Actu 28

2 mai 2019

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Jean-François Bège, président de l'association des Amis de la Ferté-Vidame, présente la soirée café-théâtre du samedi 4 mai à 20h à l'espace socio-culturel. Réservations au 02.37.37.68.59

S'abonner gratuitement

Un lavage pour « un don du cœur au coin d’la rue »

Une belle histoire a commencé entre l’espace automobile Speedy/Eléphant Bleu à Anet et la toute jeune association « Un don du cœur au coin d’la rue » à Croth.

Cette association a été créée l’année dernière par Vincent Lefebvre, son président, soutenu par une fidèle équipe d’une dizaine de bénévoles. Leur objectif : venir en aide aux familles démunies, sinistrées et aux personnes sans domicile fixe. Pour cela, l’association lance des appels aux dons et collecte ainsi des vêtements, des jouets, du mobilier ou encore des denrées alimentaires. La totalité de ces dons sont redistribués gratuitement. « Je ne pensais pas qu’il y avait autant de personnes dans le besoin dans le coin. Ils n’osent pas toujours le dire. C’est souvent moi qui prends contact avec eux par un intermédiaire » confie Vincent Lefebvre. Cependant, un appel n’était pas prévu, celui des responsables de l’espace automobile Speedy/Eléphant Bleu d’Anet. Manuela de Sousa a découvert l’association via les réseaux sociaux, alors que celle-ci était en quête de dons, pour construire un local et stocker plus facilement le mobilier donné. « J’ai été très touchée par leur engagement, et de voir qu’ils n’avaient pas les fonds nécessaires pour poursuivre leur projet, cela m’a beaucoup travaillée » raconte-t-elle. C’est ainsi que Mr et Mme de Sousa ont décidé de faire un don de 1000€ à l’association, mais pas seulement. Un partenariat est également lancé avec Eléphant Bleu pour deux journées particulières. Le vendredi 10 et le samedi 11 mai, toutes les personnes qui viendront nettoyer leur véhicule contribueront à l’évolution de l’association, puisque l’argent récolté ces deux jours lui reviendra. L’occasion pour les membres de l’association de se présenter, puisqu’un espace de rencontre sera installé. Actuellement, les bénévoles agissent sur un périmètre de trente kilomètres autour de Croth mais aussi dans les grandes surfaces, en organisant des collectes alimentaires. « Je souhaite une transparence totale au niveau de la redistribution de l’argent et des dons récoltés. J’essaye d’informer au mieux » précise Vincent Lefebvre, qui réalise un bilan chaque fin de semaine sur la page Facebook « Un don du cœur au coin d’la rue ».

Charlyne Didelot

Cet article Un lavage pour « un don du cœur au coin d’la rue » est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Avec Mallet, le carrelage bien fait ! »

L’entreprise familiale Mallet, spécialisée dans le carrelage et la maçonnerie, est connue depuis 1995, année où Claude Mallet l’a créée. C’est en 2008 que son fils, Antony Mallet, reprend cette affaire de famille, sous le statut de SARL avant de passer en SAS en 2017.

Avec un CAP mécanicien, Antony Mallet a travaillé pendant neuf ans dans le domaine de l’automobile. « La mécanique ne m’intéressait plus, c’est là que mon père m’a proposé de me former » raconte-t-il. Une belle histoire de famille, de partage et d’amour pour ce métier. Antony Mallet a particulièrement apprécié l’apprentissage « à l’ancienne » de son père, qu’il a débuté en 2001, quand la pose du carrelage se faisait encore exclusivement sur chape. Des techniques qui se perdent petit à petit. « Malheureusement nous n’avons pas d’autres choix que de nous adapter, pour faire face à la concurrence » explique le chef d’entreprise. Accompagné de son apprenti, Antony Mallet se déplace sur les départements de l’Eure-et-Loir, de l’Eure et des Yvelines. Experte du carrelage, la SAS Mallet intervient autant sur les intérieurs que les extérieurs, que ce soit pour le sol d’une cuisine, la faïence d’une salle de bain ou encore le revêtement d’une terrasse. Côté maçonnerie, plusieurs services sont proposés comme la pose de parpaings, la reconstruction de murs en pierre, l’installation de clôtures, l’isolation et l’aménagement des combles ou encore la création d’une ouverture dans un mur porteur, avec mise en place d’un IPN. Antony Mallet se fournit essentiellement dans des entreprises locales, basées à Dreux, pour le carrelage avec Carreau Deco et pour le gros œuvre avec Réseau Pro. Lors de ses déplacements chez les clients, Antony Mallet étudie précisément la demande de travaux et conseille sur les différents carrelages et faïences qu’il est possible de poser. Il propose également à ses clients de les accompagner chez ses fournisseurs, de prendre la commande et de s’occuper de la livraison. En passant directement par l’entreprise, les clients profitent ainsi du taux réduit de TVA à 10% au lieu de 20% pour l’achat du matériel destiné à une habitation de plus de deux ans. Un accompagnement de A à Z apprécié des novices en la matière. « Quand on aime son travail, on le fait bien » conclut Antony Mallet.

Charlyne Didelot

SAS Mallet
12 rue des érables
28270 Brezolles
Tel : 06 30 70 12 65

Mail : sasmalletantony@gmail.com
Site : www.carrelage-maconnerie-mallet.fr
Facebook : Sas mallet

Cet article « Avec Mallet, le carrelage bien fait ! » est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une 3ème saison pour la Fête du Printemps

La 3ème Fête du Printemps de l’association Le ResSourc’Eure, aura lieu le samedi 18 mai, à Saint-Georges-Motel. Au programme de la journée, un marché de producteurs et d’artisans locaux, l’incontournable troc de plantes et de graines et une exposition sur le thème « Sols vivants et biodiversité ». Il y aura également des jeux en bois pour petits et grands, des animations autour de la nature et des concerts. Une belle journée en perspective et l’occasion de connaître Le ResSourc’Eure, si ce n’est déjà le cas, et de découvrir leur nouveau projet : La Source. Celui-ci a pour objectif de répondre aux besoins premiers, notamment alimentaires, tout en préservant l’environnement. A vous de venir le découvrir plus en détails sur la manifestation. Elle se déroulera, comme l’année dernière, au bout de la voie verte, du côté de la mairie de Saint-Georges-Motel. L’entrée est gratuite et une restauration bio et locale sera proposée sur place. Rendez-vous de 11h à 20h30 pour une belle fête du Printemps.

Charlyne Didelot

Cet article Une 3ème saison pour la Fête du Printemps est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une trentaine de Clio 4 à saisir

La concession Renault Chanoine à Dreux propose un vaste déstockage de véhicules prêts à partir avec un grand nombre de Clio 4 bénéficiant de remises exceptionnelles. « Nous déstockons la Clio 4 pour faire place à la Nouvelle Clio 5 qui arrivera en concession au mois de juin », explique Michaël Cartry, chef des ventes. La Clio 4 ne sera pas la seule bonne affaire sur la foire. « Nous présenterons des véhicules de toute la gamme Renault, de la Twingo au Talisman en passant par le Captur, la Clio 4, le Scénic et la Mégane dans toutes les motorisations. Des véhicules éligibles à la prime à la conversion, immatriculés avec zéro kilomètres prêts à partir », indique le chef des ventes. Leader du véhicule électrique, Renault innove chaque jour pour concevoir des solutions intelligentes, faciliter les trajets, améliorer confort et sécurité. La Nouvelle Zoé 100% électrique sera présentée sur la foire à des prix remisés. « L’expertise technologique Renault est principalement localisée en France. Les véhicules électriques ont été conçus par les designers et ingénieurs du Technocentre Renault, près de Paris (Guyancourt, Île-de-France). ZOE à Flins (Île-de-France) qui assemble également les batteries. Le moteur électrique de ZOE est produit à l’usine Renault de Cléon (Normandie).

Annie Duval-Petrix

Cet article Une trentaine de Clio 4 à saisir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un chèque de 7019 € pour Noam

Les associations se sont mobilisées pour Noam. Mercredi 24 avril, responsables et bénévoles étaient réunis au sein de la concession Peugeot Midi-Auto 28 pour remettre un chèque de 7019 € à l’association Ensemble pour Noam.

