Actu 28

Les infos de l'Agglo du Pays de Dreux

La météo de Dreux

Your-Meteo.fr

UNE 50EME KERMESSE AU RYTHME COUNTRY A CROTH

C'est sous un soleil éclatant et la chaleur que c'est tenue la 50ème kermesse à Croth. "Le club de foot a organisé la foire à tout ou près de 80 exposants ont trouvé place. Je remercie les nombreuses associations qui sont venues participer à cette kermesse organisée par l'équipe majoritaire du Conseil. J'adresse également un grand merci à la famille Vinson pour son engagement. A noter les superbes vélos décorés à l'occasion du concours. Les bénéfices vont pour financer le séjour neige mais à condition d'avoir au moins 30 inscrits et se déroulera en février 2016." a souligné Rosine Coulong le maire du village.

L'info Drouaise

L'ARTISTE JOEL SALIOU EST REVENU PRESENTER SES OUVRES A ABONDANT

L'artiste Joel Saliou maintenant installé à Plozévet en Bretagne aime toujours l'Eure et Loir et continue de l'inspirer.
"J'étais déjà venu exposer ici et c'est avec beaucoup de plaisir que j'y reviens cette année en collaboration avec l'association LACIM dirigée par Renée. J'aime véritablement ce Thymerais lors des saisons tourmentées, il faut que cela bouge et cela donne du mouvement" explique l'artiste qui applique la technique dite de la tourillière apprise lors des nombreuses séances auxquelles il a pû assister de De Vlaminck qu'il a connu lors de sa jeunesse a Rueil la Gadelière. Une technique qui demande à avoir une idée précise du tableau à peindre , "Je le visualise et le peaufine pendant tout le temps nécessaire car il doit être rendu d'un seul trait , sans y revenir sur plusieurs jours. J'aime travailler dans le frais " indique Joel Saliou.
De fait ses oeuvres représentent des natures de chez nous en automne, en hiver avec la neige mais aussi la mer avec ce côté Breton découvert depuis une dizaine d'années en Finistère.
Nul doute que la trentaine de toiles présentées à Abondant ont séduit les visiteurs venus sur les deux jours de l'exposition.

L'info Drouaise

Over élément, le n°39 est paru

http://www.overelement.com/?utm_source=e-niouze&utm_medium=e-mail&utm_campaign=mail_2384_2015-06-30_over-element-episode-39&a=cGhpbGlwcGUucG9uY2luW2F0XXdhbmFkb28uZnI=#.VZLE4IGvirU

Les Maratouristes DREUX 28

Grand Raid du Morbihan, le compte-rendu de Fredd et Sophie

Coucou les Maratouristes,

Petit memo rapide de retour du raid du golf.

Avec Sophie nous n’avions pas l’objectif de finir. Sophie reprend progressivement les distances, elle souhaitait dépasser les 85kms. Je souhaitais arriver à 100km (plus précisément au 94km afin de repartir avec le sac de mi-course) afin de faire une sortie longue non invasive pour l’utmb.

Départ en compagnie de

Les Maratouristes DREUX 28

Le Japon annonce la reprise de son programme illégal de chasse à la baleine en dépit des décisions de la CIJ et de la CBI

Le Japon annonce la reprise de son programme illégal de chasse à la baleine en dépit des décisions de la CIJ et de la CBI

Un baleinier, à bord du navire japonais Yushin Maru 3, tirant au fusil sur une baleine de Minke harponnée et mourante - Photo: Sea ShepherdUn baleinier, à bord du navire japonais Yushin Maru 3, tirant au fusil sur une baleine de Minke harponnée et mourante - Photo: Sea ShepherdLe comité scientifique de la Commission baleinière internationale (CBI) a déclaré que le programme japonais "NEWREP-A", qui prévoit le massacre de 3996 baleines de Minke sur les 12 prochaines années pour sa "recherche létale", n’a pas permis de prouver la nécessité de tuer des baleines pour la recherche scientifique.

Le Japon a déclaré son intention de continuer malgré tout à chasser la baleine dans l’océan Austral. Lors d’une conférence de presse donnée à Tokyo, vendredi 19 juin, suite à la publication du compte-rendu de la CBI, le délégué japonais de la CBI, Joji Morishita, a annoncé que les projets du Japon restaient inchangés. "Nous comptons, bien évidemment, reprendre la chasse cette année", a affirmé Morishita.

