Actu 28

24 août 2017

RTV 95.7 Podcast : Le Mag

Présentation de la saison culturelle 2017-2018 de la ville de Dreux.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Fanny Cassaigne Présidente de l'association Derrière les fagots présente la seconde édition du festival derrière les fagots de Saint Ange et Torcay.

S'abonner gratuitement

Intelcia recrute des téléconseillers

Dans le cadre de ses besoins en recrutement de téléconseillers sur son site de Dreux, le centre d’appel Intelcia organise 3 sessions de recrutement.

Vous pouvez vous rendre directement sur le site d’Intelcia, situé 1 rue du réveillon à Dreux :

  • le vendredi 25 août à 9h30
  • le mardi 29 août à 9h30
  • le mercredi 30 août à 9h30

Intelcia en chiffres c’est :

  • 476 salariés travaillant sur le site de Dreux.
  • 7.000 collaborateurs répartis sur les seize sites ouverts par le groupe Intelcia en France, au Maroc, au Cameroun et au Sénégal.

Pour plus de renseignements : http://www.intelcia.com/

M2ED

Collecte des encombrants : les dates

<p>Une collecte annuelle est organisée dans votre commune<strong> </strong>entre septembre et octobre 2017 selon les secteurs. Découvrez la date de votre commune.</p>

Actualités

SICA : Bientôt un centre multisports à Saussay

Le Syndicat Intercommunal du Canton d’Anet existe depuis 1990 et comprend aujourd’hui treize communes. Présidé depuis 2014 par Francis Pecquenard, maire de La Chaussée-d’Ivry, le SICA a plusieurs compétences.

Le transport par exemple, même si celui-ci est en charge aujourd’hui de l’Agglomération du Pays de Dreux, le Syndicat exerce toujours une gestion de proximité. C’est Jérôme Depondt, maire de Marchezais et vice-président du SICA qui est en charge des transports et des relations avec l’Agglomération. René Duval, 1er adjoint à Abondant, est vice-président délégué à l’eau potable. Une eau que le Syndicat produit et collecte mais ne distribue pas actuellement. « Nous aimerions faire un groupement de syndicats, pour sortir des compétences de l’Agglomération au niveau de l’eau » précise Francis Pecquenard. Le SICA a d’ailleurs réalisé un forage dans la commune Les Christophes, qui donne une excellente qualité d’eau pour une production de 200m3 par heure. Parmi ses compétences, le Syndicat s’occupe également de la Zone Artisanale du Débucher à Anet. Quelques projets sont d’ailleurs en cours, comme l’ouverture d’une enseigne Picard qui est déjà sortie de terre, mais aussi un nouvel espace jardinerie, un magasin pour bébé et un espace Culture dont les travaux n’ont pas encore débuté. Le Syndicat Intercommunal du Canton d’Anet comprend donc treize communes, qui sont : Anet, Abondant, Broué, Bû, Chérisy, Germainville, Havelu, La Chapelle-Forainvilliers, Marchezais, Mézières-en-Drouais, Montreuil, Saussay et Sorel-Moussel. Parmi celles-ci, Anet et Bû possèdent des gymnases, les équipements sportifs sont également une compétence du SICA. Gilbert Gallaud, maire adjoint de Sorel-Moussel est le vice-président en charge des équipements sportifs. Depuis quelques temps maintenant, les associations sportives du Canton d’Anet font part de l’engorgement que subissent les deux gymnases tout au long de l’année, entre les associations et les écoles. « Les plages horaires sont pleines et il devient difficile de trouver de la place pour tout le monde » précise Gilbert Gallaud. C’est ainsi que le Syndicat a travaillé sur le sujet et obtenu un lieu qui permettra de créer un centre multisports. Il s’agit de l’ancien magasin Mr Bricolage, qui été installé à Saussay. Un espace de 3000m2 qui sera divisé en deux parties, une de 2000m2 pour la réalisation d’un dojo, d’une salle de tir à l’arc, d’une salle pour les sports de combat ou encore pour le ping-pong. Les 1000m2 restants seront loués et accueilleront obligatoirement une enseigne sportive. Le bâtiment a coûté 600 000 € au SICA et le budget des travaux et de l’aménagement est estimé à 450 000 €. La Région Centre Val de Loire a participé à hauteur de 35% sur le prix de l’acquisition soit une subvention de 212 000€. Le Syndicat a pour projet d’ouvrir ce centre multisports pour la rentrée 2018.

