Actu musique

28 février 2017

Le nouveau morceau décapant de Stupeflip : “Understup”

King Ju de Stupeflip, Paris, février 2017 © Karen Assayag pour Les Inrockuptibles

Six ans après The Hypnoflip Invasion, Stupeflip revient avec le très attendu Stup Virus, dans les bacs le 3 mars. Pour patienter, le groupe de King Ju en publie un nouvel extrait, Understup, en écoute ci-dessous :

En “une” des Inrocks cette semaine, Stupeflip avait publié un premier extrait il y a un mois : l’excellent The Antidote.

Notre interview fleuve de King Ju est à lire ici, et dans Les Inrocks en kiosque :

Stupeflip, l'ITV exclu de Najat Vallaud-Belkacem et bilan César/oscars: foncez chercher votre numéro des Inrocks ! https://t.co/wOMjlwThzP pic.twitter.com/tXZw7fNu8R

— les inrocks (@lesinrocks) February 28, 2017

Les Inrocks - Musique

Comment trouver tous les disquaires du monde ?

A l'attention des mélomanes voyageurs, un digger allemand a développé le site participatif Recordstores.love pour recenser tous les vendeurs de vinyles de la planète. Une riche idée, même si d'autres l'ont déjà eue.

Télérama.fr - Musiques

TLC s’apprête à sortir un ultime album à l’été prochain

source : Wikipedia

Après avoir remporté 5 Grammys et vendu plus de 75 millions de disques dans le monde, la sensation R&B d’Atlanta TLC, rassemblant Chilli, T-Boy et anciennement Lisa “Left Eye” Lopes (décédée dans un accident de voiture en 2002), vient (enfin) d’annoncer la date de sortie d’un ultime album pour l’été prochain.

Une campagne de crowdfunding couronnée de succès en 2015… et puis plus rien.

Pour financer ce disque, Chilli et T-Boy ont fait appel dès 2015 à la plateforme de levée de fonds Kickstarter et ainsi proposé à leur fans de les aider à financer l’enregistrement. En tout, elles récoltent à l’époque 430 000 dollars de la part de plus de 4300 donateurs (et plus de 150 000 dollars, rien que la première semaine). En fonction de chaque don, les fans peuvent alors recevoir un cadeau spécifique (album digital, physique, goodies…).

Tout se passe comme prévu, sauf que les mois passent et les fans ne voient toujours pas le disque dans les bacs…

Deux après la levée de fond, l’album de TLC pointe (enfin) son nez

Si de nombreux fans sont en colère et se demandent pourquoi il faut attendre autant de temps entre la levée de fonds et la sortie de l’album, certains prennent même les armes des réseaux sociaux pour enflammer la toile du hashtag #TLCIsGoingToJailParty (#TLCvaenprison), et ce dès novembre 2015.

Deux ans plus tard, le manager du groupe Bill Diggins vient finalement de poster un message sur la campagne de dons Kickstarter, pour annoncer une date de sortie du disque et s’excuser auprès des fans.

Dans ce même poste, le manager Diggins explique les raisons de cette longue attente, notamment : la difficulté de finir une tournée de concerts en 2016 et de coordonner les agendas des producteurs et songwriters. Diggins précise également :

“Je pourrais rentrer dans les détails… mais les vraies raisons ne sont autres que T-Boz & Chilli souhaitaient vraiment faire un album dont elles soient fières et ne pas faire de compromis, et puis on ne peut tout simplement pas presser l’art et la création.”

Succédant à 3D (2003),  ce quatrième et ultime album de TLC sera le premier enregistré en studio depuis la mort de Lisa “Left Eye” Lopes.

