Actu musique

11 janvier 2017

Victoires de la musique 2017 : Renaud en lice, Amir aussi, Céline Dion absente !

Victoires de la musique 2017 : Renaud en lice, Amir aussi, Céline Dion absente !La cérémonie fait un effort pour représenter un peu mieux la musique populaire mais reste encore très fermée…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

TPMP : pour Gilles Verdez, Bruno Guillon est le "plus mauvais animateur de la télévision" (Vidéo)

TPMP : pour Gilles Verdez, Bruno Guillon est le "plus mauvais animateur de la télévision" (Vidéo)Gilles Verdez n'a pas épargné Bruno Guillon dans TPMP mercredi en donnant son avis sur le duo de présentateurs des prochaines Victoires de la musique.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Ed Sheeran grassouillet après la tournée : 20 kilos de perdus grâce à sa chérie

Ed Sheeran grassouillet après la tournée : 20 kilos de perdus grâce à sa chérieRégime sec pour le chanteur anglais.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Snobé par les Victoires de la musique, M Pokora tacle la cérémonie

Cette année encore, M Pokora n’a pas été selectionné pour les Victoires de la Musique. Pourquoi ? Eh bien, selon lui, c’est parce qu’il est trop populaire pour être récompensé dans ce genre de cérémonie.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

EBBA Awards 2017 : Jain, Alan Walker ou Dua Lipa récompensés

EBBA Awards 2017 : Jain, Alan Walker ou Dua Lipa récompensésAprès Adele, Christine and the Queens ou Tove Lo, les EBBA Awards vont à nouveau récompenser les artistes européens qui ont réussi à séduit à l'international avec leur premier album. Les lauréats 2017 sont Jain, Alan Walker, Era Istrefi ou encore Dua Lipa.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

A lire : Beyoncé interviewe sa petite soeur Solange Knowles

source : Wikimedia pour Beyoncé et le pochette de l'album "A Seat At The Table"

Dans un très personnel entretien pour Interview Magazine, les deux soeurs Knowles évoquent leur famille et leur enfance, mais aussi le statut de femme moderne, le récent album de Solange A Seat At The Table, la participation du producteur Master P et l’histoire qui se cache derrière sa chanson Crane In the Sky. En voici quelques extraits alternant entre confidences de Beyoncé et de sa soeur.

BEYONCE : Bon, c’est un peu étrange de t’interviewer, étant donné que nous sommes sœurs et qu’on se parle tout le temps. Mais je suis très contente de le faire car honnêtement je suis ta plus grande fan et je suis super fière de toi.

A photo posted by Beyoncé (@beyonce) on Jan 10, 2017 at 2:02pm PST

SOLANGE : Je n’ai pas peur de le dire, j’ai une vision très claire et particulière de la manière dont je veux me présenter, moi, mon corps, ma voix et mon approche de la vie. Et qui pourrait mieux raconter cette histoire à part soi-même ?

BEYONCE : Enfant, tu étais déjà attirée par les artistes les plus pointus, tant dans la mode, la musique que l’art. A seulement 10 ans, tu étais déjà obsédée par Alanis Morissette, Minnie Riperton et le mélange d’imprimés dans tes vêtements. Tu pouvais t’enfermer dans une chambre avec ta batterie et un tourne disque pour écrire des chansons.

SOLANGE : Je pense que notre famille – toi et maman – nous sommes des personnes très intuitives. Et ça vient en grande partie de notre mère, elle a toujours suivi son instinct, et ça m’a marqué très jeune et encouragé à faire la même chose.

SOLANGE : Pour mon disque, je voulais inviter une voix qui représente tout au long de l’album l’indépendance et l’émancipation, la voix de quelqu’un qui n’abandonne jamais, même à des moments où il est facile de perdre de vue tout ce qu’on a construit, quelqu’un d’engagé dans la cause noire, engagé dans notre communauté et notre histoire, dans l’émancipation de son peuple. (…) Et je crois que Master P c’est un très bon exemple de tout ça.

