Actu musique

30 mai 2016

VIDEO Affaire de la gifle donnée à Gilles Verdez : Sinclair avait « l’impression d’être pris en otage »

Invité ce soir sur le plateau de C à vous, Sinclair est revenu sur l’affaire de la gifle donnée à Gilles Verdez. Le chanteur regrette cette machine à faire constamment du buzz.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

France Gall et Michel Berger : leur histoire d'amour en 10 photos d'archive

France Gall et Michel Berger : leur histoire d'amour en 10 photos d'archiveIls ont vécu une magnifique histoire d'amour et de complicité créative pendant près de vingt ans. Ensemble, ils sont à l'origine de quelques-uns des morceaux les plus emblématiques de la musique

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Iwan Theon (Ramsay) tue peut-être des bébés dans GOT mais dans la vie il est très gentil. Si, si… (VIDEO)

Iwan Theon (Ramsay) tue peut-être des bébés dans GOT mais dans la vie il est très gentil. Si, si… (VIDEO)Dans son rôle de Ramsay Bolton ( Game of Thrones),  Iwan Rheon émascule Theon Greyjoy, viole Sansa Stark, commet un parricide et fait dévorer un nouveau-né par ses chiens… Mais dans la vie, le jeune Gallois est l'opposé de son personnage. La preuve avec cette vidéo où il montre ses talent de chanteur pour une bonne cause.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"Do It Right" : Martin Solveig part à l'assaut des clubs avec un nouveau single estival

"Do It Right" : Martin Solveig part à l'assaut des clubs avec un nouveau single estivalA temps pour l'été, Martin Solveig dégaine son nouveau morceau "Do It Right", fruit d'une collaboration avec la chanteuse et rappeuse australienne Tkay Maidza. A découvrir sur Pure Charts !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Maître Gims réagit après avoir été hué au Stade de France

Maître Gims réagit après avoir été hué au Stade de FranceEn avril dernier, le chanteur avait été violemment hué lors de la finale de la Coupe de la Ligue.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Bon Iver et The National, bientôt réunis à la Philharmonie

capture d'écran

Si le paysage musical actuel ne manque pas de supergroupes, reformations et autres collaborations, celle-ci est l’une des plus alléchantes de la rentrée prochaine. Le temps d’une soirée (le 25 septembre 2016), seront réunis sur une même scène le prodige Bon Iver et le non moins talentueux Bryce Dessner, leader du groupe The National. Accompagnés des pianistes Katia et Marielle Labèque, du guitariste Adam Dessner (The National et frère de) et de l’ensemble musical Eight Blackbird, ils donneront naissance à un projet baptisé Invisible Bridge sur la scène de la Philharmonie de Paris.

Ayant déjà collaboré ponctuellement dans le passé, les deux musiciens ne se contenteront plus cette fois-ci de se rejoindre pour de simples duos, et passent le cap du nouveau projet, qu’eux mêmes placent “entre rock et musique contemporaine“. L’été n’a pas encore commencé que l’on a déjà hâte d’être en septembre.

Les Inrocks - Musique

Vianney (Alcaline, le concert) sur les blagues à propos de son tube "Pas là" : "Parfois je fais semblant de me marrer" (VIDEO)

Vianney (Alcaline, le concert) sur les blagues à propos de son tube "Pas là" : "Parfois je fais semblant de me marrer" (VIDEO)A 24 ans, Vianney a connu un succès monstre cette année avec Pas là . A tel point que les parodies autour de la chanson se sont multipliées. Mais déjà, est-ce que cela l'amuse (encore) ? Interview. 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Vidéo. Springsteen et Bono en duo sur "Because The Night" à Dublin

Vidéo. Springsteen et Bono en duo sur "Because The Night" à DublinBruce Springsteen et son E Street Band jouaient à Dublin ce week-end dans un parc en plein-air. Le Boss a été rejoint sur scène par Bono de U2 dimanche soir pour une version en duo de "Because The Night" l'inusable hit de Patti Smith co-écrit par Springsteen. Regardez.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Top Albums : Christophe Maé faiblit, Alonzo devant Ariana Grande, Kygo s'effondre

Top Albums : Christophe Maé faiblit, Alonzo devant Ariana Grande, Kygo s'effondreNuméro pour la deuxième semaine consécutive, Christophe Maé se maintient face à Renaud, qui résiste remarquablement. Le top 10 est secoué par les entrées d'Alonzo, Ariana Grande et Eric Clapton tandis que Kygo perd plus de 40 places après une belle entrée en dixième position la semaine dernière.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Primavera Sound Festival : les concerts à ne pas manquer

– JEUDI

Beak >

Le groupe de Geoff Barrows (Portishead) s’est vite placé comme une entité incontournable du rock contemporain. En cause, des chansons hypnotiques et aux riffs inoubliables, comme ce Wulfstan II, tiré du deuxième album de la formation de Bristol.

John Carpenter

Le cinéaste a tourné parmi les meilleurs films d’horreur de l’histoire. Depuis l’année dernière, il s’est également reconverti en musicien total, puisqu’il a sorti deux albums excellents, aux ambiances sombres et dansantes, proches de ses réalisations.

