Actu musique

11 octobre 2016

La jeune gagnante aveugle de The Voice Kids veut chanter pour les criminels

La jeune gagnante aveugle de The Voice Kids veut chanter pour les criminelsTÉLÉVISION - Vous vous rappelez certainement de Jane Constance. Cette jeune fille aveugle de 15 ans avait gagné l'émission "The Voice Kids" en 2015. Sa reprise de The Prayer avait ému tout le monde. Un an après, elle était mardi 11 octobre sur le plateau de "C à Vous" pour raconter ses projets pour la suite. Et comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, ses envies de carrière n'ont rien de banal! Sur le plateau d'Anne-Sophie Lapix, Jane Constance était touchante et pleine d'énergie.…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Leïla Martial, funambule vocale, de retour avec "Baabel"

Leïla Martial, funambule vocale, de retour avec "Baabel"Il y a quatre ans, elle nous avait enchantés avec "Dance Floor". Leïla Martial vient de sortir son deuxième album, "Baabel", en leader d'un trio qu'elle considère comme une famille, avec le saxophoniste Émile Parisien, ami d'enfance, en invité. Improvisatrice virtuose et exaltée, elle nous embarque dans un monde poétique et animalier où tous les genres se croisent : jazz, rock, world… Rencontre.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Depeche Mode : "Partir en tournée nous a manqué"

Depeche Mode : "Partir en tournée nous a manqué"Le groupe britannique Depeche Mode a annoncé mardi à Milan la sortie en 2017 d'un nouvel album baptisé "Spirit". Il sera assorti d'une grande tournée du 5 mai au 23 juillet en Europe, qui passera par Nice le 12 mai, à Lille le 29 mai et à Paris le 1er juillet. Martin Gore et Andy Fletcher éclairent cette actualité dans l'entretien ci-dessous.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Howard Donald : Nouveau bébé en route pour le membre de Take That

Howard Donald : Nouveau bébé en route pour le membre de Take ThatEt de quatre pour le chanteur de 48 ans.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Kitsuné vous invite à fêter les un an de sa plateforme “Hot Stream”

Kitsuné Hot Stream fête ses un an. La plateforme lancée par le label français voyait le jour en octobre 2015 avec une idée : mêler l’univers de la musique à celui du design, en habillant les morceaux de jeunes artistes avec des oeuvres réalisées par des illustrateurs et dessinateurs. Le projet compte aujourd’hui cinq millions d’écoutes pour plus de 130 découvertes musicales.

Cette soirée d’anniversaire, qui aura également lieu à Londres et à Los Angeles, sera l’occasion d’assister aux concerts de Matveï, Manast LL’ et Kazy Lambist. Avec dans la continuité du concept, la possibilité d’écouter un morceau en photographiant l’illustration qui lui est associée. Kitsuné Hot Stream soufflera sa première bougie le jeudi 13 octobre à 18h, à la Galerie Joseph Braque à Paris.

Les Inrocks - musique

Les lapins géants d'Amanda Parer envahissent Rennes

Les lapins géants d'Amanda Parer envahissent RennesArt contemporain, nouvelles technologies et musique électro, le festival Maintenant de Rennes se poursuit jusqu'au 16 octobre et ambitionne d'être un instantané de la créativité artistique contemporaine. Une centaine d'artistes sont présents et proposent un foisonnement d'événements. D'ores et déjà, les lapins géants de l'australienne Amanda Parer, ont capté l'attention.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Aliocha, c’est tout sauf un énième songwriter folk

Aliocha, c’est tout sauf un énième songwriter folkMUSIQUE - L’artiste sera pour la première fois en concert à Paris le jeudi 13 octobre dans le cadre du MaMa festival…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Julien Doré se confie sur son envie de devenir père

Julien Doré se confie sur son envie de devenir pèreJulien Doré, bientôt papa ? En tout cas, le chanteur a de sérieuses envies de paternité.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Depeche Mode: Un nouvel album et un «Global Spirit Tour» en 2017

Depeche Mode: Un nouvel album et un «Global Spirit Tour» en 2017MUSIQUE - Le dernier album du trio britannique album remontait à 2013 et avait donné lieu, lui aussi, à une vaste tournée mondiale, à laquelle ont assisté plus de 2,5 millions de fans…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

En direct de La Réunion, Grèn Sémé livre une version contemporaine du maloya

Mickaël Beaulieu, Carlo De Sacco, Jean-Philippe Georgopoulos, Allan Tincrès et Bruno Cadet. Plage de l’Etang-Salé, septembre 2016 / © Romain Philippon pour Les Inrockuptibles

Le 11 septembre à La Réunion, le Piton de la Fournaise est entré en éruption. A quelques vols de tuit-tuit de là, sur la commune du Tampon dans le sud de l’île, un autre volcan s’exprime. Carlo De Sacco, le chanteur et parolier du groupe Grèn Sémé. Pour l’écouter dérouler les fils de sa vie, on s’est installés sur la terrasse de sa maison, entourée par un petit jardin sauvage où croissent doucement une soixantaine de bonsaïs et un grand frangipanier. On est à La Réunion et on est bien. C’est l’hiver et il fait aussi beau qu’à Paris en été. L’océan n’est jamais loin, la montagne non plus, et la nature est partout. Au bord des routes, des petits vieux regardent passer le temps assis sur des chaises. C’est la France mais pas la métropole, c’est une France qui rimerait moins avec rance et plus avec vacances.