Malgré sa conclusion soutenant que le Japon n’avait pas réussi à démontrer la nécessité de la recherche létale, le comité scientifique a souligné qu’il ne pouvait pas avancer de résultats définitifs sur le NEWREP-A, car le programme présentait "des informations insuffisantes". La CBI était censée trancher: le NEWREP-A résout-il les problèmes soulevés par la chasse à la baleine pratiquée par le Japon, qui avaient incité la CIJ à la déclarer illégale l’année passée?

Le Capitaine Paul Watson, fondateur de Sea Shepherd et conseiller stratégique de Sea Shepherd USA, reste confiant sur le fait que la CBI continuera à rejeter les tentatives du Japon visant à recommencer illégalement la chasse commerciale à la baleine sous couvert de son programme NEWREP-A.

"Le Japon persiste à dire qu’ils se conforment à l’autorité des lois, pourtant, la Cour Internationale de Justice a tranché: la chasse à la baleine pratiquée par leur pays ne s’apparente en rien à de la "recherche scientifique". Non seulement le Japon se dresse contre la CIJ, mais, de surcroît, il rejette ses décisions. Dès qu’il s’agit d’appliquer les lois internationales de préservation des espèces, ils sont sans scrupules, a déclaré le Capitaine Paul Watson. Le Japon est incapable de fournir à la CBI les raisons scientifiques qui justifient ses activités illégales pour la simple et bonne raison que la science n’a jamais rien eu à voir dans tout ça. Ils peuvent tenter de le cacher autant qu’ils le veulent, mais, scientifiquement parlant, leur programme est vide."

En février, un panel de 10 experts sélectionnés par le comité scientifique de la CBI, parmi lesquels 4 représentants des États-Unis, ont rejeté le dernier programme de chasse à la baleine du Japon, en affirmant qu’il lui manquait une base scientifique légitime.

Le compte-rendu de l’ensemble des membres du comité scientifique rejoint le panel d’experts sur la plupart des points soulevés, en concluant que le Japon n’est pas parvenu a prouvé la nécessité pour son pays de tuer des baleines dans le cadre de recherches scientifiques, et en recommandant la suspension de son programme scientifique de chasse à la baleine le temps de s’essayer à des méthodes de recherches non létales, telles que le marquage par satellite, l’analyse d’échantillons de biopsie et le suivi aérien de l’espèce.

Parmi les documents examinés par le comité scientifique se trouvait une lettre signée par 500 scientifiques venus de 30 pays différents, qui exprimaient leur forte opposition au NEWREP-A en soutenant que celui-ci était scientifiquement "inacceptable en soi" et reposait sur "une grave erreur dans la méthode scientifique" en faisant prévaloir la méthodologie (c’est-à-dire une chasse létale des baleines) aux objectifs de la recherche, malgré l’existence de techniques supérieures non létales. Les 500 scientifiques ont conclu que le NEWREP-A n’était pas de nature scientifique, mais plutôt "le résultat d’intérêts commerciaux et politiques" qui "ébranlaient sérieusement la science".

En mars 2014, la CIJ a rendu son verdict après avoir été saisie par l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour violation de la loi internationale par le Japon. Son précédent programme de chasse à la baleine, le "JARPA II", était mis en cause. Ce programme autorisait le massacre de pas moins de 935 baleines de Minke, de 50 rorquals communs (une espèce menacée) et de 50 baleines à bosse chaque année dans l’océan Austral. Entre 2005 et 2014, sous le couvert du JARPA II, le Japon a ainsi tué 3 600 baleines de Minke et 18 rorquals communs.

La CIJ a conclu que le Japon n’avait pas réussi à présenter une justification scientifique légitime pour sa chasse à la baleine et que toutes les activités létales de chasse à la baleine commises sous le couvert du JARPA II étaient en violation avec le moratoire sur la chasse commerciale à la baleine et l’interdiction de la chasse commerciale à la baleine au sein du sanctuaire baleinier de l’océan Austral. La CIJ a ordonné au Japon l’abrogation des permis existants et l’interdiction de fournir de nouveaux permis dans le cadre du JARPA II.

En réponse à la décision de la CIJ, le Japon a suspendu sa chasse à la baleine dans l’océan Austral pour la saison 2014-2015. Néanmoins, à l’automne dernier, le Japon a présenté son programme NEWREP-A, que le comité scientifique a rejeté vendredi.

"Soit le Japon bluffe, soit ils ont complètement perdu la tête. Ils n’ont tout simplement pas le droit d’aller chasser des baleines dans le sanctuaire baleinier de l’océan Austral en prétextant la recherche scientifique sans l’approbation de la CBI. S’ils décident d’y aller quand même, l’existence même de la CBI sera remise en cause et le monde entier se rendra alors compte que le Japon ne compte pas respecter le droit international de préservation des espèces", a résumé le Capitaine Watson. "Sea Shepherd appelle la communauté internationale à condamner fermement toute tentative du Japon à ignorer leurs obligations face aux lois internationales."