C. Didelot

Cet article SICA : Bientôt un centre multisports à Saussay est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une nouvelle saison au Dianetum !

La rentrée approche et les nouvelles saisons culturelles s’annoncent, c’est le cas pour la salle de spectacles du Dianetum à Anet, qui se prépare pour sa quatrième saison.

L’année dernière, ce sont près de cinq cent abonnements qui ont été pris pour la saison. Pour cette année, ils fonctionnent toujours mais cette fois-ci à partir de trois spectacles et non quatre. « Cette nouvelle programmation est très éclectique » précise Nathalie Tachon, directrice de la salle de spectacles. En effet il y en aura pour tous les goûts, que ce soit en concert, en théâtre, ou encore en humour avec une belle tête d’affiche, puisque Franck Dubosc viendra présenter son nouveau spectacle à Anet le samedi 9 décembre. Mais d’abord l’ouverture de la saison, se fera avec la troupe de théâtre Zyg Ô Matic, connue au Dianetum puisqu’ils y ont déjà joué la pièce « Un pyjama pour six », ils reviennent donc cette année avec « Le noir te va si bien » le samedi 14 octobre. Pour le mois suivant, c’est un concert qui est annoncé, avec les Chœurs de l’Armée Russe, accompagnés de la cantatrice Ekaterina Bolshunova. Parmi les chants qu’ils interpréteront, il y aura les traditionnels chants de Noël français, à ne pas manquer, le vendredi 24 novembre. Comme tous les ans, la ville d’Anet n’oublie pas les enfants des écoles (CP-CM2) avec un spectacle de Noël tout en rock et spécialement adapté aux petites oreilles du jeune public. Il aura lieu le samedi 16 décembre et une centaine de places sont également ouvertes pour le public. L’année 2018 démarrera fort, avec un concert le 20 janvier, qui mélangera folk et électro. Vous l’avez sûrement déjà entendu à la radio, il s’agit d’un jeune breton Jérôme Fagnet, plus connu sous le nom de Broken Back. L’Orchestre des jeunes du Centre donnera aussi un concert, le samedi 3 février, avec une cinquantaine de jeunes musiciens sur scène. Place au classique, avec l’opérette de Francis Lopez, « La Belle de Cadix », qui sera interprétée par la troupe du Renouveau Lyrique le samedi 17 mars. Deux spectacles pour les scolaires sont prévus, pour les collégiens le mardi 27 mars avec « Les Fourberies de Scapin » et pour les primaires le mardi 10 avril avec « Lila et les pirates », dans le cadre du festival jeune public « Premiers arrivés ». Une belle affiche théâtrale aussi avec Anémone et les frères Chérer qui joueront le samedi 14 avril, la pièce « Les nœuds au mouchoir », à découvrir absolument ! Après « Le Piston de Manoche » en 2015, Emmanuel Van Cappel revient au Dianetum pour son nouveau spectacle « Elle… Emoi » le samedi 12 mai. Le samedi 2 juin, c’est le groupe américain Pink Martini qui mettra l’ambiance à la salle de spectacles avec des musiques sorties tout droit des comédies musicales hollywoodiennes des années 40 et 50. La saison se clôturera le jeudi 5 juillet, avec une création du Théâtre en Pièces, il s’agit de « Peau d’Âne » qui sera présentée dans le parc du Château d’Anet. La billetterie rouvrira ses portes à partir du vendredi 8 septembre de 14h30 à 16h30.

C. Didelot

Réservation au Dianetum le lundi et le vendredi de 14h30 à 16h30 et le mercredi de 9h30 à 11h30 ou par le site ticketnet.fr.
Tél : 02 37 43 00 70

Cet article Une nouvelle saison au Dianetum ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une saison culturelle en guise d’invitation au voyage

La saison 2017/2018 de Vernouillet se présente comme une invitation à un voyage au travers des innombrables facettes du prisme de la culture. La programmation offre une grande diversité de spectacles et de découvertes dans les différents quartiers de la ville.

