Actu 28

14 mars 2017

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Isabelle Rocaboy, proviseure du lycée De Couasnon de Dreux, parle de la journée Portes Ouvertes du lycée le samedi 18 mars.

S'abonner gratuitement

L’AVERN propose deux conférences au mois de mars

L’Association Vie Environnement Respect Nature organise de nombreux rendez-vous tout au long de l’année dont des conférences, en voici à venir.

On commence avec la venue de François Lasserre, entomologiste, auteur et enseignant, qui sera à l’auditorium du lycée Rotrou de Dreux ce vendredi 17 mars à 20 heures. Il animera une conférence-débat sur le thème « Qui sont ces insectes qui nous embêtent ? ». Vice-président de l’Office pour les Insectes et leur Environnement, co-président du Réseau d’éducation à l’environnement et expert éducation de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, François Lasserre vous proposera également ses livres à la vente à l’issu de la conférence, accompagné d’une dédicace. Deuxième rendez-vous du mois avec Valérie Cabanes, juriste en droit international, spécialisée dans les droits de l’homme et le droit humanitaire. Le sujet de la conférence qu’elle propose sera sur un nouveau droit pour la terre, pour en finir avec l’écocide et préserver la santé et la biodiversité. Un large sujet dont elle parlera le lundi 27 mars à 20 heures à l’auditorium du lycée Rotrou. Également porte-parole du mouvement « End Ecocide on Earth » et conseillère auprès de l’initiative des Nations Unies « Vivre en harmonie avec la nature », Valérie Cabanes proposera également ses livres à la vente. Ces deux conférences sont gratuites. Faites donc un tour sur le site de l’association pour découvrir ses nombreuses actions, sur avern.fr

Cet article L’AVERN propose deux conférences au mois de mars est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Un voyage dans les étoiles à la bibliothèque d’Anet

La conteuse Nathalie Van Cappel de la Not’Compagnie, a transporté petits et grands dans les étoiles le samedi 11 mars à l’Atelier bibliothèque d’Anet.

Une quinzaine de spectateurs étaient réunis à la bibliothèque d’Anet pour une heure de conte magique. A travers ses histoires, Nathalie Van Cappel a réussi à faire voyager tout le monde dans son univers des astres. De belles aventures qui nous amènent à penser que les étoiles aussi ont leur propre vie, avec les malheurs et les bonheurs qui vont avec. Les enfants étaient attentifs et ont pu échanger avec la conteuse à la fin, autour de livres sur les constellations. Vous pouvez découvrir la Not’Compagnie sur leur site http://prodetnotes.com/

Cet article Un voyage dans les étoiles à la bibliothèque d’Anet est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

On craque ou pas pour une Switch, la nouvelle console de Nintendo ?

La sortie d’une nouvelle console de jeux vidéo est toujours un événement. Après le flop de la Wii U qui n’a jamais réussi à trouver son public, Nintendo est attendu au tournant avec le lancement de la Switch. Disponible mondialement depuis le 3 mars dernier, ce nouveau concept est un pari risqué. Son objectif : révolutionner les usages, en proposant une console de salon capable de se transformer en console portable. Mais malgré un lancement archi réussi, faut-il pour autant craquer pour ce nouveau jouet à près de 300 euros ? Après une dizaine de jours d’usage intensif, Pop Up’ pèse le pour… et le contre.

Oui, si vous voulez jouer à l’un des meilleurs jeux de tous les temps

A la différence de la Wii U, le lancement de la Switch a bénéficié d’une sortie simultanée avec un des jeux les plus attendus de ces dernières années : le nouvel épisode de la saga Zelda. Une licence emblématique développée par l’éditeur japonais depuis 1986, dont certains titres ont révolutionné le jeu vidéo. Sorti en 1998 sur Nintendo 64, The Legend of Zelda : Ocarina of Time reste à ce jour le jeu le mieux noté sur le site agrégateur de critiques Metacritic, avec une moyenne de 99/100.

Intitulé The Legend of Zelda : Breath of the Wild, ce nouvel épisode des aventures de Link a été unanimement salué par la critique, ne recueillant que des critiques positives dont des dizaines de notes maximales attribuées par des médias spécialisés ou non, comme Polygon, IGN, Time Magazine ou Jeuxvideo.com.

