Actu musique

10 mars 2017

RTV 95.7 Podcast : Zombi Radio

"Plus il y a de décibels, plus la vie est belle"

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : FonkMasters

Du bon son qui déchiiiiiiiire !

S'abonner gratuitement

Un vieux casino devient le Society, nouveau club branché parisien

La cour d'entrée du Society (Crédits : Society/ Twitter)

Si vous aviez prévu d’aller danser dans un lieu qui change de vos vieilles habitudes, c’est au Society qu’il faut se rendre ! Dimanche 12 mars, ce nouveau club ouvrira ses portes dans le IXe arrondissement de Paris, sur la rue Cadet. L’adresse exacte est encore tenue secrète pour le moment.

Opening Soon : Le club Society à Paris > https://t.co/GlAox4b7vt pic.twitter.com/1LwFBy27uY

— Brandy App (@BrandyAppParis) March 7, 2017

Les fondateurs du Society sont des habitués de la vie nocturne parisienne : la start-up Cue & Play qui dirige son concept-store autour la musique électronique entre les quartiers République et Belleville, et le directeur artistique du collectif événementiel Beyond The Doors et organisateur des soirées “Rituel”.

4 étages pour 4 univers

Villa Schweppes a eu droit à une visite exclusive et explique que, dans les années 1930, l’endroit était un casino. Le club s’élève sur quatre étages qui détiennent leur ambiance respective.

Le rez-de-chaussée, avec terrasse, est parfait pour les débuts de soirée, le premier niveau, plus feutré, abrite une salle dédiée à la détente, quant au deuxième, il vaut le détour par sa décoration et son espace. Le dernier niveau se trouve au sous-sol, réservé à un univers plus “dark” et aux soirées techno.

Ouverture Le club Society à Paris https://t.co/9MMZxbRdzB #night #club @Paris #ClubSociety pic.twitter.com/jRbBItqV92

— Chasseurs de Lieux (@ChasseursLieux) March 8, 2017

L’inauguration aura donc lieu le dimanche 12 mars, entre 16h et 2h. La liste des artistes conviés ce soir-là illustre parfaitement le type de programmation à venir au Society : les DJ basés à Paris, Marwan Sabb et Nozen seront présents sous le nom Nozwan, aux côtés de Birdy, Blanco et du talentueux D’Julz. Les sets de Franck Roger, Sorä, Onetram ainsi que Mancerow sont également attendus.

Entrée à 10 euros mais gratuite dès l’ouverture et jusqu’à 17h, à condition de s’inscrire sur l’événement Facebook, juste ici.

Les Inrocks - Musique

Booba est de retour avec un nouveau projet surprise, “Autopsie 0”

"Autopsie 0" de Booba (capture d'écran de la pochette)

Pour ces fans de la première, c’est une demi-surprise, car il l’avait annoncé, il y a déjà quelques jours. C’est enfin arrivé, ce vendredi 10 mars, Booba sort son dernier projet, intitulé Autopsie 0.

Ce soir dès minuit #AUTOPSIE0 disponible en digital… http://spoti.fi/ThisIsBooba

A post shared by KOPP92i In üs we trust (@boobaofficial) on Mar 9, 2017 at 10:49am PST

Un best-of

Avec ce disque, Booba fait en quelque sorte patienter sa fanbase avant un neuvième album très attendu. Quatre Autopsie ont déjà vu le jour, des mixtapes où le Duc croise régulièrement le mic avec d’autres rappeurs de France et de Navarre ; c’est par exemple sur le Volume 4 qu’il avait invité le Sevranais Kaaris avant de se brouiller méchamment avec.

Autopsie 0 est un disque composé d’anciens morceaux du rappeur de Boulogne, un peu comme un best-of. Voici la tracklist :

  1. A3
  2. Double Poney
  3. La Vie En Rouge
  4. Rats Des Villes
  5. Foetus
  6. Paname
  7. Bakel City Gang
  8. A4
  9. Vaisseau Mère
  10. Scarface
  11. Pigeons
  12. Gangster
  13. Jdc
  14. Salside
  15. Felix Eboue
  16. Garcimore
  17. Le D U C
  18. Tout Et Tout D Suite

Et quelques clips…

Les Inrocks - Musique

Agar Agar : “On essaie de provoquer des pogos de plus en plus énergiques”

Elle c'est Clara. Lui, Armand. Depuis 2015, ils forment Agar Agar, duo electro-pop à la réputation grandissante. En pleine tournée, et avant leur passage attendu au Printemps de Bourges en avril, nous les avons rencontrés, à Paris.

Télérama.fr - Musiques

Vanessa Paradis en duo avec Oren Lavie dans un clip sublime “Did You Really Say No”

Crédits : Vanessa Paradis (Benoît Derrier) et Oren Lavie (extrait du clip)

Encore peu connu en France, Oren Lavie est un artiste touche-à-tout et à l’âme nomade, passé par Berlin, New-York et vivant actuellement à Tel Aviv. A la fois auteur, compositeur, producteur, metteur en scène, auteur et réalisateur de clip, Oren a sorti un premier album en 2009 : The Opposite Side of the Sea. Et c’est son fameux clip Her Morning Elegance, tourné en stop motion qui va le révéler sur la scène internationale :

Après une nomination aux Grammy Awards et 31 millions de vues, ce grand fan de Leonard Cohen et Bob Dylan nous revient avec une collaboration élégante et inédite sur son single Did You Really Say No. Passionné par la Nouvelle Vague, les chansons de Brel et Brassens, Oren développe en effet une affection toute particulière pour le travail de la chanteuse française Vanessa Paradis.

Le clip Did You Really Say No est à découvrir en avant-première ci-dessous :

Oren Lavie nous confie les dessous de sa rencontre avec Vanessa Paradis :

 “Did You Really Say No ?” était destinée à être un duo. J’ai demandé à mon éditeur s’il pouvait l’envoyer à Vanessa. Le jour même, elle a répondu avec enthousiasme. Nous nous sommes retrouvés à Paris et avons joué au piano pour ajuster le morceau. En deux heures, c’était bouclé !”

Vanessa a aussi participé au tournage du clip. Filmée en noir et blanc, la vidéo raconte un couple en crise, joué par Oren et Vanessa. La distance qui s’installe peu à peu entre eux est ici brillamment mise en scène par l’intermédiaire de protagonistes qui miment leurs disputes.

Ce clip est le premier single du nouvel album de Oren Lavie, Bedroom Crimes, qui sortira le 12 mai (chez AL+SO / Sony). Ce second disque a été réalisé entièrement chez Lavie en compagnie de son fidèle piano. Il est disponible en précommande sur Apple Music.

Les Inrocks - Musique

DJ Prosper : itinéraire d'une petite star des platines

Son talent est rare : il joue partout, et s'adapte à son public, que Prosper sait faire bouger comme personne, en bon DJ “généraliste”.

Télérama.fr - Musiques