Master p & Solange in the studio working on new music

A photo posted by Master P (@masterp) on May 2, 2016 at 8:57pm PDT

SOLANGE : Cranes in the Sky est une chanson que j’ai écrite il y a huit ans. C’est la seule que j’ai composée indépendamment de l’album, et à l’époque je traversais une période vraiment difficile. (…) J’écrivais et j’enregistrais beaucoup à Miami, lorsque l’immobilier était en plein boom. Il y avait des nouveaux immeubles tous les 300 m. Je me rappelle que j’ai regardé en l’air et que j’ai vu toutes ces grues [“Crane” en anglais] dans le ciel. Elles étaient si massives, une vraie pollution visuelle. J’ai fait une analogie entre cette transition personnelle et cette folie de construire toujours et encore plus haut.

Pochette de l'album "A seat at the table"

Pochette de l’album “A Seat At The Table”

SOLANGE: [Pour la pochette de l’album] je voulais une image qui invite les gens à vivre une expérience personnelle et intime – illustrant aussi le titre de l’album – et qui se traduise dans mon regard et mon attitude, un truc du genre : “viens et rapproche toi. Ce ne sera pas forcément beau, ni parfait, un peu brutal et probablement assez intense, mais c’est une conversation qu’on a besoin d’avoir.” Je voulais cette expression digne d’une Mona Lisa, ce regard grave et puissant à la fois. (…)

SOLANGE:  Aaliyah a toujours été une énorme influence pour moi. Les arrangements vocaux de Static Major sont pour sûr mes préférés.

BEYONCÉ : Tu as toujours eu cette capacité de prévoir des choses qui allaient arriver, et je n’ai jamais retrouvé une telle faculté chez quiconque.Tu repères les artistes qui vont marcher, deux ans avant tout le monde. Ou les nouveaux DJs, producteurs et créateurs de mode.

SOLANGE: Je suis probablement beaucoup plus sur le Net que je ne devrais [les deux rient]. J’aime mettre en contact les gens. J’adore présenter des gens à d’autres qui font un boulot incroyable. Et je suis juste vraiment beaucoup trop sur la Toile [rires].

SOLANGE: Tu [Beyoncé] as fait du sacré bon boulot. Tu étais la plus patience, aimante et merveilleuse soeur possible. Et en trente ans, nos prises de tête se comptent sur les doigts de la main.

L’interview intégrale est à retrouver en anglais et en intégralité ici.

Les Inrocks - Musique

L'Elbphilharmonie de Hambourg ouvre enfin ses portes

L'ELBPHILHARMONIE DE HAMBOURG OUVRE SES PORTESBERLIN (Reuters) - Plus prestigieux projet culturel de l'Allemagne en ce début du XXIe siècle, la Philharmonie de l'Elbe (Elbphilharmonie), nouvelle salle de concerts symphoniques de Hambourg, ouvre enfin ses portes mercredi. Son inauguration, initialement prévue en 2009, a été repoussée à maintes reprises et le coût du projet multiplié par dix pour atteindre 790 millions d'euros. Oeuvre du cabinet d'architectes suisse Herzog & de Meuron, l'Elbphilarmonie a été construite en briques rouges à partir d'un ancien entrepôt du port datant des années 1960.…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Pierre Bellemare le conteur se fait chanteur de sa mémoire

Pierre Bellemare le conteur se fait chanteur de sa mémoireÀ 87 ans, l'animateur culte, écrivain, homme de radio, conteur, animateur et producteur de télévision ajoute une corde à son arc et sort son premier disque. Un album de reprises de standards de la chanson française. Des "Ballades au fil du temps" qui l'ont accompagné pendant sa jeunesse d'après-guerre.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le magazine Magic fait son retour en kiosque

Après 21 ans de bons et loyaux service, de 1995 à 2016, et quelques mois d’interruptions, la revue Magic – revue pop moderne – fait son come-back en format bimestriel. Célébré hier en petit comité lors d’une soirée d’inauguration, où le président François Hollande a fait une brève apparition, le numéro 202 sera disponible en kiosque dès demain, et se promet de respecter l’ADN et l’histoire du magazine.

Une nouvelle équipe éditoriale

Ce grand retour, on le doit à un fidèle lecteur, Luc Broussy (Secrétaire national adjoint aux personnes âgées PS) qui est désormais l’éditeur de la revue, mais aussi à son nouveau rédacteur en chef Vincent Theval  (ancien producteur de l’émission Label Pop sur France Musique) et de la rédactrice en chef adjointe Johanna Seban (ex journaliste aux Inrockuptibles). Et rassurez-vous “toutes les plumes historiques de Magic sont de la partie, rejointes par de nouveaux venus de grand talent” selon Vincent.

