Actu 28

7 mars 2019

Départ des CP / CE1 et premier jour à Saint-Pol-de-Léon

Nous avions rendez-vous ce matin du 4 mars vers 6h du matin devant l'école Victor Hugo. Tout le monde était à l'heure et même l'invité surprise : un vent glacial. Le car est arrivé vers 6h15 pour un départ à l'heure vers Chartres pour prendre le TER qui doit nous amener à Paris Montparnasse afin de prendre le TGV qui nous déposera à Morlaix où le car du centre doit venir nous chercher. Arrivée

Ecole Saint Martin

Deuxième jour à Saint-Pol-de-Léon

Après une très bonne nuit de sommeil et un bon petit déjeuner, nous sommes allés pêcher. Nous avons fait de belles trouvailles: crabes, étoiles de mer et de magnifiques coquillages.

Cet après-midi, nous sommes allés en classe pour apprendre pleins de choses sur ce que nous avons vu ce matin.



Ecole Saint Martin

Troisième jour à Saint-Pol-de-Léon

Après une nuit tranquille malgré le vent, nous avons pris un bon petit déjeuner. Ensuite, nous sommes allés sur la plage pour ramasser les déchets. Nous avons remarqué qu’il y avait beaucoup de déchets sur la plage. Lorsque nous rentrerons, nous passerons dans les classes de l'école pour vous en parler.

L’après-midi nous avons fait un jeu de piste dans le village de Kersaliou.

Ecole Saint Martin

Quatrième jour à Saint-Pol-de-Léon

Nous avons pris un gros petit déjeuner ce matin car la journée est chargée. Ce matin, nous devions faire du char à voile, mais le vent était trop fort donc nous n’avons pas pu. À la place nous avons fabriqué nos propres cerfs-volants.

Cet après-midi, nous avons pris le bateau pour visiterl’île de Batz. Le paysage était superbe, nous avons adoré. Une grande

Ecole Saint Martin

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Chronique 2 du festival Regards d'Ailleurs avec Davy : présentation du film " Güeros"

S'abonner gratuitement

Un salon des vins au profit d’Enfants Cancers Santé

Le Lions Club Dreux Doyen organise la 8ème édition de son salon des vins et de la gourmandise, les 23 et 24 mars, à l’Agora de Vernouillet. Une manifestation au profit de l’association Enfants Cancers Santé pour financer la recherche en cancérologie pédiatrique.

L’association Enfants Cancers Santé, créée en 1998, est le principal partenaire financier des médecins de la Société Française qui luttent contre le cancer et les Leucémies de l’Enfant et de l’Adolescent. Ils sont répartis dans 30 centres de cancérologie pédiatrique en France. Reconnue d’utilité publique, Enfants Cancers Santé est gérée par des bénévoles. Elle a pour mission de permettre aux équipes médicales de trouver des traitements là où il n’y en a pas encore, de financer des projets de recherche pour améliorer les traitements, organiser des manifestations pour recueillir des dons et sensibiliser le public au chiffre de 2.557 nouveaux cas d’enfants ou adolescents atteints de cancer ou de leucémie chaque année. « Un enfant sur 440 est atteint d’un cancer avant l’âge de 15 ans, 83% seulement en guérissent grâce aux avancées de la recherche », expliquent les responsables d’Enfants Cancers Santé. A Dreux, le Lions Club Dreux Doyen, présidé cette année par François-Xavier Pinet, organise depuis huit ans un salon des vins et de la gourmandise. Sous la houlette d’Alain Badets et de Dominique Maisons, 26 exposants apporteront leurs produits et leur savoir-faire en matière de vins et de gastronomie. « Nous aurons des vignerons médaillés du salon de l’agriculture 2019. 18 vignerons d’Alsace, du Bordelais, de Bourgogne, de Champagne et de vins bios. Huit exposants proposeront du miel, safran, confitures, escargots, fromages de chèvres, pâtisseries, chocolats et café. Les amateurs dégusteront des huîtres, des assiettes de la mer ou des produits du terroir du Sud-Ouest. Le samedi soir, un repas est proposé au prix de 18 €. « Le buffet est confectionné par nos épouses avec les produits des exposants. L’an dernier, 120 vingt convives y avaient participé », explique Alain Fillon, membre du club chargé de la communication. « Pendant les deux jours, toutes les heures, le tirage d’une loterie est organisé. Ce sont des lots offerts par nos exposants et par les thés Dammann », ajoute Alain Badets. « Cette année, notre salon est un peu orphelin. Le comédien Michel Jeffrault nous a quitté. Il comptait de nombreux amis parmi les membres du club. Il avait animé nos salons de 2017 et 2018 en compagnie de son ami le comédien Pierre Douglas. Avec l’aide du Lions Club, il avait joué Mon Devos à moi à l’Atelier à spectacle de Vernouillet au profit de la greffe hépatique. Nous devions le retrouver sur scène en novembre prochain avec une nouvelle pièce de théâtre », regrette Alain Fillon.

Annie Duval-Petrix

Réservations pour le repas au 09.64.47.25.56 ou 06.82.65.66.31
domficsol@wanadoo.fr

Cet article Un salon des vins au profit d’Enfants Cancers Santé est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La Marche du souffle contre la mucoviscidose

C’est la 15ème édition et personne ne s’essouffle, pas même René-Jean Moreau-Paganelli, l’initiateur de cette manifestation destinée à lutter contre la mucoviscidose. La Marche du souffle, organisée par le Club 41, est dédiée à l’association Grégory Lemarchal. Elle aura lieu dimanche 24 mars depuis la place de l’église à Chérisy. Deux circuits pédestres, de 14 et 6 km, sont proposés. « L’an dernier, les 177 marcheurs participants ont permis de récolter 1.900 €. Cette marche nous tient à cœur car elle rend hommage à quelques membres du Club 41 disparus par manque de souffle. Nous attendons la venue d’une cinquantaine de marcheurs, élèves des écoles d’infirmiers de Chartres, Châteaudun et Dreux ». Depuis 15 ans, la Marche du souffle de Dreux a mobilisé 3.500 marcheurs, venus de toute la région. « Nous avons récolté 35.000 € », poursuit l’organisateur. La Marche du souffle de Chérisy fait des émules, le dimanche 14 avril, une Marche du souffle aura lieu en forêt de Sénart, à Montgeron.

Annie Duval-Petrix

Cet article La Marche du souffle contre la mucoviscidose est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le festival Dans tous les sens s’invite aux Corvées

Les 25 et 26 mai, la première édition du festival Dans tous les sens, organisé par la compagnie Zest’Cie se déroulera dans la rue Henri Dupont, aux Corvées, à Vernouillet. Danse, théâtre, marionnettes et spectacles jeune public sont au programme.

La compagnie Zest’Cie, présidée par Maxime Lecomte, est née d’un mélange de deux personnalités. Virginie Foucault a apporté la danse et toute sa poésie avec une touche de naïveté, pendant que Cyrille Nitkowski apportait les techniques de la marionnette et de la musique agrémentées de sa spontanéité et de sa vision du monde. « Le festival Dans tous les sens invite les habitants de Vernouillet et les Euréliens à se retrouver pour un week-end de fête, de partage et de découverte, à l’image de la fête de la commune libre qui existait aux Corvées dans les années 60-70, explique Virginie Foucault. C’était pour une bonne cause. Nous aimerions réitérer cette idée et transmettre nos bénéfices à un organisme ». « La première édition de notre festival a pour objectif de créer une synergie entre les différents publics de Vernouillet et d’apporter des perspectives et des éclairages singuliers sur le monde en souhaitant initier réflexions et discussions », explique Cyrille Nitkowski. Danse, théâtre, clowns, musique et expositions, autant de découvertes seront destinées à émerveiller petits et grands. L’art de rue permet à chacun d’être au plus près des professionnels du spectacle. Les artistes investiront la rue, la forêt et quelques cours privées. « Une des priorités de la compagnie est de faciliter l’accès à la pratique artistique à un large public. Pour cela, chaque intervenant dans la compagnie se devra d’assurer des actions de sensibilisation pour partager leur passion. Elles sont organisées en lien avec une diffusion (ateliers, répétition publique, restitution de résidence) ou lors de stages ponctuels ou d’actions culturelles.

Annie Duval-Petrix

PROGRAMMATION :

  • Y’a pas de noyau dans le chocolat (File en scène – Théâtre jeune public)
  • Grisélidis (Zest’Cie – Théâtre – Danse)
  • Berce mon cœur en rock majeur (Cie Géométrie Variable – déambulation)
  • 26:8 (Zest’Cie – Danse)
  • Donne-moi la main (Chemins de Travers – déambulation)
  • Wouahzif (Concert)
  • Matin Brun (Cie File en scène – Théâtre)
  • La Vie secrète des maisons, Drôles d’immeubles, Il pleut ici (Arc en Terre – Installation, déambulation avec des projections vidéos).
  • Dans les bois… (Olivier Benacchi proposera une mise en valeur exceptionnelle du bois accolé au festival).

Cet article Le festival Dans tous les sens s’invite aux Corvées est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Orange déploie la 4G sur Vert-en-Drouais

Evelyne Delaplace, maire de Vert-en-Drouais, affiche sa satisfaction de voir sa commune couverte par la 4G dans le cadre du programme Orange Territoires Connectés. Le 25 février, en présence de Jacques Lemare, président du syndicat Eure-et-Loir numérique, Christophe Le Dorven, conseiller départemental, l’élue inaugurait symboliquement l’ouverture de la 4G en compagnie d’Etienne Bordy, délégué régional Orange Centre-Val de Loire, et Benoît Colleville, directeur relations collectivités locales 28. « Je suis contente de constater que les territoires ruraux ne sont pas oubliés. L’arrivée de ces nouvelles technologies va nous permettre d’accueillir de nouvelles familles ou de garder des habitants qui souhaitent profiter d’un cadre de vie tout en bénéficiant de ces avancées technologiques », expliquait Evelyne Delaplace. « Même si quelques réglages restent encore à faire, les habitants de Vert-en-Drouais peuvent désormais profiter de la téléphonie mobile », assurait Benoît Colleville.

Annie Duval-Petrix

Cet article Orange déploie la 4G sur Vert-en-Drouais est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Sandrine Dreano et Camade exposent à L’Art’Chétype

Sandrine Dreano est une artiste peintre qui s’épanouit dans sa peinture abstraite, colorée et vivifiante. Licenciée en Arts plastiques d’Aix-en-Provence et de l’école d’Arts et de publicité Maryse Eloy à Paris, elle a eu le 4ème prix de peinture à l’huile au Grand prix d’Eguilles et a été sélectionnée à la biennale d’art abstrait, à la Bouille. Elise Decons Giraud, alias Camade, est artiste verrier. Installée à Saulnières, elle réalise douze fenêtres pour l’église de Chauffours. En février, elle a participé au Salon régional des métiers d’art à Orléans et les 12 et 13 août, elle sera au musée du Vitrail de Curzay-sur-Vonne dans les Deux-Sèvres à l’occasion des Rencontres du vitrail. Les deux artistes exposeront à l’Art’Chétype, la nouvelle galerie de la rue des Embûches à Dreux.

Annie Duval-Petrix

Exposition du 1er mars au 1er avril 2019.
Sandrine Dreano : s.dreano13013@gmail.com
Tel : 06.61.72.38.13.

Elle est présente sur place les vendredis et samedis de 10h à 18h.
Camade. Tel : 06.24.36.53.04.
www.camade.fr

Cet article Sandrine Dreano et Camade exposent à L’Art’Chétype est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les Pêcheurs drouais rempoissonnent et nettoient les berges

L’association des Pêcheurs drouais compte 845 adhérents. Créée en 1904, elle est l’une des trois plus anciennes de la ville et la deuxième plus importante de l’agglomération.

La saison de pêche commence par le rempoissonnement de la rivière. Les pêcheurs s’étaient donné rendez-vous en fin d’après-midi au pont Hoddé, une petite semaine avant l’ouverture de la pêche. Mathieu Tribouillois, vice-président de l’association, et quelques-uns des membres attendent le camion de la pisciculture Le Moulin de Bouté de Saint-Hilaire-sur-Erre. Une centaine de kilos de truites Fario va être déversée dans la rivière à différents endroits. La livraison commençait par le pont Hoddé. « On gère 15 km sur la Blaise, de Garnay à Fermaincourt, et de l’Avre à Muzy. On gère aussi les étangs de Dreux (Chatelet, Comteville, Ecluzelles, Louis Barbot) et Jean Lavigne à Charpont », explique Mathieu Tribouillois. Pour l’ouverture de la pêche, le 9 mars, les Pêcheurs drouais ont nettoyé les berges des rivières le 2 mars. « On ne peut pas entrer dans l’eau avant le 1er mars pour ne pas abîmer les frayères », explique le pêcheur. 24 participants, âgés de 12 à 82 ans, se sont répartis en quatre équipes. L’Agglomération du Pays de Dreux avait mis à disposition des poubelles afin de regrouper les déchets. « Nous avons utilisé 50 sacs poubelles de 130 litres, plus 20 sacs à gravas. 5 m3 de déchets ont été récupérés. Nous avons retrouvé la porte du coffre-fort découvert l’an dernier ». Selon le lieu, la collecte n’est pas la même : déchets de fast-food et bouteilles dans le centre de Dreux, des lingettes le long des habitations de la rue du commandant Beaurepaire, un clavier d’ordinateur, une trottinette et enjoliveur de voiture. Sur le chemin de Volard et à Vernouillet, les déchets sont les mêmes que sur l’Avre : des résidus alimentaires, des déchets de chantier et des pièces de voitures.

A.D.-P.

Les Pêcheurs Drouais : adhésion à l’année (76 €). Pêche au poisson blanc toute l’année, 1ère catégorie de mars à septembre. Carnassiers du 1er mai au dernier week-end de janvier.

Cet article Les Pêcheurs drouais rempoissonnent et nettoient les berges est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Au service de la nature à Châteauneuf-en-Thymerais!

Une équipe d’indestructibles nettoyeurs de la nature ramassent régulièrement les déchets sur les bords des routes, sur le secteur de Châteauneuf-en-Thymerais.

Une dizaine de personnes œuvrent au quotidien à Châteauneuf-en-Thymerais et ses alentours, du côté de Saint Maixme-Hauterive, Saint-Jean-de-Rebervilliers, Thimert-Gâtelles et Saint-Sauveur. Depuis le début de leurs actions en 2012, le périmètre s’est étendu, puisque les incivilités demeurent. Les bords des routes sont jonchés de déchets de tous genres : bouteilles, paquets de cigarettes, jeux de grattage ou emballages de restauration rapide. Malgré leur motivation, les nettoyeurs ne se sentent pas beaucoup soutenus par les institutions, notamment au niveau de la sensibilisation de la population. De leur côté, ils ont déjà participé à des ramassages avec les jeunes du collège de Châteauneuf et deux fois par an avec des personnes handicapées mentales, du foyer de l’association ANAÏS installée à Vernouillet. « Ils viennent nous aider aux opérations de mars et septembre, sur toute la semaine en plusieurs groupes depuis 2012. Ils sont toujours heureux de venir. » raconte Didier Gaudinière, référent de l’équipe. Les deux gros ramassages de l’année sont organisés dans le cadre de l’opération « Nettoyons la nature » mise en place par l’enseigne E.Leclerc en France. Le premier ramassage aura lieu du 25 au 30 mars et le second la dernière semaine de septembre. La ville de Châteauneuf prête un camion pour ces journées, avec un chauffeur, mais aussi des sacs poubelles et des pinces tout le reste de l’année. « Les agents municipaux viennent ramasser les sacs que nous regroupons, ceux de l’Office Nationale des Forêts et de la Direction interdépartementale des routes du département également » précise Didier Gaudinière. Il regrette cependant de ne pas être prévenu avant le fauchage des bords de route, tous les déchets qui s’y trouvent sont broyés et plus difficiles à ramasser. En dehors de ces actions nationales, l’équipe continue le nettoyage, jusqu’à trois fois par semaine. Un membre a rempli 120 sacs de déchets depuis le 24 août 2018. Si vous voulez participer au nettoyage et à la protection de la nature, contactez Didier Gaudinière au 06 23 07 33 18.

Charlyne Didelot

Cet article Au service de la nature à Châteauneuf-en-Thymerais! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Luray : encore une belle année animée !

La commune de Luray a toujours des années bien remplies en manifestations, avec un tissu associatif et une municipalité, très actifs. Le nouvel Espace Clairet permet d’accueillir des spectacles professionnels.

Les travaux de l’Espace Clairet se sont terminés en octobre 2018, il était difficile de programmer une saison culturelle cette année. Cependant, plusieurs manifestations y ont lieu et la prochaine est une pièce de théâtre, « Le Marchand de Venise » par la compagnie Naxos. Rendez-vous le samedi 23 mars, à 20h30, à l’Espace Clairet, les réservations se font au 06 64 54 73 27 et l’entrée est à 5€. Le samedi 6 avril, une prestation musicale intitulée OdySong sera proposée à 15h à l’église, où chacun est invité à apporter ses disques et vinyles pour partager ensemble l’amour de la musique. Le samedi 27 avril, à 20h30, aura lieu le concert de Jean d’Albi, avec soixante-dix choristes sur la scène de l’Espace Clairet. Réservations au 06 80 59 54 05 pour une entrée à 10€ et gratuite pour les enfants de moins de 12 ans. Un rendez-vous important, le dimanche 19 mai, avec l’exposition Facel Vega qui a lieu tous les deux ans à Luray. Elle se déroulera à l’Espace Clairet et l’association nationale Facel Vega participera à l’organisation, avec la municipalité et le CLAP (Création Luraysienne Animation et Partage). Une belle action est aussi au programme, le mardi 11 juin, avec une pièce jouée par l’association Textes & Rêves. Les recettes de cette soirée seront dédiées au petit Noam, pour qui de nombreuses actions sont menées depuis plus d’un an afin qu’il puisse être opéré cet été. Le dimanche 30 juin, une cinquantaine d’élèves du conservatoire de l’Agglo du Pays de Dreux seront sur la scène de l’Espace Clairet pour « La flûte en chantier », à 15h. Les deux mois d’été seront plus calmes, cependant la bibliothèque proposera des animations pour les enfants, tous les mercredis du mois de juillet et la municipalité commence à réfléchir à des après-midis cinéma. Pour la rentrée, il y aura la fête de la St Clair les 13, 14 et 15 septembre. En octobre, le 11 et le 12, on retrouvera la très appréciée « Crêpe Party » qui rassemble entre 350 et 450 personnes sur les deux jours d’animations. Au programme, des chansons, des sketches, des imitations et bien d’autres mises en scène, réalisées par une trentaine d’amateurs, au profit des personnes âgées de la commune. Les deux soirées auront lieu à 19h à l’Espace Clairet. La traditionnelle exposition des collectionneurs est elle aussi programmée pour le week-end du 19 et 20, à l’Espace Clairet. Le samedi 16 novembre, l’ASC de Mézières organisera dans la salle municipale de Luray, un salon sur la prévention des accidents domestiques et le week-end suivant, le dimanche 24 novembre se tiendra le très populaire salon de la puériculture. L’année se clôturera avec la participation de la ville aux 25 ans des Flambarts à Dreux et avec le marché de Noël, les 14 et 15 décembre qui aura lieu à l’Espace Clairet avec une cinquantaine d’exposants. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la villewww.luray.fr

Charlyne Didelot

Cet article Luray : encore une belle année animée ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Vallon de Chérisy distingué Bib Gourmand Michelin

La distinction Bib Gourmand est décernée par les inspecteurs du guide Michelin à des restaurants offrant une cuisine soignée à prix modéré. Franck Deshayes, patron du Vallon de Chérisy, et son équipe en sont titulaires depuis 2009 sans discontinuer.

Concrètement, ces bonnes adresses peuvent être des bistrots, des auberges de village ou des restaurants de quartier qui proposent un repas complet (entrée, plat et dessert) à un excellent rapport qualité-prix qui ne doit pas dépasser 33 €. Le Vallon de Chérisy offre un cadre chaleureux avec vue sur la campagne ou en terrasse l’été, l’ambiance y est cosy et détendue. En cuisine, Franck Deshayes privilégie les produits du terroir et de saison. « Il est encore temps de profiter des bons légumes d’hiver savoureux et réconfortants comme les céleris, les panais et les carottes multicolores. A la carte, actuellement, nous avons un quasi de veau aux citrons confits et aux légumes d’hiver ou un onctueux risotto de Saint-Jacques et truffes », explique le chef. Dans une vingtaine de jours, la carte de printemps fera son entrée avec les premières asperges, les fraises, les légumes primeurs pleins de couleurs et de vitamines. Carottes, petits pois et fèves apporteront de nouvelles saveurs sublimées par un savoir-faire et une passion partagée. « Nous sommes quatre en cuisine, un second, un apprenti car la transmission est une de mes préoccupations et un aide. En salle, une brigade de trois personnes assure le service », détaille Franck Deshayes. Chaque année, les Bibs Gourmands sont répertoriés dans un guide des bonnes petites tables françaises. En Eure-et-Loir, ils ne sont que trois. Le Vallon de Chérisy est le seul Bib Gourmand dans la région drouaise et chartraine. Le guide des Bib Gourmands est publié chaque année au mois de février.

Annie Duval-Petrix

Le restaurant est ouvert tous les midis sauf le mercredi. Fermé le mardi soir, le mercredi toute la journée et dimanche soir. Tel : 02.37.43.70.08

12, route de Paris à Chérisy

Cet article Le Vallon de Chérisy distingué Bib Gourmand Michelin est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

De nombreux rendez-vous pour La Gaule Fraternelle

L’association de pêche existe sur le canton d’Anet depuis plus de 80 ans. Une belle vie loin d’être terminée pour La Gaule Fraternelle.

Affiliée à la Fédération départementale de pêche et de protection du milieu aquatique d’Eure-et-Loir, La Gaule Fraternelle est propriétaire de l’étang de Croth, d’une superficie de 6 hectares, depuis 40 ans et de 7 kilomètres de rivière. Christopher Lelièvre, président depuis 2016, est heureux de compter plus de quatre cents licenciés dans l’association et depuis l’année dernière deux fois plus de femmes et d’enfants de moins de 12 ans. Plusieurs types de cartes de pêche sont proposées, comme la carte journalière à 10 € avec accès à la rivière et à l’étang, la carte majeur de 76 € pour pêcher dans tout le département, ou encore la carte interfédérale à 96 € qui permet de pêcher sur les parcours des associations qui adhèrent à l’Entente Halieutique du Grand Ouest, ce qui représente 91 départements. D’autres cartes existent et sont en vente au Saussay Bar, à l’Office de Tourisme d’Anet et de Dreux et depuis peu chez Ingenius, la cordonnerie installée au E.Leclerc d’Anet. Pour les cartes donnant accès uniquement à l’étang Roger Vinette de Croth, rendez-vous au Bar-Tabac de Sorel-Moussel et à celui de Croth. La Gaule Fraternelle mène des actions toute l’année dans le cadre de la protection du milieu aquatique et de l’entretien de l’étang et des rivières. Une dizaine de dates sont programmées pour le nettoyage, l’élagage, la tonte et le débroussaillage, où la main d’œuvre est souvent attendue, alors que tout le monde en profite. Le prochain rendez-vous aura lieu le samedi 6 avril, à surveiller sur la page Facebook de l’association « Aappma d’Anet ». D’autres manifestations sont organisées, la prochaine, le dimanche 2 juin, avec la fête de la pêche, qui se déroulera à l’étang à partir de 8h, réservée aux enfants de moins de 16 ans. Le Challenge Carnassiers est aussi attendu et débutera le dimanche 19 mai. Les sessions de Challenge Carpe ont commencé, la prochaine sera les 15 et 16 mars. Pour connaître toutes les activités de La Gaule Fraternelle, il suffit de visiter leur page Facebook et ou de les contacter : aappma.anet@gmail.com.

Charlyne Didelot

Cet article De nombreux rendez-vous pour La Gaule Fraternelle est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

IVOIRE : toujours à la recherche de l’exception

Parfumerie, institut de beauté et de bien-être, IVOIRE est un commerce indépendant, installé au cœur de Houdan depuis plusieurs années.

Florence Archambaudière-Le Parc, gérante de IVOIRE, est toujours d’excellents conseils envers sa clientèle et heureuse de pouvoir proposer des produits d’exception. Des marques de parfums et de cosmétiques confidentielles mais également de grandes maisons, comme Guerlain ou Chanel. Ce qui est très apprécié ici, ce sont ces marques confidentielles, qu’il est possible de retrouver seulement dans quelques parfumeries, entre quatre et quarante en France. Parmi celles-ci, Acqua Di Parma, dont les produits sont fabriqués en Italie par des maîtres artisans. Des marques françaises avec The Different Company et ses créations olfactives « Made in France » ou encore Pure Altitude, née dans les Fermes de Marie à Megève, au cœur des Alpes. Florence Archambaudière-Le Parc aime chercher des produits rares et avoir le coup de cœur. Elle l’a eu pour la marque Acqua dell’Elba, au salon international de la parfumerie « Fragranze » qui se déroule une fois par an, à Florence en Italie. Les produits de Acqua dell’Elba sont fabriqués sur l’île d’Elbe à Marciana Marina, un ancien bourg maritime, dont la brise s’est glissée au sein des parfums offrant un magnifique voyage à celui ou celle qui le portera. Une jolie découverte et une première en France, puisque IVOIRE est l’unique parfumerie à proposer ces produits. Des parfums et cosmétiques d’exception, mais aussi des soins beauté et bien-être, réalisés par une équipe experte. « Les clients ont des besoins, ils veulent être écoutés et trouver le sur-mesure. Voilà, selon moi, ce qu’il ne faut pas oublier lorsque quelqu’un entre chez nous. » explique la gérante. De nombreux soins sont proposés à l’institut, des massages, soins du corps, du visage en partenariat avec les maisons Guerlain, Pure Altitude ou en LPG pour les soins anti-âge et minceur. On retrouve les prestations maquillage, épilations, teintures, soins des mains et pieds. Pour choyer sa clientèle, un maquilleur professionnel de la marque By Terry sera chez IVOIRE, le samedi 16 mars : 45 minutes de mise en beauté sur rendez-vous et gratuites.

Charlyne Didelot

Cet article IVOIRE : toujours à la recherche de l’exception est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’Institut René Tostivint certifié ISO 9001

L’Institut de Formation des Professions Paramédicales René Tostivint (IFPP) de Dreux a obtenu la certification ISO 9001 pour les formations infirmières et aides-soignantes. Les élèves bénéficient de la mobilité Erasmus et internationale.

Fort de sa charte Erasmus, obtenue en 2015, l’institut René Tostivint de Dreux permet chaque année à des élèves de l’unité optionnelle de 3ème année de partir en stage dans différents pays d’Europe : Belgique, Italie, Espagne, Portugal, Chypre ou Angleterre. D’autres partent à l’étranger, sur leur initiative, au Sri Lanka, Cambodge et Madagascar. « Cette année, cinq étudiants sont partis en stage Erasmus+ de 10 semaines au Portugal, en Belgique, à Chypre et en Angleterre. Trois membres de l’équipe enseignante ont effectué un stage de formation au Portugal, à Chypre et en Angleterre. Sept étudiants et deux formateurs se projettent pour des stages mobilité en septembre 2019. Pour la 6ème année consécutive, une vingtaine d’étudiants sont partis en voyage pédagogique et linguistique de cinq jours à Londres, en février, accompagnés de leurs professeurs. Les élèves infirmiers se doivent de parler anglais dans le cadre leur libre circulation dans l’Union Européenne », explique Brigitte Marie, directrice de l’IFPP. La Région Centre-Val de Loire compte 13 instituts dont six ont la charte Erasmus. « Nous avons créé un consortium comprenant les établissements de Chartres, Dreux, Le Blanc, Châteauroux, Blois et Tours », indique la directrice. Depuis 2015, une démarche a été engagée, un groupe de travail a été créé dans l’objectif d’amélioration continue de la qualité des prestations en vue d’obtenir la certification ISO 9001. « Nous souhaitions être en cohérence avec l’hôpital Victor Jousselin, établissement support de l’institut, de la ville de Dreux qui a fait certifier son guichet unique et au niveau de la Région Centre-Val de Loire, de l’institut de Blois certifié ISO 9001. C’est une certification de management des organisations. Nous avons obtenu la certification immédiate avec de nombreux points forts en janvier 2019. C’est un référentiel très exigeant remis en cause tous les ans. Il va nous permettre de parfaire notre collaboration au niveau départemental et régional », poursuit Brigitte Marie. L’IFPP de Dreux compte 225 élèves infirmiers (75 élèves par classes sur trois ans), 45 élèves en formation aides-soignants sur une année pour le cursus intégral et 45 élèves en cursus partiel. Cette formation est portée par l’IFPP de Dreux pour le département. L’institut René Tostivint propose de nombreuses formations. Contrairement à Chartres, Dreux propose quelques places de formation par apprentissage pour les élèves de 3ème année avec son hôpital de référence. Les instituts d’Eure-et-Loir (Chartres, Dreux et Châteaudun) mènent ensemble un projet pédagogique afin d’harmoniser leurs pratiques. « Nous avons animé un forum des métiers à Chartres », conclut Brigitte Marie. Toutes les informations concernant l’IFPP de Dreux sont visibles sur son site www.ifsi-dreux.fr, réalisé par Cathy Broutin, chargée de communication.

Annie Duval-Petrix

Cet article L’Institut René Tostivint certifié ISO 9001 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

En voiture avec le sourire vers la salle d’examens à l’hôpital de Dreux

Les enfants hospitalisés dans le service pédiatrique de l’hôpital Victor Jousselin peuvent désormais se rendre dans les salles d’examens en petite voiture électrique. Détendus et le sourire aux lèvres, ils apprécient le geste de Gilbert Berteaux.

Ils avaient tous le sourire, en ce mardi matin, dans le service du docteur Tamas Kovacs, que ce soit les enfants déambulant dans le couloir au volant de la petite BMW M4 électrique boîte automatique, Gilbert Berteaux, fondateur du groupe Berteaux, Christophe Stage, directeur de la concession BMW, Hugo Montamat, directeur de l’hôpital et le personnel soignant. Un sourire joyeux et attendri en savourant l’effet immédiat de la petite décapotable sur l’angoisse des enfants hospitalisés. « Nous avons les mêmes dans notre show-room, les enfants sont toujours dedans pendant que les parents s’occupent de leurs achats. J’ai pensé que ce serait une bonne idée d’en offrir une aux enfants du service pédiatrie de l’hôpital », explique Gilbert Berteaux. « BMW dispose de deux modèles de mini voitures automatiques. On est dans l’actualité, les boîtes automatiques sont de plus en plus demandées. Ce sont des voitures qui coûtent 300 € », indique Christophe Stage. « Les enfants pourront aller passer leurs examens avec cette voiture sans stress pour eux et leur entourage. Nous recevons 2.000 enfants par an, en améliorant la qualité de vie, on contribue à la guérison, on devient soignant », explique le docteur Kovacs. L’hôpital de Dreux tient la troisième place des urgences pédiatriques de la région après Orléans et Tours. Depuis 2018, l’hôpital dispose d’un service de néonatalogie et un de pédiatrie pour les enfants de 1 mois à 15 ans. « Notre hôpital, s’il a des problèmes financiers comme 95% des hôpitaux en France, a des atouts. Pour reconstruire l’hôpital de Dreux de demain, on a besoin de partenariat, cette voiture en est le symbole. Nous avons besoin de nous retrouver autour d’un socle, de créer du lien en interne pour retrouver la confiance et en externe pour finaliser le retour à l’équilibre. Gilbert Berteaux en sait quelque chose. » Le mécène conclut : « je vais essayer de trouver des mécènes pour nous aider à refaire les parkings de l’hôpital qui en ont besoin ».

Annie Duval-Petrix

Cet article En voiture avec le sourire vers la salle d’examens à l’hôpital de Dreux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le constructeur Habitat Concept fête ses 30 ans

Créé dans la Somme en 1989, Habitat Concept fait partie du groupe BDL. Il est le premier constructeur régional de maisons individuelles. L’agence drouaise s’est installée au 1, boulevard Louis Terrier en janvier 2019.

Faire construire, réaliser son rêve en tant que primo accédant, trouver la maison familiale où grandiront les enfants ou conceptualiser la demeure dans laquelle on imagine une retraite heureuse, c’est tout à fait possible avec le choix proposé par Habitat Concept. Plus de cent dix maisons faites sur mesure selon les envies et les besoins de chacun et adaptées à toutes les bourses du primo accédant au très gros budget. « On peut faire bâtir sans apport. Profiter du prêt à taux zéro jusqu’à la fin de l’année 2019 ou des taux de prêts encore très bas », explique Stéphane Dehedin, responsable régional du groupe BDL. Chez Habitat Concept, on arrive avec ses idées et on finalise avec le show-room virtuel. « On s’adapte aux besoins, au budget et au terrain. Nous assurons les raccordements et aménagements extérieurs ainsi que les aménagements intérieurs, cuisines et salles de bains sur mesure en proposant un vaste choix de matériaux », poursuit le responsable régional. Habitat Concept compte une cinquantaine d’agences dans la région grand nord-ouest de la France dont deux en Eure-et-Loir, à Chartres et à Dreux. « Nos équipes commerciales sont secondées par une équipe de suivi des travaux. Nous faisons appel à des artisans locaux. Nos clients sont accompagnés depuis la recherche personnalisée du terrain à la remise des clés en passant par la recherche de financement. », précise Nicolas Robillard, responsable départemental. Maxime Boulet et Nathan Saïag sont les deux commerciaux drouais. Ils seront présents à l’occasion des journées portes ouvertes qui auront lieu le samedi 9 mars et le dimanche 10 mars rue de Rieuville à Dreux.

Annie Duval-Petrix

Cet article Le constructeur Habitat Concept fête ses 30 ans est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un avenir plus festif et familial pour la Foire Expo

La dix-huitième édition de la Foire Expo de Printemps a eu lieu pendant quatre jours, du 1er au 4 mars, au Parc des Expositions de Dreux.

« Nous n’avons pas eu de grandes affluences, mais toujours un peu de passage, même si tous les exposants n’y ont pas trouvé leur compte » annonce Catherine Bogais, responsable du Parc des Expositions. Une fréquentation qui ne bat pas de record, mais qui a tout de même satisfait quelques exposants présents, comme l’entreprise spécialisée dans le traitement de l’eau, Culligan, venue en force pour la foire, ou encore l’entreprise Pothier de Vernouillet, spécialiste des robots de tonte. L’allée centrale, dans une ambiance printanière, et l’agencement beaucoup plus aéré de l’espace, a également plu aux visiteurs et aux exposants. Dès l’arrivée sur le parvis du Parc des Expositions, plusieurs stands gastronomiques mettaient l’eau à la bouche à tous les passants, avec leurs produits antillais, les jambons basques ou encore le fromage de Savoie. A l’intérieur, les exposants alimentaires étaient aussi présents, les visiteurs ont pu déguster d’excellents chocolats, du Champagne, du nougat, des macarons, mais aussi de bons produits espagnols, comme le fromage manchego, des saucissons et des filets mignons fumés. Des spécialités alsaciennes étaient aussi au rendez-vous, avec les traditionnelles flammekueches accompagnées d’une bière. Le samedi 2 mars, une soirée choucroute était proposée et une quarantaine de personnes sont venues. Côté jardin, une belle allée centrale a été mise en place pour que les commerçants exposent au mieux leurs produits, comme les robots tondeuses qui étaient en action, ou encore la mise en scène d’un espace jardin, avec différents types de revêtements, de quoi inspirer les visiteurs pour réaménager leurs espaces extérieurs pour l’arrivée du printemps. Du positif, du négatif, il faut de tout pour faire une foire mais ce qui est sûr, c’est que les prochaines éditions seront entièrement repensées. Jacques Lemare, conseiller municipal à la Ville de Dreux en charge du Parc des Expositions, est plein d’ambitions pour cette foire qu’il aimerait voir devenir plus festive et familiale.

Charlyne Didelot

Cet article Un avenir plus festif et familial pour la Foire Expo est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Dianetum conte la Renaissance

La salle de spectacles anétaise, le Dianetum, en partenariat avec la Région Centre-Val de Loire et plusieurs communes du canton d’Anet, se sont associées pour créer un cycle de conférences mettant à l’honneur la Renaissance. Sur plusieurs dates durant le premier semestre 2019, ces amoureux de l’Histoire nous proposent de partir à la découverte de cette période qui a marqué notre région. Des historiens de l’art livreront les secrets et les jalons de cette époque qui a vu naître et s’exprimer de nombreux artistes. La prochaine intervention est celle de Nelly Robinet. Elle est prévue le 12 mars, au Dianetum. « Elle portera sur le château d’Anet, où Diane de Poitiers a fait travailler des artistes français qui se sont appropriés les nouveaux concepts de la Renaissance. Une aventure passionnante » nous précise Nathalie Tachon, la Directrice du Dianetum. Ces conférences sont gratuites mais les inscriptions obligatoires par mail : mairie-anet-nv@orange.fr.

Manon Brousseau

Renseignements au Dianetum : 02 37 43 00 70

Cet article Le Dianetum conte la Renaissance est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’Agglomération et la CCI partenaires

L’Agglomération du Pays de Dreux et la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Eure-et-Loir (CCI 28) ont signé une convention de partenariat en faveur du développement économique local.

Michel Guerton, président de la CCI 28, Gérard Hamel, président de l’Agglomération du Pays de Dreux, et Chantal Lefrançois, vice-présidente de la CCI 28 en charge de la formation, étaient réunis à l’hôtel de l’agglomération, le 27 février, pour signer une convention de partenariat, d’une durée d’un an, afin de renforcer des actions au service des dirigeants et des porteurs de projets d’entreprises du territoire. « Je souhaite entretenir des liens très étroits avec la CCI en matière de développement économique parce qu’elle a un rôle particulier à jouer avec les collectivités locales, notamment les agglomérations qui ont la compétence économique. Pour la création, les transmissions et les reprises d’entreprises, nous avons un rôle de facilitateur », expliquait Gérard Hamel. La CCI 28 et l’Agglomération s’engagent sur l’animation des territoires. « Nous avons créé DEED (Dreux Entreprises Et Développement) qui a pour objectif de faire rencontrer les chefs d’entreprises. De plus, des échanges réguliers ont lieu entre les chargés de développement de la CCI 28 et les managers territoriaux de l’Agglomération. Le jeudi 21 mars, nous organisons ensemble les Conviviales, le premier speed Business meeting, à la salle des fêtes de Sainte-Gemme-Moronval », indiquait le président de l’Agglomération. Le troisième axe porte sur la formation. « Nous n’avons pas de centre d’apprentissage à Dreux mais nous sommes prêts à accueillir des formations managées par la CAF et la Chambre de Commerce dans différentes filières pour faire face à des besoins, surtout avec le projet d’éco-système numérique prévu dans les locaux de l’ancienne Caisse d’épargne de Dreux autour des nouvelles technologies ». De son côté, Michel Guerton a précisé qu’il travaille bien avec la maison de l’emploi et Olivier Pré, directeur du développement économique. « Concernant, la formation, nous avons notre grande école du numérique à la Radio avec et en projet, le développement de nouvelles formations, confie Michel Guerton. Nous constatons que certaines formations ne sont pas pleines. Il faut commencer par les remplir et nous dire les besoins, on s’adaptera. » Deux pistes ont été émises par Olivier Pré : une formation bac+3 en alternance en commerce tournée vers la grande distribution et l’autre une formation de développeur intégrateur de système ainsi qu’une formation de data analyste. Chantal Lefrançois s’est félicitée d’une telle convention notamment pour les formations continues nécessaires avec des réglementations en perpétuelle évolution. Gérard Hamel a terminé sur une bonne nouvelle, en annonçant que l’Agglomération est intégrée au dispositif Territoires d’industrie, annoncé le matin même par Harold Huwart, vice-président du Conseil Régional en charge du développement économique. « C’est un milliard d’euros dégagé par le gouvernement pour favoriser la réindustrialisation des territoires en souffrance ».

Annie Duval-Petrix

Les Conviviales, jeudi 21 mars à 8h30
2, route du Vallon à Ste-Gemme-Moronval.

Inscriptions : www.cci28.fr/agenda/les-conviviales-de-la-cci

Cet article L’Agglomération et la CCI partenaires est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La Région vient en aide à Flora Gallica

Valentino Gambuto, conseiller régional, et François Fillon, président de l’association Flora Gallica, ont signé une convention de Contrat d’Appui à l’Emploi Associatif (Cap Asso) pour la création de deux emplois.

L’association Flora Gallica, son président fondateur, François Fillon, et ses quelques 200 adhérents sont en charge du musée du vignoble drouais. Les années passant, la charge de travail devenue trop lourde pour les adhérents de la première heure et le coup d’arrêt donné aux emplois aidés ont conduit les responsables à se tourner vers la municipalité pour sauvegarder cette part importante du patrimoine drouais. Tout le monde s’est mis autour de la table et des solutions ont été apportées. « La municipalité va prendre la main, Flora Gallica viendra en soutien. Le maire de Dreux souhaite détacher une personne du musée d’art et d’histoire de Dreux pour que, petit à petit, la ville reprenne en main la partie musée. Il restait le problème de l’entretien de la vigne et du jardin médiéval. Gérard Hamel a proposé de demander au service espaces verts de prendre en charge ce problème. Des espaces qui appartiennent à la ville, nous ne sommes que locataires », explique François Fillon. Pour l’heure, la Région Centre-Val de Loire apporte 50.000 € représentant 40% du financement de la création ou de la consolidation de deux postes par le biais du dispositif Cap’Asso. Une aide accordée pour trois ans maximum. Un dossier boosté par Valentino Gambuto, conseiller régional de Dreux. « Nous avons demandé une aide pour deux emplois CDI à temps plein », indique François Fillon. Depuis un an, nous avons survécu avec quatre emplois aidés de l’Etat de 1 an maximum. Une personne handicapée, qui assure des travaux de jardinage, et dont le contrat se termine en mai 2019, et trois jeunes bacheliers des lycées Rotrou et Branly. Un BTS gestion PME PMI, pour la comptabilité pour aider notre trésorière encore en activité, un BTS informatique de réseau et une jeune diplômée en étude de l’art. Tous les trois sont recrutés par le biais de la Mission Locale. Nous avons demandé des aides à la Région Centre-Val de Loire pour la création de deux postes par Cap asso. Un gestionnaire administrateur CDI à plein temps et un animateur agroenvironnement bac+2 ». « Cela correspond à notre politique Cap’ asso qui compte 50% d’aides aux associations culturelles et 50% aux associations sportives », explique Valentino Gambuto. Ce dispositif permet de mettre le pied à l’étrier à un certain nombre de personnes dans des emplois sur des contrats de trois ans renouvelables. Cela permet aussi de donner le temps aux associations de voir si l’emploi peut être pérennisé, de développer de nouvelles idées et faire des expérimentations. C’est une aide importante pour un monde associatif en souffrance. La Région Centre-Val de Loire consacre 10 millions chaque année aux Cap’Asso ce qui représente 350 emplois dont 220 ont été renouvelés », indiquait le conseiller régional. « Le reste à charge pour l’association est souvent pris en charge par la collectivité », reconnaissait Christophe Le Dorven, conseiller départemental, adjoint au maire de Dreux chargé de la culture, reprenant une idée émise par Gérard Hamel.

Annie Duval-Petrix

Cet article La Région vient en aide à Flora Gallica est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une centaine de chevreaux au Bois des Louvières

Le Bois des Louvières est un élevage de chèvres bien connu dans l’agglomération drouaise, installé à Marsauceux sur la commune de Mézières-en-Drouais.

Laure Poirier-Milhiet a repris l’affaire de ses parents, il y a huit ans, avec le soutien de son mari Romain et de trois salariés, formant ainsi une belle équipe de cinq personnes. L’élevage compte aujourd’hui 160 chèvres laitières, de race alpine chamoisée, qui naissent et grandissent sur place. Elles mettent bas une fois par an et donnent naissance à deux chevreaux en moyenne. La mise bas des chèvres a commencé il y a une quinzaine de jours au Bois des Louvières. Déjà, plus d’une centaine de chevreaux sont nés et une quarantaine sont encore attendus. Une période très active pour toute l’équipe mais avec un arrêt de la traite deux mois avant la mise bas, afin que les chèvres gardent toute leur énergie pour leurs petits. « En période de mise bas nous obtenons environ 75 litres de lait par jour, contre 400 litres en temps normal » précise Laure Poirier-Milhiet. Durant ce temps, la production de fromage est diminuée. Un peu de patience et la fromagerie sera à nouveau pleine des chèvres tant appréciés des habitués. Plusieurs gammes sont proposées, du chèvre frais, du demi-sec et du sec. Laure Poirier-Milhiet a reçu plusieurs médailles pour ses fromages au salon de l’agriculture, dont une de bronze cette année pour le fromage en forme de cœur « Le cœur des loups ». Il est possible d’apporter sa bouteille en verre pour la remplir de lait, tout en ayant passé commande auparavant. Depuis peu, Le Bois des Louvières a fait l’acquisition d’une yaourtière, les premiers essais vont commencer afin de les proposer à la vente cet été. La ferme fait partie du réseau « Bienvenue à la Ferme » et a donc pour vocation d’accueillir les visiteurs sur le site. Des portes ouvertes sont prévues le dimanche 21 avril, de 11h à 18h. Le Bois des Louvières modifie ses horaires à partir du 15 mars et fermera le mardi et le jeudi.

Charlyne Didelot

Le Bois des Louvières
28500 Marsauceux
boisdeslouvieres@yahoo.fr
Tel : 02 37 43 80 86

www.boisdeslouvieres.fr

Jours d’ouvertures :
Lundi, mercredi, vendredi et samedi de 9h à 13h et de 15h à 19h
Le dimanche de 9h à 13h

Cet article Une centaine de chevreaux au Bois des Louvières est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’Agence du Lion fête ses 4 ans !

L’Agence du Lion, installée à Dreux, a fêté ses quatre ans, le samedi 2 mars.

Simon Léger, gérant de l’agence immobilière, est satisfait de son évolution tout comme les quatre agents qui travaillent avec lui sur le secteur drouais. Installé dans la Maison du Lion, au 81 rue Saint-Thibault, Simon Léger apprécie son emplacement dans cette belle bâtisse. « Une vitrine n’est plus un impératif, la plupart de nos clients nous contactent via nos supports publicitaires ou par recommandation, nous tenons à notre espace, on a plaisir à travailler ici tous ensemble » ajoute-t-il. L’équipe s’y sentira encore mieux dans quelque temps, après des travaux d’agrandissement. Deux nouvelles pièces vont être créées, une salle de pause pour les agents et une salle dédiée aux signatures, soit une superficie supplémentaire de 70 m², après un bon mois de travaux. L’équipe est bien implantée dans son secteur immobilier : la ville de Dreux et ses alentours, dans un périmètre de cinq à sept kilomètres. L’activité principale de l’agence est la transaction, mais aussi de la location de maison et d’appartement. Depuis peu, Simon Léger a souhaité étendre la zone de travail du côté des communes de Chérisy, Mézières-en-Drouais et Ste-Gemme-Moronval. Un nouveau challenge qui ne fait pas peur à cette équipe réactive et passionnée. « Nous sommes en perpétuelle recherche d’évolution » précise Simon Léger, tout en parlant de ses partenariats avec le Crédit Agricole et MeilleurTaux. « Nous privilégions les mandats de qualité, avec une vraie prise en charge du projet des acheteurs et nous souhaitons apporter à nos clients un maximum de services » ajoute-t-il. Par exemple, suite à la signature du compromis de vente, l’agence offre la possibilité d’exploiter le potentiel de l’habitation avec la décoratrice Lisa Henry, qui préparera un plan d’aménagement et des conseils décoration. L’Agence du Lion est partenaire de nombreuses associations sportives de Dreux et Vernouillet, qui reflètent le côté dynamique de ses agents. « Il est important de participer à la vie locale à travers les associations, ce sont aussi elles qui rendent les communes attractives, un point important pour nous » conclut Simon Léger.

Charlyne Didelot

Cet article L’Agence du Lion fête ses 4 ans ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Il nous a tant fait rire : Michel Jeffrault nous a quittés

Le comédien Michel Jeffrault nous a quittés suite à un long combat contre la maladie. Le bouillant comédien et metteur en scène a salué une dernière fois son public et s’en est allé sous un tonnerre d’applaudissements.

Comme le boxeur qu’il fut dans sa jeunesse, il avait gagné le premier round de ce match engagé contre un cancer du foie qui l’avait frappé par surprise. Avec le courage, la ténacité et l’élégance de l’art pugilistique, il avait mis son ennemi à terre, il y a trois ans grâce à une greffe du foie. Fort de cette seconde chance, le comédien était remonté sur scène pour jouer Mon Devos à moi à l’Atelier à spectacle de Vernouillet au profit de l’équipe du professeur Olivier Scatton, chirurgien à l’hôpital Pitié-Salpêtrière spécialisé en greffes hépatiques. Après quelques mois de répit, la maladie a vaincu notre Jeff à nous, lui qui avait voué sa vie à sa passion : le théâtre, partagée avec son épouse Chantal, elle aussi comédienne. Michel Jeffrault a joué dans une quarantaine de pièces dans un répertoire allant du classique au boulevard. Molière, Le médecin malgré lui, Le malade imaginaire ou encore On ne badine pas avec l’amour, avant de donner le fameux Dîner de cons au théâtre de la Tête d’Or à Lyon qui a reçu les plus belles critiques. Michel Jeffrault avait le culte de l’amitié. Ses partenaires sur scène sont restés des amis fidèles. Pierre Douglas, Henri Guybet, Bernard Menez, Gérard Hernandez, autant de talents et de complicités croisés au hasard des représentations du Vison voyageur, Canard à l’orange, Monsieur Masure, La Berlue, Potiche, Patate… Du Théâtre de Dreux où chacun aimait à le retrouver aux tournées dans toute la France, Jeff a su séduire un public fidèle. Des grandes salles ont salué son talent, sa verve et son humour. Comme tous les grands artistes Jeff est éternel. « Il y a quelque chose de plus fort que la mort. C’est la présence des absents dans la mémoire des vivants », racontait Jean d’Ormesson.

Annie Duval-Petrix

Cet article Il nous a tant fait rire : Michel Jeffrault nous a quittés est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Mars 2019
LMMJVSD
23
46910
1112151617
19222324
25262728293031