Actu musique

6 février 2017

À l'état sauvage avec M. Pokora : les Twittos admirent la vue (REVUE DE TWEETS)

À l'état sauvage avec M. Pokora : les Twittos admirent la vue (REVUE DE TWEETS)En acceptant de participer à l'émission A l'état sauvage avec Mike Horn, M Pokora s'est dit qu'il pourrait dépasser ses limites et apprendre de nouvelle choses sur lui-même. Mais c'est surtout Twitter qui a découvert le chanteur sous un nouveau jour !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

VIDEO Enora Malagré dézingue Florent Pagny après ses critiques contre les Victoires de la musique

Le coup de gueule de Florent Pagny contre les Victoires de la musique n'a pas du tout plu à Enora Malagré. Dans Touche pas à mon poste, la chroniqueuse ne s'est pas privée pour tacler le chanteur.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Une collection de 15.000 vinyles mise aux enchères jeudi prochain à Vendôme

Une collection de 15.000 vinyles mise aux enchères jeudi prochain à VendômeMax Taddéï avait amassé une collection de vinyles qui submergeait sa résidence du Cap-d'Ail (Alpes Maritimes). Ses goûts éclectiques allaient du rockabilly au hard-rock et de la chanson française aux grands comiques. Répartis en 169 lots, ces trésors seront dispersés aux enchères par sa veuve jeudi 9 février 2017 à Vendôme (Loir-et-Cher). Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette vente.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Max Richter, compositeur navrant-garde

Le musicien crossover adulé met en musique des textes de Virginia Woolf. Pénible.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"Les Anges" 9 : qui est Luna, l'ancienne candidate de "The Voice" ?

"Les Anges" 9 : qui est Luna, l'ancienne candidate de "The Voice" ?C'est parti ! Pour la neuvième saison des "Anges de la télé-réalité", l'émission diffusée sur NRJ 12 a convaincu Luna, ancienne candidate de "The Voice" saison 5, d'intégrer l'aventure.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"A l'état sauvage" avec M. Pokora ce soir sur M6

"A l'état sauvage" avec M. Pokora ce soir sur M6Le chanteur et juré de "The Voice" est la deuxième personnalité à se frotter à l'émission de survie portée par Mike Horn.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Lady Gaga annonce une tournée qui fera halte à Paris en octobre

Lady Gaga annonce une tournée qui fera halte à Paris en octobreDans un timing parfait, la diva de la pop, Lady Gaga, a annoncé lundi sa première tournée mondiale depuis trois ans, quelques heures seulement après une performance époustouflante lors de la finale du Super Bowl. Sa tournée fera halte le 6 octobre à Paris (Accord Hotel Arena, ex-Bercy).

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Florent Pagny se paye à son tour les Victoires de la musique

Florent Pagny se paye à son tour les Victoires de la musiqueFlorent Pagny n'est pas un grand fan des Victoires de la musique. Le chanteur n'a pas hésité à tacler la cérémonie, diffusée le vendredi 10 février sur France 2.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Top Albums : Vianney résiste à Sofiane, "La La Land" s'envole

Top Albums : Vianney résiste à Sofiane, "La La Land" s'envoleToujours leader et encore plus en forme. Cette semaine, malgré la concurrence de Sofiane, Vianney se maintient en tête du classement des albums les plus vendus en France tandis que la bande originale de "La La Land" se hisse dans le top 3.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Gauvain Sers, la révélation de la tournée de Renaud

Gauvain Sers, la révélation de la tournée de RenaudUn jeune Creusois à casquette en velours côtelé marron, c'est ainsi qu'il se présente. Il chante en première partie du phénix tour de Renaud et emprunte la même voie que son illustre aîné : des textes à la fois poétiques, graves et légers, des mélodies entêtantes, une gouaille de gavroche, un style à mi-chemin entre Renaud et Saez : Gauvain Sers, l'avenir de la chanson française.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Mort de David Axelrod (1933-2017), source d’inspiration magistrale pour le hip-hop

source : Youtube

Au cours des huit dernières années, il nous arrivait souvent de tressaillir en entendant au JT le nom de David Axelrod, avant de réaliser que l’on parlait-là du conseiller spécial de Barack Obama à la Maison Blanche. Car pour les amateurs d’obscurités issues des couloirs parallèles de l’histoire du rock, David Axelrod, – homonyme de l’autre, qui vient de disparaître à l’âge de 83 ans – reste avant tout ce musicien, producteur et arrangeur californien qui a notamment influencé nombre d’artistes hip-hop, pop et électro, au point d’être remis en lumière début 2000 par James Lavelle, le patron du label Mo’Wax, le temps d’un album qui récoltait tardivement les fruits d’une carrière trop mal éclairée.

