Actu 28

10 juillet 2017

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Isabelle Gilbert, nouvelle présidente de l'association du labyrinthe végétal du Thimerais, s'exprime à l'occasion de l'ouverture de la saison 2017.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Chantal Deseynes, vice-présidente de l'Agglo du Pays de Dreux en charge du Développement Durable, revient sur le défi "écoles à énergie positive".

S'abonner gratuitement

Agenda

Jeudi 28 Septembre 2017

La M2ED accompagne le service Développement Economique à la rencontre des entreprises de la zone porte sud à Vernouillet, afin de présenter son offre de service.

Jeudi 05 Octobre 2017

Organisation du Rallye Pour l’Emploi. La M2ed organise avec Pôle Emploi et la Mission Locale une opération à destination des demandeurs  d’emploi  des quartiers prioritaires des villes de Dreux  et  Vernouillet.  Sous l’encadrement d’une équipe de professionnel,  40  demandeurs d’emploi répartis en équipe iront à la rencontre des entreprises des principales zones d’activités de l’agglomération.

Jeudi 12 Octobre 2017

La  M2ED  co-organise  avec l’Agglomération un MEET UP autour du projet numérique porté par l’agglomération (le Dôme).

Jeudi 12 Octobre 2017

Organisation d’un JOB CAFE spécifique  SENIOR.  Des demandeurs d’emploi âgés de plus  de  50  ans  pourront rencontrer des entreprises en phase de recrutement.

Jeudi 30 Novembre 2017

Organisation  d’un BUSINESS@DREUX  avec l’intervention  d’un  expert international du web marketing et remise  de  trophées  à  des entreprises du territoire.

M2ED

Interview

  1. Pouvez-vous nous présenter votre activité ?

    my retail BOX est la première centrale d’achats française dédiées aux courses en vrac. Nous développons notamment une enseigne d’épicerie en vrac de proximité, qui compte à ce jour 28 magasins dans toute la
    France.

  2. Pourquoi avez-vous choisi Dreux pour y installer votre centrale d’achat ?

    Dreux présente de nombreux avantages pour notre métier. Parmi ceux-ci, une grande accessibilité, notamment pour les transporteurs, une infrastructure urbaine de plus en plus adaptée et un ensemble de services, dont les réseaux de communication, ont été déterminants pour nous. Par ailleurs, bien qu’à moins d’une heure de Paris, les coûts immobiliers sont beaucoup plus accessibles qu’en Ile de France, tant pour l’entreprises que pour nos collaborateurs.

  3. Combien d’emploi envisagez-vous de créer sur le Drouais et sur quels postes ?

    En emménageant à La Radio nous créons immédiatement 7 postes. Nous recrutons des agents de production, des chefs de marché, des assistant de clientèle et notre responsable du Service Clients.

  4. Comment avez-vous procédé pour vos recrutements ?

    Nous nous sommes rapprochés de la Maison de l’Emploi locale et nous avons également émis des appels à candidature via les réseaux sociaux.

  5. Quel développement est prévu pour le site de Dreux dans les 3 prochaines années ?

    my retail BOX vit une croissance rapide. Notre marché se développe rapidement et peu d’acteurs se sont, pour le moment, intéressés à proposer des solutions structurées. Aussi, à moyen terme, ce sont donc une cinquantaine d’emplois qui auront été créés sur le site.

M2ED

Le Centre Ambulatoire de Psychiatrie Dreux et Cap emploi 28 enrichissent leur partenariat…

pour faciliter l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap psychique.

Ces deux organismes interviennent auprès des personnes en situation de handicap psychique, le premier pour la prise en charge du soin et le second pour l’insertion en entreprise. Ils partagent, encore aujourd’hui, le constat d’une difficulté d’accès à l’emploi pour ces personnes. Pourquoi ? Parce que le handicap psychique est mal connu des employeurs et des partenaires de l’emploi et par conséquent il fait peur.

Pourtant, parmi les personnes qui souffrent de troubles psychiques courants ou modérés, 76 % environ sont dans l’emploi, et parmi celles qui souffrent de troubles graves, le taux d’emploi se situe autour de 65%. Cette intégration dans l’emploi est donc possible. C’est pourquoi le Centre Ambulatoire de Psychiatrie et Cap emploi 28 ont souhaité renforcer leur partenariat. L’objectif est double. D’abord, mieux accompagner les personnes en situation de handicap psychique vers l’emploi en mobilisant les ressources à disposition (prestations spécifiques, stages en entreprises…) et mieux accompagner les entreprises pour l’intégration en lien avec le Centre Ambulatoire de Psychiatrie.

Une permanence mensuelle de Cap emploi au Centre Ambulatoire de Psychiatrie facilitera la prise de relais et le suivi des parcours. Par ailleurs, des actions d’information et de sensibilisation des entreprises sur ce sujet seront proposées. La première est programmée en septembre.

