Actu 28

26 janvier 2017

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Josette Philippe, adjointe au maire de Dreux en charge de la Jeunesse et Hélène, étudiante, parle de la bourse au permis de conduire.

S'abonner gratuitement

L’ambassadeur du Maroc en France vient à la rencontre des entrepreneurs drouais

Venu présenter les atouts de son pays et les opportunités économiques dans de nombreux secteurs, Chakib Benmoussa, l’ambassadeur du Maroc, a commencé sa visite par la société Intelcia avant de rencontrer une vingtaine d’entrepreneurs drouais.

Karim Bernoussi, le fondateur du groupe Intelcia, est un interlocuteur privilégié pour parler de coopération entre la France, le Maroc et l’Afrique. Après avoir racheté le centre d’appel Phonemarketing, installé sur le site de La Radio à Dreux en 2009, Intelcia a entrepris une stratégie de développement passant de 200 employés il y a 16 ans à 7.000 salariés avec des implantations en France, au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Sénégal. Le groupe marocain, repris il y a quelques mois, par le groupe multinational Altice, qui possède SFR, poursuit son développement international.

Le député Olivier Marleix, Gérard Hamel, maire de Dreux, et Wassim Kamel, sous-préfet de l’arrondissement de Dreux, accompagnaient la visite de l’ambassadeur marocain, Chakib Benmoussa, de Khalid Afkir, consul général du Maroc à Orléans, et de son adjoint, El Mostapha Ahayan. La visite de l’ambassadeur s’est poursuivie dans la salle des commissions de l’Agglo du Pays de Dreux à l’occasion d’une rencontre avec une vingtaine de chefs d’entreprises du Drouais. « L’économie marocaine est dans une phase de diversification importante avec des stratégies sectorielles mises en place par notre pays dans les domaines industriels, agricole, tourisme, énergies renouvelables et les infrastructures », expliquait Chakib Benmoussa. « Le plan d’accélération industrielle, mis en place en 2014, a pour objectif de créer des écosystèmes dans des filières où le Maroc considérait qu’il avait des atouts particuliers. Ensuite, il accompagne les acteurs de cet écosystème par des incitations liées au foncier et à l’investissement », poursuivait l’ambassadeur.

Le Maroc investit dans le domaine des énergies renouvelables, de nombreux équipements ont été réalisés ces dernières années. Le port de Tanger Med est un port qui se situe à l’échelle mondiale connecté à plus de 170 ports dans 67 pays. Le réseau autoroutier se modernise et la ligne TGV entre Tanger et Casablanca est en cours de construction. L’environnement juridique, fiscal et financier est également dans le même sens d’amélioration », annonçait l’ambassadeur.

Parmi les entreprises présentes, certaines travaillent déjà avec le Maroc comme Ecovégétal, Eurofeu, Europ Service Industrie, Interface céréales, Ipsen, Royales litières et Sacred. D’autres se sont montrées intéressées par les annonces de Chakib Benmoussa et envisagent de saisir les opportunités de développement de l’autre côté de la Méditerranée pour leurs entreprises.

A.D.-P.

Cet article L’ambassadeur du Maroc en France vient à la rencontre des entrepreneurs drouais est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Christina Saunois a participé au Raid des Amazones en Californie, elle revient sur son aventure et parle de ses plus beaux souvenirs.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Eric Friedrich, président de l’association du Sport et Plus revient sur le parcours de Christina et Katia sur le Raid des Amazones en Californie. Elles ont remis un chèque de 1 500 euros à l’association. Il explique également les actions de l’association

S'abonner gratuitement

Les vœux de l’Agglo sous le signe du terroir

Le monde agricole et rural fait l’objet de toutes les attentions des élus de l’Agglo du Pays de Dreux. Gérard Hamel présente ses vœux dans un décor champêtre, entouré de producteurs et artisans locaux.

Les vœux du président de l’Agglomération Drouaise se déroulaient vendredi dernier au Parc des Expositions. Devant un parterre d’élus et de chefs d’entreprises, Gérard Hamel a rappelé l’importance du monde agricole au sein de l’Agglomération, même si la filière agricole ne représente que 7% des emplois dans le Drouais. « C’est un monde en souffrance à l’issue d’une année 2016 conjuguant les aléas climatiques etle faiblissement des cours mondiaux des céréales, constatait le président. En matière économique, la diversification agricole et les filières de transformation agroalimentaires, trop peu présentes sur le territoire constituent des gisements de valeurs et des axes de développement à explorer ». Gérard Hamel a évoqué l’aménagement du territoire avec l’élaboration du Schéma de Cohérence Territorial à l’échelle de l’Agglo. S’agissant de la stratégie de développement économique de l’Agglomération, le président la compare à une terre fertile qui a besoin d’être irriguée. « Irriguée par les transports publics, avec une nouvelle gare routière prochainement inaugurée à Dreux, deux nouvelles lignes régulières au-delà de la zone urbaine et avec le projet d’autoroute A154 qui tel un fleuve nourricier viendra irriguer notre Agglomération ».

Évoquant les problèmes de la désertification médicale, le président souhaite trouver des réponses pragmatiques avec une aide à l’installation et au regroupement de professionnels de santé sur fonds privés ou publics. Il a évoqué une modernité performante et une qualité de vie en accédant au numérique à très haut débit : « l’Eure-et-Loir est expert en la matière grâce au Département, et à Jacques Lemare, président du syndicat Eure-et-Loir numérique, qui pilote la mise en œuvre de cette politique d’aménagement sur l’ensemble du département ».

Un des grands dossiers de l’intercommunalité pour 2017 sera la prise de compétence de l’Agglo sur les zones d’activité économique qui étaient gérées jusque-là par les communes ou les syndicats de communes. « Il va nous falloir définir clairement ces zones et nous accorder sur les modalités de financement de leur entretien et de leur développement. Notre investissement dans les zones d’activités est vital et il se poursuivra », expliquait Gérard Hamel qui malgré une croissance atone et une conjoncture morose a senti le frémissement au dernier semestre 2016 d’un regain d’attractivité assez sensible sur le Drouais comme sur le plan national. Une situation qui devrait se traduire par un regain d’implantation ou d’extension d’entreprises dans le Drouais, « pourvu que l’on supprime les normes. Comme les agriculteurs, les PME et les collectivités croulent sous les normes. Stop à l’inflation normative et au principe de précaution mises à toutes les sauces », concluait le président. A l’issue de la cérémonie, l’assemblée a pu découvrir les saveurs du terroir proposées par les producteurs et traiteurs locaux et admirer le savoir-faire artisanal de notre territoire.

A.D.-P.

Cet article Les vœux de l’Agglo sous le signe du terroir est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Janvier 2017
LMMJVSD
5