Un bimestriel de 132 pages organisé en 3 parties

Qui dit nouvelle équipe, dit également nouvelle formule pour la maison Magic. Selon son rédacteur en chef “Nous n’avons pas touché aux fondations mais avons profité de ses huit mois de fermeture pour repenser très sensiblement l’agencement des pièces”. Et pour mieux vous y retrouver, Magic est désormais segmenté en trois ingénieuses rubriques :

– un cahier “Repérage Pop Moderne” où vous ferez le plein de nouvelles têtes, mais également un cahier de critiques des derniers albums, sans oublier des cartes blanches données à des artistes

– un cahier “Revue Pop Moderne” pour déguster sans modération de grands entretiens, dossiers et portfolios

– un cahier “Rembobinage Pop Moderne” ravivant l’histoire de la pop (rééditons, livres, guide d’écoute, souvenirs).

“Pop” comme populaire

Faire tomber les barrières et les genres, voilà la mission de la revue pop moderne. Dans ce numéro, vous croiserez des artistes qui “s’ingénient à décoller les étiquettes” pop (The XX, Flaming Lips), folk , jazz (Sun Ra), chanson française (Aquaserge), rock (Shannon Wright), hip-hop (Noname), soul (Sinkane) ou electro.

Magic – revue pop moderne – en kiosque dès le 12 janvier.

Les Inrocks - Musique

"Divide" : Ed Sheeran dévoile la tracklist de son nouvel album "÷"

"Divide" : Ed Sheeran dévoile la tracklist de son nouvel album "÷"Alors que ses nouveaux singles "Shape of You" et "Castle on the Hills" explose des records, Ed Sheeran dévoile la tracklist officielle de son troisième album "Divide", dont la date de sortie reste pour le moment secrète.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Weyes Blood et Ariel Pink réunis sur un très cool titre : “Tears On Fire”

Crédit : Shelby Duncan

Weyes Blood et Ariel Pink ont ‘hui dévoilé le premier extrait de leur EP collaboratif à venir, Myths 002. Le morceau alterne entre guitares, incantations et performances vocales délurées avec variations à la limite du chant celtique.

Leeur collaboration ne date pas d’hier. En effet, la chanteuse californienne avait déjà travaillé sur l’album d’Ariel Pink, Mature Themes, en 2012. Trois ans plus tard, ils s’étaient retrouvés sur un titre de Mild High Club. De son côté, Ariel Pink vient d’annoncer un nouvel album solo pour 2017, sur le label Sometime 2017. 

L’EP Myths 002 sortira le 27 janvier. Conçu en parallèle de la préparation du festival Marfa Myths 2017, il est d’ores et déjà disponible en cadeau pour l’achat d’un pass Early Bird.

Les Inrocks - Musique

Royaume-Uni : Adele domine (encore) le palmarès des meilleures ventes d'albums en 2016

Royaume-Uni : Adele domine (encore) le palmarès des meilleures ventes d'albums en 2016Après avoir terminé l'année 2015 en apothéose, Adele poursuit son incroyable succès dans les charts britanniques. Pour la deuxième année consécutive, "25" est l'album qui s'est le plus vendu au Royaume-Uni, devant Coldplay ou Justin Bieber. Les chiffres !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

En 2007 Britney Spears sortait l’album pop parfait (mais vous étiez trop occupés par son pétage de plombs)

Il y a une seule chose sur laquelle tout le monde s’accorde à chouiner : 2016 est en tête du top des pires années du nouveau millénaire. Il existe pourtant une personne susceptible de ne pas être d’accord avec ce classement : Britney Spears.

Britney et l’expérience du chaos

3592614t

En 2007, après une petite décennie au sommet des charts (son premier single, Baby One More Time date de 1998), un adoubement avec la langue devant caméra par la reine Madonna, une relation ultra médiatisée avec Justin Timberlake, et le succès international de ses quatre premiers albums, le mythe construit autour de la chanteuse américaine commence lentement mais surement à s’effriter. Mariée puis séparée d’un prétendant à la couronne du roi des tocards, Kevin Federline, jeune maman de deux enfants, vedette de Chaotic, une télé réalité bien pétée dans laquelle elle apparaît régulièrement avec les yeux torves et la bouche pâteuse, Britney est en 2007 en train de se faire gentiment mais surement lourder par l’Amérique dont elle était la fiancée préférée.