Thee Oh Sees

Depuis 2003, le groupe de San Fransisco sort plus d’un album par an. Et, chose étonnante : aucune sortie n’est pour l’instant à noter en 2016. L’on peut donc miser sans trop s’avancer sur une flopée de nouveaux titres de la part de la formation de garage psychédélique, qui est une grande habituée du festival.

LCD Soundsystem

Cette année marque le grand retour de LCD Soundsystem. Avant que ces derniers ne reviennent en France, vous pourrez assister à l’un des premiers concerts du groupe depuis 2011, sous le ciel de Barcelone.

Air

Alors qu’ils s’apprêtent à sortir une compilation, les deux copains de Air entament une tournée des festivals. L’occasion de se replonger à nouveau dans une discographie qui n’est pas bien loin de la perfection.

Helena Hauff

Avec Discreet Desires, sorti en 2015, Helena Hauff a dégommé les compteurs. Un disque de techno inclassable, qui refuse d’ailleurs les classes ; et devrait tout aussi bien faire danser les spectateurs que les glacer.

– VENDREDI

Bradford Cox

Le leader de Deerhunter jouera deux fois à Primavera. D’abord avec son groupe, puis en solo, soit sous le nom d’Atlas Sound. Impossible de passer à coté, tant le charisme du musicien est à toute épreuve, et ses chansons, magnifiques.

Radiohead

On parle ici de Radiohead, qui vient de sortir un nouvel album et joue désormais Creep en live. Besoin d’une meilleure raison ?

Last Shadow Puppets

Comme pour le groupe du dessus, ce seul nom devrait suffire à vous donner envie. on ajoutera quand même, pour la forme, qu’Alex Turner et Miles Kane ont sorti un des albums de ce début d’année, et qu’ils sont littéralement immanquables.

Evian Christ

Crédité sur le Yeezus de Kanye West, le jeune producteur est tout simplement l’un des plus doués de sa génération. Souvent comparé à Jamie XX pour ses beats post-dubstep, il se démarque de celui-ci par une radicalité bien plus affirmée.

– SAMEDI

Boredoms

Séance de rattrapage pour ceux qui n’ont pu les voir à Villette Sonique et qui se trouveraient à Barcelone à ce moment là, le groupe psychédélique aux deux batteries – minimum – sera également de la partie, pour faire entrer son public en transe.

Cat’s Eyes

Le groupe que partage Faris Badwan avec Rachel Zeffira s’apprête à sortir son deuxième album studio. Une future réussite, si l’on en croit le succès qu’a connu leur premier disque, et la beauté des chansons qui le composaient.

Ty Segall & The Muggers

Le stakhanoviste du rock psychédélique, à la discographie aussi longue que son prénom est court, a très rarement déçu son public. En cause : une présence scénique ahurissante, et une pluie de micro-tubes.

Moderat

Leur dernier album en date, III, a clôt une superbe trilogie, qui risque bien de placer Moderat dans l’histoire de l’electro pop. Larmes et danse au programme, on ne peut que vous conseiller de ne pas rater le live du trio, qui a en plus l’habitude d’allier de très beaux visuels à ses superbes chansons.

Ho99o9

Hip-Hop ? Punk ? Rap hardcore ? On ne sait pas trop, sûrement un peu des trois en fait. Toujours est-il que Ho99o9 est l’un des projets les plus intriguants de cette édition du Primavera Sound, d’autant plus que leurs lives semblent assez incroyables, avec un chanteur complètement taré.

Les Inrocks - Musique

Maître Gims: «Moi-même, si j'avais été dans le public, j'aurais hué»

Maître Gims: «Moi-même, si j'avais été dans le public, j'aurais hué»MUSIQUE - La chanteur avait été sifflé le 23 avril dernier lors sa prestation pendant la finale de la Coupe de la Ligue qui opposait PSG à Lille au Stade de France… 

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Justin Bieber accusé de plagiat, Skrillex prend sa défense

Justin Bieber accusé de plagiat, Skrillex prend sa défenseUne semaine après que l'interprète de Sorry a été accusé d'avoir copié les notes de la chanson Ring the Bell de White Hinterland, le compositeur du célèbre titre a posté une vidéo sur Twitter disculpant, selon lui, les allégations de la chanteuse Casey Dienel.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Le Villa Schweppes BPM 2016 continue son tour de France avec Point G et Busy P

Après un passage dans la cité phocéenne, ce sera au tour de Lyon d’accueillir la prochaine soirée du Villa Schweppes BPM 2016. Quatre participants du concours seront en compétition le 9 juin au Sucre, disposant chacun de trente minutes pour convaincre. Ils feront ensuite place à Point G, précurseur de la scène house française, et Pedro Winter alias Busy P, patron du label Ed Banger et parrain de l’événement. Les deux artistes seront également accompagnés du jeune producteur lyonnais KUB et du duo MA/JI. De quoi avoir envie de danser jusqu’au bout de la nuit…

Villa Schweppes BPM 2016, le 9 juin au Sucre avec Point G, Busy P, KUB et MA/JI. Plus d’informations sur l’événement Facebook.
Lien Digitick