«  Chanter, s’émouvoir, rêver, faire la fête, mais aussi réfléchir, débattre, s’engager, la saison culturelle de Vernouillet offre une belle diversité de rendez-vous. Comme chaque année, la culture « made in Vernouillet » invite au voyage, cette saison va plus loin encore », explique Daniel Frard, maire de Vernouillet. Un voyage dans le temps avec une exposition et une conférence en mémoire de la Grande guerre, un voyage dans la ruralité lors des Journées du patrimoine qui permettront de découvrir des textes autour du lavoir et un voyage musical avec les différents concerts dont celui des Dhoad Gypsies of Rajasthan le vendredi 10 novembre. Considérés comme la référence internationale de la musique du Rajasthan (Inde), les Dhoad proposent un fabuleux spectacle de musique et de danse traditionnelles avec fakirs, cracheurs de feu, acrobates, poètes, troubadours, au confluent des cultures gitanes, hindoues et musulmanes. Ils créent une atmosphère magique et fusionnelle emportant le public dans un magnifique tourbillon de couleurs chatoyantes, une expérience magique et authentique. Véritables ambassadeurs de la culture du Rajasthan à travers le monde, les Dhoad ont donné durant les 12 dernières années 1000 concerts dans 80 pays répartis sur les 5 continents. On voyagera également à travers la littérature avec le Théâtre de l’Arbre à Plumes qui mettra en scène des textes de Jean Cocteau. Débats et échanges sont au programme avec Les Journées des Droits des Femmes et Écofilm. Deux rendez-vous qui proposent à chacun, et notamment aux plus jeunes, de réfléchir sur des questions de société actuelles : protection de l’environnement, égalité homme-femme. La saison culturelle c’est aussi le salon de la photographie et des ateliers organisés à la bibliothèque, avec un projet « D’une tour à l’autre » à la Tabellionne. « La programmation culturelle de la ville fait la part belle aux plus jeunes avec le concours « Les petits champions de la lecture », le bal d’Halloween à La Passerelle ou le projet Carte blanche qui permet à des adolescents de participer à l’organisation d’un concert côté coulisses », confie le maire. La soirée d’ouverture et la présentation du programme aura lieu le vendredi 8 septembre à 18h30 à l’Agora, suivi par le concert The Glossy Sisters à 20h30. Un spectacle, porté sur la femme et ses émotions, qui mélange tout ce qui anime The Glossy Sisters : des morceaux modernes comme des plus grands classiques, un soupçon de beat box et quelques percussions corporelles.

A.D.-P.

Cet article Une saison culturelle en guise d’invitation au voyage est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une voiture à gagner aux Foulées Drouaises


Organisées par le DAC. Athlétisme et la Ville de Dreux le 10 septembre prochain, la troisième édition des Foulées Drouaises s’annonce avec son lot de nouveautés. Les organisateurs espèrent dépasser le nombre de 720 participants de l’an dernier.