Une odeur de soufre qui arrive rapidement aux narines de la presse à scandales. En position de faiblesse, la jeune femme âgée de 26 ans est poursuivie par une horde de paparazzis (son ancien “manager”, Sam Lufti, parlait de 30 à 100 photographes par sortie). Sous la pression (et peut-être sous substances), Britney Spears commence alors à agir assez bizarrement.

15935552_10158522233645497_1660722726_o

Illustration par Anna Wanda Gogusey

En résulte une succession d’événements complètement WTF, qui rythmeront toute son année 2007. Elle débute sur les chapeaux de roue avec un nouvel an passé en compagnie de Paris Hilton et Lindsay Lohan. Suivront des apparitions sans culotte, un trajet en voiture où elle conduit avec son bébé sur les genoux, une première cure de désintox, une boule à zéro réalisée devant les caméras, une deuxième cure de désintox, une relation glauque avec un homme étrange se prenant pour son manager (Sam Lufti), une dégradation de voiture à coups de parapluie, un dodo dans un parking, plein de perruques et autant d’extensions, un divorce acté, la perte de la garde de ses enfants. Et, cerise sur le gâteau, la prestation de la honte aux MTV Video Music Awards.

Le miracle Blackout

Pourtant, dans cet espace-temps qui ne semble être qu’une chute sans fin vers des cercles encore inconnus de l’enfer, Britney Spears a le temps de travailler et sort en octobre 2007 un album, Blackout. Passé un peu à l’as quand la famille Spears (et son manager historique Larry Rudolf) ont remis leur pouliche dans un droit chemin aussi ennuyeux que les disques qui lui ont succédé, Blackout reste néanmoins près de dix ans plus tard la vraie perle étrange de la discographie de Britney Spears.

Quatre ans après la sortie du scintillant In The Zone, ce disque sortant au pire moment de la vie de Britney est une déclaration d’intention sans fard, un one shot impertinent et brillamment exécuté. Un album visionnaire post-Timbaland (qui en 2007 était lui aussi sur le déclin) aux consonances électroniques et pop, à l’arrière-goût personnel et revanchard qui se réécoute des années plus tard avec le même plaisir coupable brillant. Il rappelle ainsi le superbe exercice de style que pouvait être Loose, le disque de Nelly Furtado produit par Timbaland qui servait ici de modèle. Comme le désormais classique Life Of Pablo, le dernier chef d’œuvre de Kanye West écrit en pleine gloire (la famille Kardashian est finalement l’équivalent en abattage médiatique de Britney Spears au début des années 2000), Blackout s’écoute comme le coup d’éclat génial d’un artiste en plein pétage de câbles, prenant inconsciemment tous les risques et se contrefichant royalement des répercussions possibles sur sa carrière ?

Avec les douze titres que comportent Blackout se dessine une nouvelle facette de la starlette, qui ne sera esquissée que sur ce disque. Un virage qu’elle avait déjà amorcé avec In The Zone, plus sexualisé (et électronique) que ses prédécesseurs. Elle indiquait déjà son passage à l’âge adulte et son envie de nouveaux univers musicaux, plus pointus et irrévérencieux. Néanmoins, ce cinquième album marque une nouvelle étape dans sa carrière, et pratique presque la politique de la terre brûlée. Les compteurs semblent remis à zéro, comme le prouve le nom du disque, qu’on pourrait traduire par “trou noir”, ou “coupure de courant” : Blackout créera une vraie rupture dans sa discographie.

