Actu 28

14 mars 2019

Les globe-trotters organisent une exposition avant de repartir

Isabelle et Bruno Frébourg sont actuellement en Normandie. Avant de repartir poursuivre leur périple autour du monde, ils présenteront une exposition de leurs aventures.

Depuis leur départ d’Ezy-sur-Eure en avril 2006, ils ont parcouru la bagatelle de 140 000 kilomètres sur leurs bicyclettes lourdement chargées. « A l’approche de la cinquantaine, vous avez tout lâché pour vivre l’aventure de vos rêves. Bravo ! » écrivait un de leurs amis sur leur live d’or. Démarré en Europe, leur périple a été particulièrement étonnant, souvent difficile, dans les nombreux pays traversés, en Afrique du Sud, en Chine, au Japon, aux Etats-Unis, en Australie… Partis sans un gros budget, ils ont fonctionné à l’économie, dormant sous la tente ou partout où on acceptait de les héberger, parfois dans des endroits improbables comme des stations-services, des postes de police, des églises… Côté alimentation, ils ont pu compter sur la gentillesse des gens qu’ils rencontraient, mais également sur les stocks de produits périmés que les commerçants leur donnaient. A court d’eau potable, ils ont parfois bu l’eau des rivières ou des mares, sans jamais tomber malades ! « Je crois que désormais, nous sommes immunisés contre tout » confiait récemment Bruno. En tout cas, ils ont réalisé cette aventure exactement comme ils l’entendaient, à leur rythme, en privilégiant la découverte des peuples et des cultures dans les pays traversés. Ils ont fait des rencontres étonnantes, découvert un patrimoine exceptionnel et tenu un véritable carnet de voyage dont ils envoient le compte-rendu chaque semaine, aux abonnés de leur site www.roueslibres.net. De superbes photos illustrent leurs envois. La dernière année passée sur les routes d’Amérique du Sud a été physiquement éprouvante pour eux, notamment en raison de l’altitude rendant leur progression difficile. Dans leur dernier billet, Isabelle et Bruno laissaient entendre qu’après la « saison » 2019/2020, l’aventure pourrait se terminer pour eux, mais rien n’est sûr… Il sera d’autant plus intéressant d’échanger avec eux lors de l’exposition photo « ça roule », qu’ils organiseront du 29 mars au 3 avril, à l’espace de la Mère Michel, à Saint-André-de-l’Eure. Leurs photos, souvent prises « à vif », sont d’une grande qualité, ils ont pu réaliser des tirages 40/60 centimètres avec un encadrement alu, qu’ils vendent dès à présent à ceux qui se passionnent pour leur aventure . Pour ceux qui préfèrent la tradition du papier à l’écran de l’ordinateur, ils vendent également une version papier très soignée, de leur aventure 2018 et des précédentes. Isabelle et Bruno repartiront au Chili juste après l’exposition. Leurs lourdes bicyclettes les attendent là-bas, pour rouler vers l’argentine et vers le brésil.

M Ta Ville

Cet article Les globe-trotters organisent une exposition avant de repartir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un deuxième défilé Mère et Fille by Arcadia

Emilie Pourvu, accompagnée de sa mère, a organisé un deuxième défilé de mode, le jeudi 7 mars, au Manège de Tilly, à Évreux.

La première édition qui a eu lieu au mois d’octobre l’année dernière, avait rencontré un beau succès avec 350 personnes présentes et s’était déjà déroulée au Manège de Tilly. Cette année, plus de 650 personnes sont venues assister à ce défilé pour la collection Printemps/Été. « Je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait autant de monde » confie Emilie Pourvu, qui avait invité ses clients et ceux de la concession Mercedes-Benz Davis 27 d’Évreux, partenaire de l’événement. C’est donc au sein du Manège de Tilly que la soirée s’est déroulée, sous la houlette du directeur artistique du lieu Frédéric Mouquet. Le Manège de Tilly accueille tous types d’événements toute l’année pendant lesquels il propose des numéros comme ceux présentés pendant le défilé. Christine, qui fait partie de l’équipe du Manège de Tilly a interprété un show de tissu aérien ou tissu acrobatique que l’on retrouve souvent dans l’univers du cirque. La chanteuse et DJ, Ortal, était également présente pour illuminer la soirée de sa très belle voix. Le speaker Frédéric Doazan, spécialiste dans le coaching bilingue français/anglais en prise de parole en public, en management ou encore en média training, a animé le défilé et présenté les différentes marques représentées : Tommy Hilfiger, Ralph Lauren, Armani, Max Mara, Vila ou encore les jeans de chez Liu Jo. Des vêtements portés par plusieurs mannequins femmes et hommes, engagés pour l’occasion. L’entreprise Le Domaine qui monte était aussi de la partie et proposait un espace restauration avec du vin et des planchas de charcuterie. Emilie Pourvu a offert le champagne et les petits fours à ses invités pour clôturer cette belle soirée. A l’origine, la jeune femme a eu pour ambition de lancer une vraie dynamique en centre-ville, afin d’atténuer la morosité de certains commerçants et habitants. « Il y a un potentiel énorme à Evreux, des personnes veulent croire en notre centre-ville mais si on ne se bouge pas, on peut faire mourir son commerce » explique Emilie Pourvu, heureuse de pouvoir proposer une sortie qui change d’ambiance. « Si on pouvait tous être passionnés par notre travail et le partager avec nos clients » conclut-elle.

Charlyne Didelot

Cet article Un deuxième défilé Mère et Fille by Arcadia est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Des travaux d’envergure autour de la gare de Bueil

La construction d’un pôle multimodal autour de la gare SNCF est évoquée depuis plusieurs années. Les travaux ont enfin démarré et devraient durer 6 mois environ.

Le chantier d’aménagement du quartier de la gare de Bueil est un vaste projet, qui va coûter près de 1,5 million d’euros. « La Région Normandie va financer à hauteur de 75% et nous aurons une aide de l’Etat. La part communale s’établit à environ 25% du montant global mais le projet ayant subi des réactualisations à la hausse, nous espérons avoir des subventions complémentaires » souligne Michel Cither, maire de Bueil. Les travaux vont permettre de créer plus de 90 places de parking, de l’autre côté du pont SNCF, face au musée du cinéma Jean Delannoy. « Compte tenu de l’aide apportée par la Région, le stationnement sera gratuit. Ce parking sera également utile au musée du cinéma car les visiteurs pourront y stationner dans de bonnes conditions, le samedi et le dimanche » ajoute le maire. L’opération prévoit le réaménagement du parvis de la gare, même si le bâtiment, propriété de la SNCF, restera en l’état. Cependant, les abords vont être modernisés avec un rond-point et une route dédiée au service d’autocars et l’installation de deux bornes de recharge pour véhicules électriques. Les trottoirs seront élargis au niveau du pont pour permettre un accès plus sécurisé aux voyageurs. Même modernisée, la gare de Bueil continuera de faire débat chez les voyageurs qui sont face à un véritable « mur tarifaire » pour se rendre à Paris. « Environ 400 usagers prennent le train chaque matin pour se rendre à Paris. Beaucoup le prennent à la gare de Bréval, distante de seulement 7 km de Bueil, car elle bénéficie du tarif de la carte orange, qui s’élève à 75 €. L’abonnement Bueil-Bréval leur coûte 116 € pour 7 km et beaucoup préfèrent prendre leur voiture jusqu’à Bréval » détaille Michel Cither. Avec Daniel Douard, le maire de Garennes-sur-Eure, il a envoyé une lettre ouverte à la Région Normandie, pour obtenir un tarif « réaliste » pour des voyageurs qui, de fait, font partie de la grande banlieue. « C’est une des demandes qui est revenue le plus souvent lors du grand débat que nous avons organisé » assure Michel Cither.

M Ta Ville

Cet article Des travaux d’envergure autour de la gare de Bueil est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Beaucoup d’animations nouvelles aux 3èmes médiévales d’Épieds

L’Agglo des Portes d’Evreux (EPN) prépare activement les 3èmes « Médiévales d’Epieds ». Le programme s’annonce séduisant avec beaucoup d’animations nouvelles pendant les deux jours.

L’an dernier, la manifestation avait accueilli plus de 10 000 visiteurs. « Nos avions prévu d’organiser cette animation tous les deux ans. Devant le succès rencontré l’an dernier pour la seconde édition, Guy Lefrand, président de l’EPN, a décidé que la 3ème édition aurait lieu dès cette année » annonce Alexandra Duhamel, chargée de mission en charge de l’événementiel à l’EPN. Comme l’an dernier, c’est un véritable camp médiéval qui va être construit en une semaine sur la friche communale. Le résultat est spectaculaire et les structures sont réalisées par une vingtaine d’agents de l’Agglo. Ce vaste espace va accueillir un camp militaire, un marché médiéval et trois scènes où des compagnies spécialisées, renouvelées pour partie par rapport à celles de l’an dernier, proposeront des animations et des spectacles médiévaux. Côté spectacles, le programme est particulièrement riche avec le camp Madalas et ses démonstrations de jonglerie, une pièce de théâtre médiéval assurée par la compagnie « Clair-obscur » et, une des nouveautés de cette 3ème édition, les « Chevaliers de la cailletterie », qui proposeront des démonstrations de catapultes et de machines de siège. Toutes les animations seront organisées trois fois dans la journée. Un spectacle équestre de voltige cosaque sera assuré par la troupe « l’Art est cabré » et des scènes de combats dans l’espace dédié complèteront le programme, qui comprend également un spectacle de feu, samedi soir, à 21h. Les enfants ne retrouveront pas l’ours savant qui avait été plébiscité l’an dernier, mais des lévriers Irlandais qui feront leur show et déambuleront dans la fête. « Les visiteurs pourront se restaurer dans les tavernes médiévales ou dans le stand des « Cochonnailles de Jérémie ». L’animation sera assurée par la compagnie « La petite flambe » et ses déambulations musicales. D’importants moyens logistiques et humains seront mis en place par l’EPN pour que la fête soit parfaite. Comme pour les autres éditions, l’entrée sera gratuite. Un apéritif médiéval sera offert à toutes les visiteuses et tous les visiteurs, samedi à 12h30 » ajoute Alexandra Duhamel. L’EPN prépare déjà un autre évènement : le festival de musiques actuelles « ça sonne à la porte », qui se déroulera les 8 et 9 juin prochains à Grossoeuvre, un autre village du territoire communautaire.

M Ta Ville

Cet article Beaucoup d’animations nouvelles aux 3èmes médiévales d’Épieds est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Tour du monde à Ivry-la-Bataille !

Une 9ème édition de la Fête de la Nature et du Terroir se prépare à Ivry-la-Bataille. Elle aura lieu le week-end du 30 et 31 mars.

De nombreuses nouveautés sont attendues pour cette 9ème édition. De quoi combler l’absence de la fête l’année prochaine en raison des élections municipales. Un thème est mis en avant cette année, celui des « marchés du monde ». Les visiteurs pourront découvrir de nouveaux exposants autour de la gastronomie et ainsi faire un tour du monde des saveurs. Il y aura du couscous, des spécialités bretonnes, créoles, asiatiques, de la viande d’agneau bio, du poulet braisé portugais mais aussi des produits irlandais, des bonbons bio, de la charcuterie, du fromage, du miel, de la confiture, des macarons et même du chocolat. De belles et bonnes choses à déguster. On retrouvera le côté jardin, avec la présence de pépiniéristes, d’horticulteurs et de paysagistes. Des artisans locaux seront aussi présents, présentant des réalisations en osier, du mobilier en bois de récupération, des ceintures et bracelets en cuir, des savons au lait d’ânesse, des chapeaux de paille ou encore des vêtements en tissus confectionnés dans une démarche zéro-déchet. Au total, une cinquantaine d’exposants seront à découvrir, de la restauration est prévue sur place et des animations sont au programme durant les deux jours. La Fête de la Nature et du Terroir ouvrira ses portes le samedi 30 mars à partir de 10h. A 11h45, aura lieu la remise des récompenses du concours des jardins et balcons fleuris de la ville, à la Distillerie. De 14h à 17h, l’association Bon’Eure de Vivre animera des ateliers de construction de nichoirs et mangeoires, sur les deux jours. Le samedi à 15h, il y aura un concours de desserts sur le thème de la gastronomie du monde, les résultats seront donnés à la Distillerie et le règlement est disponible sur le site internet de la ville. Des animations pour les enfants sont proposées sur les deux journées, avec Canoë Nature et son-mini parcours d’accrobranche, la Compagnie nomade qui installera sa petite ferme dans le jardin de l’école et un trampoline à élastique à disposition. Deux expositions seront à découvrir pendant ce week-end : l’une sur des photos de l’association 8ème Art sur le thème des marchés du monde et la seconde qui rassemblera les créations des associations artistiques et des écoles de la ville. Les deux expositions sont à voir à la Distillerie en accès libre. Une autre nouveauté, une soirée karaoké, le samedi à 20h30 à la Distillerie, animée par des musiciens spécialistes du karaoké en live. Il est possible de réserver dès maintenant en mairie, pour le prix de 8€ et une buvette sera proposée sur place. Le dimanche, premier rendez-vous à 10h avec Bon’Eure de Vivre qui organise une randonnée pédestre de deux heures. A 11h, il y aura une conférence sur le miel, les abeilles et les frelons asiatiques. A 15h, Bon’Eure de Vivre animera un atelier autour des huiles essentielles à la Distillerie et de 14h à 17h, l’association SANKA de Saint-André-de-l’Eure donnera un concert de musique irlandaise dans la cour de la mairie.

Charlyne Didelot

Cet article Tour du monde à Ivry-la-Bataille ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Des sorties d’autrefois avec le Chemin de Fer de la Vallée d’Eure

Créé en 1993 par une équipe de passionnés, le « Chemin de Fer de la Vallée d’Eure » (CFVE) exploite un chemin de fer touristique sur l’ancienne ligne SNCF. Les évènements s’y succèdent tout au long de l’année.

Avec 10 111 voyageurs comptabilisés en 2018, le CFVE est le deuxième site le plus visité du département, après Giverny. Les trains d’autrefois circulent sur deux tronçons. Le premier va de Pacy-sur-Eure à Breuilpont. Le train surplombe la Vallée d’Eure et ses paysages, sur l’ancienne ligne Rouen-Orléans. Le second tronçon relie Pacy-sur-Eure à Chambray, permettant un arrêt à Cocherel dans le cadre des sorties « Eure, terre d’Histoire », sur les pas d’Aristide Briand et de Bertrand Du Guesclin, deux personnages qui ont marqué le village. Au fil des ans, l’équipe du CFVE a su mettre en place un panel d’animations et d’évènements qui sont à l’origine de l’attractivité du chemin de fer de la Vallée d’Eure. Point de départ des différentes sorties et théâtre de plusieurs rendez-vous importants, la gare de Pacy-sur-Eure a été restaurée à l’identique de celle qui existait au début du siècle dernier, avec la halle de marchandises, sa bascule et ses guichets soigneusement restitués. Le CFVE propose de nombreuses sorties avec des trains à thème, à l’image du train du Père Noël, du carnaval, d’Halloween, de la Saint-Valentin… Des dîners à bord sont organisés sur différents thèmes et rencontrent un franc succès. L’association possède un impressionnant matériel et un vrai patrimoine ferroviaire, entretenu avec minutie par ses bénévoles. Plusieurs engins sont classés dans l’inventaire des monuments historiques, en particulier l’autorail ABJ de 1948, les voitures ouvertes à banquettes en bois, datant de 1914, la voiture postale de 1933… « Certains de ces véhicules sont mis en service pour nos sorties. C’est le cas de l’autorail qui fera plusieurs sorties exceptionnelles, à compter du 20 juillet » annonce Isabelle Tune, agent d’accueil du CFVE. « Ce chemin de fer est à la fois le témoin de l’histoire ferroviaire et il permet également de découvrir de façon privilégiée le patrimoine Normand » résume un voyageur. Le CFVE organisera un « Escape Game » le samedi 6 avril et le train de la « Chasse au trésor » le dimanche 10 avril. Pour Pâques, le déjeuner de pâques, dimanche 21 avril, assorti d’une découverte du vélorail et le train des œufs dimanche 28 avril. Des sorties « Eure, terre d’Histoire » seront organisées cet été. D’ores et déjà, on peut s’inscrire pour le « train des étoiles », à bord du fameux autorail, les samedis 20 juillet, 17 et 31 août. La sortie sera animée par des astronomes confirmés.

M Ta Ville

Cet article Des sorties d’autrefois avec le Chemin de Fer de la Vallée d’Eure est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Sani 27 : 1000m2 d’exposition pour faire son choix

Installée dans la ZAC de Villeneuve, la société Sani 27 propose un vaste choix de produits présentés en situation, dans un espace qui permet de découvrir les très belles collections de faïences, de carrelages et d’accessoires.

Les dirigeants de la société sont très attachés à ce que peut apporter à leur clientèle leurs installations et leur nouveau showroom. « Les mises en situation permettent à nos clients de mieux se projeter. Ils peuvent aussi voir la qualité de nos produits, les couleurs, les vraies nuances. Ils ne feuillettent pas un catalogue. Ils voient et ils peuvent toucher. Chez nous, ils trouvent un véritable professionnel qui les conseille » explique David, commercial chez Sani 27. La société propose également des projets « clés en main », en réalisant des devis gratuits qui sont envoyés très rapidement aux clients. « Sur demande, nous pouvons éditer un plan en 3D, qui permet de visualiser le rendu du projet dans leur maison. Nous pouvons aussi modifier une pièce et créer un espace le plus optimisé possible » ajoute David. Sani 27 a parfois la réputation d’être chère, ce que réfute le commercial : « Nous avons une vaste gamme de prix et à qualité égale, nous sommes très accessibles. Le client propose les prestations qu’il souhaite voir réaliser. On chiffre son projet et il choisit en tenant compte de son budget. On fait un peu du sur-mesure ! ». Le client trouvera chez Sani 27 une vaste palette de faïences et de carrelages de qualité et particulièrement esthétiques, livrés par plus de 80 fournisseurs, principalement établis en Italie et au Portugal. Sani 27 propose également un choix important de meubles de salles de bains et d’équipements sanitaires, choisis avec le même souci de qualité.

M Ta Ville

Cet article Sani 27 : 1000m2 d’exposition pour faire son choix est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Mars 2019
LMMJVSD
23
46910
1112151617
1922
2627283031