Actu 28

30 juin 2017

Belle réussite pour le 1er Tournoi sur herbe du Dreux A.C Handball

C’était le samedi 24 juin, au stade Paul-Bert de Dreux, que se déroulait le premier tournoi sur herbe, organisé par le Club de Handball drouais.

« C’était une journée superbe, une belle réussite ! » déclare Sandrine Lecornu, membre du comité directeur du club. La journée a débuté avec un bon petit-déjeuner avant d’attaquer le tournoi à 9h avec les treize équipes d’adultes présentes. Il y avait une équipe de Paris, de Royan, de Rouen, d’Evreux, de Châteauneuf-en-Thymerais, d’Epernon et beaucoup de joueurs de Dreux. Siraba Dembélé, capitaine de l’équipe de France, était bien au rendez-vous et a pris plaisir à passer la journée sur le stade Paul-Bert, en échangeant quelques balles avec les équipes présentes. « Il y avait une ambiance bon enfant, beaucoup de rire, vraiment une belle atmosphère que l’on souhaite préserver » ajoute Sandrine Lecornu. La Batucada a mis l’ambiance en fin de matinée avant le barbecue du midi et ensuite place au tournoi des jeunes filles de 12-14 ans, qui ont toutes été récompensées par Siraba Dembélé qui avait apporté de nombreux maillots avec son numéro, le 17. Elle s’est également prêtée au jeu des dédicaces et des selfies et a été accaparée tout l’après-midi. « Les gens étaient surpris qu’elle soit là » raconte Sandrine Lecornu, une belle surprise et une belle journée pour la championne qui a pu jouer avec ses sœurs et être avec sa famille. La journée s’est terminée avec la remise des trophées à 17h et un dîner en petit comité avec Siraba Dembélé, sa famille et les organisateurs, qui lui ont offert une photo d’elle du musée du handball, accompagné d’une caricature du drouais Rachid Hachiri. « Nous sommes vraiment heureux de cette première édition et il y en aura bien-sûr une deuxième l’année prochaine, même si la date n’est pas encore fixée » conclut Sandrine Lecornu.

C. Didelot

Cet article Belle réussite pour le 1er Tournoi sur herbe du Dreux A.C Handball est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

RTV 95.7 Podcast : Le Mag

Championnats de France Jeunes d'Athlétisme à Dreux avec monsieur et madame Bruck et William Huser, lanceur de poids et de disques.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Alexis Robin, présente l'association Vallée Royale de l'Eure, dont il est président et évoque l'écriture du livre "Vallée Royale de l'Eure, de Chartres à Rouen" avec Stéphane Bern.

S'abonner gratuitement

Les agents de la ville de Dreux se sont mis en scène.

Les employés municipaux de la ville de Dreux ont présenté leurs 87 métiers à la chapelle de l'Hôtel Dieu.

Photos réalisées par Arnaud LOMBARD.

DREUX PAR PIERLOUIM

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Stéphane Bern explique pourquoi il a accepté d'être parrain de l'association Vallée Royale de l'Eure et parle de l'écriture du livre "Vallée Royale de l'Eure, de Chartres à Rouen".