Plus personnel, moins grand public, elle semble ici faire plus confiance à ses directeurs artistiques qu’à son équipe marketing. La production est ambitieuse et explore de nouveaux horizons plus expérimentaux. L’album où la pochette criarde contraste avec la perfection des morceaux se fait le reflet en temps réel de la vie de la chanteuse, une bande originale exigeante et intelligente d’une vie qui ressemble à une partie de kamoulox. En une quarantaine de minutes s’enchaînent douze titres où l’artiste, dont on moque constamment l’hébétude, maîtrise tous les contours : ses collaborateurs insisteront d’ailleurs sur son professionnalisme, alors qu’au même moment, les paparazzis la photographie hagarde sur tous les parkings de Los Angeles. Blackout, c’est un choc un peu sale et malsain ; Britney Spears au petit matin, en jogging peau de pêche et gobelet starbucks géant, un petit acte de résistance dans lequel se trouve Gimme More, susurré par une Brit Brit à perruque qui n’a jamais été aussi white trash.

C’est là aussi que s’écoute Piece of Me, déclaration (et machine) de guerre mégapop à une industrie qui la scrute depuis toute petite, et pour laquelle elle refuse dorénavant de jouer le jeu. Le morceau, produit par les génies Bloodsy & Avant – qui se cachent aussi derrière Toxic- donnera d’ailleurs le nom de son spectacle à Las Vegas.

C’est aussi Get Naked (I Got a Plan) en featuring avec Danja (protégé doué de Timbaland qui produira ensuite le duo Madonna/Justin Timberlake). Sur ce titre, la jeune femme revendique sa sexualité d’une voix susurrée et effronté, à l’image de son

“Baby, I’m a freak and I don’t really give a damn
I’m crazy as a motherfucker”

C’est Why Should I Be Sad, un duo bien trop cool avec Pharrell Williams, qui conclue en beauté l’album avec un je m’en foutisme aussi innocent que rafraîchissant. Un YOLO total trois ans avant qu’il soit définitivement inventé par Drake.

Work bitch

Dansant, agité, chaud, ensorcelant, Blackout est la face sombre de Britney Spears. Soldate de la pop, elle sort un instant des rangs pour imaginer ce disque magistral, où elle évoque pour la première fois des sentiments personnels et où elle ne semble avoir peur de rien. Avec des invités aussi prestigieux que les Neptunes ou Keri Hilson (qui écrit et chante sur plusieurs morceaux), la chanteuse signe pourtant ici le premier album de sa carrière qui n’atterrira pas directement à la première place des tops américains. Mais qu’importe. Le disque est une déclaration d’indépendance trempée dans le sucre de l’electropop, une pointe d’impertinence et de je m’en foutisme de la part du personnage le plus polissé de l’entertainment américain des premières heures chez Disney jusqu’aux plateaux de MTV.

Blackout, c’est l’exposition d’une des facettes du divertissement que personne ne veut voir, celui qui ne dort plus le soir et dont le mascara a bien coulé. Album de transition qui aurait pu être celui de la révélation et donner une nouvelle direction à la carrière de la chanteuse, tout le génie de Britney qui pouvait paraître auparavant incompréhensible se retrouve ici. Une candeur abîmée par la vie, une nonchalance sexy qui flirte sans peur avec la vulgarité. Et tout cela avant qu’elle ne retombe dans les coiffures laquées, les bodys pailletés, le regard fixe et vague, bref, qu’elle rechute la tête la première dans la gigantesque soupière de l’EDM produite par des David souvent plus ghettos que Guetta.

Il y a quelque chose de profondément juste et nihiliste dans Blackout, et prouve le petit plus qu’a (et garde) Britney Spears sur toutes ses concurrentes. De l’authenticité, des fêlures, un haussement d’épaules face à tout ce qu’on lui demande, et que son entourage continue encore dix ans plus tard à cacher à coups de contouring et de rajouts de mèches d’un blond un peu jaune mais tellement L.A.

Blackout reste encore aujourd’hui le vilain petit canard de la discographie de la chanteuse, le petit trésor caché. Reprise en main par ses proches, Britney est ensuite rapidement passée à Circus (dont il faut néanmoins reconnaître et extraire le génie de Womanizer) et semble depuis produire les mêmes morceaux infernaux que ses consœurs comme Katy Perry et Lady Gaga. Rattrapée par la réalité, ses parents, l’industrie et l’argent, Britney tourne depuis à Vegas, chante en playback dans les Carpool Karaoké de James Corden, et sort des titres aussi fadasses que Make Me. Et si elle a su se relever brillamment du plus gros burnout de l’industrie du divertissement, il semble trop tard ou inconcevable d’imaginer une suite à Blackout : étoile filante d’une constellation de disques sans imperfections et impitoyables, il s’écoute dix ans plus tard, encore, toujours, sans lasser. On souhaite la même chose au Life of Pablo de Kanye.