Comme un symbole de cette opacité qui avait été la sienne pendant plus de trente ans, on l’avait alors rencontré dans sa chambre d’un hôtel chic parisien plongée dans l’obscurité. Crinière couleur paille séchée, teint de spectre, lunettes noires et rideau de fumée provenant des cigarettes qu’il enchaînait les unes aux autres, Axelrod était aussi mystérieux et intimidant que sa musique, mélange extravagant de jazz, rock, musique religieuse, soul et psychédélisme. A l’époque, certains se servaient allègrement dans son prodigieux catalogue sensoriel, et les dollars tombaient en provenance des éditeurs suite aux samples utilisés par Lauryn Hill, Dr Dre, A Tribe Called Quest ou encore Mod Def & Talib Kweli. Le patriarche n’en revenait pas, comme il s’étonnait encore que DJ Shadow et James Lavelle lui aient commandé un remix de Rabbit in your headlights, titre phare du premier album de U.N.K.L.E chanté par Thom Yorke. On l’avait alors écouté dérouler son parcours totalement iconoclaste, typique de ces musiciens de l’ombre qui émergeaient alors grâce à la persévérance des  “diggers”, DJ Shadow en tête.

Né à Los Angeles dans une famille dirigée à la coule par un père gauchiste qui lui inocule le virus de la littérature avant de mourir jeune, Axelrod a rarement quitté son berceau californien et les travées des bibliothèques.

“Jusqu’à l’âge de 15 ans, je pensais devenir écrivain. C’était mon unique passion, la musique n’était qu’un amusement lointain. Et puis j’ai fait un séjour à New York, je me suis retrouvé sur la 52e Rue, au cœur de ce qui était le centre du monde pour le jazz dans les années 50, et là j’ai été littéralement happé par cette musique et par le style de vie qui l’accompagnait. De retour à Los Angeles, j’ai eu la chance de rencontrer le pianiste Gerry Wiggins, aux côtés duquel j’ai pu me tailler une petite réputation dans le milieu du jazz local.”

Quelques années d’apprentissage plus loin, Axelrod tombe pile au bon endroit au bon moment : Sunset boulevard, 1962, on lui présente Julian “Cannonball” Adderley. Le corpulent saxophoniste, à la recherche d’un second souffle alors que son quintette commence à patiner, s’éprend du jeune David et l’engage comme producteur. Résultat, avec le roboratif Mercy, Mercy, Mercy, une gâterie rhythm and blues composée par Joe Zawinul et cuisinée par Axelrod, Adderley décroche un hit énorme, le seul tube jazz avec le Take 5 de Dave Brubeck à avoir taillé des croupières à la pop au cours des sixties.

Engagé comme directeur artistique chez Capitol, Axelrod multiplie les coups fumants et les coups de génie : avec son alter ego H. B. Barnum aux manettes, il fait enregistrer une paire d’albums instrumentaux à l’Ecossais David McCallum, le blondinet qui est alors la superstar de la série TV The Man from U.N.C.L.E. (Des Agents très spéciaux en version française) et dont la musique est le hobby favori.

Plusieurs disques soyeux pour le crooner soul Lou Rawls feront également à l’époque la gloire d’Axelrod, qui tient le cœur de L. A. dans sa main durant quelques saisons, partage des barils de poudre avec Sly Stone, mène grand train et rapporte à son employeur, Capitol, la bagatelle de 700 000 dollars par an. Son manager, qui est également celui des fantassins psychédéliques The Electric Prunes, propose en 1967 à Axelrod d’écrire pour le groupe une messe rock en latin. Opus majeur chez les amateurs de bizarreries transgéniques, Mass in F. Minor est un disque 100 % Axelrod sur lequel les Electric Prunes font de la figuration et décapsulent les bières. L’Eglise catholique, alors en plein confusionnisme, approuvera le disque, de même que les amateurs de buvards puisque le Kyrie Eleison d’ouverture servira de tapisserie sonore à la scène de bordel sous LSD dans Easy Rider.

Mais la vraie raison pour laquelle on le courtise à nouveau dans les années 2000, ce sont ses albums personnels enregistrés à la fin des sixties entre deux sessions pour les autres. Notamment son fabuleux diptyque psyché-liturgique consacré au poète William Blake (les albums : Song of Innocence en 1968 et Songs of Experience en 1969), ainsi que le contemplatif et vibrant Earth Rot datant de 1970 ou le plus anodin Heavy Axe de 1974. Sa marque de fabrique est identifiable en quelques mesures : des structures rythmiques complexes mais qui savent demeurer aériennes et fluides (et vous frapper à l’estomac par surprise) ; des sections de cuivres ombrageuses et des averses de cordes soudaines ; des éclairs de saxos, des farandoles de flûtes, des morsures de guitares fuzz mais jamais de bavures ou de postillons inutiles. Le son Axelrod est au contraire sec, tranchant, moins spectaculaire mais plus spatial que du Spector, sans rapport en tout cas avec la mayonnaise progressive ou la béchamel jazz-rock dont ses contempteurs prétendent qu’il a initié les recettes.

Enfin, sa spécialité maison, ce sont les voix, ces chorales mixtes capables de transformer à la seconde un jerk diabolique en cantique pastoral.