Les Inrocks - Musique

Alessandra Sublet parodie Justin Timberlake, le chanteur lui répond et la félicite

Alessandra Sublet parodie Justin Timberlake, le chanteur lui répond et la féliciteC'est ce qu'on appelle un buzz réussi ! L'animatrice française Alessandra Sublet s'est amusée ce week-end à recréer le clip "Can't Stop This Feeling!" de Justin Timberlake dans ses moindres détails. Amusée, la star américaine l'a remerciée et félicitée sur Twitter.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Sifflé et hué au Stade de France, Maître Gims le prend avec philosophie

Sifflé et hué au Stade de France, Maître Gims le prend avec philosophieMaître Gims a beau avoir été sifflé au Stade de France, il n’en veut pas aux nombreux supporters. Le chanteur les comprend.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Adele s'emporte en plein concert contre une fan qui la filme : "Tu peux arrêter ça ?"

Adele s'emporte en plein concert contre une fan qui la filme : "Tu peux arrêter ça ?"Il ne fait pas bon mettre Adele en colère. En concert à Verone en Italie, la chanteuse britannique s'est interrompue pour réprimander une fan qui filmait le show avec une caméra posée sur un trépied : "Je suis ici en vraie, tu peux en profiter".

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Rihanna : la star de l'extravagance illumine New York !

Rihanna : la star de l'extravagance illumine New York !Ce dimanche 29 mai 2016, Rihanna a fait une apparition remarquée dans les rues de New York. Vêtue par une ribambelle de couleurs, la star de la chanson en a mis plein les yeux aux passants. Un look

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Alex Beaupain: “Je suis une espèce de Chantal Goya triste”

Alex Beaupain © Frédéric Stucin

Après cinq albums, tu te sens enfin chanteur ?

Alex Beaupain – Je ne suis pas devenu le chanteur que je fantasmais d’être mais je suis un genre de chanteur. Je ne serai jamais un rocker, j’aurais bien aimé être Alain Bashung mais je sais que ça n’arrivera pas. Pareil pour Renaud, quand j’étais gamin je trouvais que ce type envoyait. Miss Maggie, ce genre de choses, je trouvais ça vraiment couillu, même si aujourd’hui il me fait moins rêver. Il y a des sujets brûlants comme les attentats auxquels j’aurais aimé savoir me frotter, mais j’ai essayé et ce n’était pas convainquant, donc j’ai laissé tomber. J’ai écouté ce qu’on fait les autres sur le même thèmes, et j’ai vraiment pas trouvé ça bon, j’ai donc préféré m’abstenir.

C’est un point commun aux gens de ta génération, cette incapacité à écrire des chansons engagées ?

Sans doute, c’est ailleurs que dans la chanson que ça s’exprime. On peut parler du rap, même si je n’entends pas non plus grand-chose de convaincant sur les sujets en question. Ça clashe beaucoup mais sur d’autres choses. Nous, les quadras, on est arrivés après la bataille, on a vécu l’élection de Mitterrand devant la télé et ensuite on est allés de désillusion en désillusion. Moi, je ne me trouve pas à l’aise sur ces sujets mais je n’ai rien contre le fait de dire pour qui je vote, je n’ai aucune retenue là-dessus. J’ai trouvé que Biolay avait été très bon lorsqu’il a posté une chanson contre le FN sur l’air du Chant des partisans après les élections européennes. On peut trouver ça naïf, moi je suis assez admiratif, simplement je ne sais pas faire ça. Quand j’ai fait Au départ, en 2011, qui se servait de Mai 81 comme toile de fond, c’était avant tout une chanson d’amour, avec un vague parfum d’époque qui évoquait la politique. Mais ce n’était en rien une chanson engagée.

Quand Hollande est venu à tes concerts, tu as eu peur de devenir…

(suite…)

Les Inrocks - Musique

Paul Mc Cartney : "avec les Beatles, nous nous sommes aimés jusqu'au bout"

Paul Mc Cartney : "avec les Beatles, nous nous sommes aimés jusqu'au bout"En marge de son concert événement ce lundi 30 mai à Paris Bercy, le chanteur légendaire des Beatles a accordé une entrevue au quotidien Le Parisien le 26 mai dernier.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"We Don't Talk Anymore" : Charlie Puth et Selena Gomez s'offrent un duo tourmenté

"We Don't Talk Anymore" : Charlie Puth et Selena Gomez s'offrent un duo tourmentéAprès "One Call Away", Charlie Puth a choisi le prochain extrait qui défendra les couleurs de son premier album "Nine Track Mind", disponible depuis janvier. Ce sera "We Don't Talk Anymore", duo romantique et troublant qu'il partage avec Selena Gomez. Écoutez !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Festival Rush à Rouen : Katerine consacré roi des fous

