait pu se vanter d’accueillir sa première performance outre-atlantique, et faire de cette nouvelle édition, un événement historique.

Cette semaine, le New York Times a mis en ligne un article consacré aux coulisses de Coachella. Le journal y a interviewé le CEO de l’événement, Paul Tollett, qui revient sur l’affiche de cette édition 2017, préparée en grande partie par ses soins. Marc Gieger, directeur de la musique de l’agence William Morris Endeavour, qui représente Kate Bush, est également mentionné dans le papier. Il avoue que Paul Tollett a tout bonnement tourné le dos à l’auteure-compositrice-interprète anglaise. Devant un premier refus, l’agent raconte avoir insisté :

“Je lui ai dit : ‘Elle n’a jamais joué ici [aux États-Unis] et elle a juste fait une trentaine de concerts au Royaume-Uni pour la première fois depuis la fin des années 1970. Vous devez la faire !’ Il m’a répondu : ‘Non. Personne ne va comprendre’.“

Kate Bush n’a assuré que 30 concerts dans son pays natal depuis 1979 et aucun aux Etats-Unis.

Le New York Times ne précise pas les raisons de ce refus. Comme le souligne Pitchfork, Kate Bush n’a assuré que 30 concerts dans son pays natal depuis 1979 dont 22 à guichets fermés, et n’a jamais tourné autre part dans le monde, depuis 2014. Une opportunité que certains auraient vu en or massif, et que Paul Tollett a calmement décliné.

Les Inrocks - Musique

“Pieces Of My Life” : le docu rare et intime sur Daniel Darc a besoin de votre aide

Capture d'écran de la bande-annonce de "Pieces of my Life".

De Taxi Girl à sa carrière solo, Daniel Darc a toujours fasciné. Quatre ans après son décès, le 28 février 2013, l’artiste français et torturé continue de hanter les esprit, particulièrement ceux de Marc Dufaud, un de ses vieux amis, et Thierry Villeneuve, cinéaste français.

Ces derniers sont actuellement à deux doigts de finaliser Pieces Of My Life, documentaire intime dédié à l’autre vie de Daniel Darc, celle en coulisse, un peu plus loin de la scène. Basé sur des images rares et exclusives, le film n’est pas tout à fait terminé. Les deux co-réalisateurs ont lancé une campagne de crowdfunding sur Kiss Kiss Bank Bank afin de recueillir des fonds pour achever le travail de post-production. Ils expliquent, dans la présentation de leur projet, que le financement total est estimé entre 50 000 et 100 000 euros, et espèrent collecter d’abord 25 000 euros avec leur appel aux dons sur Internet. Au moment où nous écrivons ces lignes, leur campagne a atteint un peu plus de 12 000 euros.

Daniel Darc, le cœur et l’âme en images

Le documentaire tient beaucoup à coeur ces deux passionnés de musique. Marc Dufaud n’en est d’ailleurs pas à son premier long-métrage consacré à Daniel Darc : il avait réalisé Garçon Sauvage Daniel Darc en 2008. Avec Pieces of My Life, c’est un hommage plus fort et plus personnel encore que souhaitent partager Marc et Thierry Villeneuve, avec les fans de l’artiste qui incarnait l’esprit punk français, mais aussi avec ceux qui ne connaissent que son nom.

Dans les années 1980, Daniel Darc officiait dans le groupe culte Taxi Girl. Suite à l’overdose du chanteur, la formation éclate, et l’artiste parisien se lance en solo. Toute sa carrière, il fera preuve d’excès en tout genre : drogues, provocations, automutilation… Beaucoup s’inquiètent de son style de vie, d’autres sont fascinés par son talent. L’hiver 2013, Daniel Darc meurt chez lui, à Paris. Il laisse derrière lui son art et ses chansons. Tout un héritage.

Il reste 12 jours pour participer au financement du film Pieces Of My Life sur Kiss Kiss Bank Bank, disponible ici.