“Je suis un amoureux éperdu de la musique religieuse, qui est à l’origine de tout, et j’ai ensuite admiré Berlioz, Stravinsky, Ellington ou les Beatles. J’ai toujours procédé selon une méthode unique, en écrivant chaque partie dans ma tête, en sachant le placement de tous les instruments et de toutes les parties vocales à l’avance. Quand je pénètre en studio, j’ai déjà entendu en moi ma musique, il ne reste plus qu’à la jouer.”

Après l’album éponyme publié chez Mo’Wax en 2001, qui reprenait en les modernisant de vieilles sessions laissées en friche dans les années 70, Axelrod est revenu à ses premières amours jazz en signant chez Blue Note, label pour lequel il ne publiera toutefois qu’un seul disque en 2005 (David Axelrod : The Edge est une compilation des meilleures œuvres du producteur). Au cours de la dernière décennie, on entendra moins parlé de lui, sinon à travers les artistes de tous horizons qui continuaient à le célébrer – et à le piller au passage. Un jour, le magazine de hip-hop américain The Source entreprit de faire un portrait de David Axelrod, jugé à bien des égards comme l’un des pionniers illustres (quoique involontaire) du rap. Le journaliste laissa un message à son domicile et, lorsque Axelrod rappela le standard du journal, son interlocuteur, en l’entendant prononcer son nom, poussa un hurlement sans équivoque : “My God, it’s the King !” Le “King” vient de mourir, sans fleurs ni couronne.

Les Inrocks - Musique

Florent Pagny s’en prend aux Victoires de la musique

Florent Pagny s’en prend aux Victoires de la musiqueAprès M Pokora, au tour de Florent Pagny de tacler les Victoires de la musique. Selon lui, il s’agit d’une cérémonie mondaine qui ne réunit que le petit milieu du show business.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Kungs, une "tête à claques" ? Yann Moix pique le DJ dans "ONPC" (VIDÉO)

Kungs, une "tête à claques" ? Yann Moix pique le DJ dans "ONPC" (VIDÉO)Invité de l'émission "On n'est pas couché", Kungs est revenu sur sa soudaine célébrité. Face à Laurent Ruquier, l'auteur du tube "This Girl" a expliqué sa nouvelle vie, avant d'être pris pour cible par Yann Moix qui a montré du doigt la fausse modestie du DJ. Regardez !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Tout ce qu’il faut savoir sur le retour de Grandaddy après plus de 10 ans d’absence

source : page facebook du groupe

En 2006, on apprenait avec tristesse la séparation de Granddady, fondé par le chanteur Jason Lytle, le bassiste Kevin Garcia et le batteur Aaron Burtch. Les Californiens faisaient leurs adieux avec un quatrième album, Just Like the Fambly Cat, réunissant anti-love songs parfois rugueuses et folk rock mélancolique, et nous confiaient une interview bouleversante expliquant cette rupture. Reformé brièvement en 2012 pour une série de concerts, dont un passage ému au festival Rock en Seine, le groupe finit par lâcher le morceau en 2015 : Grandaddy est bien de retour et bosse bien sur un nouvel album.

Un pont dressé entre la nostalgie du passé et une prod actuelle

Pourtant il faudra attendre le mois de septembre dernier, pour enfin pouvoir goûter aux délices concoctés par Jason et ses copains bûcherons avec les singles Way We Won’t et Clear Your History, des titres sûrement pas choisis par hasard et une belle manière de faire table rase du passée. Way We Won’t est un bijou indie rock dont les riffs de guitares enjoués semblent cousus sur mesure pour votre prochain road trip à la mer. Plus synthétique, et plus sombre, Clear Your History (qui ne figure pas sur le tracklisting de l’album), mélange piano droit et expérimentations synthétiques, un pont plutôt réussi entre passé et présent.

Et c’est à la veille d’Halloween (le 31 octobre dernier) que le songwriter Lytle annonce officiellement la date de sortie de ce cinquième album tant attendu, en dévoilant le clip du morceau Way We Won’t (à découvrir ci-dessous). Le disque Last Place sortira ainsi le 3 mars sur le label du producteur Danger Mouse : 30th Century Records.

Eloge de la répétition

En guise de cadeau de noël anticipé, un second extrait du disque Last Place nous est dévoilé début décembre : A Lost Machine. Bien plus feutré que son prédécesseur Way We Won’t, ce single monte en puissance, guidé par la voix habitée de Jason, rejoint par une batterie grandiloquente, et avec comme ligne de fond, une friture électronique qui pourrait traduire cette anxiété face à l’ère digitale et sa pollution sonore. Sa vidéo en est que plus énigmatique : de la neige à l’écran TV et un plan fixe sur une forêt traversée par d’étranges fantômes :

Troisième extrait vidéo en date : Evermore inaugure l’année 2017 avec une mélodie synthétique et répétitive, presque mécanique et légèrement anxiogène, à écouter ci-dessous :

S’exprimant au média NPR, Jason revient sur sa composition :

