Actu 28

8 mars 2018

Lancement du nouveau site Boostemploi.fr

Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir lance une nouvelle version du site Boostemploi.fr doté de fonctionnalités avancées afin de correspondre pleinement aux attentes des demandeurs d’emploi et des recruteurs.

Les actualités d'Eurélien.fr

La Foire Expo de printemps devra évoluer

La Foire Expo de printemps, qui se tenait le week-end dernier au Parc des expositions, devra évoluer vers plus de diversité pour mieux répondre aux attentes du public.

« La dix-septième édition de la foire expo de Dreux s’est déroulée comme les précédentes. Elle n’a pas battu son record d’affluence mais c’était suffisant pour que les exposants puissent tirer leur épingle du jeu. Nous n’avons pas atteint les 9.000 visiteurs de l’an dernier et la question qui se pose est : est-ce qu’on doit la maintenir à cette date qui coïncide avec les vacances scolaires ? », indique Jacques Lemare, conseiller municipal en charge du Parc des expositions. « Il est difficile de se faire une opinion car comme chaque année certains exposants sont contents et d’autres pas. » Au détour des allées de la foire, le public pouvait découvrir de belles nouveautés. Des maisons clés en main, des conseils pour la construction de neuf ou la restauration de l’ancien, des fermetures de maisons des portails, des enduits extérieurs à la chaux, des pompes à chaleur, carrelages, faïences, aménagements de terrasses et allées de jardin, mais aussi des articles plus tendances comme des raclettes pour laver les vitres, un casse noix de table, une table à repasser sans fer et autres astuces pour se rendre la vie plus facile. « Il faut se poser les bonnes questions, nous avons un salon plus personnalisé spécifiquement dédié à l’habitat en octobre à Dreux. Il va falloir faire évoluer cette foire en y ajoutant un côté nature et le respect de l’environnement. C’est ce que recherche le public et ce que j’ai ressenti pendant cette foire. On ne peut pas rester sur une foire entièrement dédiée à l’habitat. Nous allons y travailler. Une foire n’est pas un salon mais il peut y avoir des exposants de matériel de jardinage, il faut diversifier », assène Jacques Lemare. La dix-huitième édition de la foire de expos de Dreux sera pleine de surprises.

Annie Duval-Petrix

Cet article La Foire Expo de printemps devra évoluer est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les Eures Ludiques organisent le 1er Marathon des Jeux

Un grand marathon autour des jeux est en préparation à Anet. Il aura lieu le vendredi 23 et le samedi 24 mars au Dianetum.

Née d’une passion commune pour les jeux, l’association Les Eures Ludiques est à l’initiative de ce premier « Mara’ J’A », le premier Marathon des Jeux d’Anet. Les membres de l’association se réunissent une fois par mois depuis deux ans maintenant, pour partager des heures ludiques. Aujourd’hui, pour toucher le plus grand nombre, ils ont décidé d’organiser cet événement gratuit et ouvert à tous. Le marathon ouvrira ses portes le vendredi 23 mars, à 20h, avec des jeux d’ambiance pour permettre aux participants de faire connaissance avant de se lancer dans ce marathon. Plus de deux cents jeux seront proposés dans trois espaces différents, un pour les enfants de 5 à 8 ans, un pour ceux de 8 à 14 ans et un dernier pour les 14 ans et plus. Pendant les vingt-quatre heures de marathon, des animateurs seront là pour apporter leurs conseils et permettre à tout le monde de découvrir de nouveaux jeux. Plusieurs thématiques seront proposées, vous pourrez partir à la conquête de nouvelles nations, vivre une épopée dans le Far-West, embarquer pour des aventures de pirates, vous envoler pour des pays imaginaires, ou encore collaborer pour accomplir des missions. Le samedi matin, les portes s’ouvriront dès 8h pour partager un petit-déjeuner offert par Les Eures Ludiques et pour le déjeuner, sandwichs, gâteaux, boissons et cafés seront vendus par l’association. Grâce aux partenaires de l’événement, il y aura des lots à remporter. Pour cela, il faudra participer au rallye des jeux et à différents tournois. Le rallye consistera à participer à trois jeux, chacun sur un thème différent, afin de valider sa participation au tirage au sort. Sur place, le prêt des jeux est gratuit et il sera également proposé une formule pour en emprunter, entre 5 et 10 euros selon la taille. Le Club de Bridge d’Anet sera aussi de la partie, ses membres seront présents à partir de 14h, le samedi, pour une initiation. Le marathon se terminera à 19h autour d’un apéritif de l’amitié et de la distribution des lots.

C. Didelot

Renseignements :
Hélène Mazéas 06 20 61 33 20
Mail : leseuresludiques@free.fr
Dianetum
Chemin des Cordeliers
28260 Anet

Cet article Les Eures Ludiques organisent le 1er Marathon des Jeux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une journée de badminton 100% femmes !

La Badminton Club de la Région Drouaise organise sa première Journée de la Femme, le samedi 17 mars, au gymnase Violette Courtois, à Dreux.

La Journée Internationale de la Femme a lieu, comme tous les ans, le 8 mars et cette année, à cette occasion, le club de badminton drouais a décidé de dédier une journée rien qu’aux femmes. Cette idée vient de Sandrine Desmerger, membre du club depuis trois ans et en charge de l’événementiel depuis quelques mois. « J’ai tout de suite eu envie d’organiser plein d’événements et le souci des clubs, dans de nombreux sports, c’est le manque de femme » souligne-t-elle. En effet, sur les cent trois adultes licenciés du club, il n’y a que trente-six femmes pour soixante-sept hommes. Une vingtaine sont aujourd’hui en compétition, c’est un nombre insuffisant car lorsque l’une d’entre elles se voit dans l’obligation d’arrêter la pratique du badminton, il est difficile de la remplacer. « Nous sommes vraiment en recherche de joueuses, alors, avec cette manifestation, nous aimerions faire découvrir notre sport aux femmes » explique Sandrine Desmerger. Cette journée se déroulera au gymnase Violette Courtois, à Dreux, avec une ouverture des portes à 13h30. A partir de 14h commencera une séance d’une heure de Fit’minton, un bon échauffement avant de débuter le tournoi qui aura lieu de 15h à 19h. Le tournoi sera ouvert aux femmes, licenciées ou non, dans une ambiance disco, tenues colorées et scintillantes seront donc attendues. Durant l’après-midi, entre deux matchs, ces dames pourront découvrir les différents stands qui seront installés pour l’occasion. Il y aura de la lingerie, des vêtements avec Miss Captain, des produits à base d’aloe vera, des bijoux et également un praticien de massage thaï. La femme de la journée sera aussi élue, toutes les femmes présentes porteront un numéro et les votes seront à déposer dans une urne. Plusieurs critères pourront être pris en compte, comme la sympathie, le jeu pendant le tournoi, la bonne humeur ou encore la tenue disco. A la fin de la journée, toutes les participantes recevront des cadeaux et pourront se réunir autour d’un apéritif dînatoire, avec une participation de 5€. Les inscriptions pour cette journée se clôtureront le mercredi 14 mars et l’entrée est gratuite. Le prochain tournoi du Badminton Club de la Région Drouaise aura lieu le week-end du 23 et 24 juin, au Palais des Sports, avec la dixième édition du tournoi national de Dreux.