Accueillis par Richard Poisson, directeur du site, et Wahid Benali, chef des ventes, les bénévoles et responsables des associations engagées dans l’action humanitaire au bénéfice du petit garçon se sont retrouvés autour de Noam et de sa famille pour une remise symbolique d’un chèque de 7019 € en présence de Damien Stépho, premier adjoint au maire de Vernouillet. L’ODARPA (Office Drouais d’Action pour les Retraités et les Personnes Agées), l’Association portugaise de Dreux, le Foyer de l’Amitié, la Croix Rouge de Dreux, l’association Dreux Espace Loisirs et les Anciens combattants de Sorel-Moussel ont œuvré pour collecter des fonds afin de permettre à Noam d’être opéré aux Etats-Unis en juillet prochain. « Noam est atteint d’une paralysie cérébrale, une diplégie spastique qui l’empêche de marcher correctement. Il a du mal à tendre ses jambes et tombe souvent. Le problème risque de s’aggraver avec l’âge », explique Rkia El Amrouzi, sa maman. Seule une opération réalisée à Saint-Louis aux États-Unis peut permettre à Noam de marcher normalement. « Il s’agit de deux opérations : une sur la colonne vertébrale et l’autre, 15 jours plus tard, sur les tendons, plus appareillage et séances de rééducation », poursuit la maman. L’opération coûte 50.000 €, mais le coût global est estimé à plus de 62.000€ pour le voyage et l’hébergement de la famille sur place.  « Nous devons encore retrousser nos manches. Il nous reste à trouver à peu près 15.000€ pour financer le reste, à l’heure où nous parlons », indiquait Mounir Chakkar, adjoint au maire de Dreux en charge de l’animation pour les personnes âgées. « Nous attendons la date de l’opération ces jours prochains. Elle doit avoir lieu en juillet. Tout le monde a répondu présent cela fait chaud au cœur », expliquait la maman de Noam.

Annie Duval-Petrix

Cet article Un chèque de 7019 € pour Noam est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La salle Louis Pommereau rénovée

Jean-Luc Hudebine, maire de Mézières-en-Drouais, a inauguré les travaux de rénovation de la salle Louis Pommereau. Une salle claire, fonctionnelle et en conformité avec l’accessibilité aux personnes handicapées.

Les retrouvailles étaient chaleureuses et l’ambiance conviviale ce samedi 27 avril. Dans une salle rénovée, Jean-Luc Hudebine et son conseil municipal inauguraient les travaux de rénovation de la salle Louis Pommereau en présence de Françoise Moranges, secrétaire générale de la sous-préfecture, Valentino Gambuto, conseiller régional, Jacques Lemare et Sylvie Honneur, conseillers départementaux, Gérard Hamel, président de l’Agglo du Pays de Dreux, de nombreux élus et responsables d’associations. « La construction de cette salle polyvalente avait été décidée par Louis Pommereau, alors maire de la commune en 1983. Le 9 mai 1998, le maire Guy Legeay et son conseil décident de lui donner le nom de Louis Pommereau, décédé en cours de mandat », rappelait Jean-Luc Hudebine. « Cette salle est le symbole de lien et d’ouverture. Elle est occupée tous les jours de la semaine par l’accueil périscolaire et les loisirs qui regroupent les enfants de notre commune et des communes environnantes. Elle est également occupée par les associations et les familles pour les fêtes et les manifestations culturelles ou municipales », expliquait le maire. Malgré un entretien rigoureux, le temps avait fait son œuvre et après 32 ans, la salle demandait d’importants travaux. A l’automne 2017, le conseil municipal décide d’engager des travaux de rénovation énergétique, la mise en conformité de l’accessibilité, réaliser l’extension de la cuisine et positionner le nouveau système de chauffage. Le cabinet Albatre architecture a été retenu. Les travaux ont débuté le 15 juillet 2018. Le 9 mars 2019, les activités ont repris dans la salle. « Le coût total des travaux s’élève à 429.133 €, subventionnés à 78,45% par l’État (170.032 €), la Région Centre-Val de Loire (121.650 €), le département (30.000 €), la Caisse d’Allocations Familiales (15.000 €) et un autofinancement de 178.271 €.

Annie Duval-Petrix

Cet article La salle Louis Pommereau rénovée est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La nouvelle 508 en vedette à La Foire de l’Auto

Une trentaine de véhicules prêts à partir seront mis en vente à l’occasion de la foire à l’Auto. Une sélection rigoureuse initiée par Wahid Benali et son équipe de vente.

Trente véhicules de direction, avec des remises exceptionnelles allant jusqu’à 30% seront mis en vente à l’occasion de cette première Foire à l’auto de Dreux. « Nos dernières nouveautés sont disponibles : nouveaux SUV 3008 et 5008, nouveau Rifter et la nouvelle 508, élue plus belle voiture de l’année 2018. Cette nouvelle berline haut de gamme ouvre une nouvelle ère de sportivité et d’élégance. Ses lignes sculptées, sa calandre soignée et sa nouvelle signature lumineuse renforcent son esprit racé, audacieux et novateur », explique Wahid Benali, responsable des ventes véhicules neufs. Toute la gamme Peugeot sera disponible. « Nous proposons un vaste choix de véhicules adaptés à toutes les bourses, tous les besoins et toutes les envies : citadines, berlines, monospaces, SUV, breaks… Motorisations essence ou diesel, boîte mécanique ou automatique, poursuit le chef des ventes. L’achat d’une voiture pèse moins dans le budget avec les barèmes de financement particulièrement intéressants des formules Peugeot Perspectives qui permettent de maîtriser son budget et de rouler avec un véhicule entretenu et sous garantie ». Tous les véhicules présentés sont disponibles immédiatement.

Annie Duval-Petrix

Cet article La nouvelle 508 en vedette à La Foire de l’Auto est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

20 bonnes affaires à saisir chez Mercedes-Benz

La concession Mercedes-Benz, groupe Davis Dreux, présentera une vingtaine de véhicules prêts à partir avec de très belles promotions sur une dizaine de compacts CLA et CLA Shooting Brake.

« Les compacts CLA et  CLA Shooting Brake ont un design séduisant qui allie l’élégance d’un coupé à la sensation d’espace d’un break », explique Thierry Gruchet, commercial chez Mercedes. La marque allemande proposera également une belle gamme de SUV GLE et GLC coupés sans oublier les berlines Classe C et E coupés. L’équipe de vente présentera à cette occasion la Nouvelle Classe B. Plus dynamique, plus confortable et plus sûre que jamais, la Nouvelle Classe B a le goût de la nouveauté. Elle arbore une silhouette excitante, alliant dynamisme et sportivité avec une connectivité high tech : Assistant de limitation de vitesse par lecture des panneaux grâce à une caméra, ADAPTIVE BRAKE avec fonction HOLD, Caméra de recul haute résolution (1280 x 720 dpi). Projecteurs hautes performances à LED et le système de détection de somnolence ATTENTION ASSIST.

Annie Duval-Petrix

Cet article 20 bonnes affaires à saisir chez Mercedes-Benz est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Quand le sport devient action humanitaire

Le Lions Club Cité Royale et le Lions Club Dreux Doyen organisent la 16e édition de leur compétition de golf au profit de l’association Enfants Cancers Santé le dimanche 19 mai au golf du Bois d’Ô à Saint-Maixme- Hauterive.

Depuis 16 ans, les Lions Clubs de France et Lions Sports Action (LISA) sont les plus fidèles partenaires du financement de la recherche contre les cancers et les leucémies des enfants. A Dreux, François-Xavier Pinet, président du Dreux Doyen et Céline Willemot, présidente du Dreux Cité Royale, ont, comme de coutume, organisé cette compétition officielle, reconnue par la Fédération française de golf, sur le parcours de la famille Evain au golf du Bois-d’Ô. « Elle est ouverte aux joueurs licenciés pour un droit de jeu de 15€ reversé intégralement à l’association Enfants Cancers Santé. Les neuf meilleurs joueurs seront qualifiés pour la Régionale qui se déroulera le samedi 7 juillet sur le parcours de Donnery. Six joueurs seront alors qualifiés pour la finale nationale qui aura lieu le samedi 19 octobre à Orléans-Limère. Sur la région, 13 golfs sont concernés et 650 joueurs sur le plan national, plus de 200 golfs, 10.000 joueurs participent à cette compétition. Plus de 3.000.000 € ont été récoltés en 15 ans », explique Jean-Jacques Chauvet, membre du Lions Club Dreux Doyen. Dreux est toujours dans le top 3 des clubs organisateurs, « Nous n’avons jamais moins de 100 participants. La compétition est sympathique. Nous avons de nombreux partenaires locaux qui nous soutiennent avec un buffet offert le midi et de nombreux lots offerts », indique Jean-Jacques Chauvet. « Les cancers et la leucémie sont la deuxième cause de mortalité chez les enfants de moins de 15 ans. Malgré les progrès de la recherche, un enfant sur cinq atteint de ces maladies ne survit pas. On dénombre plus de 40 sortes de cancers et de leucémies chez l’enfant. Pour les plus rares, il n’existe actuellement aucun espoir de guérison », rappelle Jean-Jacques Chauvet. Enfants cancers santé soutient les centres de cancérologie pédiatriques et finance la recherche et les postes de chercheurs. L’an dernier, la compétition avait permis de récolter 3.000 €. « Nous espérons faire encore mieux cette année ».