Véritable leçon de gaming, ce jeu vidéo d'aventure et d'exploration à la troisième personne dans un monde totalement ouvert va vous occuper une bonne partie de l'année. Avec sa carte immensément riche, son level design aux possibilités infinies, son gameplay complexe et sa difficulté (non réglable) parfois laborieuse, The Legend of Zelda : Breath of the Wild est incontestablement une réussite. Cette fois, c'est sûr, Nintendo devrait faire taire les haters qui pleurnichent en permanence en faisant une corrélation entre le temps de jeu (des centaines d'heures) et le prix du jeu (environ 70 euros).

Alors certes, les (malheureux) possesseurs de Wii U pourront se consoler en se disant que ce Zelda est tout de même disponible sur leur console. Mais même si, selon le site Digital Foundry, la différence de qualité graphique ne semble pas significative, ils perdront le côté nomade offert par la Switch. 

Oui, si vous voulez crâner dans le bus

On l’avoue, on n’était pas peu fier lorsque l’on a sorti pour la première fois notre Switch dans une rame de métro qui nous emmenait au bureau. Car, le gros point fort de cette console est sa capacité à basculer en une fraction de seconde de l’écran de votre téléviseur à l’écran portable de la console. Ca marche pour aller au boulot mais également pendant un week-end boring chez tata Yvonne ou juste sur le canapé pendant que votre moitié regarde The Voice.

Les manettes détachables baptisées Joy-Con se clipsent avec une très grande facilité (tout comme les dragonnes) et la console portable affiche une autonomie intéressante. En jouant à un jeu gourmand comme The Legend of Zelda : Breath of the Wild, la Switch chargée à 100% tient le coup environ 3h. De quoi faire un aller-retour au boulot ou un trajet en train. En revanche, prévoyez d’emmener le chargeur si vous voulez en profiter ensuite. Et là, la Switch est beaucoup moins performante. Il faut compter environ le même temps pour la recharger complètement ! Un ratio franchement faiblard qui frustrera les plus nomades.

Du côté de la réactivité, la Switch assure. Qu’il s’agisse des temps de chargements des jeux, du temps à l’allumage ou du passage du mode salon au mode portable, la nouvelle console de Nintendo est vraiment bluffante et saura contenter les plus impatients tant ses switch se font avec rapidité et fluidité.

Notez également que Netflix et Amazon travaillent à des applications qui permettront de visionner leurs contenus sur la Switch. Un confort de visionnage qui fera la différence, si Nintendo ne tarde pas trop à inclure cette offre.

Oui, si vous êtes fan de Mario

Historiquement, on associe Nintendo à  son personnage éponyme, emblématique de la plus grande licence du Japonais, Mario. Pour ceux qui souhaitent continuer à jouer avec les prochains jeux Nintendo qui mettront en scène le célèbre plombier, il faudra passer à la caisse.

Le prochain Mario Kart baptisé Mario Kart 8 Deluxe sortira (le 28 avril prochain) exclusivement sur la Switch et le jeu de plateforme Super Mario Odyssey - prévu pour cet hiver - également. Des produits d’appel très attractifs qui serviront à inciter les possesseurs de Wii U, voire de Wii, à sauter le pas vers une Switch.

Oui, cette fois c'est sûr, il va y avoir plein de jeux disponibles

Il ne faudrait pas résumer la Switch à Zelda. Certes, ses premiers acquéreurs étaient motivés par la sortie de ce titre très attendu (89% des primo acheteurs de la Switch se seraient procuré ce jeu), mais la console de Nintendo a plus d'un jeu dans sa besace. A la différence de la Wii U qui n'a jamais su séduire, ni les joueurs, ni les développeurs, la Switch semble déjà plaire aux petits éditeurs : la liste des titres indies attendus cette année s'allonge à vue d'œil.

Nintendo peut également s'enorgueillir de quelques exclusivités déjà annoncées pour 2017 comme Xenoblade Chronicles 2 et Splatoon 2 (cet été). Au lancement, dix-huit titres étaient déjà disponibles et nos confrères du Monde et des Inrocks se sont amusés à noter leurs préférés. Mention spéciale à Shovel Knight : Treasure Trove et Fast RMX qui tirent leur épingle du jeu.