La drache, comme on dit en Normandie. Pas une pluie fine fine fine, comme chante Bertrand Belin dans Ruine. Plutôt un déluge, comme chante Bertrand Belin dans Un Déluge. C’est le deuxième jour du festival Rush à Rouen, il pleut comme un troupeau de vaches normandes incontinentes, et tout le monde s’est réfugié dans le cosy Dancing, la seule salle/scène couverte du site. Bertrand Belin est là, et c’est bien normal : il est le maître de cérémonie de la deuxième édition du festival organisé par le 106 (la salle des musiques actuelles de la métropole rouennaise). En 2015, Rush célébrait le centenaire de la naissance du héros des musiques folk Alan Lomax. Thème de l’édition 2016 : fiction.
Le lieu du festival est déjà une fiction : la presqu’île Rollet sur la Seine, un ancien site industriel (on y entreposait du charbon jadis) rendu à la nature, à une végétation particulièrement luxuriante en ces jours pluvieux. Autour, depuis les quais, la presqu’île est invisible. On traverse la zone portuaire fluviale de Rouen : des grues, des silos géants, des équipements industriels, du béton et du ciment. On passe sous le monumental pont levant Gustave-Flaubert pour rejoindre la presqu’île, et on comprend que ce site insolite est propice à la fiction, à l’altération de la réalité, à l’imagination et à la surprise. Il ne faut pas se fier aux apparences, il faut au moins aller voir plus loin, et découvrir les herbes folles qui poussent derrière l’industrie. D’abord il neige. Un vendredi 27 mai, pour l’ouverture du festival. Des nuées de pollens duveteux tombés des arbres. Bertrand Belin a donc conçu une bonne partie de la programmation de Rush. Des musiciens bien sûr, mais pas seulement. Des amis, et des gens qu’il admire. Comme par exemple le poète performer Charles Pennequin, premier coup de foudre (avant les vrais orages) du festival. Il ressemble à un jeune Jean-Pierre Coffe sans lunettes, et débite en cadence des textes violents et drôles, nerveusement drôles, qui parlent des plaies, des bosses et des écorchures de la condition humaine contemporaine. Le dispositif est minimal (un téléphone portable, un mégaphone) mais le pouvoir poétique de Charles Pennequin est imparable. Un extra-terrestre téléphone à sa mère pendant qu’il détruit l’humanité, et sa mère est fière de lui. Pennequin cherche ses petits mots, et finit par bouffer le papier sur lequel ils sont écrits.

pennequin

Charles Pennequin est puissant, déroutant et à contre-courant, comme tout ce qu’on a vu de mieux à Rush. Par exemple, Eric Chenaux. Sous un soleil de plomb, pile entre une averse et le déluge, le guitariste canadien fond. La guitare d’Eric Chenaux est un mystère : parfois elle sonne comme une trompette, parfois comme un harmonium. Toujours, elle sonne désaccordée. Mais justement désaccordée. Belle comme la liberté, comme la nature, comme des blocs de glace qui se détachent de la banquise. Etrange, mais jamais abscons ni hostile, juste beau selon des canons de beauté auxquels on n’est pas l’habitué. Eric Chenaux est un guitariste libre, et un chanteur étonnant et délicat, dont les chansons sonnent comme des classiques anciens du jazz et de la soul, mais tombés de leur piédestal, anamorphosés. La veille au même endroit (la petite scène Haut-Parleur), Pennequin faisait parler un extra-terrestre. Eric Chenaux est un martien qui joue de la guitare. L’écouter, c’est apprendre à écouter autre chose, et surtout autrement.
Dans la série « les amis de mes amis sont mes amis », Eric Chenaux a enregistré un disque avec Eloïse Decazes, la chanteuse de Arlt, groupe dont le guitariste s’apelle Mocke, et tout ce petit monde (Mocke en trio, Arlt) a aussi fait de beaux concerts à Rouen. Ce sont les amis de Bertrand Belin, qui a beaucoup donné de se personne pendant Rush : un vrai concert normal le dimanche, et la veille, une lecture de son roman Requin (terminée par une version velvetienne de sa chanson Peggy), ainsi qu’un extrait du spectacle musical Le Journal de Nathan Adler, en hommage à Bowie. “Where are we now ?” chante Stef Kamil Carlens (qui accompagne Belin sur ce spectacle). Au bon endroit au bon moment.