Comme promis l’an dernier, Les Foulées Drouaises 2017 proposeront un parcours plus lissé et moins tortueux. Une unique boucle à faire pour le 5 km (10h10) ou 2 fois pour le 10 km (10h20) sont au programme, sans oublier les courses enfants au stade à 9h40. « Le départ sera donné sur le pont Jean Hieaux, avec un passage dans le parc Marie Amélie puis les coureurs entameront l’ascension vers le parc de la Chapelle Royale via la rue du Bois-Sabot et la fameuse côte de Penthièvre, la descente s’effectuera par le chemin ronde où les coureurs admireront la vue panoramique sur la ville de Dreux. Ils traverseront la Grande-Rue par un aller-retour devant le Beffroi avant de passer devant la médiathèque puis le Théâtre et c’est par le sentier Rotrou qui longe la Blaise que les coureurs se dirigeront vers le pont (fin de la boucle) pour rejoindre le stade avec une arrivée sur la grande piste, détaille André Dussoulier, cheville ouvrière de la manifestation. Autres nouveautés, hormis le parcours, un double challenge entreprise a été créé, qui mettra à l’honneur l’entreprise qui aura le plus de participants sur les 2 courses mais aussi celle qui aura été la plus performante sur 6 coureurs (3 coureurs sur le 5 km et 3 sur le 10km). »
Plusieurs entreprises sont déjà en formation Renault Chanoine, Team Plein sud, O2, Meilleurtaux.com, La Tourelle, Keep Cool, Sealed Air, Ipsen Beaufour… Les organisateurs prévoient une forte participation qui devrait largement dépasser les 720 de 2016. « Pour cela, le DAC Athlétisme avec l’appui de sponsors comme Saussereau, Fitness Park, O2, Keep Cool, Intersport, Meilleurtaux.com, Foncia Normile effectuera un tirage au sort d’une voiture, du jamais vu dans le département pour une course pédestre, et espère toucher une très large population de coureurs Euréliens mais aussi des départements voisins », ajoute André Dussoulier. Tout au long du parcours des groupes musicaux seront présents pour animer et mettre de l’ambiance. 90 bénévoles seront présents le jour de la course, des maillots seront offerts aux 700 premiers inscrits, coupes et primes pour les meilleurs.
A.D-P.
Règlement du jeu concours disponible sur le site Dreux.com : (http://www.dreux.com/agenda/les-foulees-drouaises)
Renseignements au 02 37 38 87 81 et au 06 14 61 03 86
E-mail : lesfouleesdrouaises@outlook.fr
Inscriptions sur : https://protiming.fr/Runnings/detail/3878 et lesfouleesdrouaises@outlook.fr
Formulaire d’inscription disponible sur www.dreux.com (http://www.dreux.com/agenda/les-foulees-drouaises)

Cet article Une voiture à gagner aux Foulées Drouaises
 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Les associations drouaises feront leur rentrée le samedi 9 septembre

A Dreux, un forum des associations s’installera dans le centre-ville avec diverses animations et démonstrations sportives. Ce sera l’occasion pour tout un chacun de faire son choix parmi les nombreuses activités proposées.

Ce n’est plus un forum mais une Rentrée des associations que propose la ville de Dreux. Le samedi 9 septembre, de 10h à 18h, une centaine d’associations s’installeront dans le centre-ville. « Comme de coutume, tous les univers seront représentés : sports, arts, éducation, solidarité permettant à petits et grands de poursuivre ou de trouver activités sportives ou loisirs à son gré.
La manifestation se déroulera en centre-ville (place Mésirard, place de la Bonde, cour de l’hôtel-Dieu, place Métezeau, Grande Rue Maurice Viollette).
Une zone de démonstrations et initiations avec tatamis sera animée place Métézeau, un podium accueillera de nombreuses démonstrations en Grande Rue. Quelques associations proposeront également de découvrir leur objectif via des expositions et animations sur leur stand. Plusieurs associations proposeront également des stands de restauration divers et variés.

A.D.-P.

Cet article Les associations drouaises feront leur rentrée le samedi 9 septembre est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La Saint-Clair nous invite à voyager dans le Monde

Au fil du temps, la fête patronale de Luray s’est transformée en un des rendez-vous festif incontournable de l’Agglomération. L’édition 2017 apporte son lot de nouveautés sur le thème Voyage dans le Monde.

