Actu musique

24 mars 2017

Les trois poètes de Ménage A Trois publient enfin leur premier album

Une des photos postées sur leur page Facebook est composée de formes dans un dégradé bleu/blanc. On ne sait pas exactement s’il s’agit du ciel (avec des nuages qui passent), de l’eau contenue dans une piscine (avec le soleil qui s’y reflète) ou d’une simple surface colorée (avec de la fumée qui flotte). En vrai, une autre photo du groupe, toujours sur Facebook, permet de savoir qu’il s’agit bien d’une piscine, dans laquelle les trois poètes de Ménage A Trois piquent d’ailleurs une petite tête.

Mais cette confusion possible explique à elle seule l’ambiance à l’œuvre sur le premier album du groupe, en gros tourné vers les questions essentielles de la mer et de l’amour, tout ça sur fond de fantasme autour de l’Australie (d’où le titre de l’album, Australia Part III, les Part I et Part II étant les ep précédents).

Ménage A Trois vient pourtant de Manchester, une ville pas forcément appréciée pour sa météo. Et quand on sait qu’un des trois garçons, Joseph Manning, fut jadis le batteur de WU LYF, et qu’un autre, Jonathan Flanders, est l’auteur de la fameuse photo du groupe au milieu de la fumée, on se dit que de l’eau a coulé sous les ponts (vers la mer) et que l’ambiance d’émeute a trouvé une issue ailleurs, loin de Manchester, disons en Australie (ça tombe bien).

L’album de Ménage A Trois a toutefois été bricolé entre Manchester et la Normandie, parce que les fantasmes sont parfois plus forts que le reste. Australia Part III n’est d’ailleurs rien d’autre que ça : un gros bout de rêve insouciant et drogué, qui oublie le monde autour pour en créer un autre, émouvant de simplicité et de perfection.

concerts le 11 avril à Bordeaux, le 13 à Toulouse, le 15 à Paris (Grand Rivage), le 17 juin à Lille

Les Inrocks - Musique

Lola Marsh signe le titre parfait pour lancer votre week-end

Le duo israélien Lola Marsh est de retour avec un nouveau titre. Après l’EP You’re Mine en 2016, Yael Shoshana Coehn et le producteur Gil Landau dévoilent le premier extrait de leur futur album, Remember Roses.

Intitulé Wishing Girl, le morceau offre une véritable ode au printemps, au soleil et à la mer. Lancé par des sifflotements joyeux, il enchaîne rapidement sur la voix suave et si particulière de Yael. Et nous rassure : “Darling if you fall, i’ll be there to hold you”. Le refrain, entêtant, nous rentre rapidement dans la tête, nous poussant même à esquisser quelques pas de danse.

Sur le site PopMatters, on peut lire Yael déclarer :

“Au départ, ce morceau était un cadeau d’anniversaire pour Gil. On a réalisé qu’il était plutôt cool, et on a décidé de le transformer en véritable chanson. Le refrain est resté le même, et on a écrit les couplets plusieurs mois plus tard, au moment de l’enregistrement”.

A défaut de recevoir le même cadeau d’anniversaire, il est possible d’aller voir Lola Marsh en concert à Paris le 15 juin (Café de la danse).

L’album Remember Roses sortira le 9 juin.

Les Inrocks - Musique

Kendrick Lamar est de retour avec “The Heart Part 4” (qui clashe un peu tout le rapgame)

Kendrick Lamar sur scène à New York le 16 décembre 2016 (BRYAN BEDDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Avec son premier morceau de 2017, The Heart Part 4, Kendrick Lamar démontre une nouvelle fois la puissance de son flow, qui prend ici toute la place, reléguant mélodies et beats en arrière-plan. Une belle façon de mettre l’accent sur ses paroles qui naviguent habilement entre égotrip et clash subliminal.

“Je suis le meilleur rappeur vivant” proclame-t-il, en toute simplicité. Ce qu’on ne peut pas tellement lui contester, Lamar ayant remporté 7 Grammy Awards sur vingt nominations, répartis entre ses deux grands albums, Good Kid M.A.A.D City et To Pimp A Butterfly.

Côté clash, The Heart Part 4 en serait rempli selon Genius. Si certains rappeurs sont explicitement cités (coucou Jay Z et Top Dawg), d’autres se prendraient des piques implicites (salut Drake).

Rendez-vous le 7 avril 

Fidèle à sa réputation de rappeur politisé, Kendrick Lamar en profite pour taxer Donald Trump de “crétin” et dépeindre une société moderne mal en point :

“Le monde entier devient fou/Les corps s’empilent/Le marché est sur le point de se crasher/Les mecs font semblant d’être riches, les connasses font semblant d’être méchantes/Les Noirs se prennent pour des Blancs, et les Blancs font le dab.”

Le morceau se termine sur l’annonce d’une date, le 7 avril, certainement celle de la sortie de son prochain album, dont le titre pourrait être IV, comme le laissait penser un post instagram daté du 23 mars depuis supprimé, comme l’ensemble des contenus de son compte…

Les Inrocks - Musique

La diva malienne Oumou Sangaré est aussi femme d'affaires et féministe

Patriote, mais pas griotte ! Oumou Sangaré a foi en son pays. Devenue une chanteuse mondialement célébrée, elle investit dans le développement économique du pays et lutte pour l'émancipation des femmes.

Télérama.fr - Musiques

Gorillaz dévoile quatre titres de son prochain album, “Humanz”

Capture d'écran du clip

Hier, le jeudi 23 mars, Damon Albarn et Jamie Hewlett annonçaient le titre et la date de sortie de leur cinquième album studio via Instagram: Humanz sortira le 28 avril.

Ils dévoilent aujourd’hui un clip aux allures de véritable petit film, comprenant quatre titres de l’albums. On y retrouve Saturnz Barz ft Popcaan, mais également des extraits d’Ascension ft Vince Staples, We Got The Power ft Jehnny Beth ainsi qu’Andromeda ft D.R.A.M. Niveau graphisme, on retrouve les bonnes vieilles habitudes du groupe, avec des personnages emblématiques et une ambiance bien particulière, une touche de technologie en plus.

En effet, une version à 360° a également été mise en ligne :

Un véritable petit chef-d’oeuvre.

Humans sortira le 28 avril. Vous pouvez d’ores et déjà commander les premiers titres sur Apple Music.

Les Inrocks - Musique

Philip Glass, compositeur maxi-minimaliste

Inspiré par Bach, Satie ou Monk, influence notoire pour David Bowie, Max Richter ou Yann Tiersen, le New-Yorkais a traversé sans se répéter toute la musique contemporaine, savante ou populaire. A l’occasion de ses 80 ans, la Philharmonie de Paris l’honore d’une série de concerts. Portrait en forme d’abécédaire.

Télérama.fr - Musiques

“Triplicate” : triple dose de standards pour un Dylan crooner

Sublime pirouette du poète folk quelques mois après son Nobel de littérature : il donne sa voix patinée à une trentaine de titres empruntés au répertoire de Frank Sinatra. Chapeau.

Télérama.fr - Musiques