belin

Bowie, on entend un peu son influence dans la musique de Rover sur la grande scène, pour clore la soirée de vendredi. Mais on entend aussi celle de Muse, une grandiloquence calibrée efficace, mais sans surprises. Il faudra revenir le samedi au même endroit pour se prendre une vraie bonne paire de claques, avec les Liminanas et Katerine. On a zappé la dernière journée de Rush, le dimanche (avec des concerts paraît-il impeccables de Bertrand Belin, Jim Yamouridis et Har Mar Superstar). On se sera donc quittés la veille avec les oreilles qui sifflent, suite au concert supersonique et super psyché (voire super lysergique) des Liminanas. Les gars (et les filles) sont maintenant sept sur scène. Comme les sept nains, mais plutôt comme des géants dans le style néo-psyché sous influence french-pop 60’s. La grosse caisse de batterie est énorme, on n’en avait jamais vu d’aussi grosse. Et on ne voit pas ce qui aujourd’hui pourrait empêcher ce groupe de devenir aussi énorme que sa grosse caisse.
Une des révélations de Rush, ce fut Katerine. Oui, Katerine, qui après 25 ans de carrière, trouve encore le moyen d’apparaître comme une découverte, un produit frais, un bel inconnu, un jeune premier. Bien sûr, il y a ce costume, justaucorps et manches bouffantes de jeune page de la Renaissance (ou figurant du Puy du Fou). Bien sûr, il y a le sourire de Katerine, celui d’un enfant de moins de trois ans. Bien sûr, il y a ce nouveau groupe, constitué de la pianiste Dana Ciocarlie et d’instruments (saxophone, flûte à bec, flûte à coulisses, triangle, harmonica, couvercles de casseroles) qui passent comme des jouets entre les mains de Katerine. Katerine chante les chansons de son nouvel album, Le Film, mais aussi ses vieux tubes avec des bananes, des doudous, le Louxor, Marine Le Pen, la Reine d’Angleterre, un poulet et patati et patata. Chantés en chœur par un public les pieds mouillés mais la tête dans les étoiles, qui vit le concert comme une grande séance de défoulement joyeux. Sommet de régression loufoque, le concert de Katerine est aussi un spectacle de danse expérimentale, une performance comique et un grand moment de poésie orale (voir anale). Totalement en harmonie cosmique avec la thématique de la fiction, donc. Pendant le concert de Katerine, on a même vu voler un hérisson.

caravane

Les Inrocks - Musique

Gucci Mane est sorti de prison, prêt à tout casser

Il y a trois ans, Gucci Mane était inculpé pour détention d’armes à feu et de stupéfiants. Une condamnation qui ne l’avait pas empêché de publier quelques mixtapes par ci par là, comme le triptyque Breakfast / Lunch / Dinner. Ce n’était pas la première fois que l’homme allait visiter les geôles américaines, puisque depuis 2010, il avait été incarcéré à plusieurs reprises pour possession de cocaïne ou encore pour l’attaque d’un club. L’un des rappeurs les plus influents de sa génération a été libéré le 26 mai, et n’a pas tardé à faire encore parler de lui. La nouvelle de sa sortie de prison a tout d’abord littéralement cassé nos internets, puisque ses fans se sont déchainés sur les réseaux sociaux pour rendre hommage à leur idole. Sans compter que le rappeur a largement alimenté le buzz autour de sa remise en liberté.

Trappeurs, Inclinez vous devant votre daron @1017_Records #GucciMane #BigGuwop pic.twitter.com/ePWdDAk6zR

— IZICASHFLOW (@IZICASHFLOW) 26 mai 2016

Un retour à en faire rêver plus d’un

À peine avait-il vu la lumière du jour que Gucci Mane rentrait chez lui et découvrait une nouvelle voiture (une Maybach, pour ceux que ça intéresserait), une flopée de disques d’or, et quelques ballons siglés “Welcome Home”. On a vu pire, comme retour.

Gucci’s got a new Maybach

Une vidéo publiée par XXL (@xxl) le 26 Mai 2016 à 13h27 PDT

Gucci got plaques!

Une vidéo publiée par XXL (@xxl) le 26 Mai 2016 à 13h33 PDT

Plaquettes de chocolat vs. bide à bière

Suite à quoi le rappeur, connu pour son ventre rondouillet – qu’on pourrait simplement qualifier de bide à bière, a partagé une vidéo de sa nouvelle silhouette. Où l’on a pu constater que le pire des maux en prison semble être l’ennui, et le remède à ça, les pompes et les abdos.

Gucci is ripped!

Une vidéo publiée par XXL (@xxl) le 26 Mai 2016 à 13h35 PDT

<img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /><img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /><img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /><img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /><img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" /><img src=" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />" class="wp-smiley" style="height: 1em; max-height: 1em;" />

Une vidéo publiée par XXL (@xxl) le 26 Mai 2016 à 13h35 PDT

Un changement parfaitement résumé par ce tweet :

Gucci Mane avant et après la taule pic.twitter.com/dxZfor8MHZ

— Valentin Xavier (@ValentinXav) 26 mai 2016

Un nouveau titre, avant la mixtape ?

Après avoir affolé la toile, Gucci Mane s’est jeté en studio pour ce qu’il semble faire de mieux. C’est à dire enregistrer. Un nouveau titreest sorit de cette session, intitulé First Day Out Tha Feds. Produit par Mike WiLL Made It, le morceau est en fait la suite de First Day Out, qui avait été composé lors de sa première sortie de prison, en 2010. Voici la chanson en question, qui est en plus franchement cool :

Ne reste plus qu’à attendre une mixtape pour que Gucci Mane vienne enfin prouver qu’il est de retour parmi nous. Et on ne pense pas trop s’avancer en affirmant que ça ne devrait pas tarder.

Les Inrocks - Musique

En écoute : Kevin Gates a enfin sorti sa nouvelle mixtape

En 2015 sortait Murder For Hire, une très jolie mixtape signée Kevin Gates. Puis l’homme avait ensuite sorti son excellent album Islah qui s’était tout de suite – et logiquement – positionné en deuxième position du classement Billboard. Quelques mois après, le rappeur avait annoncé, via twitter que sa major “ne l’autorisait pas à ressortir un nouvel album avant février” ; avant d’ajouter : “fuck it murder for hire 2“.