C. Didelot

Inscriptions et renseignements :
Mail : sandrinedesmerger@gmail.com
Tel : 06 64 11 24 96

Cet article Une journée de badminton 100% femmes ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

2 Euréliens fiers de leur périple au 4L Trophy

<p>Nicolas Guillemot et Paul Delamotte, habitants de Cherisy se sont lancés le 15 février pour la 21<sup>e</sup> édition du Raid 4L Trophy™ ! Lors de cette édition 2018, 1300 équipages soit 2600 participants issus de plus de 1460 écoles sont montés à bord de leur mythique 4L pour prendre le départ. En ligne de mire, Marrakech, destination finale d’un périple de 10 jours et près de 6000 kilomètres avalés sur les routes de France, d’Espagne et sur les pistes du Maroc. Une aventure caritative soutenue par l’Agglo du Pays de Dreux, dont les couleurs s’affichaient fièrement sur le véhicule!</p>

Actualités

Rendez-vous le 22 avril pour les courses des 5 Moulins

Les amateurs de course à pied ne manqueront pas ce dix-neuvième rendez-vous proposé par l’association des Courses des 5 Moulins et la section athlétisme du Dreux Athlétic Club. Cette année, de nouveaux parcours sont au programme.

L’an dernier, 560 participants avaient répondu à l’appel de Jacques Girard et André Dussoulier, les chevilles ouvrières de ce rendez-vous prisé des coureurs internationaux, régionaux et locaux. « Cette année nous proposons deux nouveautés : Les départs des courses se feront au même endroit, à la Maison des associations de Sainte-Gemme-Moronval. Le départ se fait en sortant sur la droite de la Maison des associations et l’arrivée, en haut de la côte, de retour sur les lieux du départ. Les parcours du semi-marathon et du 10 Km ont été modifiés. Ils traversent toujours cinq jolies communes de la vallée, cependant, on ne passe plus par Chérisy, mais par Charpont », expliquent les organisateurs. « Les deux courses sont qualificatives pour les championnats de France. Le 10Km fait partie de la coupe régionale. Il y a six épreuves dans la Région Centre-Val-de-Loire », ajoute André Dussoulier. Les championnats de France des 10 km auront lieu le 23 juin, à Liévin dans le Pas-de-Calais et celui du semi-marathon à Saint-Omer, dans le même département, le 28 octobre. Les courses des enfants des écoles d’athlétisme, poussins et benjamins prendront le départ à 9h à la Maison des associations. Le départ du semi-marathon aura lieu à 10h, le 10Km à 10h10 et le 5 km à 10h05. « Tous les participants auront un lot, une coupe sera remise aux trois premiers de chaque catégorie pour les 10 et 21Km, une coupe aux premiers homme/femme de chaque catégorie pour le 5km et le challenge Gérard Saintin récompensera le club ayant réuni le plus grand nombre de participants. Deux montres GPS (Polar M430-Garmin Forerunner 265) seront tirées au sort sur dossards et un bon d’achat sera offert au meilleur régional. Ce grand rendez-vous du sport ne serait pas possible sans les nombreux bénévoles mobilisés ce jour-là, mais aussi ses fidèles sponsors : Chanoine, Endurance shop (Chartres), Feuillet, Mélissa, Crédit Agricole, Renault Truck, Couturier, Lhermite, Les Moulins, Nathalie coiffure et la mairie de Sainte-Gemme-Moronval. Midi-Auto 28 offre les ravitaillements et une voiture livreuse. Les courses des 5 Moulins sont aussi un action humanitaire puisque l’association reverse 1€ par inscription au service de recherche contre le cancer de l’hôpital René-Huguenin de Saint-Cloud dans les Hauts de Seine. A vos inscriptions.

Annie Duval-Petrix.

Renseignements, André Dussoulier, Tel 02.37.63.58.47. ou 06.14.61.03.86.

En ligne sur le site www.protiming.fr ou sur place. Fermeture des inscriptions 45 minutes avant le départ de la course.

Cet article Rendez-vous le 22 avril pour les courses des 5 Moulins est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Comédien, auteur et peintre Franck Capilléry expose ses œuvres à Chérisy

On connait ses talents de comédien, bientôt d’auteur puisque sa pièce sera jouée en septembre à Paris. Il nous livre maintenant sa première exposition de peinture. Des toiles pleines de gaîté, de couleurs, de joie mais aussi de mélancolie, à l’image de cet artiste au grand cœur.