La fête de la Saint-Clair, organisée conjointement par le comité des fêtes et la municipalité de Luray, se déroulera sur trois jours, du 8 au 10 septembre. Laurent Germain, le président du comité des fêtes, et son équipe ont déjà finalisé le programme avec une nouvelle équipe et une nouvelle organisation. « Nous organisons une réunion de préparation ouverte à toutes les bonnes volontés le vendredi 1er septembre à 18h30 à la salle communale. Nous souhaitons faire participer un maximum de luraysiens costumés, issus du milieu associatif ou non, pour animer la fête et accompagner la cavalcade sur le thème de l’année. Les enfants pourront fleurir leurs vélos », explique Alain Fillon, maire de Luray.  Les festivités commenceront le vendredi 8 septembre à partir de 20 heures avec le super loto doté de nombreux lots et bons d’achats. « Le samedi 9 septembre, la foire à tout débutera à 8 heures pour se terminer à 17h30. De nombreuses animations et les mascottes seront de la partie. L’entrée est gratuite mais les exposants devront débourser 5€ pour un stand de trois mètres », explique Laurent Germain. Juste le temps de remballer avant le dîner musical qui se déroulera sur réservation à partir de 19h30 à la salle communale. « La soirée sera animée par le groupe Univers 80’s. Nous avons choisi un service à l’assiette avec un menu convenant à tous composé de suprême de poulet sauce Vallée d’Auge », précise le président. La soirée s’achèvera par le grand feu d’artifice tiré à 23h15. La fête foraine se tiendra comme chaque année de 14h30 à minuit. C’est la messe de 11 heures dite en l’église Saint-Rémi qui ouvrira le troisième jour de festivités avant le traditionnel partage de la brioche et le verre de l’amitié aux alentours de 12 heures aux abords de la mairie. De quoi ouvrir l’appétit pour les amateurs de moules frites à déguster sur place ou à emporter. A 14h30, la pression sur les organisateurs sera au maximum, tout comme l’impatience du public qui embarquera pour un voyage dans le Monde grâce à la cavalcade composée de trois chars fleuris fabriqués de toutes mains par les nombreux bénévoles du comité des fêtes mais aussi de nombreux luraysiens attachés à leur fête patronale. « L’après-midi sera émaillé de nombreuses animations. Tout comme la veille, les structures gonflables feront le bonheur des enfants avec fanfares, danse country, capoeira, danseuses brésiliennes sur échasses, jeux et stands des associations », indique Alain Fillon. L’association Dreux Arts Loisirs exposera ses œuvres en l’église Saint-Rémi le samedi et le dimanche. Vernissage samedi à 11h30.
A.D.-P.

Renseignements foire à tout et réservations diner 27€ par personne, Stéphanie Leravat, Tel : 06.24.87.75.78.

Cet article La Saint-Clair nous invite à voyager dans le Monde est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le COV mise sur la communication

Le COV (Club Omnisports de Vernouillet) compte 1140 adhérents, répartis dans 17 disciplines. Le comité directeur et les présidents de sections misent sur la communication pour créer un sentiment d’appartenance.
« Pour éprouver un sentiment d’appartenance, il est bon de connaître ce qui se passe dans son club, dans sa section, connaître les résultats des équipes et des sports individuels, les dates des matches et des évènements festifs », estime Jean Claude Trémel, président du COV. Pour transmettre les informations essentielles à la vie du club, le COV mise sur la communication. A savoir : affiches classiques, flyers, radio, internet, newsletter, les journaux, le site du club et celui de la ville, les bulletins d’information de la ville et les comptes Facebook des différentes sections. « Grâce à ces nombreux supports, nous arrivons à toucher le plus grand nombre tout en offrant à nos partenaires de plus vastes espaces de communications, explique le président. La saison 2016-2017 a connu une nouvelle progression des effectifs grâce au Handball et au Judo qui sont maintenant les deux plus importantes sections du club. ». La section Handball a réussi une très bonne saison en terminant à la 6ème place des plays offs de N1, la plaçant ainsi à la 34ème place sur l’échiquier des équipes françaises. Remarquable pour l’équipe d’une ville de moins de 15.000 habitants. La section Judo a engrangé de nombreux succès individuels chez les adultes et chez les jeunes avec des qualifications pour les championnats de France de plusieurs judokas. « La section Natation compétition a retrouvé toute sa sérénité avec de très bons résultats en natation individuelle et en Water-polo. Le COV se porte bien, les effectifs se maintiennent ainsi que les résultats. Nous percevons toujours les aides de la ville de Vernouillet, du conseil régional et du conseil départemental dont nous aimerions obtenir plus », regrette le président. La saison prochaine s’annonce un peu compliquée pour la section Tennis de Table qui sera mise en sommeil. Les pongistes continueront à s’entraîner dans les salles drouaises pendant les travaux du gymnase Marcel Pagnol. Le COV sera présent au Forum Activille qui aura lieu le samedi 2 septembre à l’Agora de Vernouillet.
A.D.-P.

