Actu 28

15 juillet 2017

Les écoliers relèvent le défi de l’école à énergies positives

Les élèves de la classe de CM2 de Kévin Roger-Voisin à Serville ont réalisé la maquette de la maison idéale et économisé 276 € sur l’eau et les énergies tout au long de l’année scolaire. Ils ont été récompensés et félicités pour leurs excellents résultats.

C’était la veille des vacances et pourtant les vingt-sept élèves de la classe de CM2 étaient encore très concentrés autour de leur réalisation. Les écoliers ont construit la maquette d’une maison idéale. Une habitation écologique avec des murs bien isolés, des panneaux solaires sur le toit, une éolienne pour fournir de l’électricité, un composteur pour la récupération des déchets et une voiture électrique dans le garage, sans oublier les nombreux aménagements internes générateurs d’économies. Cette réalisation est le fruit d’une année de travail autour des économies d’énergies dans le cadre du défi école et mairie à énergies positives. « D’octobre 2016 à avril 2017, cinq écoles et deux mairies se sont lancées dans le défi de consommer moins d’eau et d’énergies durant la période de chauffe », expliquait Florent Chaudot, chef de service climat énergie à l’Agglomération drouaise. Les élèves ont visité un parc éolien, assisté à des ateliers pour apprendre à mesurer les déperditions d’énergies et appris les éco-gestes indispensables comme éteindre la lumière quand on sort d’une pièce, éteindre la box la nuit ou encore fermer le robinet pendant qu’on se lave les dents. L’année précédente, une expérimentation avait eu lieu sur deux écoles : Villemeux-sur-Eure et Serville. Méthodes, outils de sensibilisation et animations avaient été mises au point. « Nous avions obtenu des résultats très encourageants sur les diminutions de consommation », ajoutait Florent Chaudot. Cette année, l’action a été déployée sur une dizaine de classes de CE2, CM1 et CM2 représentant 241 élèves dans les écoles de Brezolles, Sainte-Gemme-Moronval, Serville, Tremblay-les-Villages et Villemeux-sur-Eure. Deux partenaires ont accompagné le projet. Gedia a fourni la mallette d’instruments de mesure et le Syndicat Départemental d’Électricité d’Eure-et-Loir (SDE28) les animations d’une partie des séances en classe. Les mairies de Sérazereux et Villemeux-sur-Eure ont participé à l’action qui sera désormais proposée aux communes qui adhéreront au service de conseil en énergie partagé de l’Agglomération du Pays de Dreux. « L’implication de chacun a permis d’économiser près de 4.400 € sur l’ensemble des sept établissements, s’inscrivant dans une moyenne de -18,1% de consommation de fluides par établissement », expliquait Florent Chaudot. Les élèves de l’école de Serville et leur professeur ont reçu la visite de Cécile Lamy, présidente du Sivom (syndicat à vocation multiple) dont dépend leur école, ils lui ont remis un chèque symbolique de 276 €. Chantal Desseyne, sénatrice-maire de Serville et vice-présidente de l’Agglomération en charge du développement durable a tenu à féliciter les jeunes pour leur implication.

A.D.-P.

Cet article Les écoliers relèvent le défi de l’école à énergies positives est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La BD de la semaine : "La mémoire dans les poches", une trilogie qu'on n'oubliera pas de sitôt

Il aura fallu attendre près de dix ans pour avoir la fin de la trilogie de La Mémoire dans les poches. Ce fut long mais, rétrospectivement, cela valait largement l'attente. Cette histoire a tellement pesé sur le scénariste Luc Brunschwig, tombé en dépression, qu'il en remercie son psy au début de l'album pour l'avoir aidé à tenir bon. Sécheresse ou pas, pas sûr que vous parviendrez à étouffer vos sanglots à la lecture des albums.

Ca parle de quoi ?

C'est l'histoire de la famille Letignal, qui habite dans un appartement niché au sommet d'une tour bétonnée dont les années 1970 ont le secret. Le père, Sidoine, a la mémoire qui flanche et soigne ses absences à l'aide de petits morceaux de papier sur lequel il note tout. Tout de même pas le prénom de sa femme, Rosalie, géante au grand cœur, qui a tant œuvré pour la scolarisation des petits du quartier en leur prodiguant des cours de soutien scolaire. Dans la famille Letignal, manque encore le fils, Laurent, la vingtaine, bouille ronde, qui s'éprend d'une jeune Algérienne du quartier. Sa famille ne voit pas l'idylle d'un bon œil, soupçonne un mariage blanc. Et un jour, Sidoine débarque dans une pharmacie, un bébé sous le bras, et demande de l'aide…

memoire_dans_les_poches-t3-3_tel

Pourquoi on adore ?

Luc Brunschwig est passé maître dans l'art de raconter la grande histoire par des destins individuels et de brosser, en entrecroisant les personnages, un tableau particulièrement juste de la société. Après la politique américaine (Le Pouvoir des innocents et ses suites), le mythe du héros victorien (Holmes), la science-fiction (Urban), autant de séries hautement recommandables, il s'est attaqué aux banlieues, voire même à la société française dans son ensemble. Ses non-dits, ses tabous, ses secrets. C'est touchant sans être gnangnan ou ressembler à Plus belle la vie. Aux pinceaux, Etienne Le Roux signe une composition pleine de justesse, sans effets trop appuyés, si ce n'est quelques variations graphiques selon que l'histoire est vue par les yeux de Sidoine ou de Laurent.

memoire_dans_les_poches-t3-7_tel

C'est pour vous si…

Vous aimez les histoires sociétales, loin des super-héros ou des explosions atomiques. Si vous habitez dans une tour et aimez la vie foisonnante qui y règne. Si vous avez déjà croisé un petit vieux à casquette avec un bébé dans votre pharmacie. Si vous aimez être surpris par des destins incroyables. Si vous avez un fond humaniste. Si vous regardez Plus belle la vie. Si vous ne regardez pas Plus belle la vie. Si vous subissez Plus belle la vie tous les soirs sans oser trop râler. Cette BD est vraiment à mettre dans toutes les mains.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

La mémoire dans les poches, tome 3 de Luc Brunschwig (scénario) et Etienne Le Roux (dessin), éd. Futuropolis, 80 p., environ 16 euros. 

Pop Up'

« Les dernières news

Juillet 2017
LMMJVSD
30