“Depuis que je suis petit, bien avant de vouloir écrire des chansons, je suis fasciné par l’idée de composer une mélodie qui tourne en boucle. Le premier souvenir que j’en ai, c’est moi gosse en train d’essayer de regarder des dessins animés, l’émission Sesame Street ou n’importe quoi pendant que ma mère passe l’aspirateur. Même avec le système d’aspiration le moins bruyant, je fredonnais les chansons et parvenais à construire une mélodie répétitive avec le bruit de l’aspirateur, en attendant impatiemment que ma mère finisse ses tâches ménagères. J’ai continué faire cela avec d’autres engins, moteurs, ou tout ce qui faisait du bruit année après année. Parfois, ça se frayait un chemin dans mes propres compositions. La séquence répétitive et synthétique était ici [pour le titre Evermore] une bonne excuse pour essayer de construire une chanson basée sur la répétition.”

[…] Je ne sais vraiment pas de quoi parle cette chanson. Mais j’aime bien l’idée d’arbres tristes et sales plantés en bordure d’autoroute et se prenant la pollution des avions commerciaux sur la tête.

Découvrez la pochette et le tracklisting de Last Places :
01. Way We Won’t
02. Brush with the Wild
03. Evermore
04. Oh She Deleter
05. The Boat is in the Barn
06. Chek Injin
07. I Don’t Wanna Live Here Anymore
08. That’s What You Get for Gettin’ Outta Bed
09. This is the Part
10. Jed the 4th
11. A Lost Machine
12. Songbird Son

Tout en menant de front une carrière solo depuis 2009, Jason Lytle s’est très récemment illustré au sein du super groupe BNQT (à prononcer “banquet”), fondé par Eric Pulido de Midlake et réunissant également les chanteurs de Band of Horses (Ben Bridwell), Franz Ferdinand (Alex Kapranos) et du groupe de rock écossais Travis (Fran Healy). La formation a dévoilé son premier single Restart et sortira un album le 28 avril prochain chez Dualtone. Son titre a le mérite d’être clair : Album I . Sur ce disque, dix titres, chaque songwriter en ayant composé deux. On peut donc s’attendre à un melting pot de couleurs et de textures indie.

L’Album Last Places, est disponible dès à présent en précommande sur la plateforme Apple Music.

En concert le 9 avril à Aéronef (Lille), le 31 mai au festival Primavera Sound de Barcelone ainsi que le 10 juin pour This Is Not A Love Song à Nîmes.

Les Inrocks - Musique

Énora Malagré : Virée nocturne et musicale avec Slimane

Énora Malagré : Virée nocturne et musicale avec SlimaneLe chanteur est l'invité du "Van".

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Avec “Undercover”, Kehlani a-t-elle sorti le premier gros tube pop de 2017 ?

À seulement 21 ans, Kehlani peut déjà figurer parmi les plus grands espoirs de la pop music de 2017. Après deux mixtapes, dont Cloud 19 (2014) qui lui avait largement ouvert les portes de la scène R&B et hip-hop américaine, elle vient de signer son premier album chez Atlantic Records avec SweetSexySavage, sorti le 27 janvier dernier. Et le dernier single en date, Undercover, s’impose comme le tube du disque, plus sensuel et entêtant que son prédécesseur Distraction, dévoilé il y a quatre mois.

2017 placée sous le signe Kehlani

On connaît la grande sensibilité de Kehlani Parrish, qui n’en fait pas moins d’elle une artiste forte et affranchie. Son allure espiègle et faussement nonchalante n’a laissé personne indifférent, surtout pas Chance The Rapper qui s’était invité sur le titre The Way, carton de seconde mixtape de la chanteuse (You Should Be There) sortie en 2015. Largement acclamée par la critique, cette collection publiée en indé et auto-produite était même nommée dans la catégorie “meilleur album urbain” aux Grammy cette année-là.

Depuis, la jeune prodige du R&B n’a cessé de prouver qu’elle méritait sa place dans la pop et 2017 pourrait bien être l’année où elle s’imposera un peu plus dans nos êtes.  Actuellement en tournée internationnale, Kehlani Parrish sera de passage en France, à Paris, le 21 mars au Trianon.

Les Inrocks - Musique

"Mayday" : Shy'm interprète son nouveau single en live pour la première fois (VIDÉO)

"Mayday" : Shy'm interprète son nouveau single en live pour la première fois (VIDÉO)Actuellement de retour avec un nouveau single urbain, Shy'm a profité de sa participation à l'émission "Danse avec les stars : le grand show" pour l'interpréter en live pour la première fois. Regardez sa prestation !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Ne me quitte pas : Wyclef Jean rend hommage «au grand Jacques Brel»

Ne me quitte pas : Wyclef Jean rend hommage «au grand Jacques Brel»VIDÉOS - Dans son nouvel album J'ouvert, le chanteur haïtien a repris les mots désespérés du poète du Plat Pays en souvenir de sa mère qui aimait éperdument cette chanson.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Solidays 2017 : The Prodigy, La Femme et les Flatbush Zombies à l'affiche

