Actu 28

26 juillet 2017

Le portrait de Louis-Philippe 1er de retour au Musée d’Art et d’Histoire

C’était l’une des premières œuvres exigées à l’Etat par Marcel Dessal, fondateur du musée, qui en a demandé le dépôt à Dreux. Louis Philippe 1er, roi des français prête serment sur la charte, vient de retrouver sa place au Musée de Dreux après deux ans d’absence pour cause de restauration.

« Cette représentation du roi Louis-Philippe en costume militaire dans un décor romain n’est pas habituelle », constatait le prince Jean d’Orléans, venu tout spécialement au musée à l’occasion du retour du portrait de son aïeul. « C’est un roi pour lequel j’ai une admiration particulière, un roi moderne qui a cherché à faire la synthèse entre la monarchie ancienne et moderne. C’est une bonne chose de faire le lien avec le passé », expliquait le prince Jean d’Orléans qui découvrait en même temps le tableau et le musée. Christophe Le Dorven, conseiller départemental et adjoint à la culture, Valentino Gambuto, conseiller régional et Damien Chantrenne, conservateur du musée, ont rappelé l’histoire de ce tableau réalisé par Louis-Joseph Noyal (d’après François Pascal Simon Gérard) vers 1833. « Avant sa restauration, le tableau présentait une toile oxydée et flottante. Le châssis était encore en bon état, deux petits trous existaient en partie basse ainsi que des traces laissées par une inondation. Une restauration était nécessaire tant sur la couche picturale que sur le support », détaillait Damien Chantrenne. « La restauration a eu lieu dans les ateliers du C2RMF (Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France) aux écuries du Château de Versailles par Emmanuel Joyerot, restaurateur support, et Yolanta Mendili, restaurateur couche, qui ont répondu au cahier des charges. « La toile a été démontée, des bandes de renfort ont été collées et une seconde toile a été collée au dos de l’œuvre pour éviter son empoussièrement. Une plaque de polycarbonate a été posée pour protéger définitivement le revers. Pour la couche picturale, les spécialistes ont précédé au dépoussiérage, allègement du vernis et réintégration illusionniste du sujet. Le bleu de la tunique du roi est redevenu bleu et le pantalon et la charte ont retrouvé toute leur blancheur », expliquait le conservateur. La restauration de ce tableau, initiée par Axelle Marin, directrice du service culturel, représente une belle aventure collective de l’équipe du musée. Elle a coûté 7.050 € TTC. La ville de Dreux a sollicité l’aide de l’Etat et de la Région Centre-Val-de-Loire qui ont subventionné le projet à 50% », indiquait Christophe Le Dorven. « Cet investissement financier témoigne de la volonté de la ville de sauvegarder son patrimoine. D’autres restaurations sont en cours », confiait l’élu avant de rappeler la très bonne place obtenue par le musée d’Art et d’Histoire de Dreux puisqu’il arrive en 61ème position du classement national pour les agglomérations moyennes (20.000 à 200.000 habitants). Il est classé le premier en Eure-et-Loir.
A.D.-P.

Cet article Le portrait de Louis-Philippe 1er de retour au Musée d’Art et d’Histoire est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Ludivine Conty, animatrice sensibilisation par l’événementiel et Maxime Vendé, animateur du territoire Zéro Déchet de l'Agglo du Pays de Dreux, parlent du "Troc'Canettes" sur Vernouillet Plage.

S'abonner gratuitement

« Les dernières news

Juillet 2017
LMMJVSD
30