Sea Shepherd News - Sea Shepherd FR

Le grind rougit à nouveau les eaux des îles Féroé

Le grind rougit à nouveau les eaux des îles Féroé

Un autre massacre au nom de la tradition aux îles Féroé. Photo: Rosie KunnekeUn autre massacre au nom de la tradition aux îles Féroé. Photo: Rosie KunnekePour la deuxième fois cette saison, les eaux des îles Féroé sont rouges du sang des globicéphales massacrés lors de l'infâme chasse féringienne, connue sous le nom de grindadráp ou grind.

Le groupe a été repéré hier vers 8h30 heure locale. Les globicéphales ont ensuite été conduits à Hvannasund, au nord de l'archipel, où ils ont été abattus.

Sea Shepherd estime qu'entre 20 et 30 globicéphales ont été massacrés.

Le navire de Sea Shepherd, le Brigitte Bardot, patrouillait à environ 25 milles marins au sud de la zone quand le groupe a été repéré, et n'a pas pu se rendre sur place à temps.

La Sud-Africaine Rosie Kunneke, responsable de l'équipe à terre de l'Opération Sleppid Grindini, a déclaré: "Un autre massacre atroce et sanglant s'est produit sous la protection de l'État de plus en plus policier que sont les îles Féroé. Bien que les autorités multiplient sanctions et lois protégeant le grind, et requièrent même la participation de ceux qui visitent les îles, Sea Shepherd continue de veiller. Nous ne resterons pas sourds aux cris de ces magnifiques animaux alors qu'ils sont brutalement massacrés."

De 20 à 30 globicéphales massacrés brutalement aux îles Féroé ce matin. Photo: Rosie KunnekeDe 20 à 30 globicéphales massacrés brutalement aux îles Féroé ce matin. Photo: Rosie KunnekeD'après les lois féringiennes qui régissent le grind, toute personne visitant les îles doit signaler aux autorités locales toute observation de baleines et de dauphins afin que ceux-ci puissent être abattus. Ceux qui ne respectent pas ces lois risquent d’être arrêtés et s'exposent à des poursuites. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 25 000 couronnes d’amende, soit un peu plus de 3 000 €, et deux ans d'emprisonnement.

Le capitaine Alex Cornelissen, directeur général de Sea Shepherd Global et responsable de l'Opération Sleppid Grindini, a déclaré : "Il y a quelque chose de profondément sinistre dans une loi dont le but est de réduire au silence les défenseurs de la vie et de protéger ceux qui prennent part à cette pratique sanguinaire. C'est précisément à cause de cette situation inquiétante que la présence de Sea Shepherd est absolument nécessaire aux îles Féroé."

L'Opération Sleppid Grindini est la sixième campagne de défense des globicéphales de Sea Shepherd aux îles Féroé.

Rassemblement local pour le massacre à Hvannasund. Photo: Nils GreskewitzRassemblement local pour le massacre à Hvannasund. Photo: Nils GreskewitzLes eaux sont rouges à Hvannasund, aux îles Féroés, où environ 20 à 30 globicéphales ont été massacrés. Photo: Nils GreskewitzLes eaux sont rouges à Hvannasund, aux îles Féroés, où environ 20 à 30 globicéphales ont été massacrés. Photo: Nils Greskewitz

Sea Shepherd News - Sea Shepherd FR

RTV 95.7 Podcast : Music & News

.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Philippe Viard, directeur de l'Atelier à Spectacle à Vernouillet, nous présente les concerts de la nouvelle saison de l'Atelier.

S'abonner gratuitement

RTV 95.7 Podcast : Music & News

Mounir Chakka, adjoint à la ville de Dreux en charge des animations aux personnes âgées, nous parle des sorties estivales mises en place avec les CCAS de Luray, Vernouillet et Dreux.

S'abonner gratuitement

Foulées drouaises du 6 septembre, vous pouvez déjà vous inscrire

N'attendez pas le mois de septembre pour vous inscrire à la première édition des Foulées drouaises.La liste des inscrits compte déjà soixante-seize noms, 25 sur le 5 km et 51 sur le 10 km… Et il n'y aura un cadeau souvenir que pour les 500 premiers inscrits.Pour s'inscrire, allez sur le site protiming dont le lien est ci-dessous.

https://protiming.fr/Runnings/detail/260

Les Maratouristes DREUX 28