S'abonner gratuitement

Les Médiévales de Nonancourt remontent le temps

La manifestation a tenu sa promesse. Les Médiévales de Nonancourt ont enchanté leur public avec ses deux spectacles, un défilé dans les rues du village et une foire médiévale émaillée d’animations. Le tout bouclé en apothéose par un feu d’artifice musical applaudit par de nombreux amateurs. « La météo était avec nous et le beau temps a duré pendant les deux jours. Le vendredi soir 400 personnes ont assisté au spectacle. Un son et lumières écrit et mis en scène par Carole Biermann en forme de retour dans le temps des Hippies aux Vikings. Eclairages, décors et costumes ont été entièrement renouvelés. Le samedi, sous le soleil, le défilé s’est organisé dans la Grand-rue jusqu’à l’église en compagnie des troupes de danseurs et de musiciens », explique Laurent Lehr, président du comité des fêtes, association organisatrice de la manifestation. La foire et les animations se sont poursuivies dans l’après-midi, des jeux anciens en bois et les musiques et saynètes de la troupe Les Goliards ont plongé le public dans un Moyen-âge repensé et plein de facéties. « La représentation du samedi soir a réuni plus de 700 personnes. Un public nombreux nous a rejoint à l’heure du feu d’artifice », confie Laurent Lehr qui remarque malgré tout une petite baisse de fréquentation pour cette 16ème édition d’une manifestation qui réunit plus de 60 bénévoles. Une troupe solidaire et soudée qui a mené à bien sa mission tout en étant endeuillée. En début de semaine Michèle Leblond, conseillère municipale investie dans la commission des fêtes et figurante dans le spectacle, a disparu avec son mari Daniel Leblond dans un accident de voiture survenu sur la RN 12 le mercredi 21 juin.
A.D.-P.

Cet article Les Médiévales de Nonancourt remontent le temps est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

DÉCÈS D'UNE TRÈS GRANDE DAME: SIMONE VEIL

C'est avec une grande émotion que je ressort une note ancienne de mon blog sur une rencontre furtive.avec Madame VEIL22-11-2008 - SIMONE VEIL : UNE GRANDE DAME DEVENUE IMMORTELLE. L'élection à l'Académie Française, à 81 ans de Madame Simon VEIL me donne…

DREUX PAR PIERLOUIM

L’Agglo remet un chèque à Aquassistance

<p>Alain Fillon, Vice-président de l’Agglo du Pays de Dreux en charge de l’eau et de l’assainissement a remis, ce mercredi 28 juin, un chèque de 1000 € au Président de l’association Aquassistance, Charles Chaumin.</p>

Actualités

Reconstitution historique grandeur nature à Vert-en-Drouais

La commune de Vert-en-Drouais a organisé sa toute première reconstitution historique de la Seconde Guerre mondiale, le samedi 24 et le dimanche 25 juin au pré communal.

Cette reconstitution est à l’initiative de Florence Dumon, adjointe à la culture, aidée par les Anciens Combattants d’Eure-et-Loir, les Anciens Combattants de Vert-en-Drouais et également la Région Centre Val de Loire et le Département. Cette grande manifestation publique a été réalisée en partenariat avec trois associations, le GTRH40 (Groupe Théâtral de Reconstitution Historique 40), le 79th Memory Group et le 51st Highland Division. Une soixantaine d’intervenants en uniformes américains, écossais et allemands étaient présents sur les deux jours. « Notre groupe a été crée pour la mémoire, mais aussi pour aider et sauvegarder le patrimoine français » explique le président du GTRH40 Karl von Müller-Gebhardt de son nom de scène. « Nous essayons de faire quelque chose d’exceptionnel dans chaque commune, ici nous avons mis en scène un mariage entre une française et un allemand, c’est une manière d’ouvrir les tabous » précise-t-il. La devise du groupe étant les 5R : Reconstitution, Reconnaissance, Remerciement, Réconciliation et Respect. La journée de samedi a donc eu lieu un mariage mais aussi la découverte du campement pour les visiteurs et une reconstitution à 15h qui a rassemblé un large public. « Nous avons même eu droit à un léger départ de feu imprévu dans le champs, qui donnait encore plus d’authenticité às cette reconstitution » ajoute Evelyne Delaplace, maire de la commune. Dans la soirée, le Big Band du Conservatoire Classé de l’Agglo du Pays de Dreux a interprété des musiques des années 30-40 et ensuite deux cent repas ont été servis par Vincent, propriétaire de « Le P’tit Bar » à Saint-Rémy-sur-Avre. L’orchestre Horizon a ensuite animé le bal jusqu’à tard dans la nuit. Le lendemain matin, le campement a ouvert ses portes au public, accueilli par les soldats qui ont pris beaucoup de plaisir à raconter et expliquer leurs vies de l’époque. « Notre objectif c’est l’authenticité dans absolument toutes ses facettes, l’esprit de la reconstitution ce n’est pas seulement à travers les uniformes, nous mettons le public en situation réelle, afin de les transporter dans le temps, tout est important, le comportement, la façon de s’exprimer, nous sommes aussi un groupe pédagogique » raconte Karl von Müller-Gebhardt. Le dimanche matin a également eu lieu une cérémonie au Monument aux Morts de Vert-en-Drouais, qui s’est terminé au pré communal autour d’un verre de l’amitié offert par la mairie.