Annie Duval-Petrix

Renseignements : www.lisa.lions.com
www.enfants-cancers-sante.fr tel : 02.37.51.04.61

Cet article Quand le sport devient action humanitaire est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’ouverture d’une belle parenthèse !

Une nouvelle enseigne de prêt-à-porter féminin est à découvrir depuis quelques jours, sur la Place des Fusillés en centre-ville de Dreux.

La boutique « C’est dans l’air », a laissé place à « La Parenthèse », le petit cocon d’Emmanuelle Loiselet, bien connue des drouais pour avoir tenu pendant trois ans le salon de thé sur la Place du Musée. « J’ai eu envie de me lancer dans le prêt-à-porter, et on m’a proposé ce local sur cette charmante place, où les commerçants m’ont fait un bel accueil » raconte Emmanuelle Loiselet. A l’intérieur, des vêtements colorés, fleuris et avec divers imprimés, qui invitent à se projeter vers de belles journées ensoleillées. Des tenues exclusivement pour les femmes, avec un large choix de tailles, allant du 36 au 44 voire plus, lorsque Emmanuelle Loiselet parvient à en trouver. Du côté des marques, elle est particulièrement attachée aux créations françaises, qui sont proposées en grande majorité, ainsi que quelques italiennes. « Elles ne sont pas forcément connues de tous, mais des réalisations faites en France, cela fait la différence pour une clientèle qui cherche de plus en plus à sortir des produits « Made in China » . Des articles de qualité et à des prix abordables afin que tous les budgets trouvent leur bonheur. « Je fais en sorte d’avoir des petites quantités, pour pouvoir changer et renouveler régulièrement » explique la gérante. Chez « La Parenthèse », il y a également des sacs, des ceintures, des foulards et de jolis bijoux en acier. De quoi trouver une tenue complète et les accessoires qui vont avec. Un lieu où l’on se sent bien, aussi parce qu’Emmanuelle Loiselet y a créé sa propre parenthèse. « Le 1er janvier, on m’a offert un bracelet où il est inscrit « La meilleure façon de prédire l’avenir, c’est de le créer » alors voilà, j’ai pris mon avenir en main » raconte-t-elle. Il ne reste plus qu’à venir la rencontrer dans sa jolie parenthèse et pourquoi pas de lui laisser un petit like sur Facebook, afin de découvrir les collections qu’elle propose.

Charlyne Didelot

La Parenthèse
6 Place des Fusillés
28100 Dreux

Ouvert du mardi au samedi
de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h
Non-stop le vendredi.

Cet article L’ouverture d’une belle parenthèse ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Je paie mon transport avec ma carte sans contact

Depuis le 29 avril, il est possible de payer son trajet en bus avec sa carte bancaire sans contact. Un moyen de fluidifier le flux des voyageurs et de sécuriser les transactions.

Plus besoin de monnaie pour voyager en bus à Dreux. Jacques Lemare, vice-président de l’Agglo du Pays de Dreux en charge des transports, en a fait la démonstration, lundi après-midi à la gare routière. Il suffit d’utiliser sa carte bancaire sans contact pour monter à bord et voyager sur le réseau. En cas de changement de bus le paiement est valable pendant quarante minutes. Ce fut l’occasion pour Jacques Lemare de confirmer les chiffres de la progression spectaculaire de la fréquentation des réseaux de transports de l’agglomération depuis l’attribution de la délégation de service publique à Keolis. « En 2017 nous avons comptabilisé 100.000 voyageurs de plus. On est passé à 1,1 million. Même chose en 2018, on est passé à 2,2 millions voyageurs et les chiffres du début de l’année 2019 indiquent encore une progression galopante. Ce n’est pas le fait du hasard mais du fait que nous avons une flotte de bus neufs et apporté des améliorations considérables en matière de confort et de communication auprès des voyageurs », indiquait le vice-président. Pour la première fois dans une ville moyenne française, Keolis déploie une solution de paiement sans contact à bord des bus. Le service est compatible avec toutes les banques et les cartes de paiement sans contact affiliées à MASTERCARD et VISA. « Il suffit de monter à bord et de présenter sa carte de paiement sans contact sur la borne de validation comme n’importe quel autre titre de transport. Une fois le paiement accepté, le valideur ne délivre pas de ticket. La carte de paiement tient lieu de titre de transport et permet d’emprunter gratuitement le réseau pendant 40 minutes, en présentant la carte de paiement sur le valideur à chaque montée dans un bus. Le prix payé est identique à celui du ticket vendu par le conducteur, soit 1,30 €. Le service est, à ce jour, limité à l’achat d’un trajet pour une personne. En cas de contrôle, une simple présentation de la carte de paiement sans contact du client sur le terminal mobile de l’agent vérificateur permet de justifier le droit au voyage. Même si le paiement sans contact offre un confort supplémentaire pour le voyageur et pour le conducteur qui ne peut accepter que de la monnaie (ni carte bancaire ni chèque), il ne se substitue pas aux tickets et abonnements rechargeables sur internet. « Avec l’essor du paiement sans contact en France, les enjeux de ce nouveau service résident notamment dans l’amélioration de la vitesse et de la ponctualité du réseau de transport public, ainsi que dans la réduction du nombre de ventes par le conducteur, de la fabrication de tickets et de la manipulation de monnaie », indiquait Fabien Trindade, directeur de Keolis. « En déployant ce service, l’Agglo du Pays de Dreux se positionne parmi les pionniers de cette technologie en France après Dijon », souligne Jacques Lemare.

Annie Duval-Petrix

Cet article Je paie mon transport avec ma carte sans contact est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Gedia inaugure son nouveau poste source de 225 KV

C’est à l’Espace Clairet de Luray que Jacques Lemare et Philippe Rive, président et directeur général de Gedia, avaient convié élus et personnel pour inaugurer ce nouvel équipement de très haute tension.

Jeudi 25 avril 2019 restera une date clé dans l’histoire de Gedia et des réseaux électriques de la Ville de Dreux. Au travers des baies vitrées de l’Espace Clairet, l’assemblée pouvait apercevoir le nouveau poste source de 225 kV installé en limite de Vernouillet avant d’y effectuer une visite guidée en toute sécurité. L’alimentation électrique de la ville de Dreux dépendait d’un unique Poste Source 90kV/15kV, appelé Les Fontaines, situé rue Henri Beaufour. Ce sont plus de 110 km de réseaux 15kV, entièrement enfouis, et près de 200 postes de transformation pour distribuer de l’électricité aux 15 000 points de livraison sur la ville de Dreux. « Plusieurs raisons nous ont conduit à construire un nouvel équipement, expliquait le directeur général. Le poste source des Fontaines est situé en zone inondable. En cas de crue identique à celle de 1966, le niveau d’eau aurait été de 1,20 m au poste des Fontaines et toutes les installations électriques en moyenne tension du poste auraient alors été sous 40 cm d’eau. Enfin, le vieillissement des installations du poste des Fontaines, le développement démographique et des appareils électriques au sein des ménages, le développement des zones d’activité industrielle et commerciale, l’apparition des véhicules électriques et leurs recharges font augmenter la consommation d’électricité ». Gedia a choisi de construire un poste source mitoyen au poste des Arpents de RTE à Vernouillet avec un passage à 225 kV. « Une solution intéressante puisqu’elle permet d’avoir un tarif d’acheminement plus faible du fait de l’accès à une tension supérieure à 225 kV. Un différentiel de tarif qui permet de rentabiliser l’investissement en moins de 7 ans », concluait Philippe Rive. L’installation globale comprend : 1 disjoncteur d’arrivée HTB2, 1 ligne aérienne 225kV pour relier au transformateur, 1 transformateur 225kV/15kV de 60 MVA, 11 départs (techniquement disjoncteurs) HTA pour le réseau de distribution. Le poids du transformateur à vide est de 100 tonnes, ce qui est équivalent au poids de 15 éoliennes. La nouvelle distribution HTA de la ville de Dreux a demandé la construction de 70 km de réseaux HTA supplémentaires en souterrain. 60 personnes ont été engagées sur la réalisation de ce projet pendant près de deux ans. L’étude a duré 6 ans et le premier coup de pioche a été donné en février 2016. Le transformateur a été livré en juin 2016, le gros œuvre s’est terminé en février 2017 et le poste a été mis en service le 19 décembre 2017. Gedia a investi 4 M€ pour le nouveau poste source et 6 M€ sur le nouveau réseau de distribution. « Les Entreprises Locales de Distribution (ELD), comme Gedia, sont des acteurs du bassin d’emploi local. En assurant une mission de service public de proximité, elles participent, en tant que PME, à la consolidation du tissu économique territorial », remarquait Jacques Lemare. «Gedia a aujourd’hui 78 employés sur le pays de Dreux. Ces PME ne se caractérisent pas par une diversité de tailles, mais par une unité de mission. Au nombre de 150, elles alimentent de 100 à près de 500.000 clients, pour un volume desservi de l’ordre de 5% de la consommation intérieure nationale, soit près de 3,8 millions d’habitants, répartis dans 2800 communes ». Gedia a su se transformer, évoluer au cours de ces dernières années. Devenue SEM en 2006, elle a pour actionnaires la Ville de Dreux et l’Agglomération du Pays de Dreux, le groupe Engie et la Caisse des Dépôts. Le groupe Gedia a réalisé un chiffre d’affaires de 64 M€ en 2018, un chiffre qui a plus que doublé en 10 ans. Elle emploie 78 personnes, soit 30 de plus qu’il y a 10 ans. Gedia a investi plus de 60 M€ au cours de ces 5 dernières années, et s’investit très fortement dans la transition énergétique.

