Actu 28

17 juillet 2017

La charte Entreprise et quartiers favorise l’emploi des habitants des quartiers prioritaires

La préfète Sophie Brocas et une quarantaine de chefs d’entreprises d’Eure-et-Loir se sont réunis chez Suez à Vernouillet pour signer une charte favorisant l’emploi des personnes de tous âges provenant des quartiers prioritaires de la politique de la ville.

La charte Entreprise et quartiers a été signée le mercredi 28 juin à Vernouillet dans les locaux de l’entreprise Suez. Une vingtaine des quarante signataires étaient présents en présence de Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux, Daniel Frard, maire de Vernouillet, Alain Gabrielli, président de la mission locale, et Mina Daoudi, sa directrice. « Le dispositif national a été lancé en 2013. Il vient d’être réactivé par le gouvernement. La signature se fait dans le Drouais mais l’opération est départementale. La charte s’adresse aux habitants, hommes, femmes et jeunes sans distinction d’âge, issus des quartiers prioritaires de la ville. Dreux et Vernouillet comptent quatre quartiers prioritaires sur les dix du département réunissant 52% de la population concernée en Eure-et-Loir », indiquait Sophie Brocas constatant avec satisfaction « qu’il n’y a pas que les grandes entreprises nationales qui acceptent de s’engager dans ce geste citoyen, mais aussi des entreprises locales. Merci de montrer votre attachement à cette économie résiliente ». En signant cette charte, les chefs d’entreprises s’engagent à former des personnes issues des quartiers, et ce, dès la troisième, en apprentissage, en stage, en formation, en CDD ou CDI. « Le travail reste une fierté pour soi-même, on ne vit pas seulement de la solidarité nationale. Il y a aujourd’hui un sentiment d’abandon. En leur tendant la main, vous leur exprimez votre solidarité tout en donnant de la vitalité à notre pacte républicain », poursuivait Sophie Brocas. La politique de la ville dispose d’une enveloppe de 1,3 million d’euros allouée par l’Etat pour le département d’Eure-et-Loir. Les collectivités y consacrent 1,7 million. « Outre les stages découverte ou d’immersion pour les jeunes ou les adultes, nous allons aider à la création d’entreprises, et mener une action en direction des femmes dans les quartiers », concluait Sophie Brocas.

A.D.-P.

Cet article La charte Entreprise et quartiers favorise l’emploi des habitants des quartiers prioritaires est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Juillet 2017
LMMJVSD
30