C. Didelot

Cet article Reconstitution historique grandeur nature à Vert-en-Drouais est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

RTV 95.7 Podcast : La Chronique des Possibles

L'été sera chaud !

S'abonner gratuitement

Coup d’envoi pour les soldes d’été

C’est parti pour les traditionnels soldes d’été. Des remises importantes sont attendues pour redonner un peu d’attrait à cet événement commercial, concurrencé par les ventes privées et Internet.

Comme chaque année, les adeptes de bonnes affaires se sont préparés au coup d’envoi des soldes d’été, lancés mercredi 28 juin. La période des soldes durera six semaines, jusqu’au 8 août, dans la plupart des départements à l’exception des Pyrénées-Orientales, des Alpes-Maritimes et de la Corse, où les soldes sont décalés d’une semaine. Malgré les ventes privées pratiquées par presque toutes les enseignes dans le secteur de l’habillement, ces quatre semaines de rabais réservent la possibilité de faire de bonnes affaires. Même si les soldes arrivent à point nommé juste avant les départs en vacances, la météo estivale du mois de juin a incité les clientes à faire leurs achats d’été. Les choix se porteront donc sur les articles de mi- saison en prévision des jours moins chauds. Il est préférable de faire un inventaire de sa garde-robe, pour savoir exactement ce dont on a besoin, faire un repérage de l’indispensable au meilleur prix et ensuite seulement penser au coup de cœur. Les vêtements pour enfants restent un volet important des soldes, les promotions y sont importantes mais il faut pour cela attendre encore quelques jours. L’habillement n’est pas le seul secteur intéressant pour les amateurs de prix cassés, l’électroménager et le multimédia sont aussi très prisés. Globalement presque tous les secteurs proposent des soldes, il faut juste être patient, aimer se détendre en faisant du shopping, prendre le temps de découvrir les magasins de proximité et avoir un peu de chance pour débusquer la pièce idéale qui fait toute la différence. Outre le nécessaire pour la famille et la maison, les soldes sont parfois l’occasion de s’offrir des choses que l’on ne pourrait pas se permettre avec un budget serré. C’est le moment de s’offrir une petite folie.

A.D.-P.

Cet article Coup d’envoi pour les soldes d’été est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

On regarde quoi comme séries en juillet ?

Ne criez pas tous en même temps ! Je vous entends d'ici hurler en cœur : "GAME OF THRONES !" Car, il n'aura échappé à personne que la septième (et avant-dernière) saison de cette série ultra populaire débarque enfin (en France, le 17 juillet sur OCS Max). Mais, mollo sur la crise d'hystérie collective, les sept épisodes prévus risquent bien de ne pas suffire à vous occuper tout l'été. Et, comme on vous imagine aussi accro que nous, on vous a concocté une sélection estivale variée dont voici la première partie.

"Snowfall" (à partir du 5 juillet sur FX)


Après Rebel, sa première incursion remarquée à la télévision (mais jamais diffusée en France), le réalisateur John Singleton (Boyz N the Hood) reprend du service avec Snowfall. L’occasion pour cet ancien enfant de Los Angeles de nous raconter comment la cocaïne et le crack ont transformé sa ville au milieu des années 80. Les 10 épisodes de la série s’articulent autour d’un jeune dealer afro-américain et d'un agent de la CIA. Malgré ce pitch classique mais alléchant, aucune diffusion française n’est pour l’instant envisagée.

