Actu 28

25 février 2017

À chacun sa définition du bien-être

L’année dernière, elle avait pour thème la Bretagne, cette année la Foire Expo de Dreux consacrée à l’habitat, aura pour thématique le bien-être.

Il est relativement simple de faire le parallèle entre l’habitat et le bien-être. Si l’on peut définir le bien-être par la satisfaction des besoins primordiaux du corps; on peut également l’associer par exemple, à la plénitude procurée par l’embellissement de son habitation. Pour embellir son intérieur, comme chaque année, les offres seront plus alléchantes les unes que les autres. De quoi se créer son chez soi, une atmosphère pure, gage de sérénité. En ce qui concerne la satisfaction des besoins du corps, le choix sera également très large.

Si la notion de bien-être est difficile à définir, chacun trouvera le moyen de satisfaire ses besoins. Certaines personnes éprouveront du bien-être grâce à un bon massage, une pause entre amis, un bon bain chaud. D’autres préféreront s’offrir une séance d’hypnose ou de sophrologie, pour leur développement personnel. Apprendre à bien respirer peut s’avérer être salvateur pour se sentir davantage en bonne santé. Pratiquer du sport régulièrement, le yoga, ou encore le fitness satisferont les corps et les esprits. Prendre soin de soi, de son apparence, de son corps est devenu pour certaines personnes une priorité. La femme étant la cible privilégiée du marché du bien-être, nous constatons aujourd’hui qu’une multitude de propositions s’offrent aux hommes pour se détendre. Au salon de coiffure, mesdames vous pourrez vous faire chouchouter avec un soin capillaire adapté à votre chevelure, messieurs les soins de la barbe apparaissent et s’avèrent être très pointus. Du coté des instituts de beauté, chacun y trouvera son compte. Soin du visage, soin du corps, seul ou en duo, maquillage ou encore manucure, les possibilités qui s’offrent à vous ne manque pas d’originalité. La quête de la minceur fait également partie de la recherche du bien-être, et la technologie vous vient en aide avec des machines high-tech qui vont sculpter votre corps.

Si personne d’autres que vous-même ne peut déterminer votre état de bien-être et ce qu’il vous faut pour l’éprouver; n’oubliez-pas que les professionnels sont là pour vous guider et vous conseiller suivants vos besoins, vos envies et votre personnalité. L’Agglomération du Pays de Dreux n’en manque pas et vous pourrez en rencontrer quelques-uns sur le pôle bien-être de la Foire Expo du 3 au 5 mars prochain.

Marine Mothin

Cet article À chacun sa définition du bien-être est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

Le bien-être s’expose à la Foire Expo

Bien-être, énergie, habitat sont les thèmes choisis pour la foire exposition de printemps qui se tiendra du 3 au 5 mars, au Parc des Expositions à Dreux. Une foire pleine de nouveautés et de bonnes idées.

La 15ème édition de la Foire Expo de Dreux réserve de bonnes surprises. Un pôle central bien-être avec une vingtaine de stands dédiés : institut de beauté, amincissement, beauté des ongles, coiffure, sophrologie, hypnose, coach sportif et cosmétiques bios donnent le ton de cette édition plutôt novatrice. S’offrir du bien-être, s’occuper de soi passe aussi par l’environnement, le cadre de vie, une maison où il fait bon vivre et des extérieurs paysagés. Avec ses soixante-quinze exposants, la foire de printemps apporte à chacun les idées et les moyens de réaliser ses projets. Installations de salles de bains, Spa à bulles, aménagement de cuisines, fermetures de maisons, fenêtres, volets, portes, toitures, isolation des combles, cheminées, traitement de l’eau, un grand nombre d’exposants sont dédiés à l’habitat et à l’aménagement extérieur. « Nous avons créé des centres d’intérêt en installant des pôles de démonstrations à découvrir au gré des allées », explique Catherine Bogais, responsable du Parc des Expositions. Les accessoires de cuisine, cuiseurs vapeur, et les spécialités culinaires sont inscrits au programme, quelques bonnes bouteilles, des salaisons, des fruits secs, mais aussi un coin restauration ou deux traiteurs l’un de Saint-Rémy-sur-Avre et l’autre de Dreux proposeront un menu bien-être pour 15€. «  Les plats seront faits maison, avec des produits frais et différents chaque jour », explique Catherine Bogais. Le bien-être c’est aussi s’offrir un voyage ou un bijou, découvrir le sport en salle ou à la piscine, projeter des excursions à la découverte du territoire ou pourquoi ne pas en profiter pour procéder au repérage du terrain à bâtir qui accueillera la demeure familiale. « La Foire Expo est un rendez-vous incontournable, elle attire chaque année entre 8.000 et 10.000 visiteurs. Cette année, nous avons relancé la prospection, nous avons plus de 50% de nouveaux exposants, la plupart issus de notre agglomération. C’est très satisfaisant », explique Jacques Lemare, conseiller municipal en charge du Parc des Expositions.