Les Inrocks - Musique

La BMW dans laquelle Tupac s’est fait tirer dessus est à vendre aux enchères…

La dernière photo de Tupac avant sa mort, en 1996. Crédits : Leonard Jefferson

Le 7 septembre 1996, Tupac Shakur, rappeur de Death Row Records devenu légende, est victime d’une fusillade à bord d’une BMW noire dans les rues de Las Vegas. Six jours plus tard, l’artiste meurt de ses blessures à l’hôpital. Plus de vingt années ont passé et, en 2017, il est désormais possible d’acheter le véhicule qui transportait Tupac lors de cette nuit tragique destin pour la somme de 1,5 millions de dollars (soit environ 1,4 millions d’euros), comme le rapporte TMZ. L’annonce a été postée le plus calmement du monde sur le site de ventes aux enchères MomentsInTime.com, où l’on voit des photos de la 750i et d’un impact de balle, ainsi que le numéro d’immatriculation.  Selon ce document, la BMW est déclarée au nom de Death Row, le label fondé, entres autres, par Dr Dre et Surge Knight.

You can own the BMW 7 Series Tupac was shot in for only $1.5 million https://t.co/w1ADAETOgG pic.twitter.com/qHENa5iAgr

— Jalopnik (@Jalopnik) February 28, 2017

Est Coast VS West Coast

Le jour de la fusillade, Tupac venait d’assister à un match de boxe de Mike Tyson. Il a repris la voiture côté passager avec Surge Knight au volant. La BMW, endommagée à l’époque, a été restaurée et les marques des balles ne se voient que de l’intérieur, relate Consequence of Sound. Vendue et acheté à maintes reprises, elle est passée entre les mains de plusieurs propriétaires, avant d’être remise sur le marché aujourd’hui.

The “Tupac BMW” Is Up For Auction https://t.co/OvyJPXHBSf pic.twitter.com/RUf0FHQHON

— The Source Magazine (@TheSource) February 28, 2017

En 1996, cet échange de tirs ressemblait à un règlement de compte lié à la rivalité entre l’industrie du rap de la côte Ouest et celle de la côte Est des États-Unis. Cette tentative de meurtre fera écho à celui de Notorious B.I.G, six mois après. Ce dernier faisait partie de la maison de disque adverse, Bad Boy Records, basée à New York.

Les théories sur ces deux assassinats divergent. Les plus fous sont d’ailleurs persuadés que Tupac a orchestré sa propre mort pour profiter d’une retraite anticipée dans les Caraïbes.

>> À lire aussi : Comment Tupac et Biggie en sont venus à se détester.

Les Inrocks - Musique

La tête pensante de Thee Oh Sees revient avec un livre et un album solo

source : Flickr / Po'Jay

Après avoir sorti pas moins de 11 albums depuis 2008 avec son groupe de garage rock Thee Oh Sees et fondé son propre label Castle Face Records à San Francisco, l’hyperactif John Dwyer nous revenait en janvier dernier pour annoncer la naissance d’un troisième album de son side project Damaged Bug. Après Hubba Bubba (2014) et Cold Hot Plumbs (2015), on découvrait ainsi deux premiers extraits du disque Bunker Funk – prévu pour le 10 mars prochain : Bog Dash et Slay The Priest. 

Et ce matin, le media Consequences of Sound vient de présenter en avant-première, un troisième titre : Unmanned Scanner. A écouter ci-dessous :

Lancé par un mélange de batterie et de rythmiques électroniques, le morceau pose d’emblée le ton. Rapidement, la voix (reconnaissable entre mille) de l’Américain vient rejoindre cette courte balade punk. Rudement efficace !

L’album Bunker Funk sortira le 10 mars prochain chez Castle Face Records. Lien de précommande sur Apple Music.

La surprise du jour : un livre d’affiches 

En plus de ce nouveau morceau, l’artiste de 41 ans vient également d’annoncer la publication d’un livre baptisé Exploded Globes – prévu pour le 24 mars. L’ouvrage comportera des affiches de concerts et posters inédits, recouvrant la période de 1999 à 2016. Mais également quelques croustillantes anecdotes de John, déclarant à ce propos :

“Je ne suis pas vraiment fan des affiches de rock typiques, cela peut vite devenir ennuyeux à regarder. Surtout après plusieurs années à faire des concerts et des millions d’affiches… Du coup, j’ai essayé de faire quelque chose d’un peu différent et original.”

