Actu musique

18 mars 2017

Chuck Berry est mort à l’âge de 90 ans

Crédit : capture d'écran Youtube

L’un des principaux innovateurs du rock and roll s’en est allé. Charles Edouard Anderson Berry est mort ce samedi à Saint-Charles dans le Missouri. Selon le site d’ABC News, la police locale s’est rendue à son domicile après avoir reçu un appel d’urgence. Ils ont découvert son corps, inconscient, sans parvenir à le réanimer.

BREAKING: Legendary rock and roll songwriter and guitarist Chuck Berry dies at 90, St. Charles County Police Department says. pic.twitter.com/dKg6P2cAbX

— ABC News (@ABC) March 18, 2017

Un nouvel album était en route

Le 18 octobre dernier, Chuck Berry avait choisi le jour de son 90ème anniversaire pour annoncer la sortie d’un nouvel album studio pour 2017. Le premier depuis 38 ans. Le musicien légendaire avait alors profité de l’annonce pour dédier son nouveau disque à sa femme, Themetta Berry, qui partageait sa vie depuis près de 70 ans.

“Ma chérie, je prends de l’âge ! J’ai travaillé sur ce disque pendant longtemps. Je peux désormais raccrocher mes chaussures.”

Les Inrocks - musique

Le nouveau morceau de Metric, “Come On, Angel”, va vous faire planer

Emily Haines et le bassiste Josh Winstead, de Metric, en 2009 (Shandra Stephenson, licence CC)

Les Canadiens de Metric sont de retour avec un titre doux et rêveur, Come On, Angel. Porté par la voix suave d’Emily Haines et par un clavier mélodieux, il pourrait bien vous faire passer le week-end sur un petit nuage. Ecoutez plutôt :

Les Inrocks - musique

De la soul à la cumbia, le festival de Limoux brasse les cuivres

Est-ce l’Espagne qui y “pousse un peu sa corne” ? L’empreinte toujours vivace dans le Sud-Ouest d’une tradition festive et carnavalesque des fanfares et autres bandas ? En tout cas, Limoux a choisi de rendre hommage  à une famille d’instruments qui plonge dans la nuit des temps mais brille toujours au présent et au futur :  les cuivres.  La petite ville organise depuis neuf ans un festival dédié à la musique de cuivres, le Limoux Brass Festival.

Pour ceux qui l’ignoreraient, les cuivres (brass en VO) regroupent les instruments dans lesquels on souffle à travers une embouchure, depuis les plus aigus, les trompettes, aux plus éléphantesques, les tubas et autres soubassophones en passant par les trombones.

Instruments guerriers au départ utilisés pour terrifier l’adversaire et galvaniser les troupes, ils sont maintenant beaucoup plus pacifiques mais toujours destinés à la transe et à l’exaltation. On les retrouve  dans les musiques de rue et les défilés populaires, de La Nouvelle-Orléans aux Balkans en passant par Cuba et même la Belgique. Les brass bands connaissent un renouveau certain dont témoigne parmi bien d’autres exemples le festival de Limoux.

Fred Wesley, mémoire de James Brown

Mais la richesse de timbres et de sonorités des cuivres ne les cantonnent pas au carnaval et aux fanfares et leur permet de briller dans tous les styles musicaux, du classique au jazz et au funk. Et le Limoux Brass Festival  en présentera un éclatant échantillon. On y retrouvera de nombreux brass bands, bien sûr, mais aussi des petites formations, quatuors et quintets reprenant des compositeurs anciens et modernes.

A ne pas manquer: le samedi 29 avril, la prestation du vétéran de la soul Fred Wesley, véritable mémoire de James Brown. Ce natif du Deep South commence sa carrière de tromboniste avec Ike et Tina Turner, puis devient directeur musical, arrangeur, tromboniste et compositeur principal du godfather of soul pendant ses plus brillantes années. Avec les sax Maceo Parker et Pee Wee Ellis, il forme les  JB’s Horns, une terrifiante section de cuivres qui rejoindra le mythique George Clinton dans les années 1970.

Un concert à ne pas manquer, pour découvrir ou redécouvrir comment se sont inventés les rythmes et les groove qui irriguent aujourd’hui le hip-hop et le rap.

Limoux Brass Festival du 27 avril au 1er mai

Les Inrocks - musique

Duane Allman, l’ombre d’un héros

Considéré comme l'un des plus grands guitaristes de tous les temps, quelque part entre Jimi Hendrix et Eric Clapton, Duane Allman, mort à 24 ans en 1971, est une légende discrète. Réédition majeure d'un recueil de ses enregistrements, pour lui ou pour les autres (Aretha Franklin, Wilson Pickett…).

Télérama.fr - Musiques

Les 8 clips qu’il ne fallait pas rater cette semaine

capture d'écran Youtube/PrankvsPrank

Jacques Greene Afterglow

Mode clippesque récente mais déjà surexploitée, l’insertion/superposition prend ici une dimension un peu à part, plus ambitieuse, dans le montage saccadé dont elle fait l’objet. Et derrière tout ces rectangles qui s’animent, il y a une vraie mise en scène et un minimum de narration. De quoi faire du nouveau clip de Jacques Greene (dont le premier album vient de sortir), réalisé Mauriès Matos, un objet visuel ultra-esthétique mais pas esthétisant.

BadBadNotGood feat. Kaytranada & Snoop Dogg Lavender (Nightfall Remix)

Jesse Wellens et James DeFina balancent une grosse satire de l’Amérique de Donald Trump, qui a même provoqué une réaction de ce dernier puis un recadrage aussi violent que jouissif de la part de T.I. Ou comment un simple clip avec tonton Snoop Dogg peut mettre un pied dans l’Histoire, à base de “ya fuckin old ass puppy piss smelling ass mouth”. Bang!

Eric Legnini feat. Yael Naim Despair

On vous dit tout sur ce clip en avant-première ici.

Joe Goddard Home

Un autre clip (à moitié) animé pour la route, dans un genre de trip disco bien psyché. C’est signé Pete Fowler.

Aliocha Sarah

Clip sympa de Jeremy Comte pour patienter jusqu’au premier album d’Aliocha, faux jeune songwriter franco-canadien qui va faire parler de lui dans les prochains mois.

Saint Michel You & I

“Je comprends pas ce qui se passe dans ce clip.
– Attends.
– Nan mais sérieux.
– Attends!
– Ah oui okay pas mal.”

La Femme S.S.D

Ça commence comme un clip crado-potache de La Femme feat. les copains du groupe, et ça termine en truc extrêmement malin, genre parodie de polar 70’s sur fond de disco hystérique. Le tout avec un montage en montée de drogue, un Sacha plus drôle que jamais et une apparition de Jacques quand on entend le mot “vortex”. Sous oublier ce morceau, S.S.D, beaucoup plus fou qu’il peut en avoir l’air.

Arca Reverie

Wow.

Les Inrocks - musique