Annie Duval-Petrix

Cet article Gedia inaugure son nouveau poste source de 225 KV est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Ford Kuga Flexifuel E85 en vedette

Ford Progeda présentera le nouveau Kuga Flexifuel E85 avec des avantages exceptionnels.

Le Kuga Flexifuel E85 c’est quoi ? Depuis plusieurs mois, l’éthanol-E85 connaît un intérêt croissant. La raison est principalement économique : le litre est vendu 0,68 € en moyenne, soit deux fois moins cher que le SP95 (1,44 €/l). Le choix de ce modèle, pourtant majoritairement vendu en diesel, est plutôt rationnel puisque cette variante est déjà disponible aux Etats-Unis. De plus, c’est l’une des meilleures ventes de la marque. Ainsi, le Kuga 1.5 Flexifuel de 150 chevaux est vendu 100 € de plus que la version essence. C’est nettement moins cher que le montage d’un boîtier E85 et la garantie constructeur est préservée. À noter également que les autos roulant à l’éthanol E85 bénéficient d’un abattement de 40 % sur leurs émissions de CO2. Résultat, le malus devient nul en boîte manuelle et seulement 60 € en boîte automatique. Enfin, pour les sociétés, la TVA est récupérable à 80 % sur le carburant. Trouver de l’E85 est très facile. Trois pompes fournissent ce type de carburant dans la région drouaise et sur les 11000 stations-service en France, 1 100 proposent l’E85, soit 10 %. Le Syndicat National des Producteurs d’Alcool Agricole estime que 200 à 300 nouvelles stations verront le jour en 2019. Si vous ne trouvez pas de station, aucun problème, le Kuga E85 fonctionne également au sans plomb 95 disponible dans toutes les stations-services. De plus, l’E85 est essentiellement produit en France, pays n°1 pour la filière en Europe avec 23% du volume. « On n’a pas de pétrole, mais on a du bioéthanol », sourit-on chez Ford. L’origine du carburant est ainsi principalement végétale, précisément issue de betteraves, céréales ou de résidus (sucre, amidon).

Annie Duval-Petrix

Cet article Le Ford Kuga Flexifuel E85 en vedette est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Première édition de la Foire de l’auto de Dreux

La Foire de l’auto s’installera au Parc des expositions de Dreux, les 18 et 19 mai. Une toute première à Dreux. Cette nouvelle formule permettra aux acheteurs de repartir avec une voiture de moins d’un an ou moins de 10.000Km.

C’est une nouvelle formule. « Ce sont des voitures prêtes à partir à choisir sur place avec des remises importantes. Il y a de bonnes affaires à saisir », explique Jacques Lemare, conseiller municipal en charge du Parc des expositions. Le concept est nouveau, rien à voir avec un salon de l’auto. Là, on ne commande pas sa voiture, on la choisit parmi toutes celles proposées par les concessionnaires. La manifestation, initiée par les concessionnaires, est organisée par le Parc des expositions. « La foire de l’auto réunira 11 concessionnaires, 19 marques seront représentées. Elles seront exposées à l’intérieur et à l’extérieur du parc des expositions. C’est une bonne opportunité pour changer de voiture avant les vacances », remarque Catherine Bogais, responsable du parc des expositions. Plus de 300 voitures seront ainsi proposées à la vente avec des remises très importantes. Elles seront remplacées au fur et à mesure des ventes car elles sont prêtes à partir.  Ces voitures sont immatriculées, selon la charte signée par les concessionnaires. Elles ont moins d’un an, moins de 10.000 km et parfois affichent zéro kilomètre au compteur. La raison ou le coup de cœur l’emporteront. Le public pourra, par la même occasion, découvrir les nouveautés qui arriveront prochainement dans les concessions.

Annie Duval-Petrix

Cet article Première édition de la Foire de l’auto de Dreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

C’est bientôt La Fête du plan d’eau

Cette année, les amateurs de sports nautiques et amoureux de la nature se retrouveront autour du plan d’eau de Mézières-Ecluzelles, les 18 et 19 mai, pour la fête du plan d’eau organisée par le Centre Nautique Drouais.

C’est un rendez-vous incontournable pour les amoureux de sports nautiques et de la nature. La Fête du plan d’eau d’Ecluzelles-Mézières attire chaque année un public nombreux. On vient en famille ou entre amis découvrir un site magnifique, flâner le long des berges, découvrir les nombreuses activités proposées par les membres du CND (Centre Nautique Drouais) et profiter du marché artisanal. Le club, présidé par Lionel Legeard depuis janvier 2019, organise chaque année au mois de mai sa fête du plan d’eau. « C’est l’occasion d’ouvrir la saison estivale et faire découvrir au public les nombreuses activités de l’année. On peut y faire de la voile, prendre des cours de voile pour adultes et enfants, faire du catamaran, du canoë, s’initier au Paddle, effectuer des descentes de rivière en Paddle, louer des bateaux, passer un permis bateau mer et rivière ou tout simplement venir déguster une glace ou une boisson fraîche en terrasse » expliquent Laetitia et Mickaël, chevilles ouvrières de la manifestation organisée en partenariat avec l’Agglomération du Pays de Dreux. Au programme de l’édition 2019, des baptêmes en voiliers et petits canoës, deux DUKW, véhicules militaires amphibies, emmèneront les amateurs se promener sur le plan d’eau. Ceux qui le souhaitent pourront grimper dans les arbres avec Le Chant des Cimes (à partir de 7 ans), et découvrir les nombreux stands proposés : de la danse country, des massages avec Pause et vous en douc’heure, des bijoux, les macarons de Julien Gallois, le miel des Abeilles d’Eure-et-Loir et des structures gonflables pour les enfants.  L’association Imagine for Margot assurera la confection de crêpes, gaufres et gâteaux maison. La team du Dolmen et la fédération française de pêche parleront initiation. « Nico le charcutier fera son boudin sur place, il y aura un stand de restauration et samedi soir, nous organisons un repas avec groupe musical sur réservation. Au menu moules-frites », annonce Laetitia.

Annie Duval-Petrix

Centre Nautique Drouais, 18, rue des étangs, Ecluzelles-Mézières les 18 et 19 mai de 10h à 18h. Restauration sur place. Renseignements et réservation : 02.37.43.82.71.

www.centrenautiquedrouais.fr

Cet article C’est bientôt La Fête du plan d’eau est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un nouveau festival en Vallée d’Avre

L’association Saint-Lubin en Jazz, la Spedidam et la ville de Saint-Lubin-des-Joncherets se sont associées pour présenter la première édition du festival Music en Avre. Le festival se déroulera du 12 au 14 juillet à Saint-Lubin-des-Joncherets.

« Saint-Lubin-des-Joncherets va accueillir du 12 au 14 juillet, la première édition, d’un festival du Réseau Spedidam. Membre de l’Agglo du Pays de Dreux, notre commune est située dans une vallée verdoyante où serpente l’Avre. C’est dans ce cadre bucolique que les 80 bénévoles accueilleront le festival Music en Avre. Notre commune propose, depuis de nombreuses années, une saison culturelle riche et variée (théâtre pour les scolaires, concerts, expositions diverses, évènements à la bibliothèque). Music en Avre lui apporte une nouvelle dimension et doit permettre à tous un accès privilégié à la culture musicale. Le 13 juillet au soir, nous allons faire briller le ciel lubinois de 1000 feux, lors du feu d’artifice », indiquait Didier Vuadelle, maire de la commune. « Music en Avre affiche une programmation audacieuse autour de grands noms du jazz et de la scène française et internationale sur les deux scènes de l’événement : une payante le soir et une en accès libre les après-midis. Le public profitera de l’ambiance du village du festival : bar, foodtrucks, animations, stands. Un feu d’artifice sera tiré, samedi soir, après les concerts de la scène principale. En fin de soirée, les festivaliers se retrouveront autour de la Scène de l’Avre jusqu’au bout de la nuit », indiquent les organisateurs. « Grâce à Pierrette Devineau, programmatrice du festival, cette première édition de Music en Avre est axée sur le jazz. N’ayons pas peur de ce mot qui semble parfois élitiste alors qu’il s’agit d’une musique de métissages. Ces jazz(s) entendent trouver un public élargi où l’esprit de diversité se retrouvera à travers les musiques cousines du jazz : le blues, la soul, le jazz manouche, présentées lors de cette édition », indiquait Serge Lavalette, artiste associé à la programmation. « Chaque journée sera marquée par une couleur spécifique. Ainsi, vendredi 12 juillet, nous célébrerons les femmes dans le jazz avec la venue exceptionnelle de la grande Rhoda Scott, l’organiste aux pieds nus et la chanteuse Lisa Simone, qui perpétue de la plus belle manière, la mémoire de sa mère Nina. Samedi 13 juillet, nous accueillerons Michel Jonasz et Mathis Haug, avant de finir avec le traditionnel feu d’artifice suivi d’un bal soul/rock. Dimanche 14 juillet, Thomas Dutronc clôturera comme “un manouche avec guitare”. Nous vous aurons fait voyager dans les univers aussi divers que les musiques de l’est de Dan Gharibian (Arménie), un hommage à Stéphane Grappelli avec le trio de Mathias Lévy et les musiques du cubain Joel Hierrezuelo », ajoutait l’artiste.

Annie Duval-Petrix

Programmation

Scène de l’Avre (accès libre) Scène du Chapiteau

Vendredi 12 juillet :

• 18h30 : Hawa Sow & the Soul Seeders

A partir de 20h30 :
• Rhoda Scott Lady 4t
• Lisa Simone

Samedi 13 juillet :

• 16h30 : Les Dixie Kings

• 18h00 : Mathis Haug trio

A partir de 20 heures :
• Matthieu Chazarenc 4tet
• Michel Jonasz & JY d’Angelo

• 23h00 : feu d’artifice
• 23h30 : Vigon & the Rolling Dominos

Dimanche 14 juillet

• 15h30 : Joel Hierrezuelo 5tet

• 17h : Dan Gharibian trio

A partir de 18h30 :
• Florin Niculescu 5tet
• Thomas Dutronc et les Esprits Manouches

• 19h30 : Mathias Lévy trio

Billetterie

Tarifs prévente (jusqu’au 23 juin) et tarifs définitifs (à partir du 24 juin). Gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans, accompagnés d’un adulte. Retrait obligatoire d’un billet exonéré enfant sur la billetterie en ligne du festival.

Accessibilité PMR : pour les personnes à mobilité réduite souhaitant se rendre à Music en Avre, merci de nous contacter à l’adresse :
billetterie@musicenavre.com

Points de vente habituels (avec frais de location) : FNAC, FNAC.com, Magasins U, Carrefour, Intermarché, Géant, Ticketmaster.fr, Leclerc, Auchan, Cultura, Cora, Digitick.com

Billetterie officielle (sans frais de réservation) : www.musicenavre.com

Cet article Un nouveau festival en Vallée d’Avre est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Anet : 2ème édition du MARA’J’A !

L’association Les Eures Ludiques, organise une deuxième édition du marathon du jeu à Anet. Elle aura lieu sur trois jours, les 17, 18 et 19 mai au Dianetum.

Cet événement a remporté un franc succès l’année dernière pour son lancement, il était donc évident pour l’association Les Eures Ludiques, de renouveler la manifestation. Les portes du Dianetum s’ouvriront le vendredi 17 mai à 20h pour accueillir les joueurs à partir de 5 ans, accompagnés de leurs parents pour les plus jeunes. Dès l’arrivée, le tournoi d’UNANIMO géant attend les participants, le but étant de trouver huit mots sur un thème précis, un peu dans le style du petit bac. Il faut inscrire ces huit mots sur un carton et le mettre dans une urne pour le tirage au sort du dimanche. Il est possible de jouer dès votre arrivée le vendredi et le samedi. Comme il n’y a pas d’obligation de participer sur les trois journées, il est possible de récupérer sa carte pour le Rallye des jeux le vendredi et le samedi. Le but est de valider trois participations aux différents thèmes de jeu proposés, afin d’accéder au tirage au sort. Pour cette deuxième édition, plus de 300 jeux seront à disposition des joueurs. Il sera possible d’en emprunter pour 5 ou 10€ selon la taille du jeu et d’en profiter gratuitement sur place. Neuf thématiques ludiques seront proposées, afin que les participants découvrent de nouvelles mécaniques. Un challenge de mots croisés sera également organisé, sur le thème des châteaux. Tout le monde pourra y participer, il suffira de déposer son carton dans l’urne toujours en vue du tirage au sort du dimanche. Un tournoi autour du jeu Azul aura lieu quant à lui, le samedi à partir de 14h30, sur inscription, le nombre de participants étant limité à 16 personnes. Les portes s’ouvriront à 10h le samedi matin et un atelier sur le thème des châteaux en jeux sera proposé. Si le temps le permet des jeux extérieurs seront aussi organisés, comme le Mölkky ou le Kub. Le dimanche, ouverture à 10h jusqu’à 15h et la remise des prix aura lieu à partir de 14h. Une buvette est prévue sur place avec des sandwichs, boissons et douceurs sucrées. Suivez l’événement sur la page Facebook « Les Eures Ludiques ».

Charlyne Didelot

Cet article Anet : 2ème édition du MARA’J’A ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les Facel Vega s’exposent à Luray

Les voitures mythiques convoitées par les plus grands de ce monde étaient fabriquées à Dreux dans les années 50. Certaines s’exposeront à l’Espace Clairet de Luray dimanche 19 mai.

Ce sera un bel hommage à Claude Hervier, habitant de Luray passionné, disparu l’an dernier. Il a su maintenir le lien entre les propriétaires de Facel Vega et les anciens salariés de l’usine de Dreux jusqu’en 1964. Aujourd’hui, c’est son épouse, Chantal, ancienne employée de Facel Vega, qui reprend le flambeau et organise avec l’Amicale Facel Vega l’exposition qui a lieu tous les deux ans à Luray. « Le maire de Luray a été persuasif, les habitants et les amis m’ont aidée pour contacter l’Amicale et organiser cette 12e édition, explique Chantal Hervier. On attend une vingtaine de voitures vers 11 heures après la visite du musée Rétro-Mobile drouais. Une exposition de photographies et de documents sera visible dans l’Espace Clairet. L’exposition sera ouverte de 14 heures à 16h30 ». Les Forges et Ateliers de construction d’Eure-et-Loir ont été créés sur le site de l’actuelle résidence Saint-Louis en 1939 par Jean Daninos. Tournés vers les besoins de l’aéronautique, ils se sont lancés dans l’industrie automobile à partir de 1945, pour devenir en 1955 le seul constructeur français d’automobiles de luxe en produisant la Facel Vega. Si près de 3000 modèles ont été produits, il en reste actuellement près de 50% connus en France et dans le monde comme aux Etats-Unis ou au Japon. L’entreprise comptait jusqu’à 350 salariés. Chantal Hervier y est entrée à l’âge de 18 ans. « Les intérieurs, les chromes et la sellerie étaient faits à Dreux, manuellement. Chaque voiture était particulière et conçue à la demande », se souvient Chantal Hervier. Elles ont séduit des célébrités comme Ava Gardner, Jean-Marais, le roi du Maroc Hassan II ou encore le Shah d’Iran. Elles nous donnent un merveilleux coup de projecteur sur le passé.

Annie Duval-Petrix

Exposition Facel Vega le dimanche 19 mai à l’Espace Clairet de 11 heures à 12 heures et de 14 heures à 16h 30.

Cet article Les Facel Vega s’exposent à Luray est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Concours EUROPAN : l’Agglo du Pays de Dreux retenue

La 15ème édition du concours d’architecture et d’urbanisme EUROPAN a débuté. Trois villes de l’Agglo du Pays de Dreux y participent, Tremblay-les-Villages, Brezolles et Saint-Lubin-des-Joncherets.

L’Agglo du Pays de Dreux fait partie des neuf candidats qui ont été retenus pour cette édition sur le thème « Zone d’activité – Campagnes productives ». De nombreux architectes, urbanistes et paysagistes français et européens, ont pour mission de travailler en équipe sur un projet d’étude dans les trois communes qualifiées de l’agglomération. L’objectif est de proposer un nouveau modèle de développement de trois espaces d’activités, avant la fin du mois de juillet. Le mardi 23 avril, les candidats ont pu se rendre sur les trois sites, accompagnés des maires des trois villes. A Tremblay-les-Villages, c’est sur la zone d’activités de la Vallée du Saule qu’ils devront relever le challenge, en proposant l’aménagement d’une extension d’environ 10 à 15 hectares. La zone d’activités de Brezolles a aussi l’objectif de s’étendre, mais également le besoin d’une requalification sur une surface d’environ 10 à 15 hectares. Pour Saint-Lubin-des-Joncherets, l’imagination sera totalement libre, puisque c’est une création complète d’un espace d’activités qui est demandée, d’une superficie d’environ 40 hectares. « C’est l’opportunité de développer un projet d’espace d’activités économiques exemplaire, notamment d’un point de vue écologique » précise Didier Vuadelle, maire de Saint-Lubin-des-Joncherets. Ces différents projets s’inscrivent dans la réalisation du futur axe autoroutier de l’A154, en particulier du côté de Tremblay-les-Villages et de Saint-Lubin-des-Joncherets, où se trouveront des échangeurs. Les candidats devront tenir compte de plusieurs enjeux, comme le maintien des habitations autour des zones d’activités, des territoires agricoles, la gestion de l’eau, l’autonomie énergétique et l’évolution de la mobilité. « Il y a une volonté de s’orienter vers un tissu de petites entreprises qui seront bien implantées sur le territoire, tout en maintenant l’activité des centres-bourgs » explique Emilie Neveu, directrice adjointe du pôle développement économique et territorial de l’Agglo du Pays de Dreux.

Charlyne Didelot

Cet article Concours EUROPAN : l’Agglo du Pays de Dreux retenue est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

RTV 95.7 Podcast : La Chronique des Possibles

Les élections européennes

S'abonner gratuitement

L’espace culturel Andrée Boigues inauguré

Une inauguration émouvante a eu lieu samedi 27 avril à Ivry-la-Bataille, celle du nouvel espace culturel Andrée Boigues. Un moment attendu par les habitants de la commune.

Une vraie fierté pour la municipalité d’avoir mené ce projet à terme, après des années d’attente. Remontons quelques années en arrière, à l’époque où Andrée Boigues pianiste virtuose, vivait à Ivry-la-Bataille, sa ville natale. Après avoir vécu des années à Paris et réalisé plusieurs tournées en Europe, Jacqueline Audan, de son vrai nom, a décidé de revenir sur le territoire de son enfance. De retour au pays, elle se lance immédiatement dans la vie associative de la commune, en créant le Club des Arts, Loisirs et Sports en 1968. À son décès, Andrée Boigues a choisi de léguer sa maison à la municipalité, avec le souhait que celle-ci soit transformée en école de musique. Cependant, la demeure était inaccessible au public avec l’impossibilité d’être transformée dans ce sens. Une dizaine d’années passèrent avant que la commune puisse engager une procédure, l’autorisant à vendre le bien et à investir dans la réhabilitation de locaux de la ville, respectant toujours le souhait d’Andrée Boigues, que cela devienne un lieu d’accueil pour la musique. Aujourd’hui, le Club des Arts, Loisirs et Sports existe toujours et comprend cinq sections : tapisserie, dessin, piano, chœur de femmes et danse de salon. Des activités qui se déroulent maintenant dans ce nouvel espace adapté, sauf pour la danse de salon que nous retrouvons à la Distillerie. Au total neuf associations et le Conservatoire de l’Agglo du Pays de Dreux profitent de ce lieu. « Notre souhait est de faire connaître davantage cet endroit et ses activités pour les développer et les faire rayonner encore plus » déclare Patrick Maisons, maire d’Ivry-la-Bataille. Ce projet a également pu voir le jour grâce à de nombreuses subventions, de la part de l’État, de la Région Normandie, de la Région Centre-Val de Loire dans le cadre du contrat région avec l’Agglo du Pays de Dreux et de la part du département de l’Eure. Au total, 190 000€ de subventions pour un projet qui a coûté 248 000€.

Charlyne Didelot

Cet article L’espace culturel Andrée Boigues inauguré est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Ezy-sur-Eure : un week-end de créations et de loisirs

Le comité des fêtes d’Ezy-sur-Eure organise le salon « crEa loiZYrs », le week-end des 11 et 12 mai, à la salle des fêtes de la commune.

Une trentaine d’exposants seront au salon durant les deux jours, afin de présenter leurs créations et proposer la vente de matériels autour de la création et du loisir. Plusieurs univers seront exposés comme celui du papier avec du scrapbooking américain et européen. Autour des fils également, avec de la broderie, de la dentelle, du crochet ou encore du tricot. Le tissu sera aussi à l’honneur, avec l’art textile et le patchwork. Le club de La Chaussée d’Ivry exposera d’ailleurs ses créations sur les murs du salon. Des décorations fleuries seront aussi présentées et deux fleuristes locaux, Ezy Fleurs et Avenir Artisanal animeront des ateliers autour de la composition florale. Il y aura également des créations en pâte polymère et en résine, des démonstrations de machines à coudre et à broder, des bijoux, mais aussi de quoi les confectionner soi-même. Des réalisations en mosaïque, du pixel art ou encore des meubles relookés seront aussi à découvrir. Le centre de loisirs d’Ezy-sur-Eure sera représenté ce week-end, avec l’exposition des travaux réalisés par les enfants tout au long de l’année, dans le domaine des loisirs créatifs. Plusieurs ateliers sont organisés sur les deux journées. Le club photo local Ezy-Clic proposera un atelier maquillage pour être ensuite photographié en portrait et une exposition sur les commerçants de la ville sera aussi visible. Du côté des ateliers, Thomas Bataille et son associé de « Les Triphasés Productions » animeront un atelier numérique où il sera possible de réaliser un court-métrage, avec des personnages en pâte à modeler. Il y aura aussi des ateliers scrapbooking, tricot, carterie, broderie, coloriage sur toile ou encore patchwork. De quoi satisfaire toutes les envies créatives. Le concours intitulé « Papillonnez-vous » est également organisé par l’association Lez’Arts, les modalités sont disponible sur la page Facebook de l’événement « salon crEa loiZYrs ».

Charlyne Didelot

Cet article Ezy-sur-Eure : un week-end de créations et de loisirs est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Isabelle Bacon et Michel Bréban, « locomotives » de l’alliance

L’alliance judo-gym de La Couture-Boussey-Ezy-sur-Eure regroupe plus de 450 licenciés, qui se répartissent presque également dans les sections judo et gym. Une section musculation vient compléter les activités proposées par l’alliance.

Créé en 1979 à Bueil par Michel Bréban, le club va fêter ses 40 ans et est domicilié à La Couture-Boussey depuis 1990. Michel Bréban a donné ses premiers cours de judo il y a 50 ans, il a déjà été récompensé pour ses 40 années de bénévolat. On ne compte plus les élèves qu’il a entraînés et qui ont été sélectionnés pour les championnats de France ou pour les compétitions internationales. « Je crois avoir formé 70 ceintures noires au club. Beaucoup ont brillé dans des compétitions de haut niveau » assure Michel Bréban, qui est aussi un véritable « dénicheur » de champions. Sa plus grande fierté, c’est d’avoir entraîné et amené au plus haut niveau Isabelle Bacon, qui sera deux fois championne de ju-jitsu, en Uruguay en novembre 2002 et à Rotterdam en novembre 2006. Toute la ville suivra de très près ces championnats et même la mairie se pavoisera à l’époque d’immenses banderoles de soutien à la sportive. Après ses deux médailles d’or, un hommage sera rendu à la championne. Depuis 2008, le complexe sportif de La Couture-Boussey porte son nom et elle jouit d’une très grande popularité auprès des jeunes sportifs du secteur. Une popularité qui n’est pas étrangère à l’engouement qui existe depuis plusieurs années pour l’alliance judo/gym. « Nous avons aujourd’hui des jeunes licenciés qui ont le potentiel pour disputer des championnats de haut niveau, y compris aux championnats européens et mondiaux. Nous allons continuer de travailler pour atteindre cet objectif et nous avons des professeurs très expérimentés qui vont travailler dans ce sens avec nous » annonce Michel Bréban. Démarrée il y a une dizaine d’années dans des conditions un peu confidentielles, la section gym n’a cessé de progresser pour dépasser le cap des 200 licenciés cette saison. « C’est très satisfaisant et nous allons désormais nous attacher à développer la compétition dans le club « Novagym ». Les gymnastes sont demandeurs et nous avons les formateurs pour le faire » poursuit Isabelle Bacon, qui continue d’être très présente au club, malgré ses fonctions d’entraîneur de l’équipe de France de Ju-jitsu. L’alliance organisera sa grande fête annuelle en juin prochain et il y sera question des nouvelles ambitions qu’affichent les dirigeants du club.

M Ta Ville

Alliance judo La Couture-Boussey-Ezy-sur-Eure. Contact : 06 81 42 04 75. michel-br27@orange.fr

Cet article Isabelle Bacon et Michel Bréban, « locomotives » de l’alliance est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un nouveau centre de loisirs à vocations multiples

Les municipalités de Saint-Lubin-des-Joncherets et Nonancourt se sont réunies pour mener à bien le projet d’un centre de loisirs qui accueillera les enfants des deux communes. Un site idyllique au milieu des bois, tout près du centre-ville, adossé au Château du Haut-Venay.

A deux pas du centre-ville, dans un parc boisé de quatre hectares, racheté à la maison de retraite du château du Haut-Venay, le nouveau centre de loisirs affirme sa personnalité. Imaginé par l’architecte Bruno Saas, des ateliers de Saint-Georges, de Saint-Georges-la-Fontaine en Seine-Maritime. Des couleurs orange, brun, du bois et du zinc pour les matériaux et de grandes baies vitrées, la bâtisse s’intègre parfaitement dans son écrin de verdure tout en affichant une belle modernité. « Nos enfants étaient accueillis au centre Edouard Hoff, un centre vieillissant et éloigné du centre-ville », explique Didier Vuadelle, maire de Saint-Lubin. « A Nonancourt, nous n’avions pas de locaux appropriés, les enfants étaient accueillis au sein des écoles », indique Éric Aubry, maire de Nonancourt. « Il y a quatre ans, en discutant, on s’est rendu compte que nous avions des projets en commun », confient les élus. Le centre de loisirs a coûté 2,5 millions d’euros, financés à hauteur de 60% par les Caisses d’Allocations Familiales d’Eure-et-Loir et de l’Eure, la Région Centre-Val de Loire et le département d’Eure-et-Loir avec un reste à charge partagé en un tiers pour Nonancourt qui compte 2.400 habitants et deux tiers pour Saint-Lubin qui en compte 4.200. « Nous avons désormais, sur le même site, un accueil pour les enfants de 3 à 6 ans et autre pour les 6 à 12 ans », indique Didier Vuadelle. Dans chaque centre, trois salles colorées de 50m2 munies de grandes baies vitrées, un bureau, des placards de rangement, un dortoir un peu plus feutré pour les petits, des accès faciles et protégés et des aires de jeux, qui seront prochainement aménagées, font de cet équipement un paradis pour les enfants mais aussi pour les grands car la particularité de cet établissement réside dans sa superbe salle de restauration avec une cuisine parfaitement équipée. « Elle sera louée les week-ends aux habitants des deux communes pour les fêtes de familles qui peuvent se dérouler en toute sécurité. Le prix de la location paiera une partie des frais de fonctionnement », expliquent les élus. Le centre de loisirs n’a pas encore de nom, il sera baptisé à l’automne lors de son inauguration et d’une journée portes ouvertes. « Il ouvrira les deux derniers mercredis de juin et tout le mois de juillet. Les enfants seront encadrés par les animateurs de l’association PEP 28 qui travaillent déjà pour nos deux communes. Le centre accueillera 60 enfants en maternelle et 80 en primaire pour cette année. A terme, nous aimerions faire du lien avec la maison de retraite toute proche pour des animations intergénérationnelles », ajoute Didier Vuadelle. Tous les équipements extérieurs ne sont pas opérationnels cette année, c’est une année de transition », détaillent les élus. Le chantier, en cours depuis 2017, ne contient presque pas de béton, la structure est faite de bois et de zinc, des matériaux durables aux normes RC 2012.

Annie Duval-Petrix

Cet article Un nouveau centre de loisirs à vocations multiples est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un bus santé circule à Dreux

La municipalité de Dreux et le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), ont travaillé ensemble sur le projet d’un bus santé, qui sera inauguré en mai.

Impossible de ne pas remarquer ce bus jaune flambant neuf, conçu par l’entreprise spécialisée TIB, installée à Brezolles. Un investissement de 80 000 € de la ville de Dreux et du CCAS. « La ville est impactée par la désertification médicale, comme beaucoup d’autres. Aujourd’hui, nous avons un médecin pour 1700 habitants » explique Naïma M’Faddel N’tidam, adjointe au maire déléguée à l’action sociale et à la santé, ainsi que vice-présidente du CCAS. Une situation à laquelle la ville souhaite apporter son aide grâce à ce bus santé. Il sera inauguré le mercredi 15 mai sur le marché du Moulec, en présence de professionnels de la santé de l’hôpital de Dreux, de 9h à 12h. Un deuxième rendez-vous à noter, pour celles et ceux qui souhaitent se faire vacciner contre la rougeole. Des infirmières et des médecins de l’hôpital de Dreux effectueront ces vaccins, le vendredi 17 mai de 9h à 12h, près du marché couvert, sur la place Mésirard. Prévention, dépistage, information et consultation, voici les missions qui seront remplies avec ce bus santé. « Nous avons une volonté forte d’associer les professionnels de la santé et les différents acteurs liés à la santé sur la ville, comme le CCAS » explique Naïma M’Faddel N’tidam. Un partenariat est donc déjà mis en place avec l’hôpital de Dreux, pour le côté prévention, information et dépistage. « Nous souhaitons, avec cet outil, rétablir le lien entre les médecins de ville et l’hôpital » ajoute Gérard Hamel, maire de Dreux. Un autre constat, la population du centre-ville de Dreux est vieillissante, alors pourquoi ne pas projeter de faire des consultations non programmées des médecins généralistes dans le bus. « Beaucoup de personnes ont aussi renoncé aux soins, nous devons leur apporter » précise Naïma M’Faddel N’tidam. Pour le moment, le bus se tiendra chaque semaine sur le marché du Moulec et sur le marché du vendredi en centre-ville. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter le CCAS au 02 37 38 84 30.

Charlyne Didelot

Cet article Un bus santé circule à Dreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Week-end de glisse au Circuit Philippe Chanoine

Samedi 11 et dimanche 12 mai 2019, le circuit de Rallycross Philippe Chanoine à Dreux, accueille le 2CV Cross Eurélien et notamment la 2ème manche de la Coupe de France. Citroën et Sport sont les maîtres mots de ce week-end de glisse et de spectacle organisé par l’association A.S.A Beauce. Au programme de ces deux jours qui raviront le cœur et les yeux des amateurs de la marque et de ce modèle, des courses de SSV, le Trophy SSV Dreux, une exposition et vente de voitures, un concours d’élégance, la vente de pièces détachées et une bourse aux livres. Les passionnés pourront admirer la Citroën 2CV6 du Raid Afrique 1973 ou encore la Citroën SM « Bandama » de 1973. Quant aux résultats des compétitions, ils permettront d’accéder à la suite de la Coupe de France. Il est déjà possible de réserver les billets d’entrée à tarif réduit sur le site www.asabeauce.com.

Manon Brousseau

Cet article Week-end de glisse au Circuit Philippe Chanoine est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Alain Fillon ne briguera pas un 7ème mandat à la mairie de Luray

Le maire de Luray, Alain Fillon, a décidé de ne pas se représenter lors des prochaines élections municipales de 2020.

