Actu 28

18 mars 2017

Alain Denizet raconte Un siècle de faits divers en Eure-et-Loir

Certains les auront lus dans la presse au fil des ans, d’autres les découvriront grâce à l’ouvrage d’Alain Denizet, Un siècle de faits divers en Eure-et-Loir. « Les faits divers révèlent l’évolution de notre société. Au fil de ces petites histoires, le lecteur aura parcouru un siècle de la grande histoire », explique l’auteur. Alain Denizet est professeur agrégé d’Histoire, géographie et instruction civique au collège de Bû. Passionné par son département et par l’Histoire, l’auteur a contribué à l’ouvrage Les navigateurs d’Eure-et-Loir en 2007. Il a publié Au cœur de la Beauce, enquête sur un paysan sans histoire, la même année, L’affaire Brierre, un crime insensé à la belle Epoque en 2015, avant de se plonger dans les archives de la presse locale : la République du Centre, l’Echo Républicain et l’Action Républicaine, la presse nationale, le Monde, les archives départementales et la Bibliothèque Nationale de France. Un travail de deux ans, qui lui a permis de réunir les éléments nécessaires à la rédaction de son dernier ouvrage : Un siècle de faits divers en Eure-et-Loir. « Les faits divers évoluent avec notre société, certains ont disparu : l’homosexualité, les avortements, l’adultère, d’autres ont fait leur apparition, comme les faits divers environnementaux, la pollution, les tempêtes, la pédophilie (dont on ne parlait pas avant les années 80-90), les viols. D’autres perdurent mais sont traités différemment comme les accidents de la route. On en comptait cent soixante mortels dans les années 60, contre une quarantaine maintenant. Il y avait à une certaine époque beaucoup d’accidents d’avions et de trains », précise Alain Denizet. L’auteur dédicacera son livre le 25 mars de 15h à 18h à la librairie La Rose des vents à Dreux. Samedi 6 mai de 15h à 18h au magasin Leclerc d’Anet et le samedi 13 mai à 15h à la médiathèque d’Anet.
A.D.-P.

Cet article Alain Denizet raconte Un siècle de faits divers en Eure-et-Loir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le salon des vins et de la gourmandise s’organise au profit des enfants malades

La 6ème édition du salon des vins et de la gourmandise, organisée par Le Lions Club Dreux Doyen, accueillera une trentaine de producteurs, vignerons et produits du terroir, les 25 et 26 mars prochains. Les profits sont destinés à l’association Enfants et santé.
La manifestation est désormais bien rodée, Jean-Pierre Le Feu, président du Lions Club Dreux Doyen, son équipe de bénévoles et leurs épouses mettent tout en œuvre pour offrir le meilleur aux exposants et au public. « Notre salon a trouvé son écrin à l’Agora de Vernouillet. La salle est parfaite pour ce genre de manifestations. La municipalité nous aide beaucoup en mettant cette salle à notre disposition. Parfois, une aide logistique vaut mieux qu’une subvention », remarquait Jean-Pierre Le Feu en remerciant Daniel Frard, maire de Vernouillet, pour son aide ponctuelle. Cette année encore, le salon des vins et de la gourmandise apportera son lot de surprises et de moments de partage. « Les vins de Bourgogne font leur entrée : Gevrey-Chambertin, Chablis, Mercurey, Pommard, mais aussi les Beaujolais, Coteaux de Béziers, Côtes-de-Bordeaux, Alsace, Anjou, Côtes-du-Rhône, Muscadet ou Quincy, sans oublier les Côtes du Roussillon bios. Nous avons un panel de vins classiques et des plus surprenants produits par des petits viticulteurs reconnus pour la qualité de leurs produits », explique Jean Chaudat des Lorances, membre du Lions Club Dreux Doyen et ancien vigneron. Côté gourmandises, la plupart sont de la région : confitures, escargots, foie gras, fromages de chèvre, miel, pâtisseries, safran, salaisons du Jura et salaisons catalane. Outre les nombreux tirages au sort de la tombola sur les deux jours et l’exposition d’objets réalisés en Mécano par un collectionneur passionné, le moment fort de ce rendez-vous pour la bonne cause reste le repas du samedi soir. L’an dernier, 120 convives avaient participé à ce moment d’échange. « Le repas est confectionné par nos épouses. C’est un moment partagé entre le public et les exposants qui viennent présenter leurs produits et parler de leur profession. Ce repas est souvent l’occasion de belles rencontres », explique Jean Chaudat des Lorances. Les quarante quatre membres du Lions Club Dreux Doyen organisent, chaque année, plusieurs manifestations pour collecter des fonds au profit d’associations locales, nationales ou internationales, comme la soirée des rois, la vente des roses et de champagne et le salon des vins. Les profits du salon des vins et de la gourmandise sont entièrement destinés à l’association Enfants et santé, reconnue d’utilité publique.
A.D.-P.
Contact et réservations : Jean Chaudat des Lorances, Tel : 02.37.82.82.66. Samedi 25 mars de 11 à 20 heures et dimanche 26 mars de 10 à 18 heures à l’Agora de Vernouillet. Entrée gratuite. 2 Verres de dégustation 5€. Menu à 18€.

