Actu musique

30 mars 2017

RTV 95.7 Podcast : Caraïbes Show

On se déhanche à l'écoute du Caraïbes Show!

S'abonner gratuitement

Dour Festival : 37 nouveaux noms annoncés !

Capture d'écran - photo de couverture facebook du festivalCrédit : Nicolas Debacker

Du 12 au 16 juillet prochain, l’un des plus grands festival de Belgique prendra place pour sa 29ème édition. Après plusieurs salves d’annonces prometteuses, 37 nouveaux noms sont aujourd’hui dévoilés.

En tête d’affiche, on retrouve le producteur et remixeur Kaytranada, qui sortait l’été dernier son album 99,9%, véritable joyaux situé entre électro et hip-hop.

Côté rap, on retrouvera notamment Vald, le marseillais SCH, le duo belge Caballero & Jeanjass ainsi que le collectif bruxellois 77.

Et le rock ne sera pas en reste.

Seront présents les frères déjantés de Lemon Twigs, les canadiens de Timber Timbre, les français de FAIRE et de François & The Atlas Mountains. Sans oublier une touche de post-punk avec Rendez-Vous et une bonne dose de talents locaux avec Brutus, Mont-Doré, Cocaine Piss et A Supernaut.

Pour finir sur une note électro, on compte parmi les artistes le maestro Superpoze, le hollandais Antal, la belge Charlotte de Witte ou encore le duo israélien Red Axes.

Et cette liste de petits nouveaux vient compléter une affiche plus qu’excitante qui rassemble notamment : PNL, Romeo Elvis & Le Motel, Loyle Carner, Jawgar Ma, Phoenix, Metronomy, The Kills, Solange, Two Door Cinema Club.

Avec un record de 235 000 festivaliers en 2016, le festival parviendra t-il à attirer encore davantage de monde ? Réponse le 12 juillet.

Dour Festival – 29ème édition
Du 12 au 16 juillet 2017
Plus d’infos & lien billetterie : pass 1 jour ou 5 jours

Les Inrocks - Musique

“Le roi et moi” : 20 ans après, Faith Evans nous raconte Notorious B.I.G.

Faith Evans et Notorious B.I.G. crédit @ Eric Johnson

Tu avais quoi derrière la tête en enregistrant The King & I ?

En fait, c’est une idée que j’ai eu en pensant à Unforgettable, le titre enregistré en 1991 par Natalie Cole avec la voix de son père, Nat King Cole, décédé plus de deux décennies plus tôt. Je me disais que ça pourrait être bien de monter un projet de la sorte un jour. Heureusement, Bad Boy Records avait conservé plusieurs démos de Biggie, donc il y avait matière à poursuivre son œuvre. C’est aussi pour ça que des membres de Junior M.A.F.I.A. et Lil’ Kim sont présents sur ce disque.

Pourquoi avoir choisi ce titre d’album, et pas The King & The Queen  ?

(Rires) C’est une idée qui m’est venue lorsqu’on discutait de la faisabilité d’un tel projet. Je trouvais que ça correspondait bien à Christopher (le vrai prénom de Biggie, ndr), que ça le mettait en avant et que ça reflétait la réalité. Appeler ce disque The King & The Queen, ça aurait été comme mentir sur ce que je suis.



Penses-tu que les fans de Biggie vont réagir positivement à la publication de ce disque ?

C’est toujours difficile de savoir comment le public peut réagir à une œuvre, mais on a fait en sorte de respecter au mieux le talent de Christopher. Comme je le disais, on a essayé de rassembler ses proches, Lil’Cease et Lil’ Kim, donc, mais aussi DJ Premier, Just Blaze, Styles P ou encore Voletta Wallace, sa mère. Tous ont essayé de mettre en avant ses textes, rarement entendus ou inédits, et tous étaient dans le même esprit que moi : à savoir témoigner de l’amour que nous lui portons encore aujourd’hui.

Ça été facile pour toi de travailler avec Lil’ Kim, sachant qu’elle était l’une des maitresses de Biggie ?