Solidays 2017 : The Prodigy, La Femme et les Flatbush Zombies à l'afficheLes britanniques The Prodigy, le groupe de rock français La Femme, le trio de hip-hop de Brooklyn Flatbush Zombies sont les premières têtes d'affiche de Solidays 2017, deuxième festival français après les Vieilles Charrue, mêlant musique et prévention contre le sida.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Justin Bieber est de retour sur Instagram pour publier une vidéo sponso (VIDEO)

Justin Bieber est de retour sur Instagram pour publier une vidéo sponso (VIDEO)Surprise sur Instagram ce week-end : le chanteur Justin Bieber est de retour, après avoir désactivé son compte au mois d'août dernier. Mais si vous espériez retrouver des instants de vie de l'artiste, vous risquez d'être déçus par sa (nouvelle) première publication. 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

La Folle Journée de Nantes a un succès fou

La Folle Journée de Nantes a un succès fouNantes achève sa Folle Journée, longue de 5 jours. Le festival de musique classique, considéré à tort comme élitiste, draine des foules immenses depuis 23 ans.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Comment ont été créées les centaines d'étoiles du show de Lady Gaga à la mi-temps du Super Bowl

Comment ont été créées les centaines d'étoiles du show de Lady Gaga à la mi-temps du Super BowlSUPER BOWL – Des étoiles pleins les yeux. À la mi-temps du Super Bowl, Lady Gaga a enflammé le NRG Stadium de Houston (Texas). Du haut du stade qui a vu les Patriots se défaire des Falcons dans un scénario digne de la soirée électorale américaine, la chanteuse américaine a assuré le show en sautant dans la vide.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Peter Peter est le chanteur de “variété maudite” qui manquait à la pop francophone

crédit : Paul Rousteau

Il y a trois ans, on découvrait le Québécois Peter Peter et sa mélancolie 3.0 sur son premier album Une version améliorée de la tristesse (Audiogram). Cet artiste, mi chanteur de variété, mi crooner pop et définitivement accroc aux poètes maudits, revient aujourd’hui avec un second disque, Noir Eden (Arista / Sony) composé en ermite à Montrouge et enregistré entre le Québec et la France, sa nouvelle terre d’adoption. Un album très “35m2” et où ses 12 chansons racontent un délire onirique invoquant des figures mystiques comme Nosferatu (derrière lequel se cache la mainmise des sites de rencontres comme Tinder), ou encore l’actualité tragique des attentats (Allégresse, Venus). Beaucoup plus personnel et expérimental que son premier disque, Peter y prend des risques, entre intermède électronique et prose obscure. Interview.

Tu as quitté Montréal pour Paris il y a presque trois ans. Pourquoi ?

Peter Peter : J’aime bien vivre de nouvelles aventures. Quand j’ai emménagé à Montréal, j’ai vraiment eu un coup de cœur et j’y ai vécu 8 ans. Et c’est encore une ville que j’aime beaucoup. Mais j’avais l’impression que je pouvais vivre autre chose. Et d’une façon “cheesy”, Paris m’a choisi. La première fois que je suis venu jouer ici, je me suis dit que c’était le prochain endroit où je voulais vivre. J’ai beaucoup aimé le tourbillon. Et quand j’ai eu l’occasion de le faire, je me suis dit : “wow, je vais tout recommencer à zéro dans une ville que je connais pas.”

Qu’est ce qui t’a séduit à Paris ?

Le côté effervescent : il y a toujours quelque chose qui s’y passe. Ça bouillonne toujours. Le patrimoine artistique français est dense, de la littérature au cinéma… Et puis c’est la plus belle ville que j’ai visité. J’avais envie de vivre dans une ville qui me dépasse.

Il y a bien des choses qui t’agacent en France…

Le service et la façon dont on s’adresse aux clients. Mais pas vraiment dans la restauration, plutôt tout le côté “paper work”, protocolaire, ça m’a rendu complètement fou ! Quand tu veux parler à quelqu’un, genre  à La Poste, c’est impossible. C’est comme dans Asterix et les 12 travaux, j’ai compris ça quand je suis arrivé et que j’ai obtenu ma carte de séjour. J’ai voulu avoir le papier officiel et ils me renvoyaient d’un endroit à un autre. Quand tu veux un appart, il faut des garants et un compte bancaire. Mais pour un compte bancaire, il faut une adresse. Ça m’a rendu dingue, et je suis déjà de nature anxieuse.

Loving Game, c’est la première chanson que tu chantes avec des passages en anglais. C’est aussi la plus pop de l’album.

Oui. C’est une chanson plus pop, qui m’a été inspirée par une commande que j’avais reçue pour Céline Dion. Je l’ai voulue plus FM, plus mainstream. Et finalement je ne trouvais pas ça assez qualitatif, donc je ne lui ai pas envoyée mais j’ai repris le thème et ça a donné Loving Game. Je me suis quand même posé la question de la mettre ou pas sur mon album qui est un peu un délire onirique. Mais Loving Game répondait bien à cette angoisse que j’avais eue lors de sa composition : est ce que je vais faire un album pop ? Elle s’est finalement frayée son chemin sur ce disque.