Cet article Le COV mise sur la communication est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Forum Activille à Vernouillet

Le Forum des associations et des services municipaux de la ville de Vernouillet s’installera comme chaque année le samedi 2 septembre à l’Agora. Plus de trente associations locales seront présentes (ECLAT, Femmes de l’avenir, COV, Jing-Li, Textes et rêves, Marmousse’s Valley country dance, Variation Danse Modern’Jazz et bien d’autres encore pour permettre à chacun de trouver son sport ou son loisir favori pour l’année à venir. Les activités proposées s’adressent autant aux jeunes publics qu’aux adultes et aux seniors de la commune et de l’Agglomération. Les services municipaux seront également présents à cette manifestation. Il s’agit, entre autres, des services enfance, centres sociaux, stand Vernouillet 2.8, cuisine centrale, vie scolaire, culture, CCAS, sports-piscine, bibliothèque et école de musique. De nombreuses animations ludiques et démonstrations sportives émailleront la journée : danse, zumba, tai-chi, musique, judo, initiation théâtre, sans oublier les visites de la cuisine centrale. « Les pré-inscriptions aux contrats bleus se feront au stand du service des sports de la ville », précisent les organisateurs.

Forum Activille, à l’Agora (esplanade du 8 mai 1945-Maurice Legendre), de 10 à 18 heures. L’entrée est gratuite. Restauration sur place. Renseignements au 02.37.62.85.29.

Cet article Le Forum Activille à Vernouillet est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

L’AFCVM bichonne ses véhicules militaires

L’Association Française des Collectionneurs de Véhicules Militaires (AFCVM) a pour but de sauvegarder un patrimoine historique, de faire connaître l’Histoire et d’aider les collectionneurs.

Les Drouais ont la chance de pouvoir les admirer dans de nombreuses occasions, cérémonies commémoratives et fêtes du plan d’eau pour le DUKW. Présidée depuis 1997 par Michel Argence, l’AFCVM a été créée en 1975 à Barbizon dans la Seine-et-Marne par deux vétérans. Michel Boland, ancien de la 1ère Armée, et Jean-Pierre Thevenon, dit La Mascotte, ancien de la 2ème DB. « L’association a bénéficié de l’accord du ministère de la défense qui lui a cédé du matériel gratuitement. L’AFCVM rendait hommage à l’armée française et à ses alliés au travers de présentations de matériels d’époque restaurés. Les membres de l’association ont effectué un gros travail de restauration de camions, voitures et semi-chenillés sous l’œil attentif des services du ministère des armées qui a inspecté l’AFCVM pendant une trentaine d’années. Notre dernier sauvetage prestigieux en 2010 : La restauration d’une boulangerie militaire de marque FOUGA modèle 1938. Par manque de place, nous en avons fait don au Musée militaire du train et des équipages où elle est à présent exposée au public. Nous avons désormais la confiance du ministère », explique Michel Argence. Après le décès de ces fondateurs, l’AFCVM a été hébergée dans des casernes désaffectées dont pour la dernière, l’ancienne base américaine DREUX AIR BASE, de 1991 à 2005. C’est là que Michel Argence, ancien gendarme de l’arrondissement de Dreux, passionné par l’histoire militaire et propriétaire d’un véhicule militaire, croise le destin de l’association. Il en sera membre dès 1993 avant d’en prendre la présidence en 1997. En 2009, l’AFCVM pose ses malles et ses cantines dans son local associatif au 2, rue du Gué-aux-Ânes, tout près de la salle des ventes. Un local musée entretenu avec soin et respect pour la mémoire de ceux qui y sont représentés. La tenue de Sam Isaacs et ses affaires personnelles, données par la famille, tenue de parachutiste, parachute, cantine, machine à écrire, médailles, autant d’objets répertoriés et identifiés grâce à Jean-Pierre Lefèvre, membre actif de l’association et passionné d’histoire qui reconstitue avec minutie le parcours de chaque soldat et de ses affaires. La section cérémonie et commémoration recèle des trésors : Le Half Track M16 identique à celui de Sam Isaacs, dépanneuses de chars Diamond et Ward la France, véhicule amphibie DUKW, camions Simca radio, lot 7 et cargo, GMC Schelter radio et bien d’autres véhicules tout aussi rares. «  L’AFCVM est composée de 63 membres et 22 véhicules. Chaque membre possède chez lui un ou deux véhicules, ce qui représente une centaine au total », indique le président. Tout au long de l’année, le musée est ouvert sur rendez-vous A l’occasion des journées du patrimoine, les 16 et 17 septembre prochains, de 10 à 12 heures et de 14 à 17 heures. Le musée proposera des visites guidées, une exposition sur la libération de Dreux et une exposition de maquettes de chars. Une rencontre avec l’Histoire à ne pas manquer.
A.D.-P.
AFCVM, 2, rue du Gué-aux-Ânes, (accessible par l’avenue du général Leclerc)
E-mail : michel.afcvm@gmail.com
Site : www.afcvm.com