L’année dernière, on s’est retrouvées sur la tournée Bad Boy Reunion Tour, on a donc appris à se connaître. On s’est rendu compte que, à cause de tout ce qui s’était dit et tout ce qui s’était passé, on n’avait jamais enregistré un morceau ensemble. Pourtant, on a enregistré pour le même label durant de nombreuses années… Là, c’était donc l’occasion de réaliser ce morceau, de passer à autre chose et de se réunir pour Biggie.

De ton côté, te rappelles-tu la première fois que tu as rencontré Biggie ?

C’était lors d’un shooting photo, où Craig Mack et Puff Daddy étaient également présents. Christopher est venu me parler, m’a proposé de me ramener sur Brooklyn et j’ai accepté. Sur la route, on a fait connaissance, on a beaucoup rigolé et c’est comme ça que tout a commencé. Tu sais, beaucoup de gens ont tendance à s’imaginer Biggie comme quelqu’un de très sombre ou de très sérieux à cause de ses textes, mais c’était quelqu’un de très marrant. On ne s’ennuyait jamais avec lui, et ça le rendait très touchant.

La nuit où il a été tué, tu te souviens de ce que tu faisais ?

Je suis allée à l’hôpital dès que j’ai appris la nouvelle, j’ai prévenu sa mère et, une fois son décès prononcé, je suis resté à l’hôtel avec le reste des membres de Bad Boy Records…

Avec le recul, tu ne penses pas que sa rivalité avec 2Pac est allée trop loin, sachant que 2Pac s’était fait tuer dans les mêmes circonstances six mois plus tôt ?

Tout ce que je peux dire, c’est que cette rivalité dépassait complétement Biggie. Il se sentait hyper mal à l’aise par rapport à ça, il ne la voulait pas et ne contrôlait absolument pas l’ampleur que c’était en train de prendre. Je pense malgré tout que cette guerre East Coast-West Coast n’est pas totalement responsable de ces deux tragédies. C’est plus profond que ça…

Aujourd’hui encore, ton single le plus célèbre reste I’ll Be Missing You, enregistré avec P. Diddy en hommage à Biggie. Tu te souviens de sa conception ?

C’est très simple : Sean est venu vers moi en me disant qu’il souhaitait enregistrer le plus bel hommage possible à Biggie et m’a demandé de participer au morceau. Il avait déjà l’idée de la mélodie et du sample de The Police. Je n’avais plus qu’à m’occuper du refrain, et ça a donné ce que l’on connaît aujourd’hui. On peut dire que Sean a réussi son pari.

Aujourd’hui, quel est ton regard sur l’évolution du R&B et du rap. Tu penses que c’est plus facile pour les artistes féminines de s’affirmer en 2017 ?

C’est difficile à dire parce que, quand j’y réfléchis bien, je n’ai jamais été indépendante et ai donc systématiquement fait partie de grosses structures. Pareil, mes morceaux les plus célèbres sont souvent des duos avec d’autres artistes… Ce qui est sûr, en revanche, c’est que l’on semble être dans une époque très inspirante, où beaucoup d’artistes féminines servent de modèles aux jeunes générations. Après, je ne sais pas si c’est facile ou non pour elles d’assumer ce rôle et cette indépendance, étant donné que je ne suis pas dans cette situation.

Personnellement, sais-tu ce que tu as envie de faire après la sortie de l’album et des quelques dates qui suivront ?

Je suis en train de travailler sur l’écriture d’un biopic, basé sur le livre que j’ai sorti en 2008 (Keep The Faith : A Memoir). J’en suis la productrice et je participe à l’écriture du film, qui reviendra donc sur mon enfance, ma carrière et ma relation avec Biggie. Après ça, on verra.

Les Inrocks - Musique

La programmation du Montreux Jazz Festival vient de tomber et elle est fantastique

La 51e édition du Montreux jazz Festival vient tout juste d’être annoncée, et une fois encore, la programmation nous met l’eau à la bouche ! Si le jazz garde une place essentielle avec une scène dédiée uniquement aux artistes du genre et une sélection préparée avec soin, l’événement suisse n’en reste pas là.