Cet article Le salon des vins et de la gourmandise s’organise au profit des enfants malades est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La BD de la semaine : "Les Deux Vies de Baudouin", bouleversant et universel

Trois ans après l'acclamé Ce n'est pas toi que j'attendais, Fabien Toulmé revient en librairies avec Les Deux Vies de Baudouin. Pour son deuxième album de bande dessinée (seulement), cet ancien ingénieur en génie civil et en urbanisme renoue avec l'intime. Probablement moins autobiographique que lorsqu'il nous confiait ses angoisses après la naissance de sa fille handicapée, ce récit d'une autre bouleversante nouvelle va encore tout chambouler. Et, en premier lieu, le lecteur.

Ça parle de quoi ?

Tous les matins, lorsque Baudouin arrive à son bureau situé dans une tour du quartier de La Défense, son premier geste est d’ouvrir son tiroir pour jeter un œil à une drôle de machine qu’il a bricolée au début de sa carrière de juriste : un compteur qui lui indique les jours de travail lui restant avant la retraite…

Embourbé dans une vie aussi ennuyeuse que monotone, ce trentenaire célibataire, passionné de rock, a renoncé il y a bien longtemps à son rêve de gosse : devenir musicien. Mais, un matin, il découvre sous son bras une grosseur qui se révèle être une tumeur maligne à un stade avancé. Alors qu’on ne lui pronostique plus que quelques mois à vivre, Baudouin plaque tout pour suivre son frère en mission humanitaire au Bénin.

DEUX VIES DE BAUDOUIN INT.indd

Pourquoi on adore ?

Parce que sur ce thème ultra usité de la question de la réalisation personnelle chez le trentenaire paumé, Fabien Toulmé réussit un album résolument original. Les Deux Vies de Baudouin est un récit touchant qui va au-delà de la classique question "Je ferais quoi s’il me restait deux mois à vivre ?" prétexte à de nombreux bouquins de développement personnel. Ici, la maladie mortelle de Baudouin est l'occasion d'explorer la complexité des liens familiaux. Quand Baudouin commence à lister les choses qu'il souhaite faire avant de disparaître, il pense immédiatement à son père, à qui il souhaite (enfin) dire qu'il l'aime.

Certes, Baudouin plaque tout, mais ce n’est pas ce qui intéresse l'auteur, qui renoue ici avec l'intime, trois ans après nous avoir confessé, avec beaucoup de pudeur, ses inquiétudes à l'idée de devenir le papa d'une petite fille trisomique dans Ce n’est pas toi que j’attendais. Dans Les Deux Vies de Baudouin, les chapitres alternent les scènes au présent avec d’autres en flash-back dans lesquelles Baudouin se remémore les moments clés de son enfance et de son adolescence. Car pour comprendre comment et pourquoi il est devenu cet adulte déjà trop vieux pour la vie, le contexte familial est nécessaire. Entre un grand frère beau gosse sûr de lui et un père plutôt strict et conservateur, Baudouin a, toute sa vie, étouffé ses rêves et ses idéaux.

Mais cette vie que Baudouin vivait jusqu'ici en sourdine réserve parfois de meilleures surprises. Dans un très émouvant twist final, Fabien Toulmé retourne le lecteur, quitte à lui arracher quelques larmes. C’est beau et rare. Rien à voir, donc, avec un bouquin de développement personnel…

DEUX VIES DE BAUDOUIN INT.indd

C’est pour vous si…

Vous aimez les histoires de familles. Ou si vous rêviez de devenir chanteur dans un groupe de rock lorsque vous étiez ado mais que vous avez "mal tourné" pour faire plaisir à vos parents. Et si vous vous demandez parfois ce qu'aurait été votre vie si vous ne les aviez pas écoutés. Vous rêvez tout le temps de tout plaquer mais vous n'en avez pas le courage. Vous pensez qu'il est trop tard pour s'amuser. Bref, Les Deux Vies de Baudouin, c'est un peu pour chacun de nous et c'est là tout le talent de Fabien Toulmé. Réussir à bouleverser le monde avec des histoires personnelles.

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Les Deux Vies de Baudouin de Fabien Toulmé, coll. Mirages aux éd. Delcourt, 272 p., environ 28 euros.

Pop Up'