La dernière course d’Usain Bolt, une troupe d’artistes sur scène saluant le public, le plan d’eau d’Ecluzelles aux allures de port de plaisance, le tour de France à la voile à la Baule ou encore les paysages de Corse, en passant par une scène de théâtre où seules deux chaises vides sont éclairées, suggérant le travail de relecture de deux comédiens, les peintures de Franck Capilléry sont des coups de cœurs, des instants magiques figés dans le temps. « J’aime la peinture, c’est une manière d’envoyer des émotions. C’est un travail assez solitaire, on peut peindre dans la journée ou dans la nuit, au gré des envies, et ça devient une nécessité », confie l’artiste. Franck Capilléry avoue avoir commencé la peinture acrylique, il y a un an, après s’être essayé pendant un temps à l’aquarelle. « On commence par faire un tableau, puis un deuxième, on apprend au fur et à mesure. Je suis un autodidacte, je peins les endroits et les choses que j’aime », explique le peintre qui présentera une vingtaine de toiles à la mairie de Chérisy, du 17 au 25 mars. On connaît le comédien avec ses rôles qui nous ont enchanté comme Grognard dans Arsène Lupin et le gendarme de la série Une Femme d’honneur. Il a interprété de nombreux personnages au théâtre, à la télévision et au cinéma. Le comédien a aussi pris la plume. Sa pièce, Mais tais-toi donc !, sera jouée en septembre au théâtre Le Funambule, à Paris. Une pièce pleine d’humour qui raconte l’histoire de deux SDF, aux personnalités opposées mais qui dialoguent par le biais de sauts d’humeur et de flash-back sur le passé avant de découvrir le lien qui les unit. Franck Capilléry est un artiste local. Il est tombé amoureux de Chérisy il y a une vingtaine d’années. Il y a même été élu auprès du maire Michel Lethuillier pendant un mandat. Depuis de nombreuses années, Franck Capilléry est investi auprès de l’AFM (Association Française contre les Myopathies), dont il est l’un des administrateurs. Avec ses amis comédiens, il organise une manifestation à chaque Téléthon. En 2017, Anny Duperey était son invitée au Cercle Laïque de Dreux. « Elle m’a donné des conseils pour la peinture, car elle aussi aime peindre », ajoute le peintre qui avoue ne jamais travailler en extérieur. « J’ai essayé, mais souvent les passants ne se contentent pas de regarder par-dessus votre épaule, ils s’inventent professeurs des Beaux-Arts et vous abreuvent de conseils. Un peu délicat pour moi qui finalement me suis fait virer des quelques cours que j’avais choisi de suivre ».

Annie Duval-Petrix

Exposition de peinture de Franck Capilléry à la mairie de Chérisy du 17 au 25 mars. Vernissage le samedi 17 mars à 18h. Entrée gratuite.

Cet article Comédien, auteur et peintre Franck Capilléry expose ses œuvres à Chérisy est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une première exposition sur le thème de la femme pour l’Espace 8ème Art

L’association Espace 8ème Art d’Ivry-la-Bataille a organisé une exposition le week-end du 3 et 4 mars, au Dianetum à Anet, sur le thème de la journée de la femme.

Trois cent cinquante visiteurs sont venus découvrir l’exposition pendant le week-end. Une manifestation proposée dans le cadre de la Journée de la Femme et également au profit de l’association pour la lutte contre le cancer du sein, Odysséa. « J’ai choisi Odysséa car sa lutte est liée au thème de notre exposition et que cela faisait longtemps que je voulais faire quelque chose cette association » explique Mickaël Lavalley, président du club photo, qui a ainsi mis en place une vente aux enchères, avec une photo en aluminium et un tableau. La photo a été remportée par Damien Boutard pour la somme de 75€ et le tableau par Robert Duclos au prix de 70€.Au total, 600€ ont été récoltés pour Odysséa sur les deux jours. Plusieurs œuvres étaient exposées, près de cinquante photos réalisées par les membres du club dont huit imprimées sur toiles et une quarantaine de tableaux des artistes peintres d’associations d’Ivry-la-Bataille et d’Anet. Sur toutes les œuvres présentes, on pouvait voir des représentations très diverses de la femme, de tout âge. Le club photo avait aussi installé un espace studio photo pour l’occasion, où l’on pouvait se faire photographier et imprimer sur place sa ou ses photos. Il y avait également plusieurs stands, principalement sur le thème de la femme, comme les bijoux magnétiques de la marque Magnetix Wellness ou les produits cosmétiques bio Avril. La maquilleuse du club photo Angélique Gasnier était présente pour une séance maquillage, côtoyant un stand pour une beauté des ongles. La Miss Curvy Centre 2017 a fait une apparition, le dimanche, pour mettre en avant le concours officiel de la beauté des courbes en France. « Toute l’année, nous participons à de nombreux événements sur la région afin de nous faire connaître » explique la présidente, Julie Marie. Ce concours existe depuis 2011 et l’élection de Miss Curvy 2018 aura lieu le 17 novembre, à Beaugency. Mickaël Lavalley est très heureux de cette première édition, « Nous avons eu de très bons retours, visiteurs comme exposants, tous étaient très satisfaits, c’est vraiment une belle réussite. Maintenant nous réfléchissons à l’année prochaine » annonce-t-il.

C. Didelot

Retrouvez l’association sur Facebook à « Espace huitième art », sur leur site Espace8emeart.fr ou par mail : Espace8emeart@gmail.com

Cet article Une première exposition sur le thème de la femme pour l’Espace 8ème Art est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un troisième salon des loisirs et des créativités à Bû

Les deux sœurs, Catherine Bernard et Brigitte Pichard, renouvellent, cette année, le salon des loisirs et des créativités, qui aura lieu le week-end du 17 et 18 mars, à la salle des fêtes de Bû.

C’est avec leurs associations respectives, Le Chas de l’Aiguille et Atelier Passion Loisirs, que ces sœurs organisent cette manifestation. Pour cette nouvelle édition, une vingtaine d’exposants sont attendus, dont plusieurs nouveaux. « Le bouche à oreille des deux premières éditions a fait que de nouveaux exposants nous ont contactées pour participer cette année » explique Brigitte Pichard. L’objectif de ce salon est toujours que les visiteurs puissent y trouver le matériel nécessaire pour faire leur propre réalisation chez eux. « Cette année, nous avons beaucoup plus de stands qui proposeront des fournitures et du matériel de toute sorte » ajoute Brigitte Pichard. Il y aura donc des machines à coudre, des produits autour de la broderie, de la dentelle sur papier, de la peinture à la cire, de quoi réaliser du scrapbooking ou encore du patchwork. Parmi les nouveautés, deux stands pour les enfants, l’un avec des jeux de construction et l’autre pour tester le dessin avec une gomme magique. Comme l’année dernière, des ateliers seront proposés sur les deux journées et en continu. Une buvette sera installée, avec des gâteaux et des boissons chaudes, dont les bénéfices seront reversés à la Société Protectrice des Animaux de la ville de Cholet.

C. Didelot

17 & 18 mars 2018, de 10h à 18h, à la salle des fêtes de Bû.

Cet article Un troisième salon des loisirs et des créativités à Bû est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Des vins et des gourmandises au profit d’Enfants Cancers Santé

La septième édition du salon des vins et de la gourmandise, organisée par le Lions Club Dreux Doyen, se tiendra le samedi 24 et dimanche 25 mars à l’Agora de Vernouillet. Une manifestation réalisée au profit de l’association Enfants Cancers Santé.