Découvrez la couverture du livre, ainsi que plusieurs exemples de posters :


L’ouvrage Exploded Globes sortira le 24 mars et sera disponible à la vente sur le site du label.

Thee Oh Sees en concert : le 10 mai à Clermont, le 14 mai au Trabendo, le 19 mai à Rennes et le 11 juin à Begles. Voir toutes les dates de la tournée française.

Les Inrocks - Musique

Einstürzende Neubauten et Princesse Nokia à l’affiche de Villette Sonique 2017

Au printemps prochain, le festival prescripteur investira le parc de la Villette et ses salles aux alentours (Trabendo, Grande Halle de la Villette, Philarmonie, Cabaret Sauvage) pour presque une semaine des festivités !

Comme à son habitude, la Villette Sonique mélangera les genres et les continents pour fêter le meilleur de la musique underground. On se réjouit d’avance d’accueillir les têtes d’affiche suivantes : les papes de l’indus Einstürzende Neubauten, l’égérie secrète du free-jazz new-yorkais Annette Peacock, le grand retour du groupe de post-punk de Washington DC The Make Up, et le binôme de rock mythique et junkie des 80’s : Royal Trux.

Mais ce n’est pas tout, des performances et collectifs auront aussi carte blanche pour briller sur scène. On retient notamment le projet collaboratif entre le combo saharien Doueh et le trio français garage Cheveu. Ils investiront la Grande Halle de la Villette le vendredi 26 mai pour présenter un album improbable et turbulent qu’ils ont enregistré ensemble dans le désert (sorti chez Born Bad Records).

Autre carte blanche qui vaut son pesant d’or : celle du collectif Sin mené par Flavien Berger, le producteur parisien nous y réserve de nombreuses surprises et invités, samedi 27 mai au WIP – dans le cadre de la Red Bull Music Academy.

On pourra aussi compter sur l’avant-garde japonaise, dignement représentée par Keiji Haino & Merzbow Afrirampo (25/05 au Trabendo) et OOIOO (27/05 à la Philarmonie 2) .

De nouveaux talents à prévoir également dans le rang des musiques électroniques : Volition Immanent, Bernardino Femminielli (invité récemment au festival Generiq), Randomer et Pizza Noise Mafia. Enfin, le festival a prévu un casting d’artistes feminines de choix, en invitant notamment la rappeuse de Harlem Princess Nokia, la productrice techno Marie Davidson (moitié de Essaie Pas), la dj tunisienne Deena Abdelwahed, mais aussi Jenny Hval ou encore Puce Mary.

Découvrez le reste de la programmation sur le site du festival.

Festival Villette Sonique
Du 25 au 31 mai 2017 au Parc de la Villette (Paris, 19e)
Evenement facebook

Les Inrocks - Musique

AIR, Metronomy, Jarvis Cocker & Chilly Gonzales illuminent l’affiche de Days Off

AIR, Metronomy et Jarvis Cocker font les têtes d'affiche du line-up du Days Off.

La programmation 2017 de ce festival qui n’a pas encore dix ans d’existence, en ferait pâlir plus d’un !  Pour sa huitième édition, Days Off organise une série de concerts entre le 30 juin et le 10 juillet (en matinée et en soirée), à Paris, et les premiers noms viennent d’être annoncés hier soir via les réseaux sociaux.

Parmi les artistes les plus attendus, on compte AIR, le duo versaillais de musique électronique qui fêtait ses 20 ans d’existence en 2016. Les compères Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin seront présents à la Philarmonie, le samedi 8 juillet.

