Actu 28

20 février 2019

Centre Omnisport Intercommunal : c’est pour bientôt !

La première pierre du futur Centre Omnisport Intercommunal a été posée le samedi 9 février, dans les anciens locaux de Mr Bricolage, à Saussay.

C’est en 2015 que Francis Pecquenard, président du Syndicat Mixte Intercommunal du Canton d’Anet et Conseiller départemental, a fait une proposition d’achat de 600 000€, alors que le prix de vente était fixé à 1,2 million d’euros. La négociation fut difficile et ce n’est qu’à l’hiver 2016 que le propriétaire a accepté l’offre. La signature de l’acte de vente définitif a eu lieu le 19 décembre 2017. Suite à l’acquisition, c’est le cabinet d’architecte AMJ de Philippe Giroux, installé au parc d’activités de La Radio, à Dreux, qui est retenu pour les travaux d’aménagement. L’ancien magasin de 3000m² va être divisé en deux parties. La première, de 2000 m², regroupera le dojo, la salle de tir à l’arc, la salle pour les sports de combat ou encore le ping-pong. Ces espaces seront dédiés aux nombreuses associations sportives du canton, qui actuellement se partagent les gymnases de Bû et Anet avec difficulté. Les 1000 m2 restants seront, quant à eux, loués et accueilleront une enseigne de salle de sport. « La volonté du SMICA est de soutenir le tissu associatif en lui donnant les moyens de se divertir dans le sport et en permettant de réunir la population, toutes générations confondues » annonce Francis Pecquenard. Une partie conséquente du budget du SMICA est dédiée à l’investissement, l’entretien et le fonctionnement des équipements sportifs du canton d’Anet. Concernant le Centre Omnisport, le coût total des travaux s’élève à 1,9 million d’euros. Pour que cette opération soit possible, plusieurs financeurs y participent : l’État, à hauteur de 189 021 €, la Région avec 373 025 € et le Département avec 479 334 €. Le montant total des subventions demandées et accordées, est donc de 1 041 380 €, soit 70% du coût total des travaux. Aujourd’hui, tous les appels d’offres sont terminés et les entreprises choisies pour le lancement des travaux. Francis Pecquenard a d’ailleurs annoncé qu’ils s’étendront sur une année, le Centre Omnisport Intercommunal ouvrira donc ses portes en 2020.

Charlyne Didelot

Cet article Centre Omnisport Intercommunal : c’est pour bientôt ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Christophe Castaner en visite dans le Drouais

Le ministre de l’Intérieur s’est rendu, vendredi 8 février, à Vernouillet et à Dreux. Installation officielle de la Police de sécurité au quotidien, visite du commissariat de Dreux et Grand débat étaient au programme de cette journée marathon.