Depuis sa création, le salon des vins et de la gourmandise est un rendez-vous très prisé des amateurs de bons produits et de convivialité. Cette année encore, Jean-Luc Hudebine, président du Lions Club Dreux Doyen, les quarante-cinq membres de l’association et leurs épouses ont secondé Alain Badets, référent du salon 2018, dans l’organisation de cette septième édition. « Nous aurons une trentaine d’exposants dont une vingtaine de fidèles. Parmi les nouveautés, des producteurs de Côtes du Rhône, Beaujolais Villages, Cognac et Pineau des Charentes, Vouvray de Touraine, Côtes de Duras mais aussi du champagne et des vins du Roussillon, sans oublier les gourmandises avec la première participation d’un producteur de macarons et les traditionnels fromages de chèvre, escargots, producteurs de safran, foies gras, miels, confitures et salaisons de Savoie », explique Jean-Luc Hudebine. « Il y aura un stand de restauration sur place et un bar à huîtres. Comme chaque année, le samedi soir, un repas ouvert à tous est organisé en compagnie des vignerons producteurs. Chacun fait goûter son produit et raconte son histoire. C’est toujours un moment intéressant et émouvant quand les producteurs partagent leur expérience et leur passion avec parfois la révélation de grosses difficultés. Damien Stépho, premier adjoint au maire de Vernouillet, confie : « Quand un producteur raconte sa vie, on ne boit pas sa bouteille de la même façon. On apprécie plus un vin quand on connait son histoire ». Le salon des vins et de la gourmandise est l’une des manifestations organisées par le Lions Club Dreux Doyen avec la journée des rois, la vente de champagne, la vente de roses, le Lisa Golf et la collecte de lunettes. « L’an dernier, nous avons récolté 8.000 paires de lunettes qui sont données à Médicolions et reconditionnées. En 2017, 30.000€ ont été redistribués, à l’euro près, aux associations dont 10.000 € à l’association Enfants Cancer et Santé qui finance la recherche contre le cancer des enfants », indique le président. L’entrée du salon est gratuite, les visiteurs peuvent acheter un verre qu’ils paieront 3€ pour les dégustations proposées par les vignerons. Les principales recettes de cette manifestation proviennent des droits d’installation payés par les exposants », rappellent les membres du club. Le salon des vins bénéficie de 70 sponsors dont les villes de Dreux et Vernouillet pour la communication et la mise à disposition de l’Agora. « Nous organisons une tombola toutes les heures, de très beaux lots offerts par les exposants sont en jeu », précise Alain Fillon, membre du club, chargé de la communication.

Annie Duval-Petrix.

Salon des vins et de la gourmandise, samedi 24 mars de 11h à 20h et dimanche 25 mars de 10 à 18h. Entrée gratuite, repas du samedi soir 18€. Verre de dégustation 3€.

Contact et réservations : Alain Badets : 02.37.46.33.12.

Cet article Des vins et des gourmandises au profit d’Enfants Cancers Santé est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Auto Primo, le spécialiste en mécanique tous types de véhicules

Installé route de Chartres à Vernouillet depuis 2014, Tolga Sungur a choisi la franchise Auto Primo pour apporter un service de qualité à ses clients tout en restant indépendant.

Titulaire d’un BTS en maintenance industrielle et fort d’une expérience de 4 ans dans une entreprise spécialisée, Tolga Sungur a toujours été passionné par la mécanique. « Après la fermeture de cette entreprise, j’ai opté pour la création de mon propre outil de travail », explique le gérant du garage Auto Primo. Avec ses trois collaborateurs, Tolga Sungur propose les services inhérents à un garage de taille humaine. Entretien, réparation et diagnostic sur tous types de véhicules sont réalisés sur rendez-vous. Le magasin propose toute une gamme de pneus et balais d’essuie-glace et vente de pièces détachées toutes marques. « En choisissant la franchise Auto Primo, filiale de AD (Auto Distribution), j’ai privilégié mon indépendance et choisi la qualité de l’accueil et des services proposés dans notre garage ». L’accueil et le contact client sont primordiaux pour Tolga Sungur et ses collaborateurs, mais la technologie tient également une place importante dans les services proposés. Le garage s’est équipé, il y a quelques semaines, d’une machine à caméra 3D pour le contrôle du parallélisme. Les mécaniciens d’Auto Primo sont aussi des passionnés de sports automobiles, avec 20 et 25 ans d’expérience, ils préparent des véhicules pour les rallyes. « Principalement sur la marque BMW », confie le gérant.

Annie Duval-Petrix

Cet article Auto Primo, le spécialiste en mécanique tous types de véhicules est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Événement « Girls Power » chez Midi Auto 28

Le concessionnaire automobile, Midi Auto 28, installé à Vernouillet, organise une semaine de la femme à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, du 8 mars.

C’est la première fois que ce genre de manifestation est mis en place au sein de la concession. Florence Breart, responsable après-vente est à l’origine de cette semaine spéciale pour les femmes. « C’était compliqué de concilier cet événement avec les portes ouvertes qui ont aussi lieu au mois de mars, mais cette année, nous nous y sommes pris en avance » explique-t-elle. Avec une équipe 100% féminine, Florence Breart était d’autant plus motivée à lancer ce projet. « Le but, c’est aussi de casser le côté machiste qu’il y a autour de la voiture » ajoute-t-elle. Ainsi, les femmes sont invitées à venir du 12 au 16 mars, afin de profiter d’une réduction de -20% sur leur pied de facture après-vente, avec certaines conditions à voir directement en concession. Samedi 17 mars auront lieu les portes ouvertes de Midi Auto sur le thème du « Girls Power ». Exclusivement pour cette journée, il y aura des ateliers pour ces dames afin qu’elles apprennent à changer une roue, faire les niveaux de leur voiture ou encore la pression des pneus. Les ateliers auront lieu à 11h, 14h et 16h et sont gratuits. L’association sportive de défense personnelle sera également présente le samedi 17 mars à partir de 10h, pour proposer une initiation aux femmes qui souhaitent apprendre quelques bases pour se défendre lors d’un vol de sac à main ou d’une agression à bord de leur véhicule, par exemple. Et comme les femmes seront à l’honneur, il y aura un stand de vente de bijoux, un coin boudoir avec des gâteaux à déguster et la Pat’pirate qui proposera des crêpes et des jus de fruits. Enfin, Midi Auto proposera également une belle offre, cette fois-ci, ouverte aux femmes et aux hommes, du 15 au 21 mars avec un pneu acheté, le deuxième à -50%.

