Actu 28

22 janvier 2017

Romain Vinet prend les rênes de Guillery motoculture

Romain Vinet reprend l’entreprise créée en 1982 par Jean-Jacques et Chantal Guillery. Une création d’emploi au poste de mécanicien est prévue pour le mois de février.

À 27 ans, Romain Vinet connaît bien son affaire et affiche une solide expérience professionnelle dans le domaine de la motoculture. « J’occupais un poste de technico-commercial dans une entreprise concurrente en Eure-et-Loir. J’étais responsable de la partie vente de matériel aux professionnels, collectivités territoriales et paysagistes », explique Romain Vinet. L’installation à son compte était inscrite dans l’idée qu’il se faisait de son parcours professionnel. « Depuis trois ans, j’étais à la recherche d’une entreprise à reprendre. C’est par l’intermédiaire d’un fournisseur que j’ai appris le départ en retraite de Chantal Guillery qui souhaitait vendre son affaire », explique le nouveau responsable.

Depuis le premier janvier 2017 l’entreprise est sous la houlette de son nouveau gérant qui a repris l’ensemble du personnel. « Caroline est responsable du magasin et des pièces détachées et Jean-Marc est à l’atelier mécanique. La création d’un poste de mécanicien est prévue pour le mois de février », indique Romain Vinet. L’entreprise Guillery motoculture est spécialisée dans la vente, location, réparation et dépannage à domicile de matériel d’entretien des espaces verts pour les particuliers et les professionnels. « Nous diffusons les marques Iseki et Husqvarna dans des gammes allant de la petite tronçonneuse à 150 € au tracteur agricole polyvalent de 100ch. Par ailleurs, nous disposons d’un stock important de pièces détachées », rappelle Romain Vinet. Guillery motoculture avait été créée en 1982 par Jean-Jacques et Chantal Guillery. « Nous avons commencé tout seuls dans le garage de la maison, petit à petit l’entreprise a grandi grâce à une clientèle fidèle. Nous avons pu embaucher des collaborateurs et pendant près de trente-cinq ans répondre aux besoins d’un marché local porteur », explique Chantal Guillery.

Depuis le décès de son mari en 2012, Chantal Guillery a poursuivi l’exploitation de son entreprise, épaulée par son équipe. 2017 lui ouvre la voie d’une retraite bien méritée.

A.D.-P.

Cet article Romain Vinet prend les rênes de Guillery motoculture est apparu en premier sur M Ta Ville.

M Ta Ville

« Les dernières news

Janvier 2017
LMMJVSD
5