Cet article L’AFCVM bichonne ses véhicules militaires est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Prix de la liberté, un lien écrit entre le passé et l’avenir

Michel Merckel, ancien professeur d’éducation physique et écrivain drouais, a reçu la lourde mission de coucher sur le papier l’histoire de la Libération de Dreux et de révéler l’identité des soldats américains qui accompagnaient Sam Isaac. « C’est un travail collectif, outre les recherches faites de l’autre côté de l’Atlantique, de nombreux drouais m’ont apporté leurs témoignages. Des drouais qui m’ont raconté leurs souvenirs de ce jour-là », explique Michel Merckel. L’auteur du livre Le Prix de la liberté n’en est pas à son coup d’essai, passionné par l’Histoire, il a déjà rendu hommage aux sportifs en publiant 14/18 le sport sort des tranchées, et est à l’origine de la création du monument érigé au stade de France en mémoire des sportifs français morts au combat. « On est venu me demander d’écrire un livre en mémoire de ces dix soldats américains morts à Dreux », explique Michel Merkel. Le Prix de la liberté, c’est l’histoire émouvante en textes et en photos de ces jeunes hommes qui par leur sacrifice ont permis avec tant d’autres, que nous vivions aujourd’hui dans un pays libre. Leurs noms sont désormais en bonne place dans la mémoire de la ville de Dreux, grâce à de nombreux donateurs dont la liste figure dans le livre. Le devoir de mémoire n’est pas un vain mot pour Michel Merkel, le 12 septembre prochain, il assistera à l’inauguration d’un autre projet auquel il a activement participé. Un monument international situé sur le Chemin des Dames en hommage aux rugbymen tombés au combat. Son futur projet : un monument à Verdun en mémoire de tous les sportifs de toutes les nationalités morts au combat.

A.D.-P.

En vente à la Rose des vents, grandes surfaces et Flora Gallica. Contact Michel Merckel : michel.merckel@gmail.com

Cet article Le Prix de la liberté, un lien écrit entre le passé et l’avenir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Libération de Dreux : hommages et émotions

Le soleil était au beau fixe ce mercredi 16 août, alors qu’une belle journée commémorative s’apprêtait à commencer. Soixante-treize ans auparavant, le 16 août 1944, la ville de Dreux était libérée.  

Ce jour-là, le Lieutenant Sam Isaacs arrivait à Dreux, en menant la colonne de la 5th Armored Division. Les hostilités commencèrent dans la matinée au passage à niveau de la rue Saint-Thibault où les forces allemandes étaient en position. C’est ici qu’un char américain sera entièrement détruit et les hommes à son bord tués. Dans l’après-midi de ce 16 août 1944, une autre attaque eut lieu, cette fois-ci à Vernouillet, au lieu-dit « La fourche ». La colonne américaine du Lieutenant Sam Isaacs arriva sur place et les sept soldats à bord du half-track en tête furent tués. Après cette journée de batailles, les Allemands quittèrent la ville et Dreux fût enfin libérée. Le 16 août 1944, intéresse depuis plusieurs années, l’Association Française des Collectionneurs de Véhicules Militaires (AFCVM). Les membres de l’association, au nombre de soixante-trois, sont toujours présents lors des commémorations officielles et d’autant plus cette année puisqu’ils sont à l’origine des événements organisés pour cette journée du 16 août 2017.