C.Didelot

Inscriptions aux ateliers :
Mail :alice.blondelle@midiauto28-peugeot.fr
Tel : 02 37 38 95 01

Midi Auto 28
2, rue de Strasbourg
28500 Vernouillet

Cet article Événement « Girls Power » chez Midi Auto 28 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La nouvelle BMW X2 a l’audace pour seule règle

Avec son look extraverti, la nouvelle BMW X2 renforce la désirabilité de la gamme BMW X et part à la conquête d’un public plus jeune. Une palette de couleurs uniques et des logos sur les côtés affirment une personnalité audacieuse.

Ce nouvel SUV affirme sa différence avec le BMW X1 en ayant des proportions dynamiques assez éloignées de son prédécesseur. Le profil de la BMW X2, avec un empattement long et des porte-à-faux courts, évoque la silhouette des coupés sportifs de la marque. Un design particulièrement travaillé qui intègre les lignes horizontales, signature des designers de la marque, en y ajoutant de nombreux plis de carrosserie qui occasionnent un jeu de lumières sur le hayon assez séduisant. Deux sorties d’échappement de grands diamètres de chaque côté (à partir des motorisations 18d et 20i) renforcent le dynamisme de la BMW X2. L’atmosphère prémium du design intérieur est particulièrement travaillé avec, là encore, tout ce qui fait la spécificité de BMW, matériaux et assemblage de très haute qualité, ergonomie exemplaire, planche de bord et console centrale assorties à la sellerie. L’affichage tête haute HUD, l’écran tactile 8,8’’ et le combiné d’instrumentation avec technologie Black panel réhaussent la dimension technologique de la BMW X2. « Les atouts de la BMW X2, qui séduiront au premier regard, sont, avant tout, ses nouvelles proportions très différentes des modèles existants avec un design unique. Ce nouveau SUV se décline en 3 moteurs essence et 4 moteurs diesel. La X2 sDrive 18i, 140 ch est disponible à partir de 32.450€ », explique Christophe Stage, directeur de Espace Berteaux. L’équipe d’Espace Berteaux organise deux journées placées sous le signe de l’audace pour venir découvrir et essayer en exclusivité la toute dernière-née de chez BMW ainsi que toute la gamme X, le vendredi 9 et samedi 10 mars, dans la concession de Vernouillet. Les essais seront réalisés avec deux pilotes « instructeurs » de chez Pro’Pulsion, uniquement sur réservation.

Annie Duval-Petrix

Renseignements et réservations au 02.37.38.94.11 ou par mail : espace.berteaux@groupe-berteaux.fr

Cet article La nouvelle BMW X2 a l’audace pour seule règle est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Parentalité et Enfance, thème d’une semaine d’information sur la santé mentale

L’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes Malades et/ou handicapées psychiques (UNAFAM) organise les 29e semaines d’information de la santé mentale (SIMS) avec deux rendez-vous à Dreux et Vernouillet.

L’UNAFAM existe depuis 1963, elle a pour objet d’accueillir, de soutenir et d’informer les familles confrontées aux troubles psychiques d’un proche. La délégation d’Eure-et-Loir, présidée par François Mayeux, organise en partenariat avec l’association de Lieux de Vie (ALVE), les hôpitaux Henri-Hay de Bonneval et Victor-Jousselin de Dreux, plusieurs manifestations dans le cadre des semaines d’information sur la santé mentale. Le thème choisi cette année est Parentalité et Enfance. « Cette 29e édition des SIMS sera l’occasion d’échanger autour des pistes d’actions possibles pour favoriser le bien-être des enfants, promouvoir la santé mentale dès le plus jeune âge, accompagner la parentalité de tous et en particulier des personnes souffrant de troubles psychiques », expliquent Françoise Fraboulet et Marie-José Gachenot, membres du bureau de la délégation eurélienne. « La question du bien-être et de la santé mentale tout au long de sa vie se pose très tôt. Environ 20% des enfants et des adolescents dans le monde présentent des troubles ou des problèmes mentaux. Dans la moitié des cas, ces troubles se déclarent avant l’âge de 14 ans. Ils figurent parmi les principales causes d’incapacité chez les jeunes au niveau mondial selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). En France, un enfant sur huit serait concerné par ces troubles. Une prise en compte précoce des troubles conditionne leur évolution. De plus, l’apparition de troubles chez l’enfant touchant également les proches, il est important de les associer et de mieux les accompagner au repérage dès la périnatalité », estiment les responsables de la santé. La naissance d’un enfant est un moment clé dans la vie, mais il est reconnu que l’accouchement peut engendrer divers troubles psychiques maternels comme la dépression post-partum qui concernerait entre 10 et 20% des mères. Le baby blues toucherait 50 à 80% des femmes et 5 à 10% des hommes. Toutes les facettes de la parentalité seront abordées lors des rendez-vous proposés par l’UNAFAM. L’exposition interactive de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), Des limites pour grandir, se déroulera au centre social, La Passerelle, à Vernouillet le mardi 13 mars à 14h. « La manifestation sera animée par un agent de la CAF et du personnel soignant de l’hôpital de jour infanto juvénile et la Maison des adolescents », indique Marie-José Gachenot. Le mercredi 21 mars à 14h, l’exposition sera installée à la Maison Proximum Sainte-Eve à Dreux. Le vendredi 23 mars à 18h, une soirée ciné-débat autour du film d’investigation L’odyssée de l’empathie de Michel Meignant et Mario Vania est organisée. La soirée sera animée par la psychologue Michèle Poisse, à l’auditorium du lycée Rotrou. A Dreux, l’UNAFAM tient une permanence à la Maison des usagers au sein de l’hôpital Victor-Jousselin.

Annie Duval-Petrix

Renseignements et informations : 06.86.51.21.56

28@unafam.org
Centre social La Passerelle : 10, rue Léo Delibes à Vernouillet.
Maison Proximum Sainte-Eve : 7, rue Marc-Sagnier à Dreux.