Christophe Castaner n’est pas venu pour une simple visite. Le ministre de l’Intérieur a d’abord officiellement inauguré la Maison de la police de sécurité au quotidien à Vernouillet en compagnie de Sophie Brocas, préfète d’Eure-et-Loir, Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux, Daniel Frard, maire de la ville, et de nombreux élus. Coupure de ruban, visite des locaux et échanges avec les intervenants. Le ministre a planté le décor de cette nouvelle structure destinée à repositionner la police au cœur des quartiers pour retisser les liens avec les habitants, mieux briser le silence et combattre la délinquance. Entouré d’élus et de dizaines de policiers, Christophe Castaner s’est ensuite baladé dans les sentiers de La Tabellionne avant d’entrer dans le hall d’un des immeubles de la rue Dugay-Trouin qui devrait être parmi les premiers à bénéficier de la grande rénovation urbaine des quartiers de La Tabellione et des Bâtes. Après un bref passage au commissariat de Dreux pour saluer le travail du commissaire Olivier Aubry et de son équipe, le ministre s’est rendu à la Maison Proximum Dunant-Kennedy. A cette occasion, il a annoncé sa détermination et les moyens mis en œuvre pour la mise en place de la reconquête républicaine des quartiers. En compagnie de Laurent Nunez, secrétaire d’Etat, et devant un parterre de membres des forces de l’ordre, Christophe Castaner a annoncé des mesures concrètes comme la liste de 17 nouveaux quartiers de reconquête républicaine pour 2019 dont Dreux et Vernouillet. Ainsi, le nombre de quartiers prioritaires mis en place depuis 2018 passe à 32. L’arrivée de 16 policiers supplémentaires sur l’agglomération pour le mois de juin dont quinze seront affectés uniquement sur les quartiers de reconquête républicaine. « 5800 véhicules seront achetés dont deux affectés aux policiers drouais. Plus globalement, une campagne de recrutement de 10.000 policiers et gendarmes qui viendront grossir nos effectifs. Nous allons investir dans des locaux adaptés. Je ne supporte pas l’idée que les caïds de quartier puissent avoir des conditions de vie plus favorables que nos policiers. 900 millions d’euros seront attribués à la construction et modernisation des commissariats et gendarmeries de France. Nous allons mettre les moyens mais cela ne sert à rien sans la détermination de tous les acteurs locaux à travailler ensemble : élus, services de l’éducation nationale, responsables des associations sportives et culturelles. Au bout d’un an de mise en place de la Police au quotidien on pourrait noter l’amélioration des chiffres, des vols de voitures, des cambriolages, de la délinquance au quotidien avec une baisse de 10%. Mais on constate aussi l’augmentation des violences dans notre pays. Le bilan que nous faisons est un bilan modeste. On sait l’essentiel de ce qu’il reste à faire pour enlever le sentiment d’insécurité chez nos concitoyens. Nous voulons une police visible. Des permanences se développent pour plus de prévention. C’est aussi une organisation ciblée contre les trafics avec, dans chaque département, une cellule de lutte en lien avec les préfets et procureurs de la République dans le but d’un partage de l’information. Concernant la lutte contre la radicalisation, c’est un travail sur le long terme. La menace terroriste est constante en France. Elle reste à un haut niveau. Il existe des retours de terroristes presque chaque semaine sur notre territoire. Ils sont systématiquement interpellés, mis à la disposition de la justice et mis en prison », a conclu le ministre.

Annie Duval-Petrix

Cet article Christophe Castaner en visite dans le Drouais est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’Agglo du Pays de Dreux a voté son budget 2019

Le Conseil communautaire de l’Agglo du Pays de Dreux s’est réuni, vendredi 8 février, à l’Espace Hugo de Chérisy pour voter le budget 2019.

Il a fallu attendre une demi-heure supplémentaire par rapport à l’horaire prévu pour atteindre le quorum des votants du Conseil communautaire. Les élus présents ou représentés ont approuvé la présentation faite par Michel Lethuillier, vice-président chargé des finances. Le budget de fonctionnement de l’Agglomération pour 2019 s’équilibre en dépenses et en recettes à 50 757 374 € et celui d’investissements à 9 379 968 €. « Il faut noter la tendance à la baisse du capital restant dû de nos emprunts. En janvier 2019, tous budgets confondus, ce montant est de 67,96 millions d’euros avec une échéance d’extinction totale de la dette prévue en 2057. » Les recettes fiscales atteignent 33 446 947 €. Elles représentent 66% des recettes réelles de fonctionnement et se répartissent en 50% de fiscalité économique (16 675 442 €), 47% de fiscalité des ménages (15 564 710 €) et 3% du Fonds de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC) à hauteur de 1 068 696 €. En 2019, les dotations de compensation de l’Etat s’élèvent à 10 655 341 € et représentent 21% des recettes réelles de fonctionnement, soit -3,54% par rapport à 2018. Dans la colonne des dépenses réelles de fonctionnement se trouvent les charges à caractère général (5 753 279 €), les charges de gestion courante (3 277 750 €), les dépenses de personnel (10 985 356 €), les attributions compensatrices aux communes membres (25 093 626 €), les charges financières (573 100 €) et des charges exceptionnelles (53 450 €). « La masse salariale représente 23% des dépenses réelles de fonctionnement mais reste stable par rapport à l’année dernière », souligne Michel Lethullier. Le budget 2019 prend en compte les fonds de concours de Dreux pour la médiathèque et de Vernouillet pour la réhabilitation et l’extension de la piscine ainsi que le remboursement de l’avance de trésorerie faite à la SEMCADD (Société d’Économie Mixte Construction et Aménagement du Drouais). Il a intégré la reprise de l’activité du site de la Radio par l’Agglomération.

Annie Duval-Petrix

Cet article L’Agglo du Pays de Dreux a voté son budget 2019 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Février 2019
LMMJVSD
23
68910
111213141517
18192224
25262728