Actu 28

21 juillet 2017

Sur la montagne d' Iraty ...

La route des crêtes s' élève doucement ,

les nuages laissent  passer quelques rayons , 

les couleurs  d' Iraty sont au rendez-vous… :-)

C' est pour elle que nous sommes grimpés jusque' ici…Au milieu des pâturages , une étrange chapelle a poussé làcomme un champignon…

Elle est construite de pierres calcaire et de grès gris .Elle existait déjà au XII° siècle , elle est

Les carnets de Mathilde

RTV 95.7 Podcast : Le Mag

Vernouillet Plage 2017 avec Damien Stépho, 1er adjoint au maire de Vernouillet en charge de la Politique de la Ville et Moncef Magri, Directeur de la Politique de la Ville.

S'abonner gratuitement

Rock, soul et variétés au programme de L’Été sous les charmes

L’Été sous les charmes, c’est le 14 juillet, puis tous les vendredis et samedis du 21 juillet au 19 août (sauf week-end précédent le 15 août, 12 et 13 août) en Grande-rue de Dreux, à 21 heures.

« La Ville de Dreux œuvre pour que la culture soit accessible à tous et pour conforter les passerelles entre ses acteurs. Le festival de L’Été sous les charmes est désormais l’un des rendez-vous incontournables de l’été eurélien. On y vient de Dreux bien sûr, mais aussi de Chartres, de Houdan et même de Rambouillet pour des concerts de qualité, mais aussi pour cette ambiance estivale qui fait tant de bien au moral ! », estime Christophe Le Dorven, adjoint au maire de Dreux chargé de la culture.
Cette année, après les cérémonies patriotiques le matin, les festivités du 14 juillet débuteront à 19 heures avec Les Celtic Sailors en Grande-rue Maurice Viollette. Tout en gardant des sonorités résolument celtiques et acoustiques, les Celtic Sailors n’hésitent pas à s’éloigner des codes de la musique traditionnelle en mêlant des influences jazz, rock et country. À 21 heures, JLM Orchestra se produira place du Champ de foire. A 23 heures, Pyroconcert, place du Champ de foire.
Tous les concerts de L’Eté sous les charmes ont lieu en Grande rue Maurice Viollette à 21 heures :
Vendredi 21 juillet. Faut Qu’ça Guinche (Rock/Tsigane). Le groupe offre une énergie débordante, avec des textes vivants tantôt festifs, tantôt plus intimes aux influences rock et tsigane. Un tourbillon de danse et de folie populaire.
Samedi 22 juillet. La Belle Bleue (Chanson roots’n’roll). Mêlant écriture poétique, énergie rock et instruments aux sonorités ethniques, La Belle Bleue nous emporte en terre inconnue.
Vendredi 28 juillet. Soe Joe (Soul). Elégante, vintage, sans oublier d’être moderne, la chanteuse met son timbre ambré au service de textes ciselés et d’arrangements exigeants. Un univers soul aux accents jazzy.
Samedi 29 juillet. Gumbal (Variété). Cinq musiciens regroupés autour d’un répertoire varié : Sting, Adèle, Claude François, Vianney, etc. Ils partagent leur plaisir et leur énergie avec des publics de toutes générations.
Vendredi 4 août. Cizum (rock). En mélangeant les genres, Cizum évolue dans un style musical très actuel. Fusionnant funk, rock et rap, le groupe mène un set énergique et électrisant.
Samedi 5 août. Ballet folklorique de Tamaulipas (Mexique). Ce grand ballet mexicain présente un répertoire régional encore méconnu ici. Danses aux influences polonaises, écossaises et tchèques.
Vendredi 18 août. Nina Attal (Blues/Groove). Cette voix déchaînée et puissante sort bien de la bouche d’une toute petite parigote de 24 ans, sanguine, qui a le rythm n’blues dans la peau.
Samedi 19 août. Guillaume Ledoux – Concert Blankass acoustique. Blankass, c’est beaucoup de monde et de bruit sur la scène. Là, ce sont un piano, une voix et une bonne dose d’humilité. Guillaume se promène sur un fil tendu entre le spleen et le rire, entre le monde rural et le grouillement de la ville.

A.D.-P.

Cet article Rock, soul et variétés au programme de L’Été sous les charmes est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un village aux couleurs estivales

Le Parc Marie-Amélie de Dreux s’est vêtu de couleurs estivales durant le week-end du 8 et 9 juillet dernier. Cette fête a permis de réunir tous les quartiers de Dreux.

La pluie n’est pas passé loin, mais a épargné les festivités qui se sont déroulés au Parc Marie-Amélie, le samedi et le dimanche après-midi. Pour cette manifestation, la ville de Dreux a acheté cinq cent parapluies qui ont été suspendus en l’air à travers le parc, accompagnés de quatre-vingt lampions réalisés par les membres de l’Odarpa et des décorations sur les arbres du parc. « C’est une première en France, le principe des parapluies dans un parc, nous allons faire en sorte qu’ils restent suspendus ici tout l’été » précise Josette Philippe, adjointe à la ville de Dreux en charge de la jeunesse et de la vie des quartiers. Les animations ont donc commencé le samedi à 14h, autour de la culture urbaine, représentée à travers plusieurs disciplines comme le break dance et le hip-hop, il y avait aussi des initiations et des démonstrations de trottinette, du VTT trial, et du BMX. Jean-Philippe Chabosy proposait une initiation à la Batucada pendant qu’un DJ de l’association Break Eure était présent tout l’après-midi. Pour le dimanche c’était un après-midi placé sous le signe de la famille, pour l’occasion la compagnie Ébullitions à initier les petits mais aussi les grands aux bulles de savons géantes, une animation qui n’a pas désemplie de tout l’après-midi. Il y avait aussi un stand de maquillage, de la pêche à la ligne, des chamboule tout et d’autres jeux que l’on trouve lors d’une kermesse. Rachid Hachiri était aussi présent pour réaliser les caricatures des visiteurs qui le souhaitaient. Le service vie locale a également animé une kermesse et à partir de 15h le Jazz Manouche était au rendez-vous avec la compagnie La Guinche sur sa scène à roulettes. Se restaurer était possible dans le parc, avec la présence du Food Truck de Cathy Crêpes. Les festivités se sont terminées à 18h juste avant que la pluie n’arrive sur la ville.

Charlyne Didelot

Cet article Un village aux couleurs estivales est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Juillet 2017
LMMJVSD
30