Tu te considères comme un artiste pop ?

J’ai toujours considéré que j’étais un peu un artiste de variété, je m’amuse à dire que je fais un peu de la variété maudite. Car j’ai ce côté pop, mais aussi très mélancolique voir pessimiste.

Pour composer, tu pratiques l’écriture automatique ?

Oui absolument, j’ai fait confiance à la naïveté, à l’inconscient et à l’automatisme. Surtout que pour cet album là, j’avais envie de brouiller les pistes. Je voulais vraiment partir dans un trip onirique, car tout est basé sur cela : avoir l’impression de rêver sa vie, d’en être dépassé, trompé et de ne pas vivre forcément la réalité, en étant coincé dans sa tête. Ma méthode pour écrire c’est donc le chaos. Je ne suis pas le mec qui peaufine des chansons pendant longtemps. Quand je ressens un sentiment, je le mets sur le papier. Enfin plutôt surtout sur le bloc note de mon téléphone (rires).

Ton téléphone portable est ton confident mais aussi un instrument ?

Il y a beaucoup de sons enregistrés sur l’iPhone sur cet album. Notamment la nana qui parle dans le métro sur Allégresse : elle a une vision un peu apocalyptique en disant que Dieu va revenir sur la Terre et qu’il va emporter tous ses enfants avec lui.

Noir Eden c’est un trip onirique ou une histoire à part entière comme tu dis ?

Noir Eden c’est l’histoire d’un gars qui s’est perdu dans sa tête pour écrire un album et qui est pas capable d’en sortir. Et ses sentiments sont complètement confus. J’avais envie que ça reste abstrait et fantasmagorique, et pas d’emmener les gens dans ma douleur et mes tourments. Il y a ce côté un peu BD, limite science fiction. En résumé, mes paroles sont vraiment des chroniques des deux ou trois dernières années de ma vie.

Il y a des artistes français que tu admires ?

Dodi El Sherbini et son Eternel Retour :  j’ai trouvé ça génial. Alors que finalement j’écoute vraiment pas ou peu de chanson française. Et quand je suis arrivé à Paris, il y a trois ans, j’ai découvert Vincent Delerm. Dans le métro, il y avait des affiches de son album Les Amants parallèles affichées un peu partout. Et puis récemment, j’ai découvert son dernier disque A Présent en faisant du footing. C’est un peu atypique de courir sur du Vincent Delerm mais j’ai vraiment aimé et j’ai eu les larmes aux yeux. La dernière fois que ça m’était arrivé, c’était pour Spoon au Trabendo, un de mes groupes préférés.



Tu es aussi un admirateur des poètes maudits  ?

Le poète maudit c’est quelque chose qui s’est installé dans mon inconscient à l’adolescence, et ça finit toujours par ressortir. Je ne cherche pas à réprimer mon côté sensible, sinon je ne ferais sans doute plus de chanson. Mais bon, je ne suis pas quelqu’un de fondamentalement triste.

Quels sont tes auteurs préférés dans le genre ?

J’ai lu les poètes maudits plus jeune mais je ne remue plus le couteau dans la plaie (rires). Après oui, j’aime un peu les gens maudits, je pense que c’est mon côté adolescent qui est encore là. J’ai débuté avec Verlaine, Rimbaud, Baudelaire et puis après Charles Bukowski et aussi un auteur de science-fiction Philippe K. Dick. Ma chanson Bien Réel m’a semblé être d’ailleurs une extension du monde virtuel de ce dernier auteur. Et quand j’ai déménagé à Paris, il y a eu aussi John Fante, et son personnage Arturo Bandini – artiste complètement torturé entre le bien et le mal.

Comment est né ce second album ?

Quand j’ai terminé la longue tournée qui a suivi la sortie de mon premier album, j’ai rencontré quelqu’un et j’ai emménagé avec elle dans la banlieue de Montrouge. Je me suis mis alors au travail pour mon second disque. Je n’avais pas accumulé beaucoup de chansons et c’est la première fois que ça m’arrivait. Mes nombreux déménagements ont fait que je n’avais pas de studio ni d’endroit vraiment pour écrire. Quand je suis arrivé à Paris, j’ai dû déménager au moins une dizaine de fois en trois ans dans 18ème arrondissement (rires) !

Tu as composé ce disque un peu en ermite si j’ai bien compris ?

Quand je me suis enfin posé chez moi, je me suis dit : “je vais écrire un album de 10 h du matin jusqu’au soir, comme une personne qui travaille dans un bureau”. Et c’est ce que j‘ai fait. Je laissais les chansons venir à moi. Et je me perdais dans ma tête pendant des heures. Je pense que je suis allé au bout de la solitude avec cet album-là. Je me suis retiré de la vie sociale. La seule personne que je voyais, c’était ma copine quand elle rentrait du boulot le soir.

Tu as fait plusieurs aller-retours entre Paris, Montréal et ton home-studio de Montrouge. Ça t’a paru long ce processus de création ?