"Castlevania" (le 7 juillet sur Netflix)


Non, vous ne rêvez pas. Le mythique jeu Nintendo, Castlevania, se métamorphose en une série d’animation diffusée sur Netflix. Ecrits par le talentueux scénariste de comics Warren Ellis (Planetary, Transmetropolitain), les quatre épisodes de trente minutes qui composent la première saison de cette mini-série sont inspirés par le troisième opus de la franchise sortie en 1989, Castlevania III : Dracula's Curse. Pour ceux qui étaient trop jeunes à l’époque ou qui n’ont pas eu la chance d’avoir une NES Classic Mini à Noël (qui offrait à son possesseur de rejouer à cette saga culte et dont la production a déjà été arrêtée), il sera question d’un chasseur de vampires à la fin du XVe siècle.

"Ozark" (le 21 juillet sur Netflix)


A côté de l’animé Castlevania, le géant du streaming propose également ce mois-ci, Ozark, un thriller emmené par Jason Bateman. Après avoir repris il y a quatre ans son rôle dans Arrested Development, l’acteur américain endosse la casquette de co-producteur, d'acteur principal et même réalisateur du pilote de cette première saison composée de 10 épisodes. L’histoire de Marty Byrde, un conseiller financier qui, à force d'aider un important cartel de drogue mexicain à blanchir de l'argent, va mettre toute sa famille en danger.

Or, on sait depuis Bloodline et Narcos que Netflix maîtrise à la perfection les drames familiaux. On parie qu'Ozark est la prochaine série parfaite pour binge watcher ?

"Room 104" (à partir du 28 juillet sur HBO et dès le lendemain sur OCS City)


Room 104 est une série d’anthologie dont les épisodes ont pour seul dénominateur commun une unité de lieu : la même chambre d’hôtel. Une création des frères Duplass (Togetherness, malheureusement annulée après deux saisons) ce qui laisse présager d'une série à fort potentiel comique et on compte quelques noms sympa au casting, comme James Van Der Beek (Dawson), Sarah Hay (Flesh & Bone) ou Poorna Jagannathan (The Night of).

"The Last Tycoon" (à partir du 28 juillet sur Amazon Prime Video)

Finalement laissée de côté par HBO, cette adaptation du roman inachevé de F. Scott Fitzgerald, Le Dernier Nabab, sera diffusée par le service de streaming d’Amazon. On suit la destinée de Monroe Stahr (alias le beau Matthew Bomer, surtout connu à la télévision pour son rôle dans FBI : Duo très spécial), un golden boy d'Hollywood confronté à son patron et mentor Pat Brady (Kelsey Grammer, l'impressionnant maire de Chicago dans Boss) pour préserver l'intégrité de leur studio de cinéma à la fin des années 30, alors que tout le pays est plongé dans une crise économique sans précédent.

"Manhunt : Unabomber" (à partir du 1er août sur Discovery)


Inspiré d’une vraie chasse à l’homme qui a occupé (et presque ruiné) le FBI pendant vingt ans, Manhunt : Unabomber raconte la traque du terroriste Ted Kaczynski (Paul Bettany alias La Vision dans l'univers cinématographique Marvel) par les services de renseignements américains. C’est Sam Worthington (Avatar) qui incarne le profiler aux trousses de cet homme qui posera pas moins de 16 bombes à travers les Etats-Unis. Chris Noth (Sex & the City) et Jane Lynch (Glee, Angel from Hell) complètent ce casting alléchant.

Pas grand chose à signaler du côté des reprises. Notez tout de même que la saison 2 de Quantico sera diffusée sur M6 à compter du 5 juillet tandis que W9 programme la troisième saison d'Empire dès le 6 juillet. D'ici là, restez bien au frais et pensez à vous hydrater.

Pop Up'

« Les dernières news

Juin 2017
LMMJVSD
14