A.D.-P.

Cet article Le bien-être s’expose à la Foire Expo est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

La BD de la semaine : "Erased", le thriller qui lève le voile sur la part sombre de l'enfance

Sorti en France fin janvier, le huitième et dernier tome d'Erased (éd. Ki-oon) confirme tout le bien que l'on pensait déjà de cette série de mangas. En nous plongeant au cœur d'une enquête sur des meurtres d'enfants, le Japonais Kei Sanbe nous livre sa vision très sombre de l'âge tendre. Autant dire que ceux qui se sont fiés aux couvertures aux dessins faussement naïfs ont dû être surpris. Erased est un thriller temporel ultrasombre qui risque de vous hanter longtemps après sa lecture.

De quoi ça parle ?

A 28 ans, Satoru Fujinuma est un jeune homme solitaire et morose. Aspirant mangaka, il est contraint de gagner sa vie en livrant des pizzas. Mais cet homme réservé, d’apparence ordinaire, possède un étonnant pouvoir. Lorsqu'un événement grave doit se produire, Satoru revit en boucle les quelques minutes qui précèdent l'accident. Ces "rediffusions" sont l’occasion pour notre super-héros du quotidien de détecter le problème et d'empêcher qu'il n'arrive. Un don très utile, qui lui permet par exemple de sauver un petit garçon avant qu'il ne se fasse renverser par un camion dont le chauffeur a été victime d'un arrêt cardiaque.

Mais lorsque Satoru découvre dans son appartement sa mère poignardée, il se retrouve projeté non pas quelques minutes en arrière, mais dix-huit ans plus tôt. Dans le corps du petit garçon de 9 ans qu'il était en 1988, il comprend qu’il est de retour dans le passé pour empêcher l'assassinat de sa mère. Une opération délicate qui doit trouver son dénouement dans la résolution de meurtres perpétrés par un serial killer sur ses anciens camarades de classe de l'époque.

Capture d’écran 2017-02-14 à 09.36.20

Pourquoi on adore ?

Parce que pendant huit tomes, le mangaka Kei Sanbe (L’Ile de HôzukiLe Berceau des esprits) nous transforme en un détective aussi soucieux de découvrir l’identité du tueur que Satoru. Bourré de suspense et de rebondissements, Erased (Boku dake ga Inai Machi en VO) est un thriller haletant qui glisse le lecteur dans la peau d’un enfant de 9 ans. Mais ici, point de nostalgie. Ce retour en enfance a un goût âpre. Satoru était un enfant solitaire. Il est devenu un adulte esseulé qui va devoir revivre une période trouble de son enfance, jusqu'à présent refoulée, sans refaire les mêmes erreurs que par le passé.

2017-02-14 à 09.35.15

L'ancien assistant de Hirohiko Araki (JoJo's Bizarre Adventure) réussit à nous entraîner dans un polar bien plus sombre que ne le laisse présager la relative naïveté de son dessin. Erased aborde l’enfance via des thèmes difficiles. La difficulté à communiquer ses émotions tout d’abord, qui va handicaper Satoru jusque dans sa vie professionnelle car, à l'âge adulte, il lui sera impossible de les transmettre à ses personnages dans ses mangas. Mais également des thématiques beaucoup plus douloureuses, comme le harcèlement scolaire, la maltraitance, les enlèvements et les assassinats d’enfants.

L’ambiance oppressante de ce seinen, qui prend un malin plaisir à balader en permanence son lecteur (et pas seulement à travers des voyages temporels), lui a permis de décrocher la deuxième place aux Manga Taisho Awards de 2014 (remporté l’an dernier par Golden Kamui) et de s’assurer un véritable succès commercial au Japon. Un spin-off est d’ores et déjà commandé et Erased a été adapté, avec un dessin un peu moins singulier, en animé (disponible sur Wakanim) et en film live (inédit en France).

C’est pour vous si…

Vous avez l'âme d'un Columbo en culottes courtes et que les faits divers les plus glauques excitent votre curiosité. Et si Erased n'est pas aussi brillant que 20th Century Boys (éd. Panini Mangas), il fait souvent parfois penser au chef-d'œuvre de Naoki Urasawa (Monster, Pluto) avec ses allers et retours dans le temps et son histoire impliquant une bande de gamins innocents.

2017-02-14 à 09.34.43

Erased de Kei Sanbe, huit tomes parus aux éd. Ki-oon (série terminée), environ 200 p. et 8 euros chaque tome.

Toutes les illustrations reproduites dans l'article sont © 2013 Kei Sanbe / KADOKAWA CORPORATION, Tokyo.

Pop Up'

« Les dernières news

Février 2017
LMMJVSD
22