Actu 28

26 février 2017

Des conditions favorables pour l’accession à la propriété

En 2017, de nombreuses mesures sont reconduites par le gouvernement pour soutenir les candidats à l’accession à la propriété, primo-accédant ou non.

Selon la Fédération Française du Bâtiment (FFB), s’agissant de l’environnement institutionnel, les principales mesures soutenant l’activité du logement sont reconduites en l’état pour 2017. Ainsi le prêt à taux zéro (PTZ), appliqué dans la construction neuve, permet aux ménages primo-accédants de bénéficier d’un prêt sans intérêt jusqu’à hauteur de 40 % du prix de l’opération dans toutes les zones, assorti de longs différés de remboursement. Pour ce qui concerne l’ancien, le même dispositif reste réservé aux seules opérations incluant de gros travaux. La FFB rappelle également le dispositif « Pinel » d’incitation à l’investissement locatif privé neuf. Il est caractérisé par une réduction d’impôt de 12 à 21 % du prix du bien, selon l’option de durée de location retenue (6, 9 ou 12 ans) et ouvert à la location pour les ascendants et descendants. La TVA à taux réduit, avec un taux de 5,5 %, concerne les travaux de rénovation énergétique et de 10 % pour les autres travaux sur des logements de plus de deux ans. Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) permet aux ménages de bénéficier d’un crédit d’impôt équivalent à 30 % du montant de certaines dépenses de rénovation énergétique engagées dans la résidence principale.
La FFB mesure la hausse des autorisations de logements en 2017 à près de 10 %. Plusieurs éléments expliquent la poursuite de la croissance déjà observée en 2016 : le dynamisme des ventes dans la promotion immobilière et chez les constructeurs de maisons individuelles en 2016. La hausse des mises en vente des promoteurs en glissement annuel sur les neufs premiers mois de l’année. 2016 était de 19,3 %. Malgré une petite remontée prévisible tout au long de l’année 2017, les taux d’intérêt resteraient encore à un niveau très attractif pour les ménages. Par segment de marché, la progression s’avèrera plus marquée dans l’individuel (+12,6 %) que dans le collectif (+7,9 %).
En 2017, environ 408 000 unités sont programmées pour la construction neuve, à proximité des niveaux de 2004 et 2010. Près de 29 000 logements supplémentaires seront commencés cette année. Le logement individuel et collectif progressera au rythme de 7,6 %. Les 29 000 logements supplémentaires se répartiront à hauteur de +13 000 unités dans l’individuel et +16 000 unités dans le collectif. La transformation en production des mises en chantier conduira à une accélération de l’activité du logement neuf de 8,6 %, après la hausse de 7,4 % en 2016. En détail, l’individuel (+9,7 %) progressera un peu plus fortement que le collectif (+7,3 %) tout du moins jusqu’à l’éventuel projet de loi de finances rectificative de l’été après les élections présidentielles et législatives, indique la FFB.
A.D.-P.

Cet article Des conditions favorables pour l’accession à la propriété est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Février 2017
LMMJVSD
22