Deux autres lieux se prêtent à un line-up plus traditionnel mais pas moins riches, bien au contraire. Du 30 juin au 15 juillet, Montreux se met à l’heure de la musique et de la fête et accueille une multitude de groupes et artistes.

Des Lemon Twigs au Kills en passant par Jacques !

Du côté des têtes d’affiches, on en trouve déjà un paquet : The Kills, Max Ritcher, Alt-J, Nicolas Jaar, Phoenix, Pete Doherty, Solange, Metronomy et Kasabian. Les nostalgiques pourront faire un tour au concert de De La Soul ou des Pet Shop Boys, quant au francophiles, ils risquent d’être ravis. Entre les petites prodiges de l’électro locale comme Jacques et Superpoze, La Femme, Paradis et Kery James seront aussi présents pour représenter le rock, la pop et le rap français.

Le programme sera chargé sur ses deux semaines de festival. Pour vous faciliter la tâche, on vous conseille les Lemon Twigs, chouchous de la maison, le sensible Sampha et le duo furieux de punk anglais, Slaves, tous programmés le mardi 11 juillet. Fleet Foxes et Kevin Morby sont attendus le 4 juillet au Jazz Lab.

A ceux qui préféreraient s’en aller danser, Soulwax sera de passage à Montreux le 1er juillet, Bonobo le 2, Kaytranada le 12, et Birdy Nam Nam le 14.

Si les billets restent un investissement (jusqu’à 1 327 euros pour un pass complet), le festival a ouvert une nouvelle scène qui s’avère être une série de concerts gratuits dans différents lieux de la ville suisse : au bord d’une piscine, en plein air dans un parc ou encore une cave qui transpire le rock. Les jams sessions organisées au Montreux Jazz Club, sont gratuites et ont lieu tous les soirs. Des soirées incontournables à tous les mélomanes assoiffés de surprise.

La billetterie sera disponible à partir du 31 mars à 10H. Plus d’infos sur le site officiel du Montreux Jazz Festival.

Les Inrocks - Musique

Après la polémique, l'ex-Bal Nègre revit sous son nom d'origine

Finalement, l'ancien cabaret du 15e arrondissement a réouvert sous le nom de Bal de la rue Blomet : un club chic, mais pas snob !

Télérama.fr - Musiques

Alt-J balance le retentissant “In Cold Blood”, nouvel extrait du prochain album

Pochette du single "In Cold Blood", paru mercredi 19 mars.

Il y a quelques semaines, Alt-J faisait son retour avec le titre méditatif 3WW. Un retour qui se concrétise aujourd’hui avec le puissant In Cold Blood que le groupe de Leeds à dévoiler mercredi 29 mars, au soir. Bien plus bruyant que le précédent single, ce morceau brouille les pistes sur le virage musical que prend le trio anglais.

En plus de ses traditionnelles percussions, la chanson est cette fois enrichie de cuivres, qui ont été enregistrés dans les studios d’Abbey Road à Londres, ont expliqué les membres du groupe à l’antenne de BBC Radio 1, mercredi 29 mars après-midi.

In Cold Blood figure sur le prochain album Relaxer à paraître le 2 juin prochain. Ce disque s’annonce comme un tremplin pour la tournée estivale d’Alt-J, trois ans après le second album This Is All Yours  paru en 2014.

Le groupe sera en concert à Lyon dans le cadre des Nuits de Fourvière le 4 juillet et à la première édition du Lollapalooza de Paris le 23 juillet prochain.

Les Inrocks - Musique

Avec “L'un de nous”, Albin de la Simone s'épanouit en chanteur incontournable

Auteur d'un très beau cinquième album studio qu'il s'apprête à défendre sur la scène de l'Européen, le joaillier de la chanson française façonne de petits bijoux, pour lui… et pour les autres.

Télérama.fr - Musiques