Les Inrocks - Musique

Michael Jackson joué un acteur blanc : bande-annonce de la série polémique avec Joseph Fiennes

Michael Jackson joué un acteur blanc : bande-annonce de la série polémique avec Joseph FiennesLa série comique "Urban Myths", bientôt diffusée à la télévision britannique, se dévoile à travers une bande-annonce totalement loufoque mettant en scène l'acteur blanc Joseph Fiennes dans la peau de Michael Jackson, sur fond de polémique. Regardez !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"That's What I Like" : Bruno Mars mise sur un nouveau single sensuel

"That's What I Like" : Bruno Mars mise sur un nouveau single sensuelToujours très populaire, Bruno Mars a choisi son nouveau single extrait de l'album "24K Magic". Le chanteur mise sur "That's What I Like", un titre old school, langoureux à souhait. A écouter sur Pure Charts !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

VIDEO Nathalie (Les Anges 7) proche du chanteur Julian Perretta ? D’après Martika, oui

Nathalie de Secret Story 8 flirterait avec le chanteur anglais Julian Perretta…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Laurent Maistret, les Miss France, Stéphane Rotenberg... Tous au rendez-vous pour l'avant-première de La La Land (Reportage vidéo)

Laurent Maistret, les Miss France, Stéphane Rotenberg… Tous au rendez-vous pour l'avant-première de La La Land (Reportage vidéo)L'avant-première parisienne de La La Land s'est déroulée ce mardi 10 janvier 2017. Et les people étaient nombreux à venir applaudir la comédie musicale phénomène, et à esquisser une chanson ou un pas de danse sur tapis rouge !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"Dalida" : qui est Sveva Alviti, l'actrice qui joue le rôle de la chanteuse ?

"Dalida" : qui est Sveva Alviti, l'actrice qui joue le rôle de la chanteuse ?Le destin tragique de Dalida se dévoile aujourd'hui au cinéma à travers un film qui retrace son parcours. C'est Sveva Alviti, une actrice et mannequin italienne, qui a été choisie pour incarner la chanteuse à l'écran. Qui est-elle ?

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Iman, la veuve de David Bowie, lui rend hommage un an après sa mort (PHOTO)

Iman, la veuve de David Bowie, lui rend hommage un an après sa mort (PHOTO)Ce mardi 10 janvier marquait le premier anniversaire de la mort du chanteur David Bowie. Sur Instagram, sa veuve, la top-model Iman, lui a rendu un hommage tout en pudeur. 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Mon éternel problème de voisinage avec les Victoires de la Musique

La Tour de David à Caracas - Crédit @Wikipedia

(Article initialement partagé en 2016 mais republié en l’état puisque, évidemment, rien n’a changé cette année.)

Mon image mentale du monde de la musique a toujours ressemblé à un immense immeuble vertical en perpétuelle construction. Une sorte de building délabré au vertige infini dont les milliers d’étages et sous-sols s’empilent sans cohérence pour dévoiler autant d’artistes que de genres musicaux à rencontrer. Comme la plupart d’entre vous, je suis rentré dans ce labyrinthe par le niveau zéro. Je devais avoir cinq ou six ans à l’époque, et, ce jour-là, c’est Dany Brillant m’attendait les bras croisés devant la porte d’entrée du rez-de-chaussée.

En plus de son costard XXL et de son sourire trop franc pour être honnête, le mec tenait des propos incohérents au sujet d’une histoire d’amour impossible avec des meufs prénommées Suzette et Suzon. Il n’avait pas de classeur sous le bras, mais je ne me suis pas trop méfié. Cette histoire de plan à trois avait suffi à pervertir mon esprit… Et puis, Dany Brillant ressemblait exactement à l’idée que je me faisais d’un agent immobilier.