Metronomy débarquera d’Angleterre pour une tournée des festivals estivaux dont le Days Off, le 3 juillet. Jarvis Cocker, ex-leader invétéré de Pulp présentera le projet “Room 29” en compagnie du pianiste de renom Chilly Gonzales, le dimanche 9 juillet.

On attend aussi impatiemment la prodigieuse rappeuse anglaise Kate Tempest, le 4 juillet, qui partagera l’affiche avec le rock punk de Savages, dont la réputation n’est plus à faire.

Sans oublier les folk songs de Devendra Banhart (le 6 juillet), la création Minute Bodies des camarades Tindersticks (le 2 juillet), le duo complice entre Gaëtan Roussel et l’actrice Rachida Brakni sous le pseudo Lady Sir (le 30 juin), Michael Kiwanika et enfin James Vincent McMorrow (le 5 juillet).

Cocorico et jeunes talents

Le Days Off fera également la part belle aux jeunes talents français. Le 5 juillet, le festival parisien célébrera la création à l’occasion de la soirée Hexagone #2 : Jacques et Juliette Armanet seront invités aux côtés d’autres découvertes (annoncés prochainement). Et on se régale déjà de la venue de la nouvelle flamme de la pop : Calypso Valois.

Découvrez la programmation complète de Days Off, sur le site officiel du festival. Les premiers concerts prévus se tiendront le 30 juin, et le dimanche 2 juillet à 11h et à 20h30, le lundi 3, mardi 4, mercredi 5 à 11h et à 19h, le jeudi 6, samedi 8 et dimanche 9 juillet.

La billetterie ouvrira ses portes jeudi 2 mars 2017, à 11h.

Les Inrocks - Musique

Bon anniversaire Monsieur Monteverdi

Tout au long de l'année 2017, et dès cette semaine à Caen et Paris, on fête le 450e anniversaire de naissance de Claudio Monteverdi. Petit inventaire (non exhaustif) des opéras et concerts qui lui seront consacrés pendant ce premier semestre.

Télérama.fr - Musiques

Playlist : The Clash en 15 morceaux incontournables

Capture d'écran du clip "Rock the Casbach".

The Clash est, sans conteste, un des groupes de punk les plus importants de l’histoire. Mais de leur premier album paru en 1977 jusqu’à Combat Rock en 1982, les quatre Anglais ne se sont pas cantonnés à de la musique punk dans sa forme originelle. Les Inrocks, qui consacrent un numéro hors-série inédit à ce groupe mythique, vous proposent quinze titres indispensables et témoins de la diversité des influences des Clash, du reggae, au funk, en passant par la soul et le jazz… Seuls les Clash ont su révolutionner le punk de la sorte. La preuve en musique :

I’m So Bored with the U.S.A. (1977, issu de l’album The Clash)

White Riot (1977, issu de l’album The Clash)

London’s Burning (1977, issu de l’album The Clash)

Career Opportunities (1977, issu de l’album The Clash)

(White Man) in Hammersmith Palais (1978, face A du single)

Stay Free (1978, issu de l’album Give ’Em Enough Rope)

London Calling (1979, issu de l’album London Calling)

Spanish Bombs (1979, issu de l’album London Calling)

Wrong ‘Em Boyo (1979, issu de l’album London Calling)

Revolution Rock (1979, issu de l’album London Calling)

The Magnificent Seven (1980, issu de l’album Sandinista!)

Washington Bullets (1980, issu de l’album Sandinista!)

Broadway (1980, issu de l’album Sandinista!)

Rock the Casbah (1982, issu de l’album Combat Rock)

Straight to Hell (1982, issu de l’album Combat Rock)

Découvrez notre hors série The Clash — 40 ans de punk en kiosque depuis le 24 février, et en vente sur la boutique en ligne des Inrocks.

83hs-the-clash-2017-tt-width-470-height-

Les Inrocks - Musique

« Les dernières news

Février 2017
LMMJVSD