« Ma décision est prise ! J’ai 70 ans et j’en aurai 71, l’an prochain. J’estime que c’est le bon âge pour arrêter. J’ai derrière moi six mandats et 37 ans de vie publique, alors il ne faut pas faire le mandat de trop. La famille, ça compte et je pense que mes enfants n’ont pas trop pâti de ma vie publique », a annoncé, avec émotion, Alain Fillon, il y a quelques jours, depuis son bureau à la mairie de Luray. L’ancien militant socialiste et l’homme de gauche a été élu conseiller municipal en 1983 et maire de Luray en 1984 : « Je me suis engagé dans les responsabilités de la mairie, de l’agglomération et du département, même si, dans ce dernier cas, cela n’a duré que six ans. J’ai aussi envie de faire autre chose. J’ai écrit un essai sur l’histoire de notre village, je vais le compléter car beaucoup de gens me proposent des anecdotes. Aujourd’hui, j’aspire à être plus maître de mon agenda. » Alain Fillon compte s’occuper de l’histoire de son village et faire des voyages. « Mon engagement à Luray est aussi familial. Je suis né à Luray, mes parents tenaient le commerce de Luray, à l’époque où les commerçants avaient un rôle social. Je suis fier de ce qu’ont fait toutes les équipes municipales depuis 35 ans. On a construit, aménagé et démoli pour mieux reconstruire. On peut dire que Luray, aujourd’hui, est équilibré sur le plan patrimonial, a une très bonne situation financière et une qualité de vie certaine. Je suis fier de l’attachement réciproque qui s’est tissé entre la population et moi et du travail que j’ai pu faire dans d’autres instances dont celui de l’agglomération dans l’assainissement. » Sous ses mandats, la commune a vu sa population passer de 1000 à 1600 habitants (60% en plus et une hausse de 2% par an). « Il ne faut pas empêcher les constructions. Pour survivre aujourd’hui, Luray ne se pose pas la question s’il faut se regrouper. » L’engagement à gauche d’Alain Fillon s’explique par les origines viollettistes de sa famille, un grand-père et un oncle maires de Luray : « Je me suis tout doucement écarté d’un certain nombre de dogmes sur les problèmes de sécurité et d’insécurité. Je me suis toujours situé sur l’aile centre gauche du parti socialiste comme Rocard ou Delors. J’aime le parler vrai de Mendès France. Je me suis éloigné, depuis 3 à 4 ans, de la fédération socialiste départementale. Aujourd’hui, je n’ai pas de parti. » Quant à sa succession, Alain Fillon veut laisser le temps à ses élus locaux pour en décider. « Les discussions s’amorcent et on a déjà réfléchi, quand on a monté la liste, à la succession. Il y a, au sein du conseil municipal, des personnes capables d’occuper le poste de maire. »

Annie Duval-Petrix

Cet article Alain Fillon ne briguera pas un 7ème mandat à la mairie de Luray est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Foire de Diane : quel succès !

Petite nouvelle dans le département, la Foire de Diane a prouvé dès sa première édition qu’elle a tout d’une grande et un bel avenir devant elle.

Une première plus que réussie pour la Foire de Diane le week-end dernier à Anet, avec plus de 11 000 entrées. Malgré un temps mitigé, les visiteurs sont venus en nombre pour découvrir cette première foire autour de l’habitat, de l’auto, du plein-air, du camping-car, de l’artisanat, de la gastronomie, du bien-être, de la chasse et de la pêche et du bio. Une centaine d’exposants enchantés d’avoir participé et qui, sans hésiter, reviendront l’année prochaine. « Je ne pensais pas que l’on aurait autant de monde pour une première et en plus avec ce temps » déclare Benoît Drouard, gérant de l’entreprise O’Ben Evénements, à l’origine de cette manifestation. Les visiteurs sont venus de toute l’agglomération, mais aussi des départements limitrophes, certains ont même fait plus de 50 km pour s’y rendre. Les animations ont aussi eu un beau succès, avec la participation de plus de 3 000 enfants sur le week-end. Benoît Drouard est heureux d’annoncer qu’il y aura bien une deuxième édition et remercie fortement la ville d’Anet pour sa confiance, les exposants qui ont joué le jeu pour ce lancement et bien-sûr son équipe de bénévoles.

Charlyne Didelot

Cet article Foire de Diane : quel succès ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Anaïs Ghesquière devient Miss Pays de Dreux 2019

Une belle soirée dans l’univers des « Miss » a eu lieu le vendredi 27 avril au CinéCentre de Dreux. L’organisatrice, Stéphanie Talata, peut être fière de l’élection de Miss Pays de Dreux qui a conquis le public. Camille Cerf, Miss France 2015 était présente et membre du jury, entourée de plusieurs élus de Dreux. Les six candidates ont défilé dans différentes tenues, les traditionnelles robes de soirée, en maillots de bain et en costumes de super-héroïnes. Plusieurs anciennes Miss étaient présentes et ont grandement contribué à l’événement. « Nous sommes une grande famille ! » déclarait Stéphanie Talata lors de la soirée. A l’entracte, les spectateurs ont pu mettre leur vote dans l’urne du jury, pendant que Camille Cerf se prêtait au jeu des photos et dédicaces. Le jury a ensuite délibéré et comptabilisé les nombreux votes. C’est ainsi que Pauline Pichot est devenue 2ème Dauphine, Laetitia Assaf 1ère Dauphine et Anaïs Ghesquière Miss Pays de Dreux 2019. En route maintenant pour Miss Eure-et-Loir !

Charlyne Didelot

Cet article Anaïs Ghesquière devient Miss Pays de Dreux 2019 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un week-end « Saveurs et jardins » à Gambais

La 4ème édition du Salon Saveurs et Jardins, s’est déroulée le week-end dernier, au château de Neuville, à Gambais. Un cadre particulièrement apprécié par les visiteurs, qui en ont profité pour découvrir cette belle bâtisse, d’ordinaire non visible. La météo a tout de même été assez mitigée pendant ces deux journées, parsemées de pluie, de vent et d’un peu de soleil. « Le temps n’est pas au rendez-vous, mais rien que pour le superbe accueil des organisateurs, je reviendrai l’année prochaine » déclarait une exposante. L’association La Voix de Gambais est aux petits soins pour ses exposants et ses visiteurs, la bonne ambiance était bien présente. « On sent que les gens se motivent de plus en plus à sortir, même si le temps n’est pas excellent » précise l’un des membres de l’association. Des gourmandises, des fleurs, des arbustes, des créations en bois, il y avait de quoi ravir les visiteurs, qui sans aucun doute reviendront l’année prochaine.

Charlyne Didelot

Cet article Un week-end « Saveurs et jardins » à Gambais est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une 20ème édition réussie pour les Courses des Cinq Moulins

Si le temps était incertain, l’engouement et l’attachement des coureurs pour les Courses des Cinq Moulins ne l’étaient pas en ce dimanche 28 avril 2019.

Pour leur 20ème édition, les Courses des Cinq Moulins ont réuni plus de 430 sportifs. « C’est un peu en deçà de l’année dernière, précise Jacques Girard, organisateur, mais nous sommes très satisfaits, d’autant plus que plusieurs autres courses étaient organisées dans le département ce même week-end ». Ils étaient 120 participants à avoir choisi le parcours de 4.5 km, 193 sur celui de 10 km et 124 personnes à se lancer à l’assaut du semi-marathon. Comme chaque année, les deux dernières courses, le 10 et le 21 km, sont qualificatives pour les Championnats de France. Les meilleurs se sont surpassés puisque trois records ont été battus. Un seul a résisté, à une seconde près, celui du semi-marathon. L’ambiance et les encouragements étaient au rendez-vous, notamment dans la côte qui précède la ligne d’arrivée, où les coureurs ont pu compter sur les acclamations du public pour puiser les dernières forces nécessaires à la fin de la course. L’organisation de chaque édition est désormais bien huilée, mais sans le soutien des partenaires fidèles et nouveaux rien ne serait possible. « Nous sommes touchés de retrouver chaque année la centaine de bénévoles, mobilisée pour cette course. C’est un bonheur et une force indispensable pour cet événement, tout comme le soutien de nos partenaires locaux. Merci à tous » déclarent les organisateurs. Déjà tournés vers la 21ème édition, l’association des Cinq Moulins et le DAC Athlétic Club espèrent accueillir encore de nombreux adeptes.

Manon Brousseau

Cet article Une 20ème édition réussie pour les Courses des Cinq Moulins est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Mai 2019
LMMJVSD
1345
678912
1314161819
212223242526
2728293031