Oui, si vous aimez jouer à plusieurs ET en solo

Jouer à plusieurs, en famille ou entre amis, c'est l'ADN de Nintendo, surtout depuis la sortie de la Wii et de ses party games. Pourtant présenté comme le successeur des Wii Sports, il est peu probable que 1-2 Switch (disponible au lancement de la Switch) séduise autant que les jeux de simulation de sports du Japonais qui se sont écoulés à plus de 80 millions de copies dans le monde. Censés montrer toutes les potentialités des Joy-Con, les 28 mini jeux de 1-2 Switch s'avèrent très vite rébarbatifs et pas si ludiques que cela. Entre la simulation de traite de vache, de duel au pistolet ou d'ouverture de coffre-fort, 1-2 Switch est trop régressif pour amuser à la fois les parents et les enfants.

En revanche, sans proposer les performances graphiques et techniques des consoles concurrentes de Sony et Microsoft, la Switch cherche à séduire des joueurs plus matures qui recherchent également des aventures en solo ou en multijoueurs en ligne. Des gros éditeurs ont déjà annoncé adapter quelques uns de leurs jeux pour la Switch. C'est le cas d'Ubisoft avec Just Dance 2017 (déjà disponible), Rayman Legend Definitive edition et Steep), d'Activision avec Skylanders imaginators (déjà disponible), de Bethesda avec The Elder Scrolls V : Skyrim et d'Electronic Art avec le prochain Fifa 18.

Non, si vous êtes accro au Bluetooth

C'est le gros point noir de cette console qui se veut portable. Elle n'offre pas la possibilité d'apparier un casque audio avec la technologie Bluetooth, contrairement aux Joy-Con. Un vrai problème tant les casques sans fil se généralisent de plus en plus. Mais si vous voulez jouer avec du son sans importuner vos voisins, il faudra se réconcilier avec le filaire.

Autre problème généré par le Bluetooth, la désynchronisation des Joy-Con lorsqu'elles sont clipsées sur le support manette a été rapportée par de nombreux utilisateurs dont Pop Up' fait partie. Dans une interview au magazine Time, le président de Nintendo of America a confirmé être au courant du problème et faire des recherches pour comprendre ce qui provoque ces déconnexions. Dans notre cas, le problème a été résolu en approchant la console des manettes tout en l'éloignant d'une autre source fonctionnant en Bluetooth (une barre de son) afin d'éviter un possible conflit.

Non, elle reste chère et ses accessoires font grimper l’addition

Finalement proposée à la vente en France entre 300 et 330 euros, la Nintendo Switch reste plus chère qu'une Xbox One S 500 Go ou une PS4 Slim 500 Go. Proposée au lancement sans bundle (pack promotionnel), le joueur qui décide aujourd'hui d'investir dans une Switch devra casser sa tirelire. En plus de la console, il sera, évidemment, obligé d'acheter un jeu (The Legend of Zelda : Breath of the Wild est proposé aux alentours de 70 euros).

Puis il sera tenté d'investir dans une manette pro - qui ressemble aux manettes de Xbox ou Playstation - (pour éviter, par exemple, les problèmes de déconnexion des Joy-Con…) également vendus autour de 70 euros. Ajoutez à cela une protection pour l'écran qui semble fragile (10 euros), une housse pour transporter la Switch en mode console portable (de 10 à 30 euros), une paire de Joy-Con supplémentaire pour jouer avec des amis (90 euros), une paire de volants pour jouer à Mario Kart (15 euros), etc. Le site Mashable recommande également d'investir dans une carte microSD de stockage et d'une batterie externe. Bref, la facture enfle très vite et atteint facilement les 500 euros.

Non, comme pour chaque sortie de nouvelle console, il vaut mieux attendre

Pour son lancement, la Switch a battu le record de ventes de consoles en France. Selon Nintendo, 105 000 Switch se sont écoulées lors du premier week-end suivant la mise en vente. Il s'agit du "plus gros lancement de console sur le marché du jeu vidéo français toutes plateformes confondues" d'après le directeur général de Nintendo France, Philippe Lavoué. Depuis le 3 mars, il se serait déjà écoulé, selon SuperData, 1,5 million de consoles dans le monde. Une performance qui pourrait inciter les joueurs hésitant à franchir le pas depuis le fiasco de la Wii U.

