Actu 28

5 avril 2017

Trail de la Voie Romaine: le compte-rendu de JP

Salut à tous,

N’ayant pas donné beaucoup de la voix ces temps-ci , je te livre celle de la Romaine.

Après mon petit périple touristique habituel lorsque je vais chez Gaetan , généralement 6h pour faire 280 km , notre soirée de préparation au trail de la voie romaine n’aura pas été culinaire mais musicale. Très bon concert de Yves Jamait (adepte de la guitare « mature ») à 2 pas du

Les Maratouristes DREUX 28

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Michel Charron, président de l'Université Drouaise du Temps Libre, parle de l'exposition de l'UDTL à voir jusqu'au samedi 8 avril 12h30 à l'Hotel Dieu. Gratuit.

S'abonner gratuitement

Trail des Aiguilles Rouges: les pré-inscriptions sont ouvertes

Si vous avez envie de prendre part au TAR, une superbe épreuve en vallée de Chamonix, il n'est pas trop tard. Mais il ne faut pas attendre. Les pré-inscriptions ont débuté le 1er avril (et ce n'est pas un poisson) et se termineront la 17 avril à midi. 

Une semaine plus tard, le 24 avril, les chanceux sauront qu'ils ont un dossard.

Cette année, le parcours est le même qu'en 2014 quand Philippe

Les Maratouristes DREUX 28

Des mains à l’écoute des animaux

Claire Pilo a souhaité devenir ostéopathe animalier, un métier auquel on ne pense pas toujours, que ce soit pour le pratiquer ou pour venir en aide à son animal.

Diplômée de l’école de Rouen la Nationale Institute of Animal Osteopathy après cinq années d’études, Claire Pilo décide de se lancer en tant qu’auto-entrepreneur en 2015. Nous connaissons les ostéopathes pour leur pratique sur nous les humains et pourtant de plus en plus de personnes s’ouvrent à cette pratique pour leurs animaux. Pour Claire Pilo les rencontres se font par le bouche à oreille et les quelques flyers qu’elle a distribué mais elle précise que la cohabitation n’est pas toujours évidente avec les vétérinaires qui craignent de perdre leur clientèle. « En tant qu’ostéopathe, nous n’avons pas le droit de prescrire de médicaments, mais nous avons bien-sûr des connaissances sur les maladies pour savoir si il est nécessaire de faire une séance ou si au contraire nous dirigeons les patients vers un vétérinaire » explique-t-elle. Installée à Ezy-sur-Eure, la jeune femme s’occupe beaucoup des chevaux et des chiens mais pas seulement, elle rencontre aussi des chats, des  brebis, des ânes ou encore des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Actuellement, Claire Pilo se déplace régulièrement pour ses séances mais elle souhaite installer son cabinet en sous-sol à son domicile. « Le plus souvent les gens aiment qu’on se déplace mais il y en a d’autres qui préfère venir en cabinet, donc j’aimerais proposer ces deux possibilités » explique-t-elle. Aujourd’hui Claire Pilo réalise des séances d’un minimum d’une heure selon le problème auquel l’animal est confronté. « Il faut toujours rester humble, parfois on ne règle pas le gros problème mais d’autres petits, je suis contente de voir que les gens commencent à y penser par eux-mêmes » confie la jeune femme. Toujours avec la même soif d’apprendre et l’envie de pouvoir soigner les animaux, Claire Pilo a suivi une formation en ostéopathie crânienne. « C’est très intéressant de faire des formations, de pouvoir échanger avec des personnes qui font également ce métier » ajoute-t-elle.

Charlyne Didelot

Claire Pilo
23 rue Maréchal Foch
27530 Ezy-sur-Eure
Tel : 06 74 75 61 90
ostheo-animalier-pilo.wix.com
osteopathe.animalier.pilo@gmail.com

Cet article Des mains à l’écoute des animaux est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Arrêté delphinariums : le front anti-captivité avance !

Arrêté delphinariums : le front anti-captivité avance !

Les associations One Voice et Sea Shepherd se félicitent de la décision du ministère de l’Écologie de renoncer pour l'heure à son projet d'arrêté afin de "refaire un tour de table avec les ONG pour obtenir un arrêté plus ambitieux"

Nos associations militent pour la fin du maintien en captivité des cétacés sur le territoire, accompagnée de programmes de réhabilitation progressive à la vie sauvage des cétacés maintenus captifs.

Dans des cas très particuliers où la remise en liberté ne serait pas possible, une sortie des bassins "en dur" et la fin des spectacles imposés et donc, de toute exploitation commerciale serait le minimum requis. Toute proposition de loi adoptée aujourd'hui, qui n'interdirait pas l'importation et l'exploitation des cétacés sur le territoire français serait un pas en arrière, auquel nous nous opposerons.

Si nos associations se sont mobilisées contre un projet de texte présenté à tort comme une avancée, d'autres y ont vu un progrès en matière de bien être animal et y ont apposé leur signature, entérinant ainsi la captivité dans la durée. Il est étonnant de voir que ceux là mêmes qui ont défendu cet arrêté inacceptable, considèrent aujourd'hui comme une victoire le fait qu'il ne soit pas adopté.

Cet épisode a en tout cas permis de mesurer l'ampleur de la mobilisation citoyenne autour de cette question et ne fait que renforcer notre détermination dans un combat où les associations n'ont pas le droit à l'erreur.

news-170404-fr-01-550w.jpgPhoto : One Voice

Sea Shepherd News - Sea Shepherd FR