INFO PARTENAIRES : le 8 juin 2017 le Centre Ambulatoire de Psychiatrie propose une journée de réflexion et d’échanges sur le thème « Éducation thérapeutique et Santé Mentale » de 9h à 17h au CH Victor Jousselin.
Inscription en ligne : https://goo.gl/forms/xoN4BL9mgVKZDP6q2

Renseignements au 02 37 51 54 59 ou par mail upe@ch-dreux.fr

M2ED

L’enquête BMO 2017 – Bassin d’emploi de Dreux

Tous les ans, Pôle Emploi réalise une enquête auprès des entreprises afin d’anticiper les volumes de recrutement sur l’année à venir. Voici un rapide état des lieux des projets de recrutement sur notre bassin d’emploi pour cette
année 2017.

L’enquête BMO 2017 prévoit plus de 2400 projets de recrutement sur notre bassin d’emploi.

Projets de recrutements par secteur d’activité :

 

Les métiers ayant recensés le plus grand nombre de projets de recrutement :

Pour en savoir plus : cliquez-ici

M2ED

Huit massacres en sept semaines : Sea Shepherd poursuit sa lutte contre le grind

Huit massacres en sept semaines : Sea Shepherd poursuit sa lutte contre le grindLe massacre de dimanche dans les îles Féroé, le huitième en seulement sept semaines (dont 3 la semaine dernière), porte le nombre d’animaux tués depuis le 21 mai à 617 dauphins globicéphales et 61 dauphins à flancs blancs.

Photographie envoyée à Sea Shepherd par un témoin du sixième massacre de baleines de l’annéePhotographie envoyée à Sea Shepherd par un témoin du sixième massacre de baleines de l’année

*Le 21 mai ont été tués, à Bøur, 83 globicéphales
*Le 16 juin ont eu lieu deux grinds : le massacre, à Tórshavn, de 164 globicéphales et celui, à Skálabotnur, de 8 dauphins à flancs blancs.
*Le 26 juin ont été tués, à Hvalvík, 157 globicéphales et 53 dauphins à flancs blancs.
*Le 29 juin, après avoir été rabattus plus de quatre heures sur 16 milles marins par les chasseurs, ont été tués à la main dans les hauts fonds de Tjørnuvík, épuisés, 43 globicéphales
*Le 5 juillet ont été tués, à Hvannasund, 70 globicéphales dont quatre femelles gestantes.
*Le 8 juillet ont été tués, à Hvannasund, 71 globicéphales
*Le 9 juillet ont été tués, à Tórshavn, 29 globicéphales

« L’objectif de Sea Shepherd est de dévoiler au monde cette atrocité. Nous ne pouvons pas, nous n’avons jamais prétendu pouvoir faire cesser ce massacre ; mais éveiller une conscience planétaire et œuvrer à construire de solides fondations politiques et économiques, cela entraînera des pressions économiques, diplomatiques et politiques qui porteront leurs fruits. »Le capitaine Paul Watson, fondateur de Sea ShepherdL’évolution du combat mené par Sea Shepherd

Depuis les débuts de son opposition au grind, voici plus de trente ans, Sea Shepherd a vu ses navires saisis et ses volontaires harcelés, passés à tabac, arrêtés, sanctionnés par des amendes et reconduits à la frontière. Non contents d’avoir amendé la loi dans le but de préserver cette chasse, le grind, et de punir sévèrement quiconque tenterait de sauver globicéphales et autres dauphins de leur mise à mort, les fonctionnaires féringiens ont eu recours, pour les aider à faire respecter la loi et procéder à des arrestations, à des fonctionnaires danois, y compris des fonctionnaires de police et de marine ainsi que des représentants des douanes. Bien que les Îles Féroé ne soient pas membres de l’Union européenne, le Danemark a quant à lui interdiction de contribuer délibérément à troubler, capturer ou tuer des cétacés, de quelque manière que ce soit.

Dans le cadre de l’Opération Bloody Fjords, campagne de Sea Shepherd qui vise les institutions soutenant le grind, Sea Shepherd Pays-Bas a officiellement introduit une requête auprès de la Commission européenne, le 8 mai, afin de faire engager une procédure d’infraction contre le Danemark, pour son soutien au massacre de baleines pilotes et d’autres cétacés aux îles Féroé.

Pour bien faire comprendre aux représentants de la Commission européenne que l’implication du Danemark dans la chasse pratiquée aux îles Féroé ne suscite pas seulement l’opposition de Sea Shepherd, nous leur avons également remis une pétition, signée par plus de 250.000 personnes du monde entier désireuses de voir cesser ce massacre terrible.