La Fête des voisins

Une fois rentré dans l’immeuble, j’ai rapidement compris que Dany n’était qu’un agent parmi tant d’autres dans ce qu’il conviendrait d’appeler “les étages intermédiaires”. Vous savez, ces zones tribales contrôlées par les artistes de variété française dont le rituel ultime consiste à rejoindre le conseil des Enfoirés. Ou à remporter une Victoire de la Musique.
Pour les éviter à jamais, eux, leurs adeptes et leur cérémonie totémique, il n’existe que trois astuces : 1) s’exiler dans les “étages supérieurs” réservés aux légendes vivantes de la musique, 2) disparaître dans ‘les sous-sols” pour se buter le cerveau aux musiques de marge, 3) sortir de l’immeuble, et finir votre vie avec le CD de votre agent immobilier.

Le principal défaut de la première solution tient au fait qu’elle entraîne une transformation quasi-immédiate en fan hardcore de Michael Jackson ou en ex soixante-huitard aigri, fondamentaliste des Doors, de Bob Dylan et de Lynyrd Skynyrd. Les deux dernières options condamnent au suicide ou à une forme de sociopathie encore plus effrayante que celles qui vous attendent en zone 1. Comme l’ensemble des génies qui ont cliqué sur cet article, je me suis donc résolu à me dissimuler parmi les déconneurs des étages intermédiaires, tout en m’autorisant des séjours prolongés chez les fondamentalistes du bon goût. Au risque d’altérer ma sociabilité et ma santé mentale.

Tous les ans, les potes et les successeurs de Dany Brillant continuent à organiser leur fête des voisins géante qu’ils appellent donc “Les Victoires de la Musique”. Et ils invitent de plus en plus de monde.

>> A lire aussi : Pourquoi la musique ne passe plus à la télévision

Depuis le début des années 2000, la programmation lorgne de plus en plus vers les sous-sols indépendants du rock, du hip-hop et de l’électro avec l’idée forcément séduisante de réunir les différentes expressions de la musique du présent. Les étages supérieurs sont également invités dans les quatre heures de retransmission : comptez sur l’édition 2016 pour réserver l’hommage que vous redoutez à David Bowie et Michel Delpech.

Capture d’écran 2016-01-17 à 13.11.41

Une cérémonie figée dans ses certitudes

Je me suis toujours appliqué à ignorer la Fête des voisins. Mais à force de rester impuissant au milieu du tapage nocturne j’ai décidé de tenter l’expérience. C’était en 2009. Alain Bashung et Sefyu avaient réussi à me faire oublier les présences de Bénabar et Martin Solveig et j’avais enfin pu apercevoir le boss de fin des étages intermédiaires. Johnny Hallyday avait tiré une drôle de gueule en voyant Damien Saez surinvesti par son rôle de porte-parole des gens bloqués dans les sous-sols.

L’énorme malaise qui avait suivi sa prestation m’avait permis de matérialiser tout l’embarras qui accompagne la lecture interloquée des catégories, des nominés et des vainqueurs de chaque édition. Six années ont passé et l’organisation semble toujours aussi figée dans ses certitudes. Derrière les habituels efforts d’ouverture et autres révérences de circonstances incarnées par les présences réjouissantes de Dominique A, Jeanne Added, Feu ! Chatterton, Nekfeu ou St Germain, la Fête des Voisins 2016 semble bien partie pour faire chauffer l’ambiance dans les étages intermédiaires. Johnny Hallyday sera bien évidemment en compétition pour “l’album de chansons de l’année” en compagnie de Yael Naïm et d’un duo de nouveaux voisins suffisamment facétieux pour se surnommer Frero Delavega.

CYsXP7pWsAARFnl

Cette année, vous pourrez également découvrir le traditionnel “album de musiques urbaines” de l’année. Comme personne n’a jamais réellement pris le temps de vous expliquer cet intitulé, je me suis permis de copier-coller sa définition subliminale plus explicite : “Yo”.

Comme dans la majorité des cérémonies culturelles, les femmes seront toujours soigneusement séparées des hommes dans la quête des totems les plus précieux et il existe une probabilité (que j’ai eu la flemme de calculer) pour que Kendji et Zaz repartent avec les trophées qui récompensent les plus grands artistes français de 2016. Dans mon pire cauchemar, une reprise en trouple vient clôturer la soirée sur Rebel Rebel avec la participation de Dany Brillant, tout heureux de pouvoir assouvir son fantasme de plan à trois. Sinon, il existe bien une grande révolution cette année et elle concerne le design du totem victorieux qui prend désormais la forme d’un énorme V immaculé. V comme Victoire ou comme Voisin(e).

Azzedine Fall

En 2017 aussi, vos voisins regarderont la prochaine cérémonie des Victoires de la Musique sur France 2.

Les Inrocks - Musique

Victoires de la Musique 2017, les nominations : Jain et Amir en tête, Jul crée la surprise

Victoires de la Musique 2017, les nominations : Jain et Amir en tête, Jul crée la surpriseÇa y est ! On connaît la liste des artistes nommés aux 32ème Victoires de la Musique, qui seront diffusées le 10 février sur France 2. Avec trois nominations en poche, Jain fait la course en tête devant Véronique Sanson, Benjamin Biolay et Amir tandis que le rappeur Jul crée la surprise.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Moby chantera à l'investiture de Trump... mais à une condition

Moby chantera à l'investiture de Trump… mais à une conditionMUSIQUE - Le chanteur et DJ américain Moby a offert ses services pour se produire le jour de l'investiture de Donald Trump à Washington… à condition que le président élu publie ses déclarations d'impôts, ce qu'il s'est refusé à faire durant toute la campagne électorale.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Super, les nominations aux Victoires de la Musique 2017 sont tombées

capture d'écran Youtube/On n'est pas couché

Plus cool que les Grammy Awards, plus classe que les Gloden Globes, plus pop et plus jeune que les MTV Video Music Awards, les Victoires de la Musique ont annoncé leurs listes de nommés pour 2017… Et comme d’habitude, les trucs imbuvables côtoient les groupes qui ne gagneront pas. Dans le tas, il y a donc Renaud et La Femme, L.E.J. et Jain, Radio Elvis et Julien Doré, Véronique Sanson et Vincent Delerm, Vianney et Justice, Rokia Traore et Benjamin Biolay, Jul et Acid Arab, Mickey 3D et Amir (c’est qui ?). Le tout dans une série de catégories bien rangées, avec les filles d’un côté et les garçons de l’autre, et bien sûr les “musiques urbaines”, “du monde”, etc, sinon c’est pas drôle.

La liste complète et détaillée est à retrouver ci-dessous, avant une 32è cérémonie qui aura lieu le 10 février prochain au Zénith de Paris et, bien sûr, en direct sur France 2.

Voici les nommés des #Victoires2017! RDV le 10 février sur @France2tv et @franceinter pour la 32ème cérémonie des Victoires de la Musique ???????? pic.twitter.com/0vwCFFH0JG

— Les Victoires (@LesVictoires) 10 janvier 2017

Artiste masculin
Benjamin Biolay
Vincent Delerm
Renaud

Artiste féminine
Imany
Jain
Véronique Sanson

Album révélation
Au cœur de moi de Amir (sérieux, c’est qui ?)
Claudio Capeo de Claudio Capeo
Les conquêtes de Radio Elvis

Révélation scène
Brocken back
L.E.J.
Minuit

Album de chansons
& de Julien Doré
L’attarpe-rêves de Christophe Maé
Palermo Hollywood de Benjamin Biolay

Album rock
Anomalie de Louise Attaque
Mystère de La Femme
Sebolavy de Mickey 3D

Album de musiques urbaines
Hera de Georgio
My world de Jul
Sur le fil du rasoir de Kool Shen

Album de musiques du monde
Far from home de Calypso Rose
Musique de France de Acid Arab
Ne so de Rokia Traore

Album de musiques électroniques ou dance
Electronica 2 : the heart of noise de Jean-Michel Jarre
Layers de Kungs
Woman de Justice

Chanson originale
A kele nta de MHD
Et je l’appelle encore de Véronique Sanson
J’ai cherché de Amir
Je m’en vais de Vianney

Concert ou spectacle musical
Jain
Ibrahim Maalouf
Nekfeu

Clip
Coward de Yael Naïm
Makeba de Jain
The missing de Cassius

Les Inrocks - Musique

Le son du jour #81: Cash comme Pierre & Bastien

Le son du jour #81: Cash comme Pierre & BastienFier représentant d'un punk rock brutal et moderne, le trio parisien Pierre & Bastien sort son troisième album, Musique grecque, sur SDZ Records. Ecoute intégrale.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

« Les dernières news

Janvier 2017
LMMJVSD