Depuis 2009, l’association est en quête de l’identité des dix soldats américains qui ont été tués à Dreux il y a soixante-treize ans. Seul le nom du Lieutenant Sam Isaacs était connu des drouais. « Nous avions quelques informations sur ces soldats mais on ne savait vraiment pas si nous y arriverions » confie Michel Argence, président de l’AFCVM depuis vingt ans. Il a alors fallu plusieurs années de recherches, interroger des vétérans aux États-Unis ou encore les archives militaires de Fort Knox, avant de valider avec certitude en 2015, l’identité des dix soldats. Ces dix noms ont été dévoilés devant la stèle du Lieutenant Sam Isaacs le 16 août 2016 et un an après, ils sont enfin gravés dans le marbre. « Nous avons insisté pour que leur place soit au Monument aux Morts » précise Michel Argence. La plaque commémorative portant les dix noms des soldats tués a donc été dévoilée au Monument aux Morts de Dreux ce 16 août 2017, en présence de plusieurs familles américaines. En effet, l’AFCVM a retrouvé quatre familles sur dix et deux ont fait le déplacement à Dreux pour ce 73ème anniversaire, les familles Dillon et Demarest. Pour l’occasion, l’hymne américain a retenti sur la place Métézeau, laissant place a une grande émotion de la part des familles américaine, qui durant leur séjour en France ont découvert les lieux des embuscades à Dreux et Vernouillet mais également les cimetières américains de Colleville-sur-Mer et de Saint-James.

C. Didelot

Cet article Libération de Dreux : hommages et émotions est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le Village Estival double le nombre de ses entrées malgré le mauvais temps

Le Village Estival enregistre un succès considérable. Tout au long de ses trois semaines d’ouverture les familles, et les jeunes drouais se sont retrouvés sur le site et ont profité des nombreuses activités proposées.

 
Aujourd’hui il fait beau, il fait même très chaud à deux jours de la fermeture du Village Estival et le public est au rendez-vous. Les enfants en maillot de bain s’adonnent aux jeux d’eau tandis que les parents et grands-parents s’offrent quelques heures de farniente en lisant un bon livre, prenant des photos ou sirotant quelques boissons fraîches apportées dans une thermos. « C’est un bilan étonnant compte tenu des conditions météo. Nous avons eu une moyenne de 2000 visiteurs par jour. Aujourd’hui, nous avons branché le brumisateur à cause de la chaleur, mais d’autres jours, c’est le ciel qui nous envoyait une brume naturelle. C’est dommage pour les enfants et les familles », explique Josette Philippe, adjointe au maire en charge de la jeunesse, de la vie locale et des quartiers. « Un jour nous n’avons pas pu gonfler les structures, on a donné une heure de plus pour compenser. Un autre jour où c’était très délicat, tous les stands n’étaient pas actifs, nous avons offert une entrée gratuite aux familles pour un autre jour », poursuit l’élue. Cette année, le Village Estival proposait des activités nouvelles comme la tyrolienne, le laser game, les sauts dans le vide ou la cible football. L’idée était de donner satisfaction aux familles mais notre cœur de cible sont les adolescents, les plus difficiles à satisfaire. Avec les nombreuses activités et initiations, nous avons réussi a séduire les 13-14 ans. Ce sont les familles qui le disent, cela a fonctionné grâce au bouche à oreille, on leur a donné envie de venir », détaille Josette Philippe. Le Village Estival est devenu un endroit convivial où chacun y trouve son compte. Bien qu’on n’y vende aucune nourriture, on y a dégusté des couscous, des gâteaux d’anniversaire, des goûters entre amis, « les gens se sont très vite appropriés les lieux pour y partager de bons moments », constate l’élue. Ces trois semaines d’intenses activités estivales ont été réalisées grâce à l’investissement de la plupart des services de la ville et des cinquante-cinq jeunes vacataires et bénévoles qui ont assumé une vigilance sans faille. Le village ferme ses portes le jeudi 24 août, mais la jeunesse n’en aura pas fini avec les plaisirs de l’été. Vendredi 25 août, près de 10.000 personnes sont attendues au concert de MHD. « C’est un artiste extrêmement apprécié des jeunes, Dreux sera sa dernière date avant les Etats-Unis, le Canada et l’Olympia cet hiver », indique Josette Philippe « Le concert débutera à 19h30, nous avons négocié une première partie, qui permet de mettre en pratique ma politique de la jeunesse. Nous avons décidé de donner la possibilité à des jeunes drouais talentueux de s’exprimer sur une grande scène avec de vrais professionnels. Ce sont des jeunes qui ont fait leurs preuves en musique, c’est une manière de leur tendre la main », conclue Josette Philippe.

A.D-P.

Cet article Le Village Estival double le nombre de ses entrées malgré le mauvais temps est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Août 2017
LMMJVSD
5
8101213
1415161819
27
2830