There not allowing me to release another album until Feb – fuck it murder for hire 2

— Kevin Gates (@iamkevingates) 13 avril 2016

Et voici venu le jour J. Ce week-end, Gates a enfin dévoilé la suite de sa mixtape, qui reste dans la lignée de ses précédentes sorties. Elle s’écoute ci-dessous, commence par le bien nommé Fuck It ; et pour patienter avant son prochain album, c’est parfait :

Les Inrocks - Musique

Paul McCartney : «J'aimais John Lennon comme un frère»

Paul McCartney : «J'aimais John Lennon comme un frère»L'ancien Beatles poursuit sa tournée mondiale One on One ce lundi soir 30 mai à Bercy. Pour l'occasion, il s'est confié à nos confrères du Parisien , entretien dans lequel il parle musique, John Lennon, Rap et Brexit. Extraits.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

VIDEO. «The Voice»: Son clip fait l'objet de commentaires racistes, Aude Henneville s'indigne

VIDEO. «The Voice»: Son clip fait l'objet de commentaires racistes, Aude Henneville s'indigneMUSIQUE - La finaliste de la première saison du télécrochet de TF1 s’est indignée, dimanche, des réactions de certaines internautes à la vidéo de sa chanson « A part ça, tout va bien »…

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Villette Sonique 2016 : les claques du festival

Helena Hauff à Villette Sonique le 28 mai 2016 (crédit : Philippe Lévy)

FRUSTRATION et SLEAFORD MODS

Vendredi 27 mai, première soirée sonique à la Villette et premières claques : alors que les Français de Frustration jouaient à domicile devant un public acquis à leur cause, les trop rares Sleaford Mods, venus d’outre-Manche, provoquaient un déluge de bière sur les premiers rangs de la Grande Halle. Un line-up sous très haute influence post-punk donc, marqué par les synthés hypnotiques et les guitares rageuses des Parisiens, et la gouaille prolétarienne d’un Jason Williamson déclamant ses lyrics cradingues à la manière d’un crieur public. Dans un cas comme dans l’autre, c’est la figure tutélaire de Mark E. Smith qui pointe le bout de son nez. Et à en croire le ballet incessant des jambes en l’air dans le public et les invasions intempestives de la scène, on est en droit de se dire que le genre possède encore quelque chose d’à la fois cathartique et galvanisant. Et même si les guitares psyché et les compositions pop de White Fence pouvaient dénoter dans tout ce marasme, le Californien Tim Presley, qui tourna avec The Fall à une époque (décidément, Mark E. Smith est cité partout ce soir) tira une nouvelle fois son épingle du jeu avec un set carré. Mention spéciale décernée à Andrew Fearn de Sleaford Mods pour son t-shirt Dismaland, qui aura passé, comme d’hab’, la soirée à appuyer sur Play en dansant sur place, une bouteille de bière à la main.. F.M. 

USÉ

C’est certainement la découverte de ce week-end à Villette Sonique. JD Beauvallet en avait parlé ici, et on s’était donc plongé dans le premier album, Chien d’la casse, du projet solo de cet Amiénois barré. Mais barré bien, barré grave, barré lourd, barré violent. Le genre de type à avoir été élu “Amiénois de l’année” par Le Courrier Picard – selon sa fiche d’intro sur le site de son label Born Bad – et à martyriser sa batterie, seul sur scène, comme si la fin du monde était proche. Usé chante aussi, d’une voix rocailleuse, venue des profondeurs de l’humanité (ouais, rien que ça), sans beaucoup de limites ni de bienséance. Le voilà donc qui quitte sa batterie, se poste au bord de la scène, susurre quelque chose à propos de l’amour et se touche l’entrejambe de façon suggestive. Quelques bonnes âmes quittent l’assistance. Il faut dire qu’Usé dérange, chahute, avec son allure dégingandée et sa tignasse filasse. “Enfermé dans cette piaule à boire toute cette gnôle/Sous mes draps je suis seul” répète-t-il sur Sous mes draps. Ambiance. C.B. 

HELENA HAUFF

La langue a parfois ses limites, et on ne trouve tout simplement pas de mots pour dire tout notre amour de Helena Hauff, Dj hambourgeoise à la techno d’une noirceur post-industrielle condensée dans un deuxième (mais premier véritable) album, Discreet Desires, sorti en septembre 2015 – et dont on ne saurait que trop vous recommander l’écoute DE TOUTE URGENCE. Les plus chanceux l’auront vue s’agiter dans la pénombre du Golden Pudel, mythique club de Hambourg qu’abritait une maisonnette aux allures de chalet de montagne, parti en fumée dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 février 2016, où elle était résidente. Le cadre était radicalement différent samedi 28 mai : c’est en plein jour et en plein parc qu’elle balançait ses déflagrations d’une réjouissante violence, invitant le public à délimiter les contours de leur propre club, à créer l’énergie collective nécessaire à la réussite du set. Et ce fut le cas : alors qu’Helena Hauff tressautait, bras en l’air, derrière ses platines, le public affichait une sorte de sourire géant, se disant certainement, comme un seul être, qu’on était aussi bien là qu’à Berlin, hein. C.B. 

BOREDOMS, BEAK> ET ATA KAK

Alors que la journée de samedi s’égrène entre les coups de butoir de JC Satan et le live complètement démesuré et égomaniaque de ce sale kid de Powell dans la salle du WIP, les conversations tournent autour de la possibilité ou non de se pointer au Cabaret Sauvage le soir-même pour les vingt ans du label électro Versatile Records et de la venue à Paris de Boredoms, Beak> et Ata Kak. Un line up pour le moins étonnant, qui se transformera vite en grande messe psychédélico-krautrocko-house. Baigné dans une atmosphère crépusculaire pendant plus de deux heures après le set chamanique et incantatoire des Japonais de Boredoms, c’est un public abasourdi de sons métalliques qui terminera sa soirée sur les motifs syncopés de la house du Ghanéen Ata Kak. F.M. 

CAVERN OF ANTI-MATTER

En attendant de voir Tortoise sur la scène du Trabendo lundi soir, c’est une autre figure majeure du post rock qu’il fallait redécouvrir dimanche au parc de la Villette, en la personne de Tim Gane. Tandis que Domenique Dumont terminait son set au WIP et que Chicaloyoh hypnotisait le public de la Scène Labels, l’ex-Stereolab s’installait tranquillement sur la scène du Cercle Sud, avant de livrer un set sidérant de maîtrise. Accompagné par Holger Zapf aux claviers et Joe Dilworth à la batterie, on se prend à rêver de le voir rejoint au micro par Bradford Cox, le leader christique de Deerhunter ayant enregistré cette année avec les Berlinois de Cavern of Anti-Matter l’imparable Liquid Gate. Il n’en sera rien, bien évidemment. Mais peu importe, les rythmiques et autres boucles répétitives de ce set enthousiasmant nous trottaient encore dans le crâne au moment de retourner au bar. F.M. 

LES HÔPITAUX

La météo prévoyait des orages, mais on ne s’attendait pas à ça. Le concert de Cavern of Anti-Matter à peine terminé, que le tonnerre grondait déjà du côté de la Scène Labels. Les Hôpitaux, duo parisien atypique, ne se foutent pas que de la charité, ils se moquent aussi des étiquettes. Sous une pluie fine et devant un parterre de ravers en baggy et k-way 80’s, les deux kids de Belleville ont maltraité leurs machines et livré un set bouillant et brutal. Habitués des caves et des bars pas faits pour accueillir ce genre de no-wave expérimentale et post-industrielle, Sam et Marc-Aurèle (également collaborateur des Inrocks) ont profité de la grosse sono de la Villette Sonique pour coller une claque à un public médusé, mais en transe. Ces deux-là pourraient bien avoir inventé quelque chose. F.M. 

NO ZU

Que penser de No Zu ? Moins de 24h après leur concert dimanche 30 mai sur la grande scène de Villette Sonique, notre cœur balance toujours entre enthousiasme et blasitude. Disons que les premières vingt minutes nous emportent : le mélange bouillonnant de percussions world, de funk, de synthés analogiques extirpés du New-York de la fin des seventies-début des eighties, entre Liquid Liquid, Tom Tom Club, voire, plus récemment, The Juan Maclean, est d’une efficacité incroyable. Et ces huit Australiens ne s’économisent pas. Tous se tortillent, tressautent, trépignent, se trémoussent, bref, dansent. On a très envie de les imiter et c’est donc bien joué. Sauf qu’au bout d’un moment, leur punk-funk seventies, leur sifflet, et leurs sourires collés jusqu’aux oreilles lassent un peu. Certains crient au génie, d’autres affichent une moue dépitée. On est entre les deux. C.B. 

ZOMBIE ZOMBIE

Après un set décevant parce que très ennuyant de The Maghreban, Zombie Zombie offre une forme de perfection cosmique. Venus fêter les 20 ans du label Versatile, Etienne Jaumet et Cosmic Néman sont accompagnés, pour l’occasion, de Sonic Boom – co-fondateur, avec Jason Pierce (lui-même parti faire Spiritualized) du culte Spacemen 3. La rencontre se fait donc quelque part entre Jupiter et Saturne, sur une planète où la pluie serait d’un bleu moiré et les plages d’un noir stellaire. A moins qu’il ne s’agisse d’un road-trip en Delorean dans le désert californien, la tête pleine de psychotropes, et des étoiles dans les yeux, dans une sorte de remake de Zabriskie Point que signerait John Carpenter. La salle, bondée, est d’une moiteur tropicale, et le concert file à une vitesse éclair. On se prend à regretter de ne pas les avoir vus un vendredi aux alentours d’1h du matin, plutôt qu’un dimanche pluvieux à 20h et des poussières. Pour 2017 peut-être ? C.B. 