La précédente console de Nintendo commercialisée en 2012 n'a jamais réussi à dépasser les 15 millions d'unités vendues dans le monde. Un échec qui s'explique surtout en raison d'un concept flou et d'une absence de titres disponibles. Si vous faites partie des chats échaudés, mieux vaut peut-être, comme pour la PS4 et la Xbox One, attendre un peu avant de craquer.

Pop Up'

Le Handball E.S.A fête ses 10 ans cette année

Le club de Handball E.S.A comprend les communes d’Ezy-sur-Eure, de Saint-André-de-l’Eure et d’Anet avec plus de 200 licenciés dont douze équipes engagées en championnat.

Le club a réalisé plusieurs actions en 2016, indispensables selon les membres pour pallier aux faibles subventions. Un super loto gastronomique a donc eu lieu en décembre, des ventes de chocolats ou de calendrier également. Pendant les vacances de Noël 2016 et de février 2017 une trentaine de jeunes ont pu participer à des stages gratuits, qui ont eu lieu au gymnase d’Ezy-sur-Eure, mis à disposition par la commune. A noter que le club est également labellisé non seulement pour son école de handball mais aussi pour son école d’arbitrage puisque le club compte aujourd’hui six jeunes arbitres et cinq arbitres seniors. Et pour commencer cette nouvelle année en beauté de nouvelles tenues (maillots et shorts) ont été réalisé pour l’équipe première avec de nouveaux partenaires d’Anet : le Café du Château, Sport 2000, la Pâtisserie Vitre, La Ferme de la Garenne, la fleuriste A la folie et le cabinet d’assurance Générali Quidet.

Cet article Le Handball E.S.A fête ses 10 ans cette année est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Flora Coquerel présente pour l’élection de Miss Pays de Dreux 2017

Une nouvelle élection de Miss Pays de Dreux se prépare, un événement organisé depuis neuf ans maintenant par l’Union des Commerçants de l’Agglomération Drouaise (UCAD).

Cette année six candidates se sont inscrites et se présenteront face au public et jury le vendredi 17 mars au Parc des Expositions de Dreux. D’anciennes Miss seront également là pour encourager les jeunes femmes. Flora Coquerel, Miss France 2014, qui été d’ailleurs présente l’année dernière. Margaux Bourdin, sixième dauphine de Miss France 2016, Cassandre Joris qui a été élue Miss Centre-Val de Loire en 2016 et Miss Pays de Dreux 2016 Inès Le Calvé. Pour participer, les candidates ont plusieurs critères à respecter, comme la taille, elles doivent au minimum mesurer 1,70 mètres, être majeure avant le 1er Novembre 2017, en prévision de l’élection de Miss France et habiter dans une des communes de l’agglomération drouaise. Voici donc les jeunes femmes qui ont répondu aux différents critères : Amélie Bonin (17 ans), Camille Clément (17 ans), Marie Baca (17 ans), Opale Renard (17 ans), Angéline Baillon (17 ans), Océane Guillot (19 ans).  Cette année le show aura pour thème « Gourmandises et fête foraine », la professeur de danse Mathilde Libeau orchestrera les danses du spectacle, un défilé de prêt-à-porter femmes et hommes est aussi prévu, ainsi qu’un défilé en robe de mariée pour les candidates. Quant à l’ambiance musicale, le chanteur Clément Maillard sera sur scène pour la mener. A l’issu de cette soirée la nouvelle Miss Pays de Dreux pourra participer à Miss Eure-et-Loir le 3 juin à Luisant.Vous pouvez dès maintenant acheter vos billets pour la soirée, à l’Institut (02 37 42 39 74), au Ciné Centre (02 37 46 09 37) et à Plein Sud au cours de danse de Mathilde Libeau.

Charlyne Didelot

Cet article Flora Coquerel présente pour l’élection de Miss Pays de Dreux 2017 est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Laure POIRIER à nouveau récompensée !

<p>10 Mars 2017, Laure POIRIER, de la ferme du Bois des Louvières à Marsauceux, repart récompensée lors du Concours Général Agricole.</p>

Actualités

La Région initie les Etats généraux de la culture

Dans le cadre de sa politique culturelle, le conseil régional soutient de nombreuses manifestations. Fin février, Agnès Sinsoulier-Bigot, vice-présidente en charge de la culture, accompagnée d’une délégation d’élus régionaux, effectuait une visite dans l’agglomération drouaise.