Cet article Parentalité et Enfance, thème d’une semaine d’information sur la santé mentale est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Festival Regards d’Ailleurs explore le Danemark

En 2017, le festival était tourné vers la Corée, cette année, il prend la direction du Danemark, du 21 mars au 18 avril, pour la 16ème édition du festival du film de Dreux, organisé par l’association Fenêtre sur films.

Près de dix mille personnes ont été touchées par le festival l’année dernière, que ce soit à travers les projections, les expositions ou les master-class au lycée Rotrou. Après avoir découvert le 7ème art de nombreux pays comme la Suisse ou encore l’Argentine, le festival part dans le grand nord. « Nous n’avions pas encore abordé le cinéma nordique » précise Thierry Méranger, fondateur du festival. Un premier lancement se fera depuis la Maison du Danemark, à Paris le mercredi 14 mars, quant à la soirée d’ouverture à Dreux, elle aura lieu le mercredi 21 mars, à 18h, à la Chapelle de l’Hôtel-Dieu. Cette année, la ville de Vernouillet est de nouveau bien présente durant le festival, puisque le théâtre de Dreux est actuellement en travaux, certaines séances auront lieu à l’Agora. « Nous avions pris l’habitude d’aller au théâtre de Dreux, mais ce festival a pour vocation de s’étendre aux autres communes donc cela me réjouit que Vernouillet soit de la partie. L’idée est d’offrir un peu plus au public en se développant sur l’agglomération » explique Thierry Méranger. D’autres communes accueilleront donc le festival cette année, comme Saint-Rémy-sur-Avre, Garnay, Chartres et des lieux comme la résidence du Bois de L’Epinay, la médiathèque l’Odyssée et le lycée Rotrou. « Beaucoup de choses sont faites pour les jeunes pendant le festival » ajoute Thierry Méranger. Ainsi, est prévue une rencontre avec Marianne Slot, productrice du réalisateur Lars von Trier et une autre avec le réalisateur Nikolaj Arcel. De plus, une programmation dédiée aux écoles primaires est mise en place, comme pour les collégiens et lycéens, avec une trentaine de projections jeune public. Parmi les temps forts du festival, il y aura la soirée ciné-concert avec, au piano, Grégoire Baumberger qui accompagnera le premier film de Carl Dreyer, Le Président. Ce sera à l’auditorium de l’Odyssée, le mercredi 28 mars à 19h. Une soirée de l’angoisse est programmée le samedi 7 avril à partir de 20h au CinéCentre avec la projection de deux films, When Animals Dream et What we become. « Cette année, il y a eu un gros travail sur les expositions » précise Thierry Méranger. Il sera possible de découvrir celle de l’architecte-designer italien Federico Babina, qui sera installée à la Chapelle de l’Hôtel-Dieu, du 21 mars au 1 avril. Cette exposition sera composée de vingt-sept maisons imaginaires représentant l’univers de grands réalisateurs du cinéma et un parcours interactif sera proposé afin de découvrir à quel réalisateur correspond chacune d’entre elles. Du côté de la médiathèque l’Odyssée, il y aura une exposition photo consacrée à une œuvre du réalisateur Lars von Trier, Mélancholia, à découvrir durant tout le festival. Les Maisons Proximum de la ville de Dreux participeront également au festival à travers des expositions photos autour du réalisateur. Le festival se clôturera le mercredi 18 avril, à partir de 19h, avec la projection du film L’art de pleurer en chœur qui sera suivie d’un cocktail, au lycée Rotrou.

C. Didelot

Renseignements :
www.regardsdailleurs.org
www.dreux.com

Cet article Le Festival Regards d’Ailleurs explore le Danemark est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Ivry-la-Bataille organise sa 8ème Fête de la Nature et du Terroir !

A l’approche du Printemps se prépare la traditionnelle Fête de la Nature et du Terroir à Ivry-la-Bataille. Cette année elle se déroulera le week-end du 17 et 18 mars, sur le thème « La fleur dans l’assiette ».

L’ouverture de la 8ème édition aura lieu le samedi matin à partir de 10h, le rendez-vous est donné du côté de la mairie pour découvrir la quarantaine d’exposants présents sur les deux jours. L’inauguration avec les officiels est prévue pour 11h et à 11h45 il y aura la remise des prix du concours des maisons fleuries 2017 à la Distillerie. « Nous n’avons pas plus d’exposants que l’année dernière mais ils sont toujours de qualité » annonce le maire, Patrick Maisons. Parmi eux, des artisans qui proposeront des bijoux, des girouettes, des fruits confits, des paniers, des lanternes, de l’architecture végétale ou encore des objets en cuir. Côté jardin, il y aura une dizaine de pépiniéristes et horticulteurs, mais aussi des stands sur le compost, sur le métier de paysagiste, ou encore avec du matériel de motoculture. Des exposants proposeront aussi des animations, comme l’association Bon’Eure de vivre et ses constructions de nichoirs, le samedi de 14h à 17h. Ezy Lake, présentera ses activités nautiques qui ont lieu sur leur site à Ezy-sur-Eure et l’Office de Tourisme de l’Agglo du Pays de Dreux tiendra un point d’information sur le tourisme dans l’agglomération. Les visiteurs auront de quoi se restaurer avec les spécialités bretonnes de Esprit Gourmand et de quoi rapporter quelques produits du terroir à la maison, comme de la charcuterie, du fromage, des pâtisseries à base de fleurs, du foie gras, des produits à la fleur d’hibiscus, des confitures bio ou encore du miel. Des animations pour les plus jeunes seront organisées, un parcours avec des ânes bâtés, des jeux en accès libre, fabriqués par les services techniques de la ville, et un photocall dans une mise en scène naturelle. Les agents des espaces verts de la ville initieront les visiteurs au repiquage et une animatrice-diététicienne proposera une activité autour des herbes aromatiques et des fleurs comestibles. Un concours culinaire sera proposé le dimanche, il faudra créer un plat sur le thème de la « Fleur dans l’assiette » et s’inscrire entre 10h et 15h à la salle des commissions pour y participer. La remise des prix du concours aura lieu dans cette même salle à 15h45. Plusieurs expositions seront à découvrir durant le week-end, celle de l’association Espace 8ème Art et une réalisée par la bibliothèque municipale en collaboration avec Teresa Colins, exposante de miels sur le thème des fleurs, des abeilles et du miel. Les deux seront visibles à la Distillerie. Teresa Colins y tiendra d’ailleurs une conférence le dimanche à 11h, au sujet du miel. Samuel Smet, de la ferme de Badonville à Broué, exposera, avec la bibliothèque, sur le thème « Le safran, la fleur qui vaut de l’or » toujours à la Distillerie. La Fête de la Nature et du Terroir est accessible à tout le monde de 10h à 18h le samedi comme le dimanche.

C. Didelot

www.ville-ivry-la-bataille.fr
Tel : 02 32 36 40 19

Cet article Ivry-la-Bataille organise sa 8ème Fête de la Nature et du Terroir ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un nouveau syndicat en conformité avec la loi GEMAPI

Le Syndicat du Bassin Versant des 4 Rivières (SBV 4R) a été créé le 1er mars conformément à la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) issue de la loi NOTRe au 1er janvier 2018.

Les membres des trois EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale), Agglomération du Pays de Dreux, communauté de communes Les Portes Euréliennes et communauté de communes Evreux les Portes Normandes se sont réunis le mercredi 1er mars à la maison des associations de Sainte-Gemme-Moronval pour y créer et voter les statuts du nouveau syndicat (SBV 4R) auquel ils ont choisi de déléguer la compétence GEMAPI. Cette compétence est devenue obligatoire à compter du 1er Janvier 2018 et elle incombe aux EPCI. Sont obligatoires, l’aménagement d’un bassin ou d’une fraction de bassin hydrographique, l’entretien et l’aménagement d’un cours d’eau, lac, canal, plan d’eau y compris leurs accès et la défense contre les inondations (et contre la mer), la protection et restauration des sites, des écosystèmes aquatiques et des zones humides et les formations boisées riveraines. « A cela, peut s’ajouter des compétences optionnelles telles que les eaux de ruissellement. Le pouvoir de police générale du Maire et le pouvoir régalien de l’Etat demeurent. GEMAPI ne remet pas en cause les droits et devoirs des propriétaires riverains », indique André Cochelin, maire de Sainte-Gemme-Moronval et membre du bureau de l’Agglomération en charge des plans d’eau et rivières. Il est élu président du nouveau syndicat. « Le financement peut se faire en levant une taxe dite taxe GEMAPI qui est perçue par les EPCI, payée par le contribuable et plafonnée à 40€ par habitant. Les trois EPCI qui composent le SBV 4R n’ont pas fait le choix de lever cette taxe. Nous conservons le mode de financement antérieur, basé sur la participation des communes, qui sera transféré aux EPCI », poursuit l’élu. Les quatre anciens présidents des syndicats de rivières (SIBV, SIVB, SIR1, SICME) travaillent depuis un an sur cette fusion-création en parfait accord avec les trois EPCI et les services de l’Etat. « Ces 3 EPCI ont accepté de faire un transfert-substitution de la compétence au nouveau syndicat qui couvre 45 communes réparties de la façon suivante : Agglo du pays de Dreux (31 communes regroupant 78 140 habitants), Les portes Euréliennes (11 communes regroupant 15354 habitants), Evreux portes de Normandie (3 communes regroupant 4838 habitants). Le budget 2018 du syndicat sera constant par rapport à 2017. Il sera de l’ordre de 243 800 € », poursuit le président. « Nous nous attacherons, cette année, à assoir l’organisation du syndicat, à créer de nouveaux statuts en collaboration avec les EPCI, à continuer les dossiers d’aménagement des rivières déjà engagés, à travailler sur l’adjonction éventuelle de compétences optionnelles. Il pourra être envisagé des extensions de périmètre. L’Agglomération du pays de Dreux est aussi impliquée dans un autre syndicat qui gère l’Avre (SIVA). Le transfert de la compétence a aussi été réalisé.

Le bureau est constitué de neuf membres en plus du président et des vice-présidents : Le président André Cochelin, ex-président du SIVB, 3 vice-présidents : Christian Bellanger, ex-président du SICME et vice-président des Portes Euréliennes, Raymond Roy, ex-président du SIR1 et Patrick Mouchard, ex- président de SIBV.

Annie Duval-Petrix

Cet article Un nouveau syndicat en conformité avec la loi GEMAPI est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La ville lance une campagne de propreté

La ville de Dreux va subir un grand nettoyage de printemps qui devra se pérenniser grâce à l’implication et les idées innovantes de ses habitants. La propreté de la ville est l’affaire de tous.

Nora Berdane, conseillère municipale chargée de la gestion urbaine de proximité, et Claude Jonnier, conseiller municipal délégué aux Espaces verts, en sont persuadés, la propreté de la ville est l’affaire de tous. Finies les crottes de chiens non ramassées, les meubles sur le trottoir et les détritus déposés à la sauvage dans certains endroits de la ville. Après le déneigement de leurs trottoirs et l’éradication des mauvaises herbes due au fait que l’utilisation des produits phytosanitaires est désormais interdite, les drouais vont devoir veiller à la propreté de leur ville et à leur cadre de vie. « Si la propreté n’est pas le fort des drouais, ce n’est pas encore catastrophique, mais malgré tout, les agents municipaux n’en peuvent plus de ramasser les déchets et de passer derrière les gens qui jettent n’importe quoi dans les rues », explique Nora Berdane. « Nous avons des solutions mais quand nous les proposons aux habitants cela ne va pas. Nous avons mis à disposition des sacs pour le ramassage des crottes de chiens, mais il n’y en a plus car certains les volent pour en faire un tout autre usage », regrette Claude Jonnier. Pour faire de Dreux une ville propre, Nora Berdane va mettre en œuvre plusieurs actions, mais surtout : « Il faut que les gens comprennent et que chacun y mette du sien. Chaque quartier de la ville est différent avec ses problématiques. Pour moi, le quartier le plus difficile au niveau de la propreté est celui des Oriels ». D’ores et déjà, l’application mobile Tell My city permet aux agents de la ville de communiquer sur les problèmes de propreté. « L’application est ouverte aux agents de la ville et aux Maisons Proximum. Il suffit à un habitant d’aller signaler un problème à un agent qui ira prendre des photos, les mettra sur l’application et nous essaierons de régler le problème dans la semaine », explique l’élue. « Nous allons mener des actions sur le terrain pour que les gens se sentent concernés, qu’ils soient informés et responsabilisés. Les agents municipaux seront formés au tri, il y aura des contrôles, des actions de nettoyage et des verbalisations. Il faudra, à un moment donné, que les gens mettent la main au porte-monnaie. Il y aura des actions spécifiques et ciblées sur certains points de dépôts sauvages. D’autre part, une dizaine de corbeilles de tri seront installées sur l’espace public près des gymnases », détaille Nora Berdane qui, avec Claude Jonnier, lance un appel à projet innovant. Avec le projet Mets la beauté dans ton quartier, les élus comptent bien mobiliser les habitants pour améliorer leur cadre de vie. « Nous n’attendons pas qu’on nous demande de mettre des fleurs partout, nous voulons de vraies idées innovantes. 2.000 € seront mis à disposition des quartiers pour ce projet », explique Claude Jonnier. Les incivilités coûtent 220.000 € par an à la municipalité. La campagne de propreté, Nora Berdane y croit : « S’il le faut je suis prête à mettre mes bottes et mon ciré pour aller nettoyer la ville ».

Annie Duval-Petrix

Cet article La ville lance une campagne de propreté est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Dreux : Les agents de la police municipale équipés de caméras

La police municipale de la ville de Dreux teste, depuis le début de l’année, un nouvel équipement, des caméras individuelles.

Valérie Trouillet, responsable du service et Fabienne Romezin, adjointe à la ville en charge de la tranquillité publique, ont présenté les deux caméras individuelles du service. Pour le moment, la police municipale fait l’expérience de l’utilisation de ces caméras jusqu’au 3 juin. Elles sont, depuis peu, accessibles à la police municipale alors qu’auparavant seules la police nationale et la gendarmerie en avaient. « Depuis le 1er janvier, on voit que cela a de l’effet sur les personnes » raconte Valérie Trouillet. L’objectif de ces caméras est de réduire les incivilités. Les policiers sont régulièrement insultés et se trouvent souvent dans des situations compliquées avec des personnes qui entrent dans un rapport de force. « Ce n’est pas un dispositif de surveillance en continu. Les agents peuvent mettre une caméra en route seulement si la situation l’exige » explique Valérie Trouillet. Avant de les allumer, les agents sont dans l’obligation de prévenir les usagers lorsqu’ils vont filmer. « Nous devons annoncer : Monsieur, je vous informe qu’à partir de maintenant vous êtes filmés. En général, les gens se calment assez vite à ce moment-là » raconte un agent. Les données enregistrées sont ensuite gardées six mois et seront effacées de manière électronique, sans intervention des agents. En effet, ils ne peuvent pas supprimer les vidéos et si ils souhaitent les visionner, il doit y avoir eu un fait déclencheur pour y être autorisés. Les caméras sont également équipées d’une vision nocturne. C’est un nouvel équipement d’une valeur de 350€ par caméra. « Le coût est moindre par rapport à ce que cela apporte » ajoute Fabienne Romezin. A la fin des mois d’essais, il est donc envisagé que d’autres caméras soient en possession des agents de la police municipale de la ville de Dreux.

C.Didelot

Cet article Dreux : Les agents de la police municipale équipés de caméras est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Nicolas Guillemet et Paul Delamotte ont participé au Raid 4L Trophy 2018

Le 4L Trophy est un raid aventure destiné aux étudiants de 18 à 28 ans. Il se déroule sur les pistes marocaines en 4L. Une aventure vécue, du 12 au 27 février, par les deux étudiants de l’IPAG (Ecole supérieure de Commerce).

Ils sont arrivés depuis quelques jours, mais le soleil brille encore dans leurs yeux et le sable continue de s’échapper du coffre et des portières de la voiture dès qu’on les ouvre. Nicolas, 22 ans, et Paul, 21 ans, tous deux élèves de l’IPAG, mais originaires de Chérisy, se sont engagés dans l’édition 2018 du Raid 4L Trophy, organisé depuis une vingtaine d’années à l’intention des étudiants. Une course de 6.000 km qui a réuni 1240 équipages au départ de Biarritz, le 15 février. « Nous étions partis de Paris le 12, » précisent Nicolas et Paul qui ont piloté, chacun à leur tour, l’équipage 1727, nommé Fast Four L. Ils se sont classés à la 772e place, mais ce n’est pas un classement de vitesse. L’important est de mener à bien la voiture, de suivre le roadbook et de réaliser une mission humanitaire. Après avoir traversé la France avec une toute petite avarie, et ce sera la seule à Poitiers, l’équipage a pris le départ officiel de Biarritz pour la traversée de l’Espagne. « Nous avons parcouru 500 Km jusqu’à Salamanca. Puis départ pour Algésiras avec la traversée du détroit de Gibraltar vers Tanger. Là, les choses sérieuses commencent : suivre le roadbook sur 700 Km dans la montagne à destination de Boulajoul pour une arrivée à 1000 mètres d’altitude », explique Nicolas. Une nuit sous la tente au milieu de 1500 voitures et l’aventure reprend très tôt le matin en direction de Marigha. « Nous arrivons aux portes du désert, installons un bivouac pour 3 jours et effectuons un raid quotidien de 100 Km sur les pistes, » raconte Paul. Après cette épreuve, une journée marathon attendait les jeunes : « un jour, une nuit et une matinée non-stop pour rejoindre Marrakech mais sans timing », précise Nicolas. Pour l’équipage, gros coup de fatigue à l’arrivée, détente dans la chambre d’hôtel avant le moment, très émouvant, de la remise des trophées chez le célèbre Ali. Une journée libre et un retour vers la France avec le sentiment du devoir accompli. Le Raid 4L Trophy comporte une mission associative humanitaire, du matériel scolaire a été distribué et une cotisation de 20€ par équipage a permis de remettre 35.000€ pour la construction de 3 écoles, destinées aux enfants du désert. L’engagement de l’équipage dans le Raid 4L Trophy n’a été possible que grâce à de nombreux sponsors comme l’Agglo du Pays de Dreux, les Boulangeries Feuillet, Pharprint, Rstreet, Eurefilm , IFL (Ingrédient For Life), Médecin Direct , Circuit la Ferté-Gaucher,RDG Consulting , Ipag Business School (notre école), Livcer,  Fa7 Capital (Cabinet de Gestion) qui ont permis de réunir les 10.000€ nécessaires.

Annie Duval-Petrix

Cet article Nicolas Guillemet et Paul Delamotte ont participé au Raid 4L Trophy 2018 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Mars 2018
LMMJVSD
34
510
131517
24
2931