Les Inrocks - Musique

Le magazine Tsugi fête ses 10 ans et vous invite à un marathon de 24h de fête

Affiche anniversaire de H24 Tsugi (à gauche) & image extraite du compte facebook d'Isaac Delusion (à droite)

A l’occasion de son anniversaire et 100e numéro, le magazine défricheur Tsugi vous invite à faire la fête pendant 24 heures. Pour orchestrer cette frénétique bringue, l’équipe a prévu quatre actes et vous met au défi d’aller jusqu’au bout…

Clubbing, concerts et émissions : 24 heures de fête dans le Parc de la Villette à Paris

Les hostilités débuteront le 28 avril à minuit au Trabendo (211 avenue Jean Jaurès, 75019) pour un clubbing qui vous tiendra éveiller jusqu’à 6h du matin. Au programme : que du beau monde : Vitalic, S3A, mais aussi Laurent Garnier en B2B avec le producteur allemand Michael Mayer.

Pour le second acte, samedi 29 de 6h à midi, rendez-vous à la Folie (26 avenue Corentin Cariou, 75019) pour un after qui vous permettra de regonfler vos batteries grâce à un bar-club et une gastro-guinguette. Cerise sur le toast ? Un Dj set de Paradis.

Troisième acte, vous tenez le coup ? C’est parti pour une émission diffusée sur la Tsugi Radio, et enregistrée de midi à 18h depuis la terrasse du Trabendo. De nombreux invités se succéderont au micro d’Antoine Dabrowski, dont Bertrand Burgalat qui aura carte blanche, ou encore des mini-lives de l’annécienne Elbi, le duo electro-choc Klyne et Panteone.

Quatrième acte, on vous a gardé le meilleur pour la fin, avec des concerts de 18h à minuit. Au programme : les beats groovy et solaires d’Isaac Delusion et la pop éveillée de Frànçois & The Atlas Mountains, qui viennent de sortir respectivement les albums, Rust & Gold et Solide Mirage. Et préparez-vous à vibrer sur le dancefloor avec DBFC et les Anglais de Django Django en DJ set. Enfin, restez à l’affût, une icône pop pourrait bien pointer son nez sur la scène du Trabendo…
Entrée 23 euros. Lien billetterie

TSUGI H24 au Parc de la Villette (Trabendo et Folie)
Du vendredi 28 avril 6h au samedi 29 avril minuit
Plus d’infos

Les Inrocks - Musique

Les mecs de Fauve reviennent avec un nouveau projet: Autrans (et le premier morceau défonce)

capture d'écran Youtube/AUTRANS

En septembre 2015, Fauve annonçait une pause après deux ans de tournées et de succès. Les mecs étaient rincés, ils avaient besoin de repos pour envisager la suite. Une suite qu’on découvre aujourd’hui sous le nom Autrans, nouveau projet formé par trois mecs du collectif de base. Comme avec Fauve, ils jouent la carte de l’anonymat (cf. les masques inquiétants dans la vidéo ci-dessous). Ils viennent en effet de publier un premier morceau qui s’appelle La Paix et qui marque immédiatement la signature plus électronique et futuriste de la formation.

Via un communiqué, les garçons expliquent leur recherche de nouveaux sons électroniques par l’utilisation de claviers et machines qu’ils ne connaissaient pas. Ils ont passé des mois à apprendre, à essayer, à bricoler un truc pensé à la base comme un projet instrumental, mais qui s’est vite retrouvé avec quelques paroles posées dessus, avec toujours cette énergie textuelle particulière. Parce que voilà, les mecs de Fauve.

Toujours dans ce communiqué, ils évoquent des influences allant de la “techno/house mainstream des années 90” au Homework de Daft Punk en passant par “la violence gothique de Kanye West, les gospels futuristes des Frank Ocean et Bon Iver, ou encore la mélancolie vaporeuse de PNL.” Gros programme pensé et enregistré dans un home studio classique, comme tout projet émergent qui se respecte. La question étant de savoir si le phénomène Fauve se transformera en phénomène Autrans.

Les Inrocks - Musique