J’avais besoin de le vivre comme ça, et j’avais besoin de raconter une histoire. Et pour la raconter, il faut fignoler. Ça a été un tourbillon de studios, tout ça pour me rendre compte au final que je pouvais le produire de chez moi : trois quart des synthétiseurs y ont été enregistrés et pas mal de voix également. En studio, je perdais le côté spontané et naturel. C’est un album qui m’a donné confiance en moi et j’écris beaucoup désormais. Je m’y suis révélé et accepté comme producteur. Mais j’ai bossé aussi avec les producteurs Pierrick Devin à Paris et Emmanuel Ethier à Montréal (avec qui j’avis bossé sur mon premier disque).



Comment tu as géré cette solitude (dans ta composition) face à l’omniprésence des réseaux sociaux ?

Pendant l’écriture, je n’avais pas Facebook. Il y a un côté flatteur mais aussi pernicieux avec tout ça. J’ai l’impression que si tu n’y es pas, tu n’existes pas. Il y a un côté de toi qui n’existe plus. Les gens pensent que tu es mort ou que tu ne vas vraiment pas bien. J’ai besoin de combler quelque chose, quand je le réactive. Et pour moi c’est hyper anxiogène de voir la vie des autres, surtout des gens que j’aime… Et de constater que leurs photos ne reflètent pas forcément leur bonheur. J’ai de la difficulté à vivre avec ses réseaux sociaux mais je les utilise, comme tout le monde.

La notion de vagabondage mental revient aussi pas mal sur ce disque. Tu as fait appel à tout un domaine de l’inconscient plutôt que de te laisser submerger par l’actualité ?

En fait, il y a des traces de l’actualité notamment dans la chanson Allégresse. Je parle de cette vision apocalyptique du monde. Au moment de Charlie Hebdo, j’étais allé rejoindre ma copine à Montrouge justement, car elle flippait. Le matin même il y avait le GIGN là-bas car la policière venait de se faire abattre. J’ai commencé à écrire l’album à ce moment-là. Tout ce climat m’a donné cette fabulation sur la fin du monde. Parce que j’ai l’impression qu’il y a une nouvelle ère qui commence. Et Allégresse c’est une fabulation sur l’Apocalypse. J’y voyais la main de Dieu qui passe dans le ciel et qui “remballe” toute l’humanité, comme si ça n’avait pas marché. Mais je tenais à brouiller les pistes et à ne pas faire une chanson engagée sur le sujet. Je ne voulais surtout pas faire une critique sociale.

Ton chat, mis en scène sur la pochette du disque, joue aussi un rôle important ?

Venus c’est une chanson pour mon chat qui était là et qui m’accompagnait à travers tout ça. Quand le GIGN et les camions passaient à Montrouge en bas de chez nous, c’était la folie, et mon chat restait paisible à la fenêtre. La chanson parle de cela.

Pochette de l’album “Noir Eden”

En concert le 28 février au Café de la Danse (Paris), le 17 mars à la Cartonnerie (Reims) et le 23 mars à la Laiterie (Strasbourg).

>>> L’album “Noir Eden” est disponible sur Apple Music.

Les Inrocks - Musique

Julien Doré est déchaîné sur Twitter (et il n'a pas raté François Fillon)

Julien Doré est déchaîné sur Twitter (et il n'a pas raté François Fillon)MUSIQUE - Vous suivez sans doute la carrière musicale de Julien Doré depuis 2007 et sa victoire à "Nouvelle Star". Nous vous conseillons aussi de le suivre sur les réseaux sociaux et notamment Twitter où le chanteur est particulièrement en forme ces derniers jours.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Florent pagny dézingue les Victoires de la musiques

Florent pagny dézingue les Victoires de la musiquesAprès M. Pokora et Christophe, un nouveau chanteur s'attaque aux Victoires de la musique, Florent pagny. 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Les paroles de "Grands rêves, grandes boîtes"

Les paroles de "Grands rêves, grandes boîtes"Dans un monde où garder les pieds sur terre est présenté comme un gage de réussite, défendre le rêve est essentiel. Ces songes, immatériels, ne peuvent être effleurés seulement si on s en donne les moyens. Pour rêver grand, il faut de grandes boites pour les contenir.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Rock, pop, folk : les concerts à ne pas rater en février à Paris

Art Garfunkel, Foxygen, Band of Horses… Légendes et révélations se bousculent ce mois-ci sur les scènes de la capitale. Revue de détails des shows pas encore complets pour en profiter !