On a découvert le groupe Grèn Sémé quelques semaines plus tôt à Paris, sur internet, avec la vidéo de leur chanson Hors sol, dont le propos et les images sont pourtant à l’exact opposé de cette vision approuvée par l’Office du tourisme qu’offre La Réunion au premier coup d’œil. Animée par des images glauques de barres HLM hantées par des habitants aux gueules cassées, cette chanson parle de l’élevage hors sol, des “vaches suspendues à un mètre du sol”, de l’enfance que l’on passe à se laver les mains, des arbres qu’on regarde parce qu’on s’ennuie sur la route. “Il arrive que mon cœur à l’approche d’un cyclone/soit content d’oublier les grandeurs d’un diplôme.” Un manifeste d’écologie politique (ou poétique), comme métaphore de nos vies aseptisées, asphyxiées, dénaturées, de cet exil quotidien qui nous rend tout chose.

Parce qu’il va mal, le monde, Grèn Sémé tombe à pic

Cette chanson grave et intense, avec une mélodie imparable, on se l’est prise dans la tronche. Ça fait mal, ça fait monter les larmes aux yeux, mais ça réveille aussi. Cette chanson a donné son nom au deuxième album de Grèn Sémé. Un chapelet de chansons qui parlent de rêves d’enfants et de regrets de gramounes (les anciens en créole réunionnais), du mal absolu (Monsanto) et des nuances de l’amour, d’aliénation sociale et d’idéalisme, de La Réunion et du monde tel qu’il va.

Parce qu’il va mal, le monde, on a besoin de propos, de sens, de chansons à texte, de musiciens avec du cœur et des tripes, et d’éprouver des émotions en écoutant de la musique. On n’a pas besoin d’un autre héros (comme chantait Tina Turner) ni d’un nouveau Bono, mais plutôt d’histoires, d’expériences et d’un peu de lyrisme à partager. C’est pour ça qu’on a eu besoin de Fauve≠ et qu’aujourd’hui Grèn Sémé tombe à pic.

Du “maloya évolutif”

Grèn Sémé présente sa musique comme du “maloya évolutif”. Dit comme ça, ça ne fait pas rêver. Mais ne partez pas en courant, il ne s’agit pas de musique folklorique jouée avec trop de notes. Tout s’explique. D’abord, le maloya est la musique traditionnelle endémique de La Réunion : un rythme ternaire, le chant en créole, des instruments typiques (comme le kayamb dont joue Carlo De Sacco, un hochet quadrilatère fabriqué avec des tiges de fleurs de canne à sucre et empli de graines de safran), une dimension rituelle (le maloya est joué à l’origine dans les cérémonies des malbars, les hindouistes réunionnais) et l’énergie de la jeunesse (affiliée au Parti communiste indépendantiste après la départementalisation en 1946, cette musique fut plus ou moins interdite jusqu’en 1981, et les premiers enregistrements historiques par Firmin Viry datent de 1976). Le grand maître du maloya est le désormais célèbre Danyèl Waro, et son grand fantôme Alain Péters.

Le maloya de Grèn Sémé est évolutif parce que Grèn Sémé est un groupe de cinq jeunes musiciens, qui jouent avec les moyens du rock – batterie, claviers et guitares électriques –, avec des métissages dub et psyché et des textes qui mélangent créole et français. Avec aussi, pour l’album Hors sol, le producteur Jean Lamoot (Bashung, Noir Désir, Salif Keita, Tahiti 80…), qui a mis de la profondeur de champ et des reliefs dans la musique du groupe. Dans la voix de Carlo De Sacco, chanteur puissant et fébrile comme seuls le sont les chanteurs de maloya, on entend aussi l’influence du slam, de Léo Ferré et de Bertrand Cantat.

En ces jours de septembre, l’agenda est chargé pour Grèn Sémé : deux concerts en deux jours, pour fêter la sortie de l’album à La Réunion (le 28 octobre en métropole). Le groupe au complet trouve quand même le moyen de nous accorder du temps. Ces cinq gars remarquablement gentils et humbles, qui parlent créole entre eux, sont des vieux copains (trois se sont connus au lycée), embarqués dans l’aventure du groupe et guidés par la vision de leur chanteur. Quatre sur cinq sont nés à La Réunion. Ils ont fait leurs études en métropole puis sont rentrés au pays pour devenir musiciens.

“Le maloya, c’est un truc d’initiés”

Carlo De Sacco est un Réunionnais de deuxième génération, à la généalogie houleuse. Ses parents se sont installés à La Réunion il y a cinquante ans, pour changer d’air et parce que l’exil était une sorte de tradition familiale. Né en Italie, son père a tenu un club de jazz au Havre (Le Kilt) et fréquenté plein de musiciens, dont Léo Ferré. Juive tunisienne, sa mère est arrivée en France après la Seconde Guerre mondiale, elle a connu l’infamie des camps de réfugiés et, à Paris, côtoyé Giacometti et César, puis elle a vécu avec ses cicatrices jamais refermées. Né en 1983, Carlo est le fruit de son histoire familiale : un écorché vif, un grand émotif – ça se voit et ça s’entend. Il a fait du tennis à haut niveau et de la boxe (“J’avais besoin de me défouler mais j’étais un peu violent pour la boxe…”), avant de tomber dans la musique (Led Zep, Doors, Bob Marley…) et de s’y mettre lui-même.

Quand il débarque de son île pour cinq ans d’études à Montpellier, il fait de la musique, option reggae, mais avec la saudade aux tripes, le besoin d’aller vers le maloya. “Je suis allé à la rencontre de cette culture, qui ne vient pas facilement à toi. C’est un truc d’initiés, on peut très bien vivre à La Réunion et ne pas connaître le maloya. On peut croire qu’il n’y a pas de culture propre à La Réunion, que c’est une sous-France – et une souffrance. Alors que c’est justement ça, la culture locale : le mélange, la créolité.”

© Romain Philippon pour Les Inrockuptibles

© Romain Philippon pour Les Inrockuptibles

De retour au pays, Carlo réunit les copains pour jouer de la musique. Ils s’enferment pendant un an pour trouver leur voie et donnent leur premier concert le 19 avril 2011 – c’est là qu’ils rencontrent leur future manageuse, Valérie, une ancienne hôtesse de l’air, pâtissière et plein d’autres choses encore, qui s’invente un nouveau métier après avoir eu le coup de foudre pour le groupe. Grèn Sémé a enregistré son premier album à Saint-Leu, dans l’Ouest, avec le producteur Yann Costa (“le Lee Perry de La Réunion”, dit Carlo), dans un petit bâtiment au toit en tôle situé dans l’enceinte du K, la salle de concerts en plein air du centre culturel Le Séchoir.

Le lendemain d’un concert au Kabardock, au Port, plus au nord, c’est au K à Saint-Leu que le groupe donne son deuxième concert de rentrée. Un franc succès, on refusera du monde à l’entrée. Le K est le genre d’endroit qu’on rêverait d’avoir à Paris, si Paris était posée entre l’océan et la montagne. Un énorme arbre planté là empêche l’accès à une partie du bar, et c’est très bien comme ça. Derrière la scène, la nuit tombe et les hauts de Saint-Leu s’illuminent. Pendant le concert, on verra passer une étoile filante, et on planera avec elle.

La nostalgie de ce qui risque d’être perdu mais plus encore la rage de le sauver

C’est un concert de retrouvailles. Le groupe a deux invités remarquables. D’abord Denis Péan. Aux anges, le leader du groupe angevin Lo’Jo a joué sur la même scène vingt-cinq ans plus tôt. Fan de Cinéma El Mundo, le dernier album de Lo’Jo (produit par Jean Lamoot, tiens), Carlo a rencontré Denis Péan il y a quelques années, une amitié s’est nouée, Grèn Sémé a fait une résidence dans le quartier général de Lo’Jo en Anjou, et Denis Péan a fini par coécrire et interpréter une chanson de l’album Hors sol. Le deuxième invité, c’est Jean Lamoot. Homme de l’ombre, ce sosie de Mickey Rourke (avant la boucherie faciale) est venu à La Réunion pour enregistrer Hors sol et il se retrouve sur scène, à jouer de la basse pendant une bonne partie du concert. Quand Carlo De Sacco chante seul et a cappella la bouleversante chanson Ti Marik (l’histoire d’un pépé qui rêve de La Réunion sans béton, avec des rizières pour nourrir la population à la place des champs de canne à sucre), son visage devient étrangement celui du gramoune, de l’ancien. Traversé par une histoire, un pays, en paix avec lui-même, sa ligne de vie et son environnement – libéré. “Petit, j’avais besoin de crier. Maintenant c’est mon métier, c’est cool. J’ai toujours joué, au tennis, puis fait de la musique. Je trouverais très dur de devoir travailler sans lien affectif à ce que je fais. Dans la musique comme dans ma vie, j’essaie de ne pas être en dissonance, de cultiver dans ma vie les valeurs que je défends dans mes textes. Je ne mange plus de viande, je travaille à la création d’une grainothèque, j’essaie d’avoir un terrain pour former les enfants à la permaculture, de manger bio et local. Quand j’étais petit, on buvait l’eau du robinet à La Réunion. Maintenant, il commence à y avoir des restrictions. Tout ça est ancré dans nos préoccupations réunionnaises, mais ça touche tout le monde. Je ne suis pas 50 % réunionnais, 50 % français : plutôt 200 %.” 

Dans les chansons de Grèn Sémé, il y a la nostalgie de ce qui risque d’être perdu – le maloya, la nature, des valeurs non basées sur la férocité du libéralisme – mais plus encore la rage de le sauver, de faire éclore des écosystèmes. Le groupe a tenu à nous emmener à l’Etang-Salé, sur la sublime plage de sable noir, sans doute la plus belle de La Réunion, qu’on s’étonne de trouver totalement déserte, sans même un Robinson pour scruter l’horizon. Plus de baignade depuis qu’il y a des requins. Bruno, le guitariste taillé comme un athlète, raconte qu’avant, ils venaient là pour faire du surf et des soirées autour du feu. Ils y viennent toujours, en souvenir des jours heureux et pour en inventer de meilleurs.

album Hors sol (Washi Washa), sortie le 28 octobre 

concerts le 13 octobre à Bayonne, le 14 à Paris (festival Mama) 

Les Inrocks - musique

Mac Miller refuse de se dire féministe et de parler de Donald Trump, et c'est passionnant

Mac Miller refuse de se dire féministe et de parler de Donald Trump, et c'est passionnantMUSIQUE - Le rappeur américain sort « The Divine Feminine », un nouvel album qui pourrait le faire changer de dimension…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Il utilise un crâne humain pour faire la bande son d'un jeu vidéo

Il utilise un crâne humain pour faire la bande son d'un jeu vidéoINSOLITE- On a rarement vu un instrument de musique aussi étrange. Le compositeur danois Martin Stig Andersen était en charge de la bande son du jeu vidéo "Inside", développé par Playdead ("Limbo"), sorti le 23 août dernier. Pour coller à l'atmosphère sombre et dérangeante de l'univers scénaristique, le compositeur sonore s'est tourné vers le corps humain pour créer un nouveau style musical . Il s'est effectivement servi d'un vieux crâne humain pour filtrer les sons qu'il créait.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Robin Thicke et Nas dénoncent les violences policières sur “Deep”

Qui aurait cru que l’artiste canado-américain et auteur d’un des plus grands tubes de 2013, reviendrait en duo avec le prince new-yorkais Nas dans un morceau engagé et visant clairement Donald Trump ?

Débutant par une diatribe a cappella, le rappeur dénonce les violences et injustices dont est victime la communauté noire américaine. Son intro rentre ainsi dans le vif du sujet et résonne tristement bien avec l’actualité en Caroline du Nord :

“Mec, ça fait mal de recevoir une alerte du genre : ‘un policier a tué un homme noir” (…) Et ils me demandent pourquoi je ne souris pas / Parce que j’ai un fils et que je suis dévasté quand je dois lui dire ce qu’on m’a dit / Tu ne peux pas jouer avec un pistolet à eau fils, car la police voit un enfant de 7 ans comme une menace. / Ils pensent que c’est juste de tuer un enfant de 7 ans car il n’est pas blanc.”

Le single se poursuit tout en douceur, bercé par la voix de crooner de Thicke. Un tournant inédit dans la carrière de ce dernier qui jusque-là ne s’était jamais engagé politiquement :

Nas termine le morceau avec un couplet coup de poing qui s’en prend au magnat de l’immobilier Donald Trump, le dissimulant à peine sous cette si subtile périphrase : “A toupee wearin’ liar’s trying to run the U.S.A” (” Un menteur qui porte le toupet essaye de contrôler les USA” ). Tout est dit !

Les Inrocks - musique

"Spirit" : Depeche Mode annonce son 14ème album et trois dates de concert en France

"Spirit" : Depeche Mode annonce son 14ème album et trois dates de concert en FranceBonne nouvelle ! Depeche Mode est de retour. Le groupe britannique vient d'annoncer l'arrivée pour le printemps 2017 d'un 14ème album intitulé "Spirit". En attendant un premier single, le trio nous donne rendez-vous pour une tournée européenne qui fera escale à Nice, Lille et Paris. Toutes les infos !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Vincent Delerm : "Je préfère souvent aller vers des événements plus intimes"

Vincent Delerm : "Je préfère souvent aller vers des événements plus intimes"Vincent Delerm a sorti vendredi 7 octobre son sixième album studio, "À présent", dans lequel il reste fidèle à son statut de chanteur "hors du temps".

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Depeche Mode, première tête d’affiche du festival portugais NOS Alive

Le groupe britannique Depeche Mode est le premier à rejoindre le line-up du festival portugais NOS Alive pour son édition 2017, qui se tiendra du 6 au 8 juillet à Lisbonne. Un événement qui consolide sa réputation à l’internationale, après avoir célébré en juillet dernier son dixième anniversaire en compagnie d’Arcade Fire, Radiohead, Robert Plant, des Pixies ou encore Tame Impala (on y était, on vous raconte.)

C’est lors d’un conférence de presse qui a eu lieu ce mardi à Milan, que le groupe a annoncé sa présence au festival. Depeche Mode a également officialisé son passage en France, à Nice, Lille et Paris – le 1er juillet 2017 au stade de France – dans le cadre d’une tournée mondiale qui vient soutenir l’arrivée imminente de leur nouvel album, Spirit. Un quatorzième long format qui devrait sortir en début d’année prochaine, quatre ans après l’intemporel Delta Machine.

Les Inrocks - musique

MTV EMA 2016 : Bruno Mars sera le premier sur scène pour interpréter son nouveau single

MTV EMA 2016 : Bruno Mars sera le premier sur scène pour interpréter son nouveau singleLa cérémonie des MTV EMA aura lieu le 6 novembre prochain en live de Rotterdam, et c’est Bruno Mars qui va inaugurer la scène. Le chanteur va interpréter « 24K Magic », son nouveau single.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Depeche Mode annonce un album et une tournée

Depeche Mode annonce un album et une tournéeC'est officiel, le groupe Depeche Mode a annoncé mardi à Milan le lancement en 2017 d'un nouvel album baptisé "Spirit", assorti d'une grande tournée qui commencera le 5 mai à Stockholm. Le concert lillois, dont la date avait fuité, aura bien lieu le 29 mai.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Kanye West : écoutez un single de jeunesse rare et inédit “Baby’s Coming”

Bien avant de devenir un dieu vivant de la musique et de sortir son premier disque College Dropout (2004), le jeune Kanye West s’illustrait déjà dans un groupe relativement inconnu, les Go-Getters. C’est a priori à la fin des années 90 (ou au début des années 2000) qu’il aurait sorti ce fameux single Baby’s Coming qui tourne sur la toile depuis hier, après avoir refait surface récemment dans un vide grenier. Depuis quand trouve-t-on des précieux pareils dans les brocantes ? On se le demande bien.. Toujours est-il que le morceau de jeunesse Baby’s Coming emprunte un sample de Ain’t Nobody signé par Rufus et Chaka Kahn. On reconnaît déjà la patte de Kanye West, ayant toujours adoré jouer avec des voix féminines et masculines.

Les Inrocks - musique

"Saturday Night Fever" : Kylie Minogue reprend le standard disco pour la comédie musicale

"Saturday Night Fever" : Kylie Minogue reprend le standard disco pour la comédie musicaleLa comédie musicale "Saturday Night Fever" fera revivre "La fièvre du samedi soir" dès le mois de janvier prochain au Palais des Sports. Sur l'album, c'est Kylie Minogue qui reprend "Night Fever" des Bee Gees. Une version inédite à découvrir sur Pure Charts !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Entre rap et slam : Kate Tempest, poétesse du 21eme siècle

Crédit : Thomas Lang

C’est aux Trans Musicales de Rennes 2014 qu’on découvrait la Londonienne, dans une interprétation explosive de Everybody Down, une fable moderne sur l’amour et ses désillusions. Deux ans plus tard, on la retrouve à Paris pour une journée de promo marathon, avec en poche un nouveau disque bien plus sombre et engagé. Kate Tempest nous avoue que beaucoup de choses ont changé dans sa vie depuis : “J’ai toujours été sensible à ce genre de causes, mais à l’époque, j’étais tombée folle amoureuse.Tout était amour, tout ce que j’écrivais. Cette relation est maintenant terminée et je peux à nouveau ouvrir les yeux.” Sensible et à l’écoute de son époque, Kate écrit depuis qu’elle est gamine pour exorciser toutes les questions qui la démangent :

“Je pense que c’est très sain d’avoir une échappatoire. Si je n’avais pas l’écriture comme soupape, je ne pourrais pas fonctionner pareil. Car je suis heureuse, j’ai des amis et je suis amoureuse mais je m’inquiète beaucoup, d’où est ce qu’on va, et où va le monde. Ainsi, grâce à l’écriture, ça rentre d’un côté et ça ressort de l’autre. ”

Et depuis 2014, on peut se douter que les gros titres de nos journaux ont dû faire couler de l’encre sur ses carnets. Beaucoup d’encre même. En marge de ses travaux de nouvelliste, de dramaturge et de poétesse (qui lui ont valu entre autres le prix Ted Hughes et d’être accueillie dans la fameuse Poetry Society), cette jeune trentenaire hyperactive a noirci près de 45 pages pour son nouvel album – qui bénéficiera d’ailleurs d’un tirage à part, sous forme de recueil. Dans Let Them Eat Chaos, la poétesse y sublime des sujets aussi redoutables que la lutte des classes, la pauvreté, les problèmes de drogue (Ketamine for Breakfast), la gentrification (Perfect Coffee) le réchauffement planétaire, le manque d’entraide, les dérives de la société de consommation, les attentats (Europe is Lost) et l’isolationnisme qui en résulte (Don’t Fall In). Et quand on lui demande comment elle explique un tel tournant dans son oeuvre, Kate est très claire :

“Je pense qu’on ne peut pas écrire un album en 2016 qui n’aborde pas la pauvreté, l’immigration, les désastres écologiques… Je pense que c’est impossible de ne pas se sentir concerné par tout ça !”

Un album coup de poing, entre fiction et révélation

Pour tenir son public en haleine et rythmer les 20 pistes du disque, Kate l’a astucieusement orchestré en chapitres, alternant des chansons engagées (Europe Is Lost, Don’t Fall In, Pictures On The Screen, Whoops et Tunnel Vision) avec des interludes qui relèvent plus de la fiction. Profondément convaincue, que ce travail de description de son temps est un devoir pour elle en tant qu’artiste, Kate nous précise : “Le rôle de l’artiste c’est d’examiner ce qui se passe dans son époque, de communiquer et de nous rappeler notre humanité, en racontant une histoire ou en jouant de la musique.“

Mais rassurez-vous, pas question pour Kate de partir dans des élucubrations à six mille pieds du sol, elle signe ici un ouvrage certes poétique, mais pragmatique et accessible pour tous. C’est d’ailleurs un atterrissage (Picture a Vacuum) sur cette bonne vieille Terre qui inaugure le premier morceau du disque, et qui nous permet de rentrer toute suite au coeur de son histoire. Nous voilà complices dès le début, de la vie nocturne (à 4H18 précisément) de 7 habitants d’un même quartier de Londres. On suivra successivement : Jemma ancienne junkie, l’infirmière éreintée Esther, Alesha et sa solitude désolante, Pete le roadie alcoolique qui habite chez son père, l’attaché de presse Bradley qui mène une petite vie proprette mais désespérante, Zoé qui s’apprête à quitter un appartement délabré et enfin l’amoureuse compulsive Pious. Et c’est exactement cela qui nous séduit dans l’écriture de Kate : sa capacité à aborder de vrais sujets de société (et surtout ses dérives), en élaborant une histoire, donc imagée et à la portée de tous, et en conservant une écriture tout sauf ampoulée :

“Pour moi le langage est plus efficace, quand il est direct car je n’écris pas pour moi-même mais pour vous. Quand il est trop fleuri ou indulgent ou coloré, on ne s’y reconnaît pas.”

Le meilleur exemple en est sans doute la diatribe, bouleversante et efficace, Europe is Lost publiée peu après les attentats du 13 novembre (soit presque un an avant la sortie de l’album) et confrontant, sur un même vers, les incohérences et la folie furieuse qui animent notre quotidien :

“Massacres massacres massacres/new shoes
(…)
STOP CRYING START BUYING!!
(…)
Half a generation live beneath the breadline/oh but it’s Happy Hour on the high street !”

On savoure également le mordant de sa plume, qui fait autant sourire que réfléchir. Dans une métaphore filée du sommeil, que Kate développe avec malice de chapitre en chapitre, nos voisins raisonnent ainsi sur leur incapacité à se réveiller au sens figuré (“What am I gonna do to wake up?” dans Pictures on the Screen) comme cloués dans une vie qu’ils n’ont pas choisie (“Life’s just a thing that he does.” dans Living The Dream) alors qu’ils sont justement incapables de trouver le sommeil au beau milieu de la nuit !

Mais c’est sans doute le dénouement de l’album et le sort ironique que Kate nous réserve qui consacre son talent et sa capacité à en dire le moins pour en suggérer le plus possible. En introduisant une terrible tempête, cette force naturelle symbolise en quelque sorte la dernière chance de rentrer en contact pour ce voisinage, pourtant si proche géographiquement :

“Cette tempête qui leur arrive dessus, c’est aussi une métaphore, un moment très puissant pour eux. Chaque personnage réalise qu’il fait partie d’un ensemble plus gros que lui-même. Les 7 voisins sont libérés de leur isolement.”

Kate tente ainsi de réveiller les consciences, usant de punchlines aussi efficaces que de longs discours “Life is much broader than borders” (Don’t Fall In). Et en se focalisant sur sept personnages à priori banals, elle suscite notre empathie, son album agissant comme un révélateur :

“On n’a plus en commun que de choses qui nous séparent. Je veux que les gens se rappellent que chaque personne est digne d’intérêt et mérite notre attention. Et si tu crois le contraire, et bien regarde d’un peu plus près, tout le monde partage la même planète. Et c’est de ça dont parle l’album”.

Une mise en scène signée par le producteur de Franz Ferdinand

Pour orchestrer ce disque, Kate a de nouveau fait appel au producteur Dan Carey (Bat For Lashes, Franz Ferdinand) avec qui elle élaboré un savant stratagème, happant l’attention et mettant sur orbite, voir en transe son auditoire. Travailleurs acharnés et fusionnels, Kate et Dan ont bossé jour en nuit, pour mettre au point cette savante recette :

“C’est instinctif. Dan écoute très précisément mes mots. Et d’une façon dont personne n’a jamais accordé autant d’attention à mes idées ni à la manière que j’ai de les formuler. Et il y répond en musique. Ce n’est pas une façon de meubler mes phrases avec une rythmique, c’est juste naturel.”

Habillant à la perfection les idées de Kate, Dan arrange un nuancier de synthés métalliques, notes froides et minérales, battements du coeur, bruits de pas, alarmes et pulsations aussi douloureuses que spasmodiques à l’approche de la tempête. Mimant cette horloge bloquée sur 4h18, certaines notes se figent comme gelées sur la ligne de temps.

Une tournée à venir…

Après avoir été présenté à Londres le mois dernier, Let Them Eat Chaos sera dévoilé sur scène à Paris le 28 octobre à la Gaîté lyrique. Et le live promet d’être à la hauteur ! Il sera en effet joué comme une seule et même chanson, sans aucune pause. A l’automne, Kate Tempest entamera ainsi une nouvelle tournée, tout en continuant à mener de front sa carrière d’écrivain : “Tout le travail que j’accomplis comme poète m’aide à travailler en tant que musicien et vice versa”. Elle a également été nommée directrice artistique invitée du prochain festival de Brighton, reprenant le flambeau d’Anish Kapoor et Brian Eno :

“Je veux y accomplir bien des choses qui n’ont jamais été tenté avant. J’ai vraiment de grosses aspirations, de comment les arts peuvent rentrer dans la vie des gens pour les rassembler et les rapprocher, c’est toute ma philosophie. Je ne crois pas à un art élitiste. Je trouve ça néfaste. Je n’ai jamais eu jusqu’ici l’opportunité de mettre en application cette philosophie et je trouve ça très excitant !”

Et quand on lui demande comment elle fait pour conjuguer toutes ses missions, elle s’étonne :

“Je n’ai pas le temps d’être épuisée, ca fait tellement longtemps que je rêve d’être à la place que j’occupe aujourd’hui ! J’ai bossé pendant 15 ans sans m’arrêter pour y arriver… Pour arriver à ce qu’on m’écoute et à ce que les gens puissent me prendre au sérieux.”

Avec trois albums (dont deux en solo), une collection de poésie, trois pièces de théâtre et un recueil de nouvelles, les derniers irréductibles ne pourront que la prendre au sérieux !

Album Let Them Eat Chaos disponible le 14 octobre en physique et en digital
En concert le 28 octobre à la Gaîté lyrique (Paris)

Les Inrocks - musique

"Don't Wanna Know" : Maroon 5 dévoile son nouveau single en live (VIDÉO)

"Don't Wanna Know" : Maroon 5 dévoile son nouveau single en live (VIDÉO)Plus de deux ans après le succès de "V", Maroon 5 reviendra dans quelques jours avec un nouveau clip. En attendant, le groupe a dévoilé son nouveau single en live. Découvrez "Don't Wanna Know" !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Festival MaMa 2016 : nos paris et coups de coeur

Dès demain et pendant trois jours, le festival MaMa fera vibrer les quartiers nord de Paris (du 9e au 18e arrondissement) avec une programmation riche et variée, mêlant habilement découvertes françaises et internationales avec quelques poids lourds de la pop. Pour vous aidez à vous y retrouver, on vous a concocté une playlist jour par jour réunissant tous nos chouchous…

Mercredi 12 octobre : la pop française dans le viseur

Deux salles et deux ambiances pour cette soirée d’inauguration du festival. Le label pionnier Un plan Simple vous propose de venir fêter sa rentrée en compagnie du chansonnier moderne et hypnotisant Marvin Jouno, des deux anti-folkeux Part Time Friends et des expérimentations pop de Keep Dancing Inc au Bus Palladium. A quelques encablures de là, la Machine du Moulin Rouge vous invite à découvrir en live les lauréats des Inouïs du Printemps de Bourges 2016 : savourez donc les punchlines fêlées de Nusky & Vaati et la verve de l’Ardennaise Fishbach.

Psss.. c’est aussi l’anniversaire du label montréalais Secret City Records, filez voir le nouveau héros de la folk moderne Jesse Mac Cormack aux Trois Baudets.

Jeudi 13 octobre : de l’Afrique du Sud au grand froid canadien

Les femmes seront à l’honneur avec le retour sur les planches de Mesparrow au Divan du Monde et la perle irrégulière Cléa Vincent qui viendra présenter son nouvel album electro-pop Retiens mon désir chez Madame Arthur. Le bidouilleur magnifique Jacques et son armada d’instruments louches poseront quant à eux leurs valises à la Machine du Moulin Rouge.

Amitié franco-canadienne oblige, on vous recommande le duo de pop futuriste et sensuelle Haute (chez Carmen) et Aliocha (Théâtre de l’Atalante), songwriter flamboyant composant des petits bijoux folk.

A ne manquez pas : les Sud-Africains Batuk revisitant la House à la sauce panafricaine au centre FGO Barbara, la nouvelle révélation hip-hop belge Woodie Smalls au Backstage By The Mill et enfin un duo electro d’Autrichiens aux beats aussi sensuels qu’addictifs : Leyya.

Vendredi 14 octobre : chevalerie pop et odyssée électro

Pour se mettre en jambe, commencez votre soirée avec les punks franciliens de Pogo Car Crash Control (Boule Noire), ou préférez la douceur de vivre du chanteur de charme Severin (Madame Arthur). Puis continuez votre chemin à la Cigale pour célébrer le grand Christophe.

Allergique à la foule ? Pas de panique, la Be Safe Party est faite pour vous. Le tourneur Control vous a concocté une soirée aux petits oignons dans un pub du boulevard Clichy, le By The Mill. Au programme : les délires cosmiques du Belge Le Colisée, la chevalerie pop Talisco, les trips planants de Wall of Death et les productions electro-soul de Woodini. Un sans faute !

Enfin, immergez-vous dans les odyssées électroniques de Chamberlain (centre FGO Barbara) pour clôturer avec élégance le festival MaMa .

Retrouvez la timetable du festival MaMa avec les horaires, les salles et le reste de la programmation.

Les Inrocks - musique

VIDEO Princess Erika se confie sur Music Explorer, la polémique MMA et son nouveau projet télé !

Nouvelle jurée de Music Explorer, qui arrive dès ce mardi soir sur France Ô, Princess Erika nous a confié ce qui lui avait donné envie de participer à ce programme original, sans oublier d’évoquer au passage son nouveau grand projet.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Drake et Rihanna ça serait fini

Drake et Rihanna ça serait finiPEOPLE - Le couple Drake/Rihanna, une simple romance d'été ? Selon le site E! Online, les stars américaines auraient mis fin à leur relation. Après une déclaration d'amour devant le monde entier et un baiser tant attendu en public, les deux se seraient finalement séparés.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

American Music Awards 2016 : Drake bat le record de nominations de Michael Jackson

American Music Awards 2016 : Drake bat le record de nominations de Michael JacksonNouvel exploit pour Drake. Le rappeur, nommé à 13 reprises lors de la prochaine édition des American Music Awards, bat ainsi le record historique de Michael Jackson. Il devance Rihanna, Adele et Justin Bieber.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Corneille traité de "petit blanc" par ses camarades d'enfance (Vidéo)

Corneille traité de "petit blanc" par ses camarades d'enfance (Vidéo)Corneille a passé son enfance au Rwanda. Le chanteur a révélé dans C'est au programme avoir été la cible de remarques racistes de la part de ses camarades d'école.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le festival américain Lollapalooza s’installera à Paris en 2017

C’est un festival mythique qui débarque en France. Lollapalooza aura bien lieu à Paris en 2017. C’est Angelo Gopee, le directeur général de Live Nation France, qui l’a annoncé hier dans un entretien accordé à Télérama :

“Je peux (…) vous annoncer officiellement l’arrivée du festival Lollapalooza à Paris, à l’été 2017. (…) Le Lollapalooza, c’est le plus grand festival du monde, qui réunit 120 000 spectateurs par jour à Chicago chaque été. Nous l’avons déjà exporté en Amérique du sud (Sao Paulo, Buenos Aires et Santiago) et à Berlin (9-10 septembre 2017)”

Une nouvelle des plus excitantes quand on pense à l’aura de ce festival, qui pour ses éditions sud-américaines en 2017, accueillera notamment The Strokes, The Weeknd et the XX.

Lollapalooza construit son mythe depuis 1991, année de sa création. Il est aujourd’hui itinérant. Dans Télérama, Angelo Gopee s’exprime sur la potentielle concurrence vis-à-vis des autres festivals français. Pour lui, c’est clair : Lollapalooza “ne menace personne”, pour des raisons de période, “nous voulons profiter de l’opportunité offerte par le calendrier des festivals, vierge de tout évènement à cette date“, mais aussi de line-up :

“Je ne suis pas sûr que les Vieilles Charrues, ni même Solidays, We Love Green, Rock en Seine fassent venir des artistes comme David Guetta, Calvin Harris ou Ariana Grande. Pourquoi le public parisien n’aurait-il pas le droit de voir ces artistes sur scène, dans sa ville ?”

Le festival Lollapalooza aura lieu du 22 et 23 juillet 2017, à l’hippodrome de Longchamp. Pour l’instant, aucun nom n’est annoncé.

Les Inrocks - musique

Pour Sting, le Brexit peut mener au «chaos»

Pour Sting, le Brexit peut mener au «chaos»INTERVIEW - À l'occasion de la sortie de son nouvel album 57th & 9th attendu le mois prochain, le chanteur anglais se confie. Il revient notamment sur la crise des réfugiés et sur la sortie du Royaume Uni de l'UE.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Drake bat Michael Jackson aux American Music Awards 2016

Drake bat Michael Jackson aux American Music Awards 2016VIDÉO - Le rappeur a pulvérisé le record du nombre de nominations à la cérémonie reine des États-Unis récompensant le monde de la musique. Le Canadien en a reçu 13, mieux que le roi de la pop. Rien que ça !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

A bord d’un chalutier ou du Transsibérien... Pourquoi ils composent dans des lieux improbables

A bord d’un chalutier ou du Transsibérien… Pourquoi ils composent dans des lieux improbablesMUSIQUE - Molécule a composé un album à bord d’un chalutier, Yann Tiersen dans onze lieux précis de l’île d’Ouessant, Thylacine à bord du Transsibérien…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

American Music Awards: Drake bat le record de nominations de Michael Jackson

American Music Awards: Drake bat le record de nominations de Michael JacksonMUSIQUE - Avec 13 nominations aux American Music Awards, Drake bat un record historique, détenu depuis 30 ans par le roi de la pop…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Là où le soleil disparaît : retour sur la terrible tragédie de Corneille

Là où le soleil disparaît : retour sur la terrible tragédie de CorneilleLe chanteur vient de publier le récit bouleversant de l'horreur qu'il a vécue pendant le génocide rwandais et le viol dont il a été victime à l'âge de 6 ans. Il revient sur «le miracle de sa survie» et sur le succès qu'il a rencontré en France.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Jean-Jacques Goldman fête ses 65 ans : ce que vous ignoriez peut-être sur le chanteur

Jean-Jacques Goldman fête ses 65 ans : ce que vous ignoriez peut-être sur le chanteurJean-Jacques Goldman fête ses 65 ans ce mardi 11 octobre. S'il est toujours très populaire, le chanteur est aussi connu pour sa discrétion légendaire. Voici quelques infos que vous ne connaissiez peut-être pas sur lui.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Bouleversant Delerm *****

Bouleversant Delerm *****Il y a des disques comme ça. Des albums qui forment la bande originale de nos vies. C'est ça la musique, non ? Une chanson qui vous rappelle précisément une époque, une histoire, un amour.  …

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

« Les dernières news

Octobre 2016
LMMJVSD