Villette Sonique se poursuit jusqu’au mercredi 1er juin avec Suuns, Ty Segall & The Mugglers, Kamasi Washington… Plus d’infos ici.

Les Inrocks - Musique

Louane est la nouvelle égérie des cosmétiques Maybelline

Louane est la nouvelle égérie des cosmétiques MaybellineLa belle histoire se poursuit ! Actrice adoubée et chanteuse adulée, Louane ajoute désormais une autre corde à son arc : elle est la nouvelle égérie des cosmétiques Maybelline, l'une des marques phares de L'Oréal.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

"Johnny est un papa protecteur", d'après Laeticia Hallyday

"Johnny est un papa protecteur", d'après Laeticia HallydayCe samedi 28 mai, Laeticia Hallyday est revenue sur le rôle de père de son mari Johnny. D'après elle, le chanteur est une papa protecteur mais très présent pour ses filles Jade et Joy.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Yolo avec A-Wa : vous allez écouter “Habib Galbi” tout l’été

A peine trois minutes d’interview et Tair se met à chanter Habib Galbi en tapotant sur la table devant elle. Liron et Tagel, assises à ses côtés, sourient doucement en regardant leur grande sœur, avec qui elles forment le groupe A-Wa. Les trois savent bien que cette chanson, Habib Galbi – qui est aussi le titre de leur premier album –, rend les gens complètement fous. Avec ses harmonies vocales en bordel et ce fatras jouissif de sons acides, les sœurs Haim ont signé un tube comme on en écoute que trop rarement : aussi efficace que singulier.

Magie fédératrice

Grâce à lui, l’album et les douze chansons qu’il contient se sont déjà hissés au top des charts en Israël, leur pays. Détail historique : c’est la première fois qu’un groupe qui chante en arabe est numéro 1 en Israël. Mais en France et ailleurs, le potentiel est tout aussi grand. Pourquoi ? Parce que c’est comme ça, il suffit d’entendre une chanson d’A-Wa pour comprendre la magie fédératrice de ces trois voix entremêlées.

“Nous sommes sœurs, explique Liron, nous partageons le même amour pour la même musique. Notre truc, c’est divertir les gens autour de nous, nous sommes comme ça depuis toutes petites.”

Tair enchaîne :

“Les gens sont plus ouverts aujourd’hui. Ils cherchent des choses qui leur plaisent, peu importe la langue dans laquelle ça se passe. Ce qu’on veut, c’est véhiculer un message d’égalité, notamment entre les sexes, et raconter des histoires qui vont directement au cœur.”

La fête au quotidien

A Shaharut, le village qui les a vues grandir dans le désert israélien, les trois sœurs ont appris les chansons traditionnelles qui se transmettent dans cette famille d’origine yéménite, arrivée là dans les années 1940. Ce sera leur premier rapport à la musique. Et bien sûr, à la maison, ce sont les femmes qui chantent et bricolent des rythmes avec ce qui leur tombe sous la main. Ça se passe en général dans la cuisine, et la fête s’impose comme ça au quotidien. C’est d’ailleurs ce que raconte le clip d’Habib Galbi, évidemment tourné à Shaharut et qui a déjà dépassé les 3 millions de vues sur YouTube.

Dans la vidéo, toutefois, quelque chose diffère de l’histoire familiale : les sœurs Haim désertent le foyer pour aller danser, rouler vite en 4 × 4 et chanter dans le désert en toute liberté. Car A-Wa c’est ça : des traditions musicales digérées par trois filles de leur époque, pour qui être libre est aussi naturel que de mélanger folk yéménite et dance music. De Shaharut à Tel-Aviv, où elles vivent aujourd’hui, elles n’ont absolument rien mis de côté.

“Notre génération a besoin de retrouver ses origines et de les combiner à des influences musicales plus contemporaines, observe Tair. On adore le hip-hop et le reggae, par exemple.”

Ce croisement des mondes, cette insouciance désarmante, ce don naturel pour répandre la joie, il faut aussi les voir sur scène pour comprendre. En concert, A-Wa est une machine de paix qui secoue et rapproche les corps, et repousse à peu près tout au lendemain. Un conseil pour leur tournée en France cet été : yolo avec A-Wa.

Les Inrocks - Musique

"Don't You Need Somebody" : RedOne invite Enrique Iglesias sur son premier single solo

"Don't You Need Somebody" : RedOne invite Enrique Iglesias sur son premier single soloConnu pour ses tubes pour Lady Gaga, Jennifer Lopez ou Mylène Farmer, RedOne se lance en solo. Avant un album prévu avant la fin de l'année, le producteur lance "Don't You Need Somebody" avec Enrique Iglesias, Shaggy, R. City et Serayah. Ecoutez !

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR

Il élève la musique sur verre à un niveau inimaginable

Il élève la musique sur verre à un niveau inimaginableMUSIQUE - Qui n'a jamais essayé de faire chanter des verres en faisant glisser son doigt sur leurs rebords? La musicalité n'est pas toujours au rendez-vous, laissant bien souvent place à de gênants couinements. Mais un homme a réussi à faire de ce phénomène un véritable art.

News Musique | Actualités & informations - Yahoo Actualités FR