Télérama.fr - Musiques

Lady Gaga annonce un concert à Paris pour son "Joanne World Tour"

Lady Gaga annonce un concert à Paris pour son "Joanne World Tour"Lady Gaga a profité de l'incroyable concert du Super Bowl pour lancer en parallèle sa nouvelle tournée mondiale, le "Joanne World Tour". Le spectacle s'arrêtera à l'AccorHotels Arena de Paris le 6 octobre 2017 !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Kylie Minogue remporte sa bataille juridique contre Kylie Jenner

Kylie Minogue remporte sa bataille juridique contre Kylie JennerPEOPLE - Le combat débute en avril 2014 quand Kylie Jenner, 16 ans à l'époque, tente de déposer son prénom au Bureau américain des brevets et des marques commerciales. Dans la foulée, la chanteuse Kylie Minogue, interprète du tube "Can't get you out of my head" en 2001, engage une lutte juridique acharnée contre sa cadette.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Lady Gaga au Super Bowl : un show puissant et dantesque jalonné de tubes (VIDÉO)

Lady Gaga au Super Bowl : un show puissant et dantesque jalonné de tubes (VIDÉO)Comme prévu, Lady Gaga a pris d'assaut la scène du NGR Stadium de Houston hier soir lors du Super Bowl, où elle a offert un show flamboyant au son de ses plus gros tubes, de "Bad Romance" à "Born This Way". Regardez !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Au Super Bowl 2017, Lady Gaga a aussi fait passer un message pour la communauté LGBTQ

Au Super Bowl 2017, Lady Gaga a aussi fait passer un message pour la communauté LGBTQSUPER BOWL - Lady Gaga avait prévenu avant son spectacle de mi-temps du Super Bowl: sa prestation reprendrait le même message de tolérance que celui qu'elle a porté tout au long de sa carrière. Ça a été le cas tout au long d'un show grandiose appelant à l'unité dans un pays divisé depuis l'élection de Donald Trump. Mais l'icone gay a aussi chanté des paroles qui ont une résonance particulière pour la communauté LGBTQ.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

La vraie performance de Lady Gaga au Super Bowl, c'est d'avoir mis d'accord les Trump et les Clinton

La vraie performance de Lady Gaga au Super Bowl, c'est d'avoir mis d'accord les Trump et les ClintonMUSIQUE - La mi-temps du Super Bowl ce dimanche 5 février a signé le retour triomphant de Lady Gaga. La chanteuse aux dizaines de tubes planétaires a électrisé la scène du NRG Stadium de Houston pour le plus grand plaisir de ses fans. Une quinzaine de minute d'un show sponsorisé par Pepsi qui a mis tout le monde d'accord… y compris les Trump et les Clinton.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Lady Gaga délivre un message de tolérance au show du Super Bowl

Lady Gaga délivre un message de tolérance au show du Super BowlLady Gaga a envoyé un message de tolérance à la mi-temps du Super Bowl, la finale de la Ligue nationale de football américain, dimanche à Houston. Sur le toit du NRG Stadium, la diva de la pop, habillée d'un bustier métallique, a chanté les patriotiques "God Bless America" et "This Land is Your Land" qui rappellent que les Etats-Unis sont "une nation de liberté et de justice pour tous".

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

M. Pokora (À l'état sauvage) : "Être en attente de la main de quelqu'un a été difficile" (VIDEO)

M. Pokora (À l'état sauvage) : "Être en attente de la main de quelqu'un a été difficile" (VIDEO)Après Michaël Youn, c'est au tour de M. Pokora de sortir de sa zone de confort dans À l'état sauvage ! Ce lundi 6 février sur M6, le chanteur se confronte à l'hostilité de la nature avec Mike Horn. Interview ! 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Matthias Goerne, le leader des lieder

Avec son large répertoire et son goût pour le concert, il tranche avec les barytons attachés à l’opéra. Une chance pour les amateurs de Schumann et de Schubert.

Télérama.fr - Musiques

Stefan Bayle, de Au Champ Des Morts : “Je voulais retrouver un black metal sincère”

Après dix ans de silence, Stefan Bayle, ex-Anorexia Nervosa, a repris du service avec Au Champ Des Morts, un projet black metal qui sonne comme une quête de liberté. Il évoque “Dans la joie”, premier album déchirant de son nouveau groupe limougeaud.

Télérama.fr - Musiques

Le saut dans le vide de Lady Gaga au Super Bowl 2017 est déjà légendaire sur Internet

Le saut dans le vide de Lady Gaga au Super Bowl 2017 est déjà légendaire sur InternetMUSIQUE - Pari réussi pour Lady Gaga. La chanteuse américaine de 30 ans a ravi ses fans et les spectateurs du Super Bowl avec son spectacle à la mi-temps ce dimanche 5 janvier. Bonus pour la star, elle a aussi enflammé les internautes avec son entrée en scène pour le moins originale.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Super Bowl 2017: Lady Gaga avait promis un show à la mi-temps délirant et tolérant, c'est gagné!

Super Bowl 2017: Lady Gaga avait promis un show à la mi-temps délirant et tolérant, c'est gagné!MUSIQUE - Les Américains étaient rivés devant le Super Bowl 2017 ce dimanche 5 février. Les fans de sport pour savoir qui des New England Patriots ou des Atlanta Falcons remporteraient la compétition, les autres pour le show mythique de la mi-temps, cette année concocté par Lady Gaga.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

« Les dernières news

Février 2017
LMMJVSD