Guidés par Valentino Gambuto, conseiller régional, les élus se sont rendus à l’hôtel Montulé Maison des Arts où ils ont été accueillis par Martine Acquaviva et Rabah Méghrate, membres de l’association Terre d’artistes. Accompagné par Christophe Le Dorven, conseiller départemental et adjoint au maire chargé de la culture, les élus ont découvert les nombreuses activités proposées à l’occasion d’ateliers, de stages et d’échanges internationaux. Les deux artistes ont évoqué la belle aventure de la Maison des Arts et le langage de la culture. Le groupe a ensuite, pu découvrir le Beffroi, les différents monuments de la ville et l’écomusée des vignerons avant de se rendre à l’Atelier à spectacle de Vernouillet. «  Chaque année, nous finançons la programmation de la saison de l’Atelier à spectacle à hauteur de 55.000 € », rappelait Agnès Sinsoulier-Bigot. Dans le cadre de la politique d’aménagement du territoire, la Région Centre-Val de Loire est présente sur de nombreux projets via le Fond Régional d’Acquisition pour les Musées (FRAM) et le Fond Régional d’Aide à la Restauration des Musées (FRAR). «  Nous sommes en train de mettre en place les Etats généraux de la culture. Nous sommes en phase de concertation. La restitution aura lieu le 14 mars au théâtre de Chartres. Notre axe fort d’action portera sur les demandes des usagers sur l’ensemble du territoire où il manque des structures culturelles avec une capacité de programmation en accompagnant financièrement les Projets Artistiques et Culturels du Territoire (PACT). Nous allons travailler avec les 72 communautés de communes de la Région », indiquait Agnès Sinsoulier-Bigot.
A.D.-P.

Cet article La Région initie les Etats généraux de la culture est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Nature Mars 2017 – Programme des animations du plan d’eau de Mézières-Ecluzelles

<p>Les animations nature vous sont proposées par le service Rivières et Plan d’Eau de l’Agglo du Pays de Dreux et leurs partenaires. Des animateurs vous guideront lors de ces balades nature autour du site remarquable de Mézières-Ecluzelles (n’oubliez pas de prévoir un équipement adapté aux terrains plus ou moins accidentés).</p>

Actualités

Le préfet Nicolas Quillet quitte l’Eure-et-Loir

« Je quitte l’Eure-et-Loir avec regret, j’y ai rencontré de nombreux amis mais nous aurons l’occasion de nous revoir. » Dans une ambiance très conviviale et entouré d’élus, de représentants des forces de l’ordre, des sapeurs-pompiers des sous-préfets des circonscriptions du département et de nombreux amis, dans la soirée de vendredi 3 mars, Nicolas Quillet a fait ses adieux à la préfecture de Chartres. Le préfet en a profité pour remercier chaleureusement ses collaborateurs et le personnel de la préfecture avec qui il a travaillé depuis un peu plus de trois ans. Trois années bien remplies avec quelques gros dossiers à traiter, plusieurs rendez-vous électoraux, des visites présidentielles (François Hollande est venu trois fois en Eure-et-Loir) et ministérielles. Des résultats ont été obtenus avec la baisse de la délinquance routière, la lutte menée contre la radicalisation et la satisfaction d’avoir pu accueillir des migrants dans des centres d’accueil proposés par quelques élus. Nicolas Quillet a évoqué le dossier de la RN 154 et son enquête publique, les maisons médicales et la lutte contre la désertification. Il a également évoqué la mise en œuvre des lois ALUR et NOTRe, les contrats de ville etc. « Être préfet, c’est aussi partager le vie locale. Moi, c’est la culture ! J’ai été particulièrement gâté à Chartres et à Dreux. L’Eure-et-Loir est un paradis culturel », constatait Nicolas Quillet qui en tant que préfet spécialiste du Grand-Ouest ne sera pas dépaysé dans sa nouvelle préfecture de la Sarthe où il a été nommé. Sophie Brocas, venue d’Île-de-France, prendra ses fonctions à la préfecture d’Eure-et-Loir à la mi-mars.
A.D.-P.

Cet article Le préfet Nicolas Quillet quitte l’Eure-et-Loir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville