Actu 28

29 mars 2019

RTV 95.7 Podcast : La Chronique des Possibles

100ème Chronique des Possibles !!

S'abonner gratuitement

Très beau succès du salon de l’habitat d’Evreux

Le salon de l’habitat, décoration et aménagement a connu un véritable succès. Près de 7000 visiteurs sont allés à la rencontre des soixante-dix exposants présents et de la célèbre Valérie Damidot.

La vingt-huitième édition du salon de l’habitat, décoration et aménagement d’Évreux, qui se déroulait du 15 au 17 mars au Cadran, a rencontré un véritable succès. « Nous avons frôlé la barre des 7.000 visiteurs contre 4.500 à 5.000 les années précédentes », explique Amélie Noël, responsable de Aris Événements et organisatrice de la manifestation. « Dès le vendredi, nous savions que la tendance allait tourner. Valérie Damidot, l’ex-animatrice de l’émission D&CO, était présente toute la journée du samedi. Celle qui a relooké des dizaines d’appartements pendant de nombreuses années n’a pas été avare de ses conseils. « Elle a fait plus que son job, selfies, dédicaces, moments de convivialité avec le public mais aussi avec les exposants en rendant une visite amicale à tous les stands du salon », détaille Amélie Noël. Si les visiteurs étaient venus chercher des idées à la découverte de nouvelles tendances déco, ils se sont laissés séduire par la richesse et la diversité des propositions. Les échanges ont été fructueux et nombre d’exposants sont partis avec un beau carnet de commandes. Organisateurs, visiteurs et exposants ont été satisfaits de cette édition 2019. La remballe à peine terminée, Amélie Noël est sur le pont pour préparer la 29ème édition. « Je cherche qui sera la prochaine personnalité invitée de notre salon de l’habitat, décoration et aménagement 2020… surprise ! ».

Annie Duval-Petrix

Cet article Très beau succès du salon de l’habitat d’Evreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

O’BEN Événements relance le salon auto et moto à Évreux

L’entreprise O’BEN Événements organise un salon auto et moto, le samedi 6 et le dimanche 7 avril prochains, à la Halle des Expositions d’Évreux.

Après neuf années d’absence, le salon auto et moto revient sur la ville d’Evreux, grâce à Benoît Drouard, responsable de O’BEN Événements. Une manifestation qui manquait, puisqu’une trentaine de marques seront présentes pour cette nouvelle édition. Lors de ce week-end, ce seront essentiellement des véhicules neufs qui seront exposés. Des automobiles, mais aussi des motos, avec six marques présentes sur le salon. Dans le secteur motos, il sera possible de retrouver la mythique Harley Davidson, mais aussi des motos électriques, des SSV, des engins à mi-chemin entre le buggy et le quad. Il y aura d’ailleurs des quads, des scooters et des vélos électriques. Du côté des automobiles, il y aura de tout, pour tous et à tous les budgets. Des marques premium mais aussi des marques accessibles. Des voitures sans permis, des électriques, des hybrides, au total plus de cent cinquante véhicules neufs exposés dans les 3700 m² de la Halle des Expositions. D’autres seront installés à l’extérieur, avec la possibilité pour certains de faire des essais sur ces voitures et peut-être découvrir la conduite d’une hybride ou d’une électrique. Les professionnels de l’automobile seront présents pour faire découvrir des nouveautés, apporter leurs conseils et proposer des offres spéciales pour le salon. Il sera tout à fait possible de passer la journée sur le salon, puisqu’une salle de restauration et un bar seront mis à disposition pour les deux jours. Laura et Pierre-Antoine Mulot, gérants de la boutique cave à vin, épicerie et table d’hôte « Les Domaines qui montent » à Évreux, feront partie de l’événement en proposant de quoi se restaurer et une jolie sélection de vins à déguster. Un animateur et de la musique sont au programme pour parfaire à ce week-end. Des entrée pour le salon sont à remporter, pour savoir où et comment, direction la page Facebook de la manifestation « Salon auto moto Évreux ».

Charlyne Didelot

Cet article O’BEN Événements relance le salon auto et moto à Évreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les andrésiens appelés aux urnes dimanche 12 mai

A la suite du décès brutal de Serge Masson, maire, le 19 février dernier, les andrésiens seront appelés aux urnes dimanche 12 mai. Le préfet a souhaité des élections complètes.

C’est une liste de 24 conseillers qui se présentera aux suffrages, dimanche 12 mai, et 19 mai en cas de second tour. L’opposition, conduite par Claire Loust, sera présente pour ce scrutin. Il n’a pas été question des élections au conseil municipal du 22 mars, mais de vote du compte administratif 2018 et d’un débat d’orientations budgétaires pour 2019. Ils ont approuvé le compte administratif 2018, qui présente un excédent de clôture de 1 234 781 € en fonctionnement, et un déficit de 205 360 € en investissement. Compte tenu des restes à réaliser, l’excédent global de clôture s’établit à 835 168 €. Marie-Martine Coursin, maire par intérim, a rappelé que le débat d’orientations budgétaires était obligatoire pour les communes de plus de 3 500 habitants. Au dernier recensement de janvier 2019, la ville comptait 4 099 habitants. Le maire a lancé le débat précisant « que le budget 2019 allait être impacté par la prise de la compétence enfance-jeunesse par la commune au 1er janvier, et par une diminution de la dotation globale de fonctionnement (DGF), à la suite de la fusion avec l’Agglo d’Evreux ». Les chiffres font apparaître une baisse de l’encours de la dette communale qui passe de 1 651 000 € en 2017 à 1 455 000 € en 2018. Les taxes locales n’augmenteront pas en 2019, comme les élus s’y étaient engagés. Les investissements prévus seront engagés pour les dossiers ayant obtenu un accord. Parmi les dépenses, le déploiement de la vidéo protection sera réalisé en 2019. « L’enjeu sera de continuer à maîtriser les charges de fonctionnement, tout en maintenant la qualité des services pour les habitants, de soutenir nos associations tout en maîtrisant leur enveloppe » a précisé Marie-Martine Coursin. Parmi les autres délibérations, les élus ont autorisé le maire à signer une convention avec les Authieux, commune voisine, ouvrant l’accueil de loisirs aux familles du village, « aux conditions tarifaires andrésiennes ». Ils ont également voté la création d’un poste à plein temps pour renforcer le service enfance-jeunesse.

M Ta Ville

Cet article Les andrésiens appelés aux urnes dimanche 12 mai est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les 5èmes « Rêveries d’Evreux » s’annoncent prometteuses

L’association « Viens dans ma bulle » organisera du jeudi 18 au samedi 20 avril la 5ème édition des « Rêveries d’Evreux » au parc de Trangis, à Evreux. Un festival qui avait attiré plus de 2 000 spectateurs l’an dernier.

« L’un des objectifs de notre association est d’organiser un festival de spectacles vivants dans un lieu temporaire, pour proposer aux habitants d’Evreux et de ses alentours un spectacle de qualité : musique, théâtre, chanson, humour dans un espace de dimensions humaines, de 50 à 400 places » précise Jean Manhes, président de l’association. L’ambiance très particulière du chapiteau (chauffé), permet une grande proximité avec les artistes, car c’est l’endroit où les troupes de scène passent et s’arrêtent et peuvent échanger avec le public. Les organisateurs sont très attachés à la « structure chapiteau », tout à fait dans l’esprit du festival. « Depuis l’origine, nous avons la volonté d’aller chercher des publics éloignés et exprimer des intentions de valeurs humanistes. Cette année, nous allons aménager un espace pour accueillir une dizaine de places pour que des personnes handicapées puissent assister au spectacle » ajoute le président de « Viens dans ma bulle », qui est allé à la rencontre des acteurs associatifs et sociaux du territoire. Pour leur programmation, les organisateurs peuvent également compter sur la participation de troupes et d’artistes de qualité, rencontrés par exemple au festival d’humour de Villard-de-Lans ou au festival d’Avignon. Hors programmation, un spectacle sera proposé cette année aux enfants des centres de loisirs d’Evreux, Gravigny et Grossoeuvre. « Au-delà du plaisir que nous partageons ensemble, nous sommes fiers d’être reconnus aujourd’hui par des partenaires sociaux comme par des acteurs de l’éducation artistique et culturelle, dans l’esprit des mouvements d’éducation populaire » ajoute Jean Manhes.

M Ta Ville

LE PROGRAMME 2019  
Jeudi 18 avril :
– A 19h30 : « Pourquoi les poules préfèrent l’élevage en batterie », une conférence d’une extrême drôlerie animée par le professeur Rouger, prolongée par un concert de jazz.
Vendredi 19 avril
– A 19h30 : « Leurre de vérité », un étonnant spectacle d’illusionniste de Luc Apers, un mentaliste époustouflant.
– A 21h30 : « Le bois dont je suis fait », un petit bijou de comédie familiale avec Nicolas Devert et Julien Cigana.
Samedi 20 avril
– A 20h30 : « les femmes savantes », avec la compagnie du Détour, une pièce originale de Molière revisitée dans un spectacle caustique, acide et résolument drôle.

Tarifs : 1 spectacle jeudi, vendredi ou samedi : 16 €; une soirée complète : 25 €. Pass pour les 5 spectacles : 55 €. Billetterie en ligne : http://www.lesreveriesdevreux.fr

Cet article Les 5èmes « Rêveries d’Evreux » s’annoncent prometteuses est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le musée des instruments à vent, témoin du passé local

Classé « Musée de France », le musée des instruments à vent abrite de très nombreuses pièces rares et des collections uniques en France. Le savoir-faire des facteurs d’instruments, du 17ème siècle à nos jours, est exposé dans ses vitrines.

Longtemps géré par la commune, le musée est désormais sous la compétence de l’Agglomération d’Evreux, portes de Normandie (EPN). Une délibération du conseil municipal de La Couture-Boussey, en date du 8 mars 2019, transfère à l’EPN « Le musée des instruments à vent et tous les biens meubles qui lui sont rattachés (hors collections) ». Responsable de la gestion du musée, c’est donc l’Agglo qui va « faire vivre » ces collections remarquables de flûtes, de hautbois, de clarinettes datant du 18ème siècle à nos jours et assurer leur rayonnement. Outre les richesses exposées dans ses vitrines, le musée, c’est aussi une histoire qui a marqué la vie économique et artistique de la commune, berceau de la facture des instruments à vent, du 17ème à nos jours, où subsistent encore des sociétés perpétuant des traditions ancestrales, à l’image de la société Marigaux, spécialisée dans la facture de hautbois, ou Hérouard et Bénard, fabricant d’accessoires d’instruments. « Nous sommes loin de l’époque, du 18ème siècle, où la facture d’instruments faisait vivre la moitié de la population active du village et du bassin de vie alentour et ce, jusqu’en 1950 » se souvient un facteur d’Ezy-sur-Eure. Outre les 250 instruments exposés au musée, on y trouve aussi les machines et les outils, témoins de cette formidable aventure économique, qui avait conduit les ouvriers luthiers à créer ce musée, en 1888. La visite permet aussi de feuilleter une page d’Histoire, revisitant les grandes dynasties des facteurs d’instruments installés dans le village, en particulier les Hotteterre, qui fabriquaient des instruments pour les musiciens de la cour du roi, au 17ème siècle. Emanuele Marconi, directeur et responsable scientifique des collections, a été recruté en décembre dernier. Spécialiste des instruments, il entend donner un nouveau souffle à la structure. « Nous allons continuer de proposer les ateliers et les visites qui rencontrent un beau succès depuis plusieurs années. Pour la saison 2020, nous avons un programme beaucoup plus ambitieux, notamment avec des concerts en relation avec le musée et les instruments à vent ». M Ta Ville Les manifestations à venir. Mardi 3 avril. Journées Européennes des Métiers d’Art, « histoires de familles, histoires d’entreprises ». Samedi 6 avril. Rencontre avec l’entreprise Marigaux. Concert baroque à la Ferme des luthiers. Ateliers enfants. Mercredi 10 et jeudi 18 avril (5/7 ans) ; jeudi 11 et mercredi 17 avril (8/11ans) Atelier famille. « De cuivre et d’agent » samedi 13 avril. Réservations indispensables. Nuit des musées. Samedi 18 mai à partir de 14h. Visite de la ville ; visite guidée des collections, conférence ; concert (payant) à l’église. Sur réservation de préférence. Musée des instruments à vent. Ouvert du mardi au samedi de 9h à 12h30 et de 13h45 à 18h.

M Ta Ville

Cet article Le musée des instruments à vent, témoin du passé local est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Saint-Clair Automobiles : en route vers l’hybride !

La concession Saint-Clair Automobiles sera présente les 6 et 7 avril, au salon auto et moto d’Evreux qui se déroulera à la Halle des Expositions.

Installée dans ses nouveaux locaux depuis 2016, la concession propose des véhicules de la marque Kia depuis fin 2014 et Suzuki depuis début 2017. Ces deux marques seront bien représentées lors du salon, avec une douzaine de voitures Kia et une dizaine chez Suzuki. « La particularité de la concession est son engagement dans les véhicules hybrides, de plus en plus demandés » constate le responsable du site, Laurent Reverdy. « Les constructeurs sont tous orientés vers les véhicules hybrides, tout en développant les gammes en électriques » précise Franck Gampelaere, chef des ventes de la concession. Actuellement, c’est la e-Niro électrique de chez Kia et ses 455 kilomètres d’autonomie qui rencontre un franc succès. Bientôt, la Kia Soul fera son entrée dans l’électrique, avec une autonomie d’environ 400 kilomètres. Du côté de chez Suzuki, l’objectif est de ne proposer que de l’hybride d’ici septembre. Un challenge ambitieux pour une marque qui n’existait plus depuis cinq ans sur Evreux, mais qui n’effraie pas l’équipe de la concession Saint-Clair. « Nous proposons des essais aux clients qui ne connaissent pas les véhicules hybrides ou électriques » ajoute le chef des ventes. Il est possible de tester une voiture hybride pendant une à deux heures et une électrique pendant une demie journée, afin de bien s’approprier le véhicule et découvrir une conduite différente de celle que beaucoup pratiquent. « Il est vrai que les propriétaires de voitures hybrides s’y retrouvent au niveau de la consommation et sont souvent des personnes sensibles à l’écologie » précise Franck Gampelaere. Côté budget, il est possible de trouver un véhicule Kia entre 10 000 et 57 000 €, du côté de chez Suzuki, la fourchette est plutôt de 10 000 à 30 000 €. Même si les prix gonflent avec l’hybride, les ventes sont fructueuses avec environ sept cents voitures vendues à l’année pour les deux marques. Une nouvelle génération d’automobiles à découvrir au salon auto et moto d’Evreux, ou aux portes ouvertes de la concession les 15 et 16 juin prochains.

Charlyne Didelot

Cet article Saint-Clair Automobiles : en route vers l’hybride ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Pierre Ménès, ambassadeur de GLASS EXPRESS, à Evreux le 12 avril !

En voilà deux qui se sont bien trouvés ! Pierre Ménès connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, a récemment déclaré qu’il était fatigué d’entendre les mêmes publicités depuis des années des mêmes géants du vitrage automobile. Et devinez quoi, il a choisi une société Ebroïcienne pour rétablir l’équilibre ! La société Glass Express, dont le siège se trouve à Gravigny et qui rayonne dans toute la Haute-Normandie, en Eure et Loir et en Ile de France, va voir ses couleurs portées bien haut par ce trublion du PAF. Il accompagnera la société Glass Express dans toutes ses campagnes publicitaires tout au long de 2019. Chroniqueur sportif oblige, Pierre Ménès viendra à la salle Omnisport d’Evreux le vendredi 12 avril au match ALM Basket contre l’équipe de Poitiers. S’en suivra une interview et une séance de dédicaces accessibles à tout le public. ALM Basket dont d’ailleurs un des partenaires principaux se trouve être… Glass Express ! Son Président Samuel Brigantino nous a déclaré à cette occasion : « Evreux est la ville où tout a commencé pour nous, si nous pouvons participer en retour au dynamisme de celle-ci, cela sera toujours fait avec plaisir. » Une belle soirée sportive s’annonce le 12 avril, venez nombreux soutenir votre ville !

Charlyne Didelot

Cet article Pierre Ménès, ambassadeur de GLASS EXPRESS, à Evreux le 12 avril ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La concession GHV Evreux a le vent en poupe

Idéalement installée depuis vingt ans à l’entrée d’Evreux, à Angerville-la-Campagne, la concession GHV Evreux vit ses heures de gloire. Récompensée pour son exigence de qualité et de performance, elle vient d’être promue FordStore.

Après avoir été distinguée, avec mille autres concessions, par le prix des Meilleurs Distributeurs Automobiles de France 2018 par le magazine Auto-Plus et Statista parmi 14000 distributeurs, la concession GHV Evreux continue sur sa lancée. C’est dans ce même esprit de qualité de conseil, de mise en valeur de l’offre et de satisfaction globale des clients que s’inscrit la philosophie du FordStore, dont Luc Lamy, le directeur, vient d’obtenir l’autorisation d’ouverture. Considéré comme la représentation la plus aboutie de la marque, ce concept suppose de disposer de la superficie et de la zone de chalandise suffisantes à l’exposition exceptionnelle des véhicules de la marque. Les nouvelles technologies sont au centre du FordStore avec un mur digital de neuf écrans géants en haute définition, une table tactile et un Ipad. Leur objectif ? Offrir une nouvelle vision de l’univers Ford. Ces outils permettent aux clients de découvrir toute la gamme de la marque, de visualiser le modèle souhaité, ses teintes, versions, motorisations et équipements de série ou en options disponibles. Une expérience personnalisée et séduisante pour les futurs acheteurs qui restent cependant guidés par une équipe commerciale de qualité. Outre les nouvelles technologies, les clients peuvent découvrir les véhicules dans des espaces dédiés à leur mise en valeur. Ainsi, un salon luxueux abrite les produits haut de gamme comme les modèles « Vignale », alors que d’autres espaces thématiques proposent des SUV, monospaces et autres catégories de véhicules. Conçu comme un écrin, le FordStore a également pour objectif de sublimer la Mustang Bullitt, en édition spéciale pour le 50e anniversaire de la mythique Mustang. Un avenir qui semble placé sous de bons auspices pour Luc Lamy et ses équipes dont la priorité absolue reste la satisfaction de leur clientèle, qu’elle soit de professionnels, grâce à une large gamme de véhicules utilitaires ou sociétés, ou de particuliers.

Manon Brousseau

Cet article La concession GHV Evreux a le vent en poupe est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Foire Expo Évreux

Après avoir été en stand-by pendant 28 ans, la foire d’Evreux va connaître la deuxième édition de sa renaissance. Organisée par Amélie Noël, la manifestation se déroulera les 20, 21 et 22 septembre à la Halle des expositions d’Evreux et sur le pré du Bel Ebat. « Cette année, le thème sera la Bretagne », confie l’organisatrice. De nombreux exposants sont attendus : commerçants, camelots, artisans, habitat, vente à domicile, Hifi… En extérieur, auto, moto, caravaning, plein air et jeux pour enfants seront proposés par O’Ben Evénements », rappelle Amélie Noël. Les amateurs pourront déguster les spécialités bretonnes : crêpes, galettes, Kouign-Amann et autres douceurs tout en profitant des animations organisées sur les trois jours. « Les associations bretonnes d’Evreux, de Dreux et de Caen feront des démonstrations et des défilés. L’entrée sera gratuite », indique Amélie Noël. Save the date.

Annie Duval-Petrix

Cet article Foire Expo Évreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un amour sans faille pour l’ALM Evreux Basket

La société d’économie mixte sportive ALM Evreux Basket, existe depuis 1987, plus de trente ans que l’engouement pour le basket ne cesse de grandir à Évreux.

L’ALM Évreux Basket est l’un des rares club à avoir toujours participé aux championnats. Le club de deuxième division, avec son équipe Pro B, est sur le terrain de septembre à mai, voire juin. Les dix joueurs de l’équipe s’entraînent deux fois par jour avec leur coach Fabrice Lefrançois et jouent un match à domicile puis un match à l’extérieur sur les mois de championnats. « Nous gérons toute l’organisation de l’équipe Pro B et nous organisons aussi des manifestations extérieures » raconte Elsa Toffin-Danflous, directrice de l’ALM Evreux Basket. Une rencontre a été proposée à des élèves du lycée Aristide Briand, avec des joueurs américains, afin qu’ils puissent échanger en anglais. « Nous nous servons des valeurs positives du sport, on considère que nous avons aussi un rôle social auprès des jeunes » ajoute la directrice. Le basket étant le sport numéro un à Evreux depuis de longues années, le club a toujours l’envie de donner le maximum pour que l’engouement reste. « Le budget est faible pour la division mais on fait ce que l’on peut et on essaye d’être dans le top 8, pour le moment nous sommes en 13ème position » explique Simon Billaux, chargé de communication. Chaque rencontre rassemble tout de même plus deux mille personnes, dans la salle omnisports d’Évreux, réputée pour sa très bonne ambiance. Une ambiance également due au club de supporter de l’ALM Evreux Basket, « 6ème homme », toujours présent pour encourager les joueurs. En plus d’une équipe professionnelle, l’ALM Evreux Basket c’est aussi un centre de formation pour de jeunes talents détectés à travers le pays. Agréé par le Ministère des Sports, le centre a pour mission de former les jeunes vers le plus haut niveau, avec au minimum une formation de quatre ans. Actuellement, dix-huit jeunes entre 15 et 21 ans sont inscrits au centre, certains viennent même de Guadeloupe. De futurs professionnels que les amoureux du basket pourront peut-être découvrir dans quelques années dans l’équipe Pro B du club.

Charlyne Didelot

Cet article Un amour sans faille pour l’ALM Evreux Basket est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’association « Asperger-Accueil » va éditer un livre

Domiciliée à Evreux, l’association Asperger-Accueil propose des thérapies de groupes dédiées aux autistes sans déficience intellectuelle, résidant en Normandie et dans les départements limitrophes.

En 1943, le docteur Hans Asperger avait identifié chez plusieurs enfants, des troubles de comportement proches de l’autisme, présentant néanmoins un développement normal de l’intelligence et du langage. « Notre association a été créée il y a 10 ans et elle organise des prises en charge des personnes concernées, notamment en organisant des rencontres mensuelles à Evreux, qui permettent aux familles de se rencontrer, de parler entre elles, de recevoir des aides et des prises en charge. Des ateliers sont organisés pour travailler sur la communication et pour trouver des réponses aux perturbations que connaissent ces personnes, entraînant un handicap, notamment dans la vie sociale. Il est important qu’elles puissent poursuivre leur scolarité ou leurs études en milieu ordinaire. Ils n’ont leur place, ni en instituts, ni en unités psychiatriques » assure Isabelle Letellier, présidente de l’association, estimant que peu de prises en charge sérieuses et adaptées étaient proposées dans la région. L’association Asperger-Accueil a mis en place des thérapies de groupes encadrées par une neuropsychologue comportementaliste et cognitive et une éducatrice spécialisée, auxquelles participent une soixantaine de personnes. « Nous proposons également un atelier d’art thérapie/art plastique, animé par un artiste plasticien. Il permet de valoriser les participants tout en favorisant les relations sociales et l’estime de soi. Les travaux peuvent être exposés, comme ce fut le cas à l’hôtel de ville ou au conseil départemental » ajoute Isabelle Letellier. Asperger-Accueil termine actuellement un projet unique avec les enfants, les adolescents et les adultes participant aux ateliers d’art-thérapie. Il s’agit d’un livre album jeunesse tout public, qui est le fruit de la collaboration entre tous les participants. « Il permettra de faire connaître ce type d’autisme et il véhiculera un message d’inclusion en abordant la différence et le vivre ensemble. Les textes, de courtes histoires dont l’action part de la ville d’Evreux, sont écrits et nous finalisons actuellement les illustrations. Nous devons réaliser la maquette avant l’été » poursuit la présidente, qui lance un appel aux sponsors pour pouvoir éditer, puis vendre cet ouvrage. Tous les enfants ayant participé à l’élaboration du livre et tous les donateurs seront cités dans l’album. La ville d’Evreux a fait savoir qu’elle participerait à ce projet.

M Ta Ville

Cet article L’association « Asperger-Accueil » va éditer un livre est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le club auto miniatures va souffler ses 20 bougies

Créé en 1999 par Chedly Hadj-Kacem, le club auto miniatures est l’une des associations les plus impliquées dans la vie de la commune, une ville étroitement associée à l’histoire de l’automobile et de la miniature.

Ivry-la-Bataille est la ville natale de Charles-Henri Brasier. Né en 1864, l’industriel est le cofondateur des automobiles Richard-Brasier, qui obtiennent de nombreuses victoires en courses automobiles dans les années 1900. C’est également à Ivry que prospère l’entreprise Solido, spécialisée dans les miniatures réalisées au 1/43ème. Dans les années 60/70, la société emploiera plus de 300 personnes, sans compter le travail à domicile et les « ateliers Solido » dans les maisons d’arrêt du secteur. « Tous les collectionneurs connaissent Solido et l’incroyable collection de miniatures, d’abord militaire, puis automobile, que cette société a réalisée. Au niveau du club, nous avons beaucoup fait appel à eux pour produire des miniatures à tirage limité, superbes, que nous réservions à nos membres » se souvient Chedly Hadj-Kacem. Le club auto miniatures s’est toujours présenté comme un lieu de rassemblement et d’échanges pour les collectionneurs de miniatures. « Nous avions plus de trente adhérents à la création de notre association mais volontairement, nous avons réduit la voilure et nous ne sommes plus qu’une douzaine de membres, tous très impliqués dans le fonctionnement de notre club » précise le président. De fait, le club auto miniatures a aujourd’hui un rayonnement qui dépasse très largement les limites de la ville, avec des bourses aux miniatures et aux collections qui attirent des collectionneurs qui viennent souvent de loin, pour dénicher la miniature ou la pièce détachée qui leur manque. « Internet existe aujourd’hui mais nous ne sommes que très peu impactés. Les collectionneurs aiment voir et toucher ce qu’ils achètent et surtout, échanger avec d’autres passionnés, peu avares de conseils. Comme les précédentes, notre 20ème bourse aux miniatures a affiché complet et nous avons dû refuser du monde » souligne Chedly Hadj-Kacem. Le club fêtera « avec éclat » ses 20 ans d’existence le 19 septembre prochain, lors de la 11ème fête de la locomotion ancienne. « Ce n’est pas tout à fait un hasard si nous avons choisi cette date. Notre club a largement participé à la création de cette manifestation et chaque année, tous nos membres sont sur le pont pour accueillir les 200 propriétaires de véhicules qui viennent pour y participer. Cette fête est devenue un élément phare de la vie Ivryenne et nous tenons à y apporter tout notre soutien » ajoute le président du club auto miniatures. Un club qui depuis une quinzaine d’années, est aussi une véritable « locomotive », pour le Téléthon de la vallée.

M Ta Ville

Cet article Le club auto miniatures va souffler ses 20 bougies est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Mars 2019
LMMJVSD
23
46910
1112151617
1922
2627283031