Nous sommes encore à ce jour dans l’attente d’une décision de la CE. Même si, après deux années passées à recueillir des preuves suffisantes, l’équipe juridique de Sea Shepherd a étayé, d’un rapport détaillé et approfondi, la plainte pour infraction, nous continuerons à recueillir et rassembler d’autres preuves de l’appui illégal que le Danemark fournit au grind, et ce, aussi longtemps que se perpétueront les massacres.

Le 8 juillet, 71 globicéphales ont été tués à Hvannasund - Photo envoyée à Sea Shepherd GlobalLe 8 juillet, 71 globicéphales ont été tués à Hvannasund - Photo envoyée à Sea Shepherd Global

Sea Shepherd News - Sea Shepherd FR

Petits fruits rouges et légumes d’été entrent en scène

Les Jardins d’Imbermais sont un théâtre naturel où fruits, légumes et fleurs entrent en scène au fur et à mesure des saisons. Chaque période a ses productions stars. On entre dans celles des petits fruits rouges, des légumes d’été et des premières tomates.

Groseilles, cassis, framboises, cerises de Montmorency et bien sûr les fraises, reine des fruits rouges, sont au box-office de ce début d’été. Sucrés, acidulés, croqués nature, en compote, en tarte ou en confiture, ils comblent les appétits les plus exigeants. « Les tomates tant attendues sont enfin là. Nous n’avons pas encore toutes les varié tés. Les premières tomates sont pleines de saveurs muries sous le soleil ardent de ces derniers jours. Elles sont plus rustiques, peu sensibles aux maladies. Elles donnent une production plus restreinte mais gouteuses et bien juteuses », explique Jean-Luc Gauthier qui avec sa sœur Christine et son frère Patrick veillent sur les Jardins d’Imbermais depuis plus de vingt-huit ans. Les légumes d’été sont là : poivrons, aubergines et courgettes sont prêts à jouer les premiers rôles dans les ratatouilles froides ou chaudes, les tians colorés pleins de vitamines, flans ou clafoutis salés. « Nous profitons également d’une très belle production de concombres et de pommes de terre nouvelles ramassées à la main, d’ail nouveau et de petits oignons blancs », ajoute Jean-Luc Gauthier. Les amateurs de cueillette sont comblés, les salades s’étalent à perte de vue : rouges, vertes, feuille de chêne, laitues, batavias sont un gage de fraicheur accompagnant avec bonheur brochettes et autres spécialités estivales. L’été est aussi la saison des fleurs, elles rivalisent de beauté, lys, roses, glaïeuls, dahlias, petites fleurs champêtres entrent avec élégance dans les compositions florales destinées à toutes les occasions. Mariages, décoration d’une table d’été ou plaisir d’offrir, un bouquet fait toujours plaisir. Les Jardins d’Imbermais sont un royaume de la découverte pour les enfants qui y viennent régulièrement en visites pédagogiques ou en familles. Lapins, poules, pigeons se laissent admirer avec plaisir, une aire de jeux permet de s’offrir un bon moment de distraction et voilà que les jardiniers d’Imbermais ont eu l’idée d’y ajouter un point goûter. « Les après-midi de fin de semaine, un kiosque est ouvert : Un goûter au Jardin, où l’on déguste des crêpes maison, des boissons fraîches de la ferme, jus de fruits, pétillants sans alcool et autres gourmandises », annonce Jean-Luc Gauthier. Les Jardins d’Imbermais seront ouverts le vendredi 14 juillet.
A.D.-P.

Cet article Petits fruits rouges et légumes d’été entrent en scène est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Une bonne nouvelle pour les sportifs !

Plusieurs clubs sportifs étaient présents le jeudi 29 juin au Dianetum à Anet, pour la remise des trophées sportifs aux jeunes mais aussi aux présidents des différents clubs.

Olivier Marleix, a salué la performance des jeunes et celle des formateurs ce soir-là, avec la maintenant traditionnelle remise des trophées. L’occasion de mettre en avant les palmarès des membres de plusieurs associations, comme le tennis, le badminton, le tir à l’arc, la danse, le karaté ou encore le cyclisme. Ce rassemblement été l’occasion pour Olivier Marleix, d’annoncer la réalisation d’un nouvel équipement sportif sur le secteur. En effet, depuis quelques années, le maire d’Anet et Francis Pecquenard, président du Syndicat Intercommunal du Canton d’Anet, ont en vue l’ancien Mr Bricolage de Saussay, pour en faire un espace dédié au sport. Une promesse d’achat a été signé et au 1er janvier 2018, le Syndicat Intercommunal sera propriétaire de ce bâtiment de 3600 m2. « Il est en bon état et ce ne sera pas trop compliqué à réaménager, l’objectif étant de réaliser plusieurs salles de sports » précise Olivier Marleix. Une bonne nouvelle pour les clubs sportifs qui disent depuis quelques années qu’il y a besoin d’équipement supplémentaire sur le Canton d’Anet.

Cet article Une bonne nouvelle pour les